Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'énorme coup de Monaco ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 1-0 ASSE)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 12/05/2018 à 23h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Grâce à sa victoire arrachée face à l'AS Saint-Etienne (1-0) ce samedi à l'occasion de la 37e journée de Ligue 1, l'AS Monaco grimpe à la 2e place et assure quasiment sa qualification en Ligue des Champions. Pour les Verts en revanche, ça se complique pour la Ligue Europa.

L'énorme coup de Monaco ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 1-0 ASSE)
Fabinho et Monaco foncent vers la C1 !

Soirée parfaite pour l'AS Monaco ! Sur le fil, le club princier s'est imposé 1-0 face à l'AS Saint-Etienne ce samedi dans le cadre de la 37e journée de Ligue 1.

Avec ce résultat, le champion de France 2017 s'empare de la 2e place devant Lyon, surpris à Strasbourg (2-3), et sécurise quasiment sa qualification en Ligue des Champions en mettant Marseille, 4e, à trois points avant la dernière journée. Coup dur en revanche pour l'ASSE, dépossédée de sa 6e place, qualificative pour le 2e tour préliminaire de la Ligue Europa, par Nice.

Du rythme mais pas d'occasion

Alignés dans une défense à cinq, les hommes de Jean-Louis Gasset se montraient plus entreprenants en début de match mais ils ne s'épargnaient pas la première frayeur de la partie après une passe catastrophique de Gabriel Silva. Progressivement, les Monégasques prenaient ensuite le jeu à leur compte, mais les Stéphanois repoussaient les assauts adverses.

Sous les yeux du sélectionneur Didier Deschamps, présent en tribunes à cinq jours de l'annonce de sa liste pour le Mondial, les deux équipes faisaient preuve de déchet technique et on attendait toujours une véritable occasion. Gabriel Silva prenait sa chance à la demi-heure mais Subasic bloquait son tir en deux temps. En échec face au bloc adverse, Moutinho et ses coéquipiers tentaient quelques frappes lointaines... sans plus de succès. En face, le tir contré de Perrin ne passait pas loin du but de Subasic avant la pause.

Monaco se réveille

Impeccable en première période, la défense stéphanoise avait plus de mal au retour des vestiaires et les hommes de Leonardo Jardim accéléraient très clairement. Après un tampon de Theophile-Catherine sur Rony Lopes dans la surface, les locaux réclamaient un penalty qui n'aurait pas été scandaleux, mais l'arbitre ne bronchait pas… Les combinaisons se multipliaient et Ruffier devait s'interposer du pied face à Tielemans.

Ruffier en feu, l'erreur fatale de Debuchy...

Ce match s'ouvrait et les Verts répliquaient. Sollicité par Cabella puis Bamba, Subasic restait solide pour empêcher l'ouverture du score. Pas de temps mort et à l'autre bout du terrain, Bamba sauvait une tête de Jemerson... juste sur sa ligne... voire un peu derrière. Sur ce coup, l'absence de goal-line technology se faisait cruellement ressentir ! Ensuite, Monaco poussait fort sur la fin. Auteur d'un double arrêt miraculeux, Ruffier pensait sauver le club forézien mais quelques minutes plus tard, Debuchy provoquait un penalty évident pour une faute sur Lemar. Fabinho le transformait (1-0, 90e+1) pour faire chavirer le Stade Louis II. Un but qui vaut de l'or malgré une fin de match confuse avec l'expulsion de Ghezzal juste après le coup de sifflet final.

La note du match : 6,5/10

On aura assisté à une partie globalement vivante mais longtemps très pauvre en occasions avec des Stéphanois sur la défensive. Finalement, tout s'est décanté durant la dernière demi-heure avec de nombreuses situations et cette fin de match folle pour l'ASM. Les supporters des Verts auront manqué en tribunes puisqu'ils étaient interdits de déplacement. Environ 200 d'entre eux ont tout de même tenté de rejoindre la Principauté mais ils ont été interceptés par les forces de l'ordre.

Le but :

- Lemar tente un tir dans la surface. Ruffier s'interpose mais le ballon revient sur le Monégasque et Debuchy le déstabilise. Fabinho transforme ce penalty évident en prenant Ruffier à contrepied (1-0, 90e+1).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Stéphane Ruffier (7/10)

Même s'il s'incline sur le penalty fatal dans les dernières minutes, le gardien stéphanois a longtemps retardé l'échéance notamment avec cette incroyable double parade devant Lemar et Sylla à la 83e minute. Peu sollicité en première période face à son club formateur, le portier signe également un arrêt important face à Rony Lopes après la pause.

MONACO :

Danijel Subasic (6) : match solide pour le gardien de l'ASM. Sans réaliser d'arrêt exceptionnel, le Croate s'interpose notamment face à Cabella et Bamba à l'heure de jeu. L'un des tournants de cette partie.

Almamy Touré (4) : positionné en piston, Gabriel Silva a posé beaucoup de soucis au latéral droit de l'ASM, très souvent en retard et qui a eu énormément de mal à se positionner. Il a un peu moins souffert après la pause. Remplacé à la 68e minute par Djibril Sidibé (non noté). Devant le sélectionneur, le Tricolore a signé une entrée rassurante avec une bonne activité.

Kamil Glik (6) : match sans histoire pour le Polonais qui a fait parler sa puissance pour s'imposer dans les duels aériens.

Jemerson (6,5) : vigilant défensivement, le défenseur central s'est montré précieux avec son sens de l'anticipation. Dommage que le Brésilien ait manqué de précision de la tête dans la surface adverse, même si sa dernière tentative est sauvée sur la ligne, voire derrière la ligne, par Bamba…

Julien Serrano (5) : titularisé pour la deuxième fois consécutive, le jeune latéral gauche a rendu une copie sobre mais correcte. Il a bien contenu Debuchy même s'il a tardé avant de lâcher les chevaux offensivement.

Yoeri Tielemans (5,5) : du bon et du moins bon pour le Belge. Après avoir à peu près tout raté en première période, le milieu offensif a fait preuve de plus de justesse ensuite et il a mieux combiné, à l'image de ce caviar pour Lopes. Remplacé à la 79e minute par Pietro Pellegri (non noté).

Fabinho (6,5) : monté en puissance au fil de la partie, le Brésilien s'est montré très présent à la récupération au milieu de terrain tout en prêtant main forte à sa défense. Dans les dernières secondes, il ne tremble pas et transforme le penalty de la victoire, sans doute celui d'une nouvelle qualification en C1 ! De quoi largement lui pardonner son déchet technique de la première période.

Rony Lopes (5,5) : meilleur Monégasque de la seconde partie de saison, le Portugais s'est montré par intermittence ce soir mais il n'a pas été récompensé. Le milieu offensif aurait pu (dû ?) obtenir un penalty au retour des vestiaires mais l'arbitre ne siffle pas, puis Ruffier s'interpose sur sa tentative. Remplacé à la 69e minute par Rachid Ghezzal (non noté), exclu après le coup de sifflet final pour des mots adressés à l'arbitre.

João Moutinho (6) : longtemps l'un des rares Monégasque à sortir du lot ce soir. En plus de gratter de bons ballons dans l'entrejeu, notamment face à M'Vila, le Portugais a tenté de mettre du rythme avec quelques passes bien senties. Il s'est également essayé à quelques frappes mais sans succès. Paradoxalement, on aura moins senti son impact en seconde période lorsque l'ASM est passée à la vitesse supérieure.

Thomas Lemar (6,5) : en difficulté ces dernières semaines, l'international français s'est longtemps montré décevant sur cette partie avec des frappes trop molles et un impact limité sur le jeu. Mais l'ancien Caennais se réveille sur la fin d'abord avec ce coup-franc repoussé par Ruffier puis en allant chercher tout seul l'action du penalty.

Moussa Sylla (5) : héros de la précédente journée avec son doublé à Caen (2-1), le jeune attaquant enchaînait une seconde titularisation consécutive. Très présent en début de match, le Monégasque se procure deux bonnes situations mais il est repris par la défense adverse. Bien muselé et plus discret ensuite, il est mis en échec par Ruffier à bout portant sur la fin.

ST ETIENNE :

Stéphane Ruffier (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Mathieu Debuchy (3,5) : devant Didier Deschamps, le latéral droit a peut-être anéanti ses rêves de Mondial 2018 en provoquant un penalty évitable dans les dernières minutes au terme d'une prestation assez quelconque. Homme fort du renouveau stéphanois, l'ancien Gunner coûte cher à son équipe ce soir…

Kévin Théophile Catherine (5) : match contrasté pour le défenseur central. D'un côté, l'ancien Rennais a assuré derrière et repoussé de nombreux ballons, suppléant même Perrin et Gabriel Silva sur quelques actions, mais il frôle le penalty à deux reprises. Face à Jemerson en début de match et surtout contre Rony Lopes après la pause. Une action qui aurait sans doute mérité une sanction…

Loïc Perrin (6,5) : plus qu'un autre, le capitaine de l'ASSE aura incarné la solidité de son équipe. Auteur d'un sauvetage déterminant devant Sylla dès les premières minutes, le défenseur central a ensuite multiplié les bonnes interceptions et repoussé de nombreux ballons aériens. Avant la pause, sa frappe contrée ne passe pas loin du but de Subasic. Une bonne copie.

Neven Subotic (6) : match solide pour le Serbe, un peu moins en vue que ses coéquipiers de la charnière centrale mais qui a répondu présent à plusieurs reprises pour rattraper leurs (rares) erreurs.

Gabriel Silva (5) : une partie mitigée pour le Brésilien, en difficulté en début de match à l'image de cette passe en retrait complètement ratée. Offensivement en revanche, le latéral gauche s'en est donné à coeur joie en multipliant les montées et les centres et en cadrant la première frappe du match. Remplacé à la 71e minute par Ole Kristian Selnaes (non noté).

Dioussé (4) : prestation décevante du Sénégalais, trop effacé que ce soit dans la récupération ou la construction et pas plus en réussite sur les coups de pied arrêtés. Remplacé à la 65e minute par Kevin Monnet-Paquet (non noté).

Yann M'Vila (5,5) : le milieu de terrain a fait son match avec une bonne activité dans l'entrejeu.

Rémy Cabella (5) : le joueur prêté par l'OM a tenté, à l'image de plusieurs frappes, mais Subasic veillait au grain. Il signe aussi quelques incursions mais globalement on attendait davantage du meneur stéphanois dans le jeu.

Paul-Georges Ntep (3,5) : titularisé à la surprise générale, l'attaquant stéphanois est encore passé à côté de son match puisqu'il a progressivement disparu des radars si l'on excepte quelques très rares éclairs… Venu cet hiver pour se relancer, l'ancien Rennais n'aura absolument rien montré dans le Forez. Remplacé à la 64e minute par Romain Hamouma (non noté).

Jonathan Bamba (5,5) : peu en réussite, l'attaquant stéphanois est mis en échec par Subasic en seconde période. Mais il s'est montré très disponible dans le jeu et n'a pas ménagé ses efforts défensifs. Il sauve la tête de Jemerson sur la ligne.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 1-0 ST ETIENNE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 37e journée
Stade : Stade Louis II - 10.742 spectateurs - Arbitre : Benoît Bastien

Buts : Fabinho (90+1e, pen.) pour MONACO
Avertissements : J. Serrano (7e), R. Ghezzal (90+4e), pour MONACO - K. Théophile-Catherine (41e), pour ST ETIENNE - Expulsions : R. Ghezzal (90+5e) , pour MONACO

MONACO : D. Subasic - A. Touré (D. Sidibé, 68e), K. Glik, Jemerson, J. Serrano - Y. Tielemans (P. Pellegri, 80e), Fabinho - Rony Lopes (R. Ghezzal, 68e), João Moutinho, T. Lemar - M. Sylla

ST ETIENNE : S. Ruffier - K. Théophile-Catherine, L. Perrin, N. Subotic - M. Debuchy, Dioussé (K. Monnet-Paquet, 65e), Y. M'Vila, Gabriel Silva (O. Selnæs, 71e) - R. Cabella, P. Ntep (R. Hamouma, 64e) - J. Bamba

Avant sa liste, le sélectionneur Didier Deschamps présent en tribunes.

Ruffier a longtemps retardé l'échéance pour les Verts.

De retour sur les terrains, Sidibé a signé une entrée intéressante.

Fabinho transforme un penalty importantissime (1-0, 90e+1).

La joie des Monégasques.

Le Prince Albert a apprécié.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Monaco

M
O
N
A
C
O
Banc des remplaçants St Etienne

S
T

E
T
I
E
N
N
E
>remplacé par Sidibé, 68e4Touré
carton jaune, 7e5Serrano
>remplacé par Pellegri, 80e5,5Tielemans
but sur pénalty, 90e+16,5Fabinho
>remplacé par Ghezzal, 68e5,5Lopes
carton jaune, 41e5Théophile Catherine
>remplacé par Monnet-Paquet, 65e4Dioussé
>remplacé par Selnaes, 71e5Silva
>remplacé par Hamouma, 64e3,5Ntep


MASQUER LA PUB