Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon gâche tout et Strasbourg se maintient ! Débrief et NOTES des joueurs (RCS 3-2 OL)

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 12/05/2018 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

À la surprise générale, l'Olympique Lyonnais s'incline face au Racing Club de Strasbourg (2-3) ce samedi au Stade de la Meinau, pour l'avant-dernière journée de Ligue 1 ! Les Gones avaient besoin de la victoire pour se qualifier en Ligue des Champions, mais ne l'ont pas obtenue.

Lyon gâche tout et Strasbourg se maintient ! Débrief et NOTES des joueurs (RCS 3-2 OL)
Grâce à une erreur de Diakhaby, Bahoken a ouvert le score.

Les Lyonnais pourraient regretter longtemps cette soirée alsacienne ! Ce soir, pour l'avant-dernière journée de Ligue 1 face à Strasbourg (2-3), les hommes de Bruno Genesio, qui menaient pourtant à 2 minutes du temps additionnel, ont perdu et voient Monaco, victorieux contre Saint-Étienne (1-0), leur passer devant.

Avec son destin entre les mains, Lyon se qualifiera pour la C1 en s'imposant face à Nice la semaine prochaine. Dans l'hypothèse d'un faux-pas contre les Aiglons, le club rhodanien sera sous la menace de l'Olympique de Marseille.

L'erreur de Diakhaby, l'égalisation de Fekir

Ce soir, ce sont les Strasbourgeois qui réalisaient la meilleure entame de match. Au bout de dix minutes de jeu, Liénard faisait déjà chavirer une Meinau pleine à craquer grâce à un coup franc passé à quelques centimètres des buts. Le public patientait, mais n'allait pas tarder à être récompensé… par un Lyonnais ! En voulant dégager le ballon, Diakhaby ratait totalement sa relance et offrait le premier but à Bahoken, lequel ajustait Gorgelin d'un tir bien senti entre les jambes (1-0, 22e) !

Les hommes de Thierry Laurey pensaient doubler la mise quelques minutes plus tard, mais Corgnet voyait son retourné acrobatique échouer sur la barre transversale ! Au retour des vestiaires, Bruno Génésio faisait monter Fekir d'un cran pour échapper à l'excellent marquage de Grimm. Une décision judicieuse puisque, en pleine surface, l'international français obtenait un penalty suite à une faute de Martinez, avant de se faire justice tout seul en prenant Oukidja à contre-pied (1-1, 50e).

Liénard au bout du suspense !

Malgré l'égalisation, les Strasbourgeois laissaient le ballon aux Gones. Et les visiteurs en ont rapidement profité. Sur une belle contre-attaque, Aouar combinait avec Depay et se retrouvait seul face au portier strasbourgeois, avant de l'ajuster de l'intérieur du pied (1-2, 73e) ! Thierry Laurey ne tardait pas à réagir en faisant entrer Da Costa. Un excellent choix puisque l'attaquant égalisait de la tête quelques minutes plus tard, grâce à un bon centre de Foulquier (2-2, 88e) !

La fête n'était pas encore finie pour les supporters strasbourgeois. Au bout du temps additionnel, Liénard donnait l'avantage au Racing grâce à un coup franc exceptionnel du pied gauche (3-2, 90e+4) ! Une merveille qui faisait définitivement basculer la Meinau dans un état second, car ce but offrait définitivement le maintien en Ligue 1 aux Strasbourgeois ! Au final, l'Olympique Lyonnais pensait réaliser la belle affaire de cette 37e journée, en se qualifiant pour la prochaine Ligue des Champions, mais ce sont les hommes de Thierry Laurey qui la font !

La note du match : 6/10

En raison, notamment, de l'abnégation défensive des Strasbourgeois, les Lyonnais n'ont absolument pas existé en première période. Logiquement, cela a joué sur la qualité des 45 premières minutes puisque les locaux étaient les seuls à faire le spectacle, malgré leurs limites techniques. En seconde période, les Gones se sont réveillés et ont pris l'avantage pendant un moment, mais c'est surtout l'aspect physique qu'on retiendra de cette rencontre, entachée par de nombreuses fautes et contacts on ne peut plus rugueux ! Entre deux équipes qui proposent habituellement du jeu, on pouvait s'attendre à mieux. Mais la fin de match, avec deux buts dans les six dernières minutes de jeu pour le Racing, était plaisante à suivre !

Les buts :

- Lala lance Bahoken en profondeur, mais Diakhaby passe devant l'attaquant strasbourgeois. À la surprise générale, le défenseur lyonnais manque complètement sa relance et remet le ballon sur Bahoken, qui crucifie Gorgelin d'un tir bien senti entre les jambes (1-0, 22e).

- Bien lancé dans la profondeur par Ndombélé, Fekir se joue facilement de Mangane en pleine surface et tombe après un contact avec Martinez. Logiquement, M. Turpin désigne le point de pénalty et l'international français se fait justice lui-même (1-1, 50e).

- Sur une belle contre-attaque lyonnaise, Aouar combine avec Depay et se retrouve finalement seul en pleine surface face à Oukidja. D'un bel intérieur du pied, le joueur formé à l'OL ne laisse aucune chance au portier strasbourgeois, qui met tout de même du temps avant de se coucher (1-2, 73e).

- Grimm récupère le ballon et trouve Foulquier sur le côté droit. L'ancien joueur de Grenade ne se pose pas de questions et dépose le ballon sur la tête de Da Costa, qui croise bien pour tromper Gorgelin et égaliser (2-2, 88e) !

- Da Costa provoque devant la surface et obtient un coup franc bien placé. Liénard prend ses responsabilités et envoie une merveille d'enroulé côté gardien. Sa frappe trouve la lucarne et c'est toute la Meinau qui explose (3-2, 90+4) !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jérémy Grimm (7/10)

Il a réalisé un travail de l'ombre ce soir, mais qu'il aura été utile ! Si on a si peu vu Fekir en première période, c'est grâce au milieu alsacien et son marquage individuel infernal. Il s'est également signalé avec un tacle magnifique en pleine surface face à Traoré en seconde période. C'est aussi lui qui décale Foulquier sur le côté droit, pour le centre de l'égalisation strasbourgeoise à 2-2. Si les buteurs prendront sûrement la lumière demain, Grimm est à l'honneur ce soir !

STRASBOURG :

Alexandre Oukidja (5) : le portier strasbourgeois a vécu une première période très tranquille, puisque les Lyonnais n'ont pas cadré une seule fois. Mais lors du second acte, il a eu un peu plus de boulot et, s'il ne peut rien sur le pénalty de Fekir, il tarde à se coucher sur la frappe d'Aouar pour le 2-1.

Dimitri Foulquier (5) : le latéral droit du Racing sauve son match en offrant le but de l'égalisation à Da Costa pour le 2-2. Mais hormis cette passe décisive, l'ancien joueur de Grenade a souvent été mis en difficulté sur son côté droit par Depay ou Fekir, en étant pris sur le second but des Lyonnais.

Kader Mangane (5,5) : le défenseur central strasbourgeois n'était pas pressenti pour être titulaire, mais l'a finalement été, avec le brassard en prime. Sans doute poussé par le capitanat, il s'est permis une montée offensive et une reprise en pleine surface, qui n'était pas cadrée, en première période. Sur l'égalisation lyonnaise, il se fait mystifier par Fekir en pleine surface même si c'est finalement Martinez qui fait faute. Dans l'ensemble, l'ancien Rennais a tout de même apporté dans les duels en malmenant Depay et Traoré.

Pablo Martinez (4,5) : le penalty concédé face à Fekir plombe sa note, même s'il n'aura finalement eu aucune incidence sur le résultat final. Mais une faute si grossière en pleine surface, ça ne doit pas arriver et ce n'est pas la première fois que le Strasbourgeois réalise ce genre de gestes cette saison. En dehors de ça, il s'est signalé par quelques jolis tacles.

Kenny Lala (6) : de retour dans le onze après sa blessure et une place de remplaçant la semaine passée à Rennes, l'ancien Lensois a justifié sa titularisation puisque c'est lui qui amène l'action du premier but, en cherchant Bahoken dans la profondeur. Par la suite, il a continué de se montrer offensif mais souvent sans réussite. Défensivement, il a plutôt bien bloqué Traoré.

Jeremy Grimm (7) : voir commentaire ci-dessus.

Jean-Eudes Aholou (5,5) : l'ancien Orléanais fait une grosse première période avec une énorme activité à la récupération. Il aura réussi à bloquer des offensives lyonnaises et à en créer pour son équipe mais il s'est finalement claqué la cuisse à la 43e minute, remplacé par Anthony Gonçalves (5), agressif dans le bon sens du terme mais coupable d'un gros déchet technique. Son envie a tout de même apporté à son équipe, avec notamment ce contre qui a été tout proche de tromper Gorgelin.

Jonas Martin (5) : à l'instar d'Aholou, Martin a aussi fait une bonne première période sur le plan défensif au milieu de terrain, en respectant à la perfection les consignes de Thierry Laurey pour bloquer Fekir et sa bande. Dans le jeu, son influence a été cependant plus limitée. Mais, encore une fois comme Aholou, il est sorti sur blessure, remplacé à la 55e minute par Ernest Seka (4), qui s'est porté vers l'attaque mais s'est montré trop fébrile défensivement.

Benjamin Corgnet (4) : sur les 14 points glanés par le Racing lors de cette phase retour, certains sont pour Corgnet, l'un des hommes forts de l'effectif strasbourgeois en cette fin de saison. Ce soir, il n'a pas réussi à avoir son rendement habituel face à la défense lyonnaise. En seconde période, il a totalement disparu. Remplacé à la 78e minute par Nuno Da Costa (6,5), qui a égalisé pour le Racing de la tête avant d'obtenir le coup franc victorieux de Liénard… en 12 minutes !

Dimitri Liénard (7) : le milieu gauche strasbourgeois a d'abord manqué de précision dans ses centres en première période. Et il a pu en frapper beaucoup, vu tout l'espace que Rafael lui laissait. Il a fait frissonner la Meinau en première période avec un coup franc passé à quelques centimètres du but, et il l'a définitivement faite basculer dans un état second en fin de match, en envoyant un missile de l'intérieur du pied dans la lucarne pour inscrire le but de la victoire !

Stéphane Bahoken (6) : un but et puis… c'est presque tout. Bahoken a ouvert le score à la 22e minute, en profitant d'une énorme erreur de Diakhaby avant d'ajuster Gorgelin d'un tir entre les jambes bien senti. Mais ensuite, il a quasiment disparu de la circulation, se signalant simplement par un travail de pivot pas toujours réussi. Mais il a marqué, et c'est le plus important pour le Racing.

LYON :

Mathieu Gorgelin (4) : les supporters lyonnais pourraient regretter longtemps l'absence d'Anthony Lopes dans le sprint final. Ce soir, son remplaçant a donc encaissé trois buts, dont le premier sur une frappe entre ses jambes de Bahoken et, malgré la beauté du geste, a encaissé un coup franc de Liénard tiré… côté gardien ! A l'exception d'une parade sur un contre de Gonçalves, le portier n'a pas brillé.

Rafael (4) : le latéral droit a laissé beaucoup trop d'espace à Liénard durant cette rencontre. L'ailier en a profité pour multiplier les centres et se montrer (parfois) dangereux. Autrement, le Brésilien n'a pas réussi à apporter offensivement, ce qui n'est pas le cas d'habitude.

Mouctar Diakhaby (2) : quelle catastrophe ! L'Olympique Lyonnais, qui a réussi à repousser sa suspension en portant ce dossier devant le CNOSF, peut regretter cette décision ! Et pour cause ! Ce soir, il a carrément offert le premier but aux Strasbourgeois, en lançant parfaitement Bahoken en pleine surface suite à une relance manquée ! Battu dans le duel par Da Costa sur le deuxième but, le défenseur central a été fautif sur le coup-franc de Liénard en commettant la faute sur Da Costa. Un calvaire du début à la fin !

Jérémy Morel (4) : il ne peut rien faire sur l'ouverture du score strasbourgeoise, puisqu'il pensait que son coéquipier dégagerait le ballon correctement. Hormis cela, il n'a pas réussi à se monter rassurant pour ses compères de la défense. Sans Marcelo, il est méconnaissable !

Ferland Mendy (4,5) : l'ancien Havrais s'est montré coupable de quelques erreurs de relance et a eu certains moments de panique en première période, lorsque son équipe souffrait. En seconde période, dans le moment fort des Gones, il s'est permis d'apporter le danger offensivement mais ce n'était pas souvent couronné de succès.

Lucas Tousart (5) : le joueur formé à Valenciennes était l'un des rares à afficher son niveau habituel lors du premier acte même si, comme l'ensemble de son équipe, il a souffert. Lors du second acte, il s'est attaché à faire le liant entre la défense et l'attaque, souvent avec succès, jusqu'aux dernières minutes fatidiques.

Tanguy NDombèlé (5) : lui aussi s'est attaché à faire le liant entre la défense et l'attaque lyonnaise, mais il n'a pas souvent été en réussite. Sauf lorsque cela comptait vraiment, puisque c'est lui qui lance Fekir dans la profondeur lorsque l'international français s'en est allé obtenir un penalty. Finalement remplacé à la 86e minute par Jordan Ferri (non noté).

Houssem Aouar (6) : un bon match au niveau offensif pour le Gone, puisque c'est lui qui a provisoirement donné l'avantage aux siens lors du second acte, en trompant Oukidja d'un bel intérieur du pied sur une passe décisive de Depay. Parfois brouillon dans ses transmissions, il a été également en difficulté défensivement, en étant notamment incapable de résister aux assauts strasbourgeois en fin de match.

Nabil Fekir (6,5) : après une première période catastrophique en raison du marquage infernal de Grimm, l'international français s'est repris en seconde période en obtenant un pénalty puis en le transformant. C'est également lui qui lance Aouar lors de la contre-attaque du 2-1. Un match solide pour Fekir, qui pensait qualifier les siens pour la C1, mais qui devra le faire la semaine prochaine !

Bertrand Traore (4,5) : comme beaucoup de ses coéquipiers, Traoré n'a pas réussi à se montrer dangereux lors de la première période, bien bloqué par la défense strasbourgeoise. Lors du second acte, il s'est réveillé, à l'image de son équipe, en prenant sa chance à plusieurs reprises mais n'a pas été en réussite.

Memphis Depay (5) : peu aidé par l'agressivité des Strasbourgeois, le Néerlandais a subi de nombreuses fautes ce soir à la Meinau. Il a même boité pendant un court instant en première période. Cela ne l'a pas empêché d'offrir le second but à Aouar, grâce à une jolie passe en une touche de balle. Mais c'est bien la seule chose à retenir d'un match difficile pour lui. Remplacé à la 83e minute par Maxwell Cornet (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 3-2 LYON (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 37e journée
Stade : Stade de la Meinau - 25.503 spectateurs - Arbitre : Clément Turpin

Buts : S. Bahoken (22e) Nuno Da Costa (88e) D. Liénard (90+4e) pour STRASBOURG - N. Fekir (50e, pen.) H. Aouar (73e) pour LYON
Avertissements : S. Bahoken (12e), P. Martinez (48e), A. Gonçalves (70e), K. Mangane (85e), A. Oukidja (90+6e), pour STRASBOURG - T. NDombèlé (83e), pour LYON

STRASBOURG : A. Oukidja - D. Foulquier, K. Mangane, P. Martinez, K. Lala - J. Grimm, J. Aholou (A. Gonçalves, 44e) - J. Martin (E. Seka, 56e), B. Corgnet (Nuno Da Costa, 79e), D. Liénard - S. Bahoken

LYON : M. Gorgelin - Rafael, M. Diakhaby, J. Morel, F. Mendy - L. Tousart - T. NDombèlé (J. Ferri, 88e), H. Aouar - N. Fekir - B. Traoré, M. Depay (M. Cornet, 83e)

Diakhaby manque complètement sa relance et permet à Bahoken d'ouvrir le score (1-0, 22e)

En début de seconde période, Fekir obtient un penalty et se fait justice tout seul pour égaliser (1-1, 50e)

Après une belle combinaison avec Depay, Aouar crucifie Oukidja et donne l'avantage à l'OL (1-2, 73e)

Da Costa égalise (2-2, 88e), puis Liénard inscrit le coup franc victorieux d'une merveilleuse frappe (3-2, 90e+4)

Le magnifique coup franc de Liénard !

La Meinau était pleine à craquer pour la "soirée du maintien", avec plus de 27 000 spectateurs

Après le match, les joueurs strasbourgeois ont fêté le maintien en Ligue 1 avec leur fidèle public







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
PSG-Bayern, qui va se qualifier ?

Qualification du PSG
Qualification du Bayern Munich
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
Banc des remplaçants Lyon

L
Y
O
N
carton jaune, 90e+65Oukidja
carton jaune, 85e5,5Mangane
carton jaune, 48e4,5Martinez
>remplacé par Gonçalves, 44e5,5Aholou
>remplacé par Seka, 56e5Martin
>remplacé par Da Costa, 79e4Corgnet
but, 90e+47Liénard
but, 22ecarton jaune, 12e6Bahoken
>remplacé par Ferri, 88ecarton jaune, 83e5NDombèlé
but, 73e6Aouar
but sur pénalty, 50e6,5Fekir
>remplacé par Cornet, 83e5Depay


MASQUER LA PUB