Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le PSG s'offre la Coupe de France devant des Herbiers valeureux - Débrief et NOTES des joueurs (Les Herbiers 0-2 PSG)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 08/05/2018 à 23h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lors d'une rencontre outrageusement dominée, le Paris Saint-Germain a battu les Herbiers (2-0) ce mardi en finale de la Coupe de France. Si le club de National n'a pas été ridicule, le champion de France n'a pas eu besoin de forcer pour s'offrir un 4e sacre consécutif dans cette compétition.

Le PSG s'offre la Coupe de France devant des Herbiers valeureux - Débrief et NOTES des joueurs (Les Herbiers 0-2 PSG)
Les Parisiens ont soulevé la Coupe de France.

Le Paris Saint-Germain entre dans l'histoire de la Coupe de France ! En dominant les Herbiers (2-0) ce mardi en finale, le club de la capitale vient de remporter pour la 4e fois de suite cette compétition, il s'agit d'une performance tout simplement historique.

Largement dominateurs sur cette rencontre, les Parisiens n'ont pas eu besoin d'employer les grands moyens malgré une équipe de National particulièrement valeureuse. Malgré l'échec en Ligue des Champions, le PSG confirme donc son hégémonie sur la scène nationale (Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la Ligue, Trophée des Champions).

Pichot sauvé par ses poteaux, Lo Celso lance le PSG

Dans une superbe ambiance au Stade de France, les Parisiens mettaient une grosse pression sur les Vendéens et Pichot était sauvé, à deux reprises, dès les premières minutes par son poteau sur des frappes de Lo Celso et Mbappé ! Après ce gros coup de chaud, le club de National parvenait à faire le dos rond en se reposant sur une défense solide face aux vagues parisiennes.

Avec une possession du ballon nettement favorable, le PSG restait bien évidemment très dangereux avec un nouveau tir de Lo Celso sur le poteau ! Les dieux du foot étaient-ils avec les Herbiers ? Logiquement, le Petit Poucet finissait par craquer avec une nouvelle frappe à l'entrée de la surface de Lo Celso, qui trompait la vigilance de Pichot (0-1, 26e). Avec une maîtrise absolue sur ce match, Paris gérait tranquillement les débats jusqu'à la pause face à une équipe vendéenne incapable de sortir de sa partie de terrain.

Une polémique liée à la vidéo, Cavani tue le match

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas et il fallait une sortie parfaite de Pichot devant Cavani pour empêcher le PSG de faire le break. Dans la foulée, Mbappé pensait doubler la mise sur corner, mais l'arbitre, avec l'aide de la vidéo, annulait ce but pour une main de Marquinhos. Si la main du Parisien était évidente, il y avait préalablement une faute qui aurait dû lui permettre d'obtenir un penalty.

Toujours aussi offensifs, les Franciliens poussaient, mais butaient sur Pichot, qui réalisait deux énormes parades à bout portant devant Cavani puis Mbappé ! Et malgré la domination sans partage du PSG, les Herbiers étaient encore dans le coup à 20 minutes du terme de la partie... Puis sur une incursion de Cavani dans la surface, Pichot concédait un penalty en fauchant l'Uruguayen. D'un tir puissant, Cavani transformait sa tentative malgré une déviation de Pichot (0-2, 73e). Dans une fin de match tranquille à l'exception d'un nouvel arrêt de Pichot face à Cavani, Paris gérait les débats et remportait donc cette Coupe de France !

La note du match : 5,5/10

Dans une belle ambiance au Stade de France grâce à la ferveur populaire accompagnant les Herbiers, cette finale de la Coupe de France a été totalement à sens unique avec une maîtrise absolue du Paris Saint-Germain. En face, il faut tout de même souligner la belle combativité du club de National, qui n'a jamais rien lâché et a résisté, autant que possible, face à l'orge français. Pour le spectacle, ce n'était pas grandiose malgré les buts et les nombreuses occasions du PSG.

Les buts :

- Laissé libre dans l'axe de la surface après un service de Motta, Lo Celso prend sa chance à 20 mètres de la cage adverse. D'une frappe enroulée, l'Argentin trompe la vigilance de Pichot pour ouvrir le score (0-1, 26e).

- Dans l'axe, Di Maria provoque et réalise une passe parfaite dans la surface pour Cavani. Lancé, l'Uruguayen élimine d'un crochet Pichot, qui fauche son adversaire et concède un penalty. D'un tir puissant et malgré une déviation de Pichot, Cavani transforme sa tentative (0-2, 73e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Giovani Lo Celso (7,5/10)

Sa montée en puissance sur cette fin de saison se confirme. Dans l'entrejeu, l'Argentin a régalé avec sa qualité technique et sa capacité à se projeter. Après deux frappes placées sur le poteau en début de partie, le Parisien a réglé la mire pour ouvrir le score d'un tir enroulé à l'entrée de la surface. Une réalisation qui embellit une performance déjà complète.

LES HERBIERS VF :

Matthieu Pichot (6,5) : le gardien des Herbiers a longtemps pu compter sur une certaine chance pour conserver sa cage inviolée avec trois poteaux sur des frappes de Lo Celso et Mbappé. Malgré quelques interventions dans le jeu, il a été cependant obligé de s'incliner sur une nouvelle tentative lointaine de l'Argentin. Il n'a pas grand-chose à se reprocher et a même sauvé son équipe, à trois reprises, devant Cavani puis Mbappé lors du second acte. Malheureusement pour lui, il a ensuite concédé un penalty face à Cavani et s'est incliné en raison d'une main pas assez ferme. Il va conserver un grand souvenir de cette finale.

Romuald Marie (4) : le latéral droit du club de National s'est parfois mis bêtement en danger avec des ballons perdus dans son propre camp sur des relances risquées. Sur les dédoublements dans son couloir, il a tout de même eu du mal à limiter les vagues parisiennes.

Diaranké Fofana (5,5) : le défenseur central des Herbiers a longtemps tenté de limiter les dégâts, à l'image d'un gros retour sur Di Maria en première période. Par la suite, il a repoussé de nombreuses tentatives adverses, mais pourra tout de même regretter son attentisme sur l'ouverture du score.

Guillaume Dequaire (6) : tout comme Fofana, le défenseur central vendéen n'a pas à rougir de sa performance. Dans l'axe, il a multiplié les interventions autoritaires, notamment sur une incursion de Mbappé dans la surface en début de partie. Malgré tout, il a été parfois pris dans son dos...

Adrien Pagerie (4) : pour son anniversaire, le latéral gauche des Herbiers a hérité d'un drôle de cadeau avec un duel face à un Mbappé particulièrement remuant. Et forcément, le défenseur a connu une soirée difficile face au talent du Parisien et aux montées d'Alves.

Valentin Vanbaleghem (4,5) : positionné dans un rôle de sentinelle, le milieu de terrain des Herbiers a passé une très longue soirée. Jamais dans le bon tempo, il a beaucoup couru après le ballon et son apport à la récupération n'a pas été grandiose. Remplacé à la 61e minute par Adrien Dabasse (non noté).

L. Bongongui (5) : dans son couloir, on a senti qu'il était capable de poser quelques problèmes à Berchiche sur ses rares ballons. Malheureusement pour lui, son équipe a beaucoup défendu, il a multiplié les efforts et a été ensuite moins tranchant sur les contres des Herbiers.

Sébastien Flochon (6) : le capitaine des Herbiers a toujours donné l'exemple à ses partenaires avec une débauche d'énergie assez exceptionnelle. Face à la maîtrise des Parisiens, il a multiplié les efforts et a tenté, sans grande réussite, de gêner le club de la capitale dans la construction du jeu.

Joachim Eickmayer (4,5) : à l'image de Bongongui, il a beaucoup donné pour tenter d'aider ses partenaires défensivement. Si ses efforts ont été généreux, il a été tout de même peu trouvé offensivement et n'a pas pesé sur cette partie. Remplacé à la 87e minute par Clément Couturier (non noté).

Kevin Rocheteau (4) : que c'est difficile pour un attaquant d'exister face à une telle maîtrise... Avec des Parisiens outrageusement dominateurs, le buteur des Herbiers a été très discret et a été peu trouvé par ses coéquipiers. Sur ses rares ballons, il a été parfaitement pris par les défenseurs parisiens.

Pierre-Michel Germann (4) : comme ses coéquipiers, l'attaquant du club de National a passé son temps à courir ce mardi. Avec l'énorme domination des Parisiens, il a essayé, en vain, de compenser avec une grosse activité. Face à une telle maîtrise, c'est très compliqué... Remplacé à la 62e minute par Ambroise Gboho (non noté).

PARIS SG :

Kevin Trapp (5) : le portier du Paris Saint-Germain a dû trouver le temps très long ce mardi. A l'exception de la présentation des équipes au Président de la République, le gardien allemand n'a pas été en action sur cette finale de la Coupe de France outrageusement dominée par son équipe... avant la 89e minute avec un premier arrêt sur un tir de Fofana.

Dani Alves (5,5) : pris de vitesse en début de partie, le Brésilien a ensuite facilement relevé la tête. Avec la maîtrise du jeu de son équipe, le latéral droit a pu se projeter offensivement et participer aux attaques des siens. Sur un coup-franc lointain, il a été proche de marquer avec une frappe puissante qui a frôlé la lucarne de Pichot. Remplacé à la 84e minute par Thomas Meunier (non noté).

Thiago Silva (6) : le capitaine du Paris Saint-Germain n'a pas eu besoin de forcer son talent sur cette rencontre. Peu inquiété défensivement, il a été à son avantage dans la construction du jeu en étant positionné haut sur le terrain et en étant propre dans ses transmissions.

Marquinhos (6) : tout comme Thiago Silva, le défenseur central du PSG a eu un match simplifié par la maîtrise sans partage de son équipe dans le jeu. Du coup, à l'exception de quelques interventions faciles, le Brésilien a été relativement discret sur cette rencontre, sauf sur sa main réalisée au moment du but refusé à Mbappé même s'il aurait dû bénéficier d'un penalty.

Yuri Berchiche (5) : l'Espagnol n'a pas été d'une grande sérénité sur cette partie. Parfois en difficulté face à la vivacité de Bongongui, il s'est distingué par une vilaine faute en première période, où il a hérité d'un carton jaune. Malgré de nombreuses montées, son apport offensif n'a pas été positif.

Giovani Lo Celso (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Thiago Motta (7) : sur un tel rythme, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain pourrait encore jouer de nombreuses années ! Bientôt à la retraite, l'Italien a régné en maître dans l'entrejeu grâce à la maîtrise des siens et au laxisme des Herbiers. Très facile sur cette rencontre, il a d'ailleurs été passeur décisif sur l'ouverture du score de Lo Celso. Une belle copie pour sa dernière finale. Remplacé à la 67e minute par Julian Draxler (non noté).

Adrien Rabiot (5) : l'international français n'a pas crevé l'écran sur cette rencontre. Pourtant positionné dans un rôle de relayeur, il n'a pas été inspiré dans le domaine offensif sur ses tentatives. Très clairement, sur cette partie, le Parisien a souffert de la comparaison de Lo Celso, bien plus à son avantage dans le jeu vers l'avant.

Kylian Mbappe (6) : même si le jeune talent du Paris Saint-Germain s'est parfois un peu perdu en tentant des gestes techniques, il a tout de même représenté un danger constant par ses courses. En début de partie, il a été proche d'ouvrir le score mais sa frappe a heurté le poteau. Par la suite, l'ancien Monégasque n'a pas réussi à être décisif, avec un gros raté devant Pichot. Il a pensé marquer, mais son but a été refusé pour une main de Marquinhos. Remplacé en étant légèrement boudeur à la 84e minute par Javier Pastore (non noté).

Edinson Cavani (6,5) : l'Uruguayen a été longtemps très discret sur cette finale de la Coupe de France. Peu trouvé par ses coéquipiers en première période, l'avant-centre du Paris Saint-Germain a raté ses deux seules occasions franches en perdant ses duels face à Pichot au retour des vestiaires. Puis sur un bon ballon de Di Maria, il a obtenu un penalty, avant de le transformer lui-même en force.

Ángel Di María (5,5) : face au bloc défensif très bas des Herbiers, l'international argentin n'a pas été vraiment à son avantage ce mardi. Avec plusieurs ballons perdus, l'ailier parisien n'a pas réussi à faire des différences importantes dans le jeu. A noter tout de même sa passe parfaite sur le penalty obtenu par Cavani.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LES HERBIERS VF 0-2 PARIS SG (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Coupe de France / fin.
Stade : Stade de France - 73.772 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : - G. Lo Celso (26e) E. Cavani (74e, pen.) pour PARIS SG
Avertissements : M. Pichot (73e), pour LES HERBIERS VF - Yuri (15e), pour PARIS SG

LES HERBIERS VF : M. Pichot - R. Marie, D. Fofana, G. Dequaire, A. Pagerie - V. Vanbaleghem (A. Dabasse, 62e) - L. Bongongui, S. Flochon, P. Germann (A. Gboho, 63e), J. Eickmayer (C. Couturier, 88e) - K. Rocheteau

PARIS SG : K. Trapp - Dani Alves (T. Meunier, 86e), Thiago Silva, Marquinhos, Yuri - G. Lo Celso, T. Motta (J. Draxler, 68e), A. Rabiot - K. Mbappé (J. Pastore, 86e), E. Cavani, Á. Di María

Verratti et Neymar étaient présents pour soutenir le PSG

Le Président de la République Emmanuel Macron a assisté à la finale

Mbappé a trouvé le poteau en début de partie

Le premier but signé Lo Celso pour le PSG

La joie de Lo Celso après son ouverture du score (0-1, 26e)

L'arbitre, avec l'aide de la vidéo, a refusé un but à Mbappé

Cavani a doublé la mise sur un penalty (0-2, 73e)

Le penalty transformé par Cavani face aux Herbiers

La rage de l'Uruguayen après cette réalisation

Auteur d'une belle partie, Pichot a été félicité par Cavani

Les Parisiens étaient très heureux de ce nouveau titre

Malgré la défaite, les Herbiers ont partagé un grand moment avec leurs fans

Les Parisiens ont réalisé une haie d'honneur aux Herbiers

 


Afficher
cette
video sur
votre
site

Le PSG a soulevé la Coupe de France, en invitant le capitaine des Herbiers

Thiago Silva a soulevé la Coupe de France !

 


Afficher
cette
video sur
votre
site

Neymar a aussi participé à la fête, en posant avec la Coupe de France et Mbappé

Cavani et les Parisiens vont passer une longue nuit !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Avec son début de saison raté (6 points en 6 journées), Monaco est-il toujours un candidat sérieux au podium en Ligue 1 ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Les Herbiers

L
E
S

H
E
R
B
I
E
R
S
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
carton jaune, 73e6,5Pichot
>remplacé par Dabasse, 62e4,5Vanbaleghem
>remplacé par Gboho, 63e4Germann
>remplacé par Couturier, 88e4,5Eickmayer
>remplacé par Meunier, 86e5,5Dani Alves
carton jaune, 15e5Berchiche
but, 26e7,5Lo Celso
>remplacé par Draxler, 68e7Motta
>remplacé par Pastore, 86e6Mbappe
but sur pénalty, 74e6,5Cavani


MASQUER LA PUB