Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L1 : J15/Panorama complet des résultats
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 25/11/2006 à 23h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Retrouvez comme à l'issue de chaque soirée de Championnat, le traditionnel «Tour des Stades» de Maxifoot ! Les infos, les buteurs, les temps forts, avec au programme de cette première partie la séduction bordelaise, le rattrapé monégasque, le coup de poing de Sochaux ou encore le statu quo niçois.

L1 : J15/Panorama complet des résultats

Délicat de reprendre le chemin des terrains, à la suite des tragiques événements qui intervenaient en dehors de l'enceinte du Parc des Princes jeudi dernier. Difficile d'évoquer les résultats de la quinzième journée sans conserver une oreille attentive au débat, sans jugements prématurés ni en tirer trop rapidement des leçons. Il conviendra aux parties concernées du monde sportif et aux autorités d'en débattre avec efficacité. Un mort, quel qu'il soit, s'avère déjà bien trop car le football doit avant tout rester un spectacle, une fête où les familles puissent se rendre en toute sécurité comme assister à un tournoi de tennis et qu'importe le résultat final. Ainsi va le sport avec ses aléas, ses résultats aléatoires et pas toujours à la hauteur des attentes. Alors courageusement, Troyes et Marseille ont repris le chemin de la Ligue 1 pour que le sport survive et que ceux qui se contentent de trouver à travers ce sport un moyen d'exprimer préjugés, provocations gratuites, racisme, politique ou autres aillent chercher un autre terrain d'expression, plus diplomatique et sans grossièretés. Un match nul qui conclue une rencontre agréable et où les deux équipes ont eu leur mi-temps (1-1, cf. compte-rendu pour plus de détails). En soirée, cinq autres confrontations composaient le menu du programme nocturne.

Girondins séducteurs (Bordeaux 1-0 Saint-Étienne)

Les Girondins de Bordeaux revivent à l'issue d'une semaine tonitruante. Qualification pour la Coupe de l'UEFA qui vient sauver l'honneur d'une prestation médiocre en Ligue des Champions. A laquelle s'ajoutent deux sublimes victoires en Ligue 1 contre le PSG et les Verts. Ces derniers ont craqué en seconde période, après avoir tenu la dragée haute à leurs adversaires très motivés, malgré la fatigue des organismes. Sur une offensive rondement menée, Micoud adresse le ballon à Obertan (toujours à la hauteur en joker de luxe) et qui remise derrière pour Jurietti. Ce dernier retrouve Micoud (confirme qu'il se trouve en plein renouveau) et dont le centre trouve finalement Alonso (décisif et étonnant sur son aile) au second poteau. Il parvient à tromper le toujours très talentueux Janot, d'une fine frappe croisée du droit (1-0, 70'). Huit minutes plus tard, les Verts manquaient d'un rien une égalisation justifiée, lorsque Feindouno lancé, butte sur Ramé (héros du match) à bout portant. La défense a d'ailleurs affiché l'un de ses meilleurs visages de la saison, avec notamment un Enakarhire étincelant. Bordeaux a frôlé le minimum syndical à domicile, même si dès la vingtième minute Micoud inscrivait un but logiquement refusé pour hors-jeu. Au général, Bordeaux déborde son adversaire (6e avec 25 Pts contre 8e avec 24 Pts).

Les Lionceaux hissent haut les couleurs (Lorient 1-3 Sochaux)

Explosive victoire à l'extérieur des Sochaliens qui viennent afficher toutes leurs ambitions de la saison en terre bretonne. Les Lionceaux très consistants et réguliers n'ont absolument pas tergiversé pour s'imposer au forcing. Leur attitude sur le terrain séduit et leur force collective se révèle chaque fois un peu plus, malgré encore quelques travers. A peine la rencontre entamée, Lorient s'engouffrait pourtant dans la brèche défensive de Lionceaux pris à froid ; Moullec profite d'un coup franc lointain pour envoyer Marchal couper la trajectoire du ballon de la tête (1-0, 2'). Une satisfaction locale de courte durée, puisque les visiteurs hissaient très vite leur niveau de jeu. D'abord pour égaliser sur un premier contre remarquable, où Leroy transmet à Quercia sur l'aile gauche. Ce dernier trouve Le Tallec au centre, à la limite du hors-jeu. Il prend le meilleur sur Marchal et Medjani, avant de venir tromper la vigilance de Cappone d'une frappe du droit (1-1, 23'). Les Merlus accusent le coup et se laissent piéger à nouveau. Le Tallec signe un doublé, à la récupération d'une déviation de Séné placé au premier poteau sur un corner de Leroy. Cette fois, il marque de la tête (1-2, 26'). Enfin, Ziani permet le break. Il transforme un penalty consécutif à une faute sur Quercia parti en contre (1-3, 45'). Lorient ne parvient pas à réagir en seconde période et concède une défaite logique. Superbe opération pour Sochaux qui se hisse sur le podium et rejoint Lille (3e avec 26 Pts). Lorient occupe le milieu de tableau (10e avec 20 Pts).

Du coeur à l'ouvrage (Lille 1-1 Monaco)

Les Monégasques poursuivent leur rattrapage à la suite de leur très pitoyable début de saison. En terre nordiste, ils parviennent à prendre un excellent point, lors d'une rencontre tout à fait équilibrée. Chaque formation a connu sa période de gloire. Monaco tenait même la dragée haute aux Dogues durant un très long moment. Gapke trouvait l'ouverture en fin de première période. Plasil transmet dans l'axe à Gapke. Plein d'audace, il lâche une frappe du droit qui achève sa course en pleine lucarne de Sylva qui n'a rien vu venir (0-1, 37'). Lille a frôlé la défaite, puisque Bodmer ne trouvait le chemin de l'égalisation que dans le dernier quart d'heure, après une erreur monégasque en milieu de terrain. Odemwingie (toujours régulier et incisif) permettait à son clan de repartir à l'attaque. Il s'excentre avant de centrer au point de penalty, là où Bodmer se trouve idéalement placé pour décrocher une frappe du plat du pied droit (1-1, 77'). Aucune des formations ne parvenait ensuite à tuer la rencontre. Avec un tel résultat, Monaco grignote de précieux points (16e avec 13 Pts). Lille conserve sa place de dauphin (26 Pts).

Les Aiglons traînent la patte (Nice 2-2 Sedan)

Dans une rencontre délicate entre mal classés, Nice et Sedan ne parviennent pas à se départager et maintiennent un écart entre eux de trois points. Les Sangliers démarraient bien la rencontre. Ils prennent l'avantage à la conclusion d'un contre. Sur une tentative infructueuse de Jau, Job surgit et transforme ce coup d'essai en coup de maître (0-1, 17'). Il convient ensuite d'attendre la seconde période pour assister à l'égalisation de Nice. La transmission à une touche de balle se révèle impeccable pour surprendre la défense resserrée des Sangliers, entre Echouafni, Bellion, Balmont puis Koné. Ce dernier vient prendre le meilleur sur Regnault (1-1, 55'). Tout s'enchaîne très vite lors du dernier quart d'heure. A la suite d'un coup franc de Rool sur la droite, Kanté vient couper la trajectoire du ballon et surprend Regnault de justesse (2-1, 75'). Les Aiglons pensaient détenir une précieuse et courageuse victoire, mais Sedan a du panache. Sur un centre dévié de Maurice-Belay, Pujol récupère le ballon et adresse une volée décisive (2-2, 86'). Avec ce maigre point qui préserve l'essentiel avec des écarts minimums, Sedan demeure lanterne rouge (20e avec 10 Pts).

La vie en rose (Toulouse 1-0 Rennes)

Bien longtemps, Toulousains et Rennais pensaient devoir se contenter du partage des points, lors d'une rencontre de belle facture, surtout en seconde période. Le round d'observation a été très long, avant que ne sonne le réveil des ardeurs offensives. Finalement, Toulouse va chercher les trois points de la victoire sur penalty. Une faute de Melchiot sur Mansaré qui porte à conséquence lourde. Bergougnoux ne se laisse pas prier pour permettre aux siens de prendre l'avantage (1-0, 66'). Pouplin trouve l'occasion de se rattraper dix minutes plus tard, en écartant un nouveau penalty. Toulouse profite de ces circonstances de match pour rester au top (9e avec 24 Pts). Rennes cogite derrière (12e avec 17 Pts).

Le bilan en un clin d'oeil

Difficile reprise de Championnat ce week-end où beaucoup d'équipes devaient se prouver pas mal de choses. Au final, timide satisfaction de celles qui évoluaient à domicile puisque seules les formations de Toulouse et Bordeaux s'imposent avec une courte marge. Grosse impression pour Sochaux, seule équipe à prendre trois points en déplacement, alors que toutes les autres se neutralisent. En revanche, avec quatorze buts lors de ces six premières rencontres, la moyenne se révèle plus que satisfaisante, et un beau doublé du sochalien Le Tallec. En tête les équipes restent au coude à coude. Scénario similaire en bas de classement, où Sedan et Troyes cherchent à s'accrocher au mieux. A suivre, avec la suite de cette quinzième journée ce dimanche !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB