Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les enjeux - 14e journée
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/11/2006 à 15h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour son quatorzième épisode, la Ligue 1 fera le grand écart samedi avec la visite du leader Lyonnais chez la lanterne rouge sedanaise et celle de Nantes à Lens. A côté de ces duels à priori déséquilibrés, les rencontres entre Sochaux et Lille ou Paris et Bordeaux semblent plus indécises mais pourraient bien livrer leur lot de surprises. De son côté, l'OM cherchera à retrouver la lumière avec la réception de Valenciennes.

SochauxLille

Fort d'un premier tiers de championnat remarquable et bien maîtrisé, le FC Sochaux a pris conscience de son potentiel et veut jouer les troubles fêtes en vue de l'attribution des places européennes. Cinquièmes depuis deux journées, les Lionceaux ont de l'appétit et veulent s'assurer qu'ils peuvent rivaliser avec les plus grands. Cette rencontre face à Lille sera donc un test grandeur nature afin d'éclipser les deux défaites à Bonal contre des ténors : Lyon (0-1) et Lens (0-3) et confirmer la victoire face à Bordeaux (2-1) lors de la 10e journée. «Nous sommes en avance par rapport à nos prévisions. Cela est peut-être dû à la réussite et nous restons lucides tout en appréciant aussi ces moments. Les fondations sont posées mais l'équipe a encore une marge de progression,» assure Alain Perrin. L'entraîneur sochalien souhaite éviter que ses joueurs se grisent et sait qu'ils auront fort à faire face à des Lillois en net regain de forme. Un joueur par ligne manquera l'appel : l'attaquant Dagano, le défenseur Daf et le milieu Brunel sont blessés. En revanche, Perrin récupère Isabey dans l'entrejeu et Le Tallec en attaque et peut toujours compter sur le déroutant Ziani pour faire la différence..

Invaincu depuis six rencontres de championnat, le LOSC présente un bilan très équilibré à l'extérieur avec trois matchs nuls et deux défaites pour autant de victoires. Les Lillois tenteront de faire pencher la balance du bon côté même s'ils se méfient énormément de leur hôte, comme le confirme le défenseur, Chalmé. «Pour moi, Sochaux est un concurrent direct pour les places européennes. C'est une équipe qui s'affirme de plus en plus depuis le début de la saison. On ne s'attend vraiment pas à un match simple.» Nouveau dauphin des Lyonnais après leur victoire face à l'OM le week-end dernier, les coéquipiers de Tafforeau voudront éviter le piège et devront éviter d'avoir déjà la tête et les jambes au prochain rendez-vous capital face à Anderlecht, programmé mardi prochain. Claude Puel fera-t-il tourner son effectif en prévision de la Ligue des Champions ? Peu probable d'autant que la grande majorité de ses joueurs a bénéficié d'une semaine de récupération, à l'exception de Kader Keita, Mirallas, Lichtsteiner et Gygax. L'entraîneur lillois aura toutefois l'embarras du choix : aucun suspendu n'est recensé dans les rangs lillois et seuls Audel et Dumont sont indisponibles.

Les équipes probables

Sochaux : Richert – Afolabi, Bréchet, Pitau, NDaw - Isabey, Ziani, Sene, Leroy – Birsa, Alvaro

Lille : Sylva – Rafael, Tafforeau, Plestan, Chalmé – Cabaye (ou Bastos), Bodmer, Makoun, M. Robail (ou Debuchy) - Odemwingie, Keita

Paris SG - Bordeaux

Inconstant depuis le début du championnat, le PSG n'a jamais enchaîné plus de deux matchs sans défaite cette saison. Après le match nul ramené du Mans, les Parisiens ont donc l'occasion d'égaler ce record avec la venue de Bordeaux et rebondir devant leur public après la défaite face à Lens il y a quinze jours. Pour cela, Guy Lacombe peut s'appuyer sur le retour de suspension de son meilleur atout, Pauleta, souvent décisif face à ses anciennes couleurs. «Je reviens avec la même motivation et la même envie. J'ai envie de marquer et que Paris gagne. L'équipe va mieux. Il faut gagner le plus vite possible deux ou trois matches. Les différences de points ne sont pas énormes mais il est urgent de gagner.» Le souci du beau jeu ne devra donc pas occulter la nécessité du résultat. Hormis Frau qui poursuit son chemin de croix et ne pourra participer à la tâche, Lacombe devra sans doute composer sans Dramé incertain mais avec Mendy qui pourrait reprendre sa place à droite et pousser Cissé sur le banc des remplaçants.

Comme le PSG, Bordeaux a une obligation de résultat. Après avoir obtenu leur premier match nul de la saison face à Auxerre samedi dernier, les Girondins doivent à tout prix briser la série de cinq défaites consécutives à l'extérieur en championnat sous peine de s'enfoncer au classement et perdre le contact avec le peloton des poursuivants. Privé de nombreux joueurs, Ricardo doit de plus composer avec les susceptibilités de chacun pour trouver la meilleure formule. «On a quelques blessés, mais on récupère quand même Planus, souligne le défenseur, Marange. Je ne crois vraiment pas que ces forfaits vont nous handicaper. De toute façon, on n'a pas le choix. Il faut faire avec. Le plus important, c'est de gagner à l'extérieur pour remonter dans le haut du tableau» . L'objectif est clair et précis mais les Bordelais en auront-ils les moyens ? Sans Darcheville suspendu ni Chamakh, Jemmali, Cid et Smicer blessé, Ricardo devrait reconduire sa formule en 4-5-1 avec Micoud derrière Perea ou Obertan. Touché à la main, le capitaine et gardien, Ramé, est également incertain. De retour de blessure, Dalmat pourrait en revanche faire sa réapparition face à son ancien club.

Les équipes probables

Paris : Landreau – Armand, Yepes, Traoré, Mendy – Rozehnal, Chantôme, Rothen, Mulumbu (ou Kalou) – Diané, Pauleta

Bordeaux : Ramé (ou Valverde) – Marange, Planus, Henrique, Jurietti – Mavuba, Fernando, Wendel, Micoud, Alonso (ou Dalmat) – Perea (ou Obertan)

LensNantes :

Avec cinq matchs consécutifs sans défaite et une progression constante, les Sang et Or souhaitent désormais pérenniser leur place sur le podium, acquise de haute lutte. Et s'il est difficile de gagner deux fois d'affilée sur sa pelouse selon les statistiques, cela tombe plutôt mal pour les Nantais puisque Lens avait concédé le match nul face à Rennes lors de la dernière journée. «On est sur la même ligne que beaucoup d'équipes, et ça va se jouer à peu de choses. Pour l'instant, les Nantais sont loin. Ils restent quand même sur trois matchs sans défaites. La saison passée, sur le dernier match, ils nous avaient bien enquiquiné,» a déclaré Gillot. L'entraîneur lensois sera de plus privé de son meilleur buteur, Dindane, blessé qui s'ajoute au forfait de l'attaquant Jemaa. L'ancien Nantais Carrière devrait prendre place dans l'entrejeu pour alimenter Cousin en attaque.

A la peine depuis le début du championnat, les Nantais restent toutefois sur une série de trois matchs sans défaite dont deux matchs nuls. Toujours en position de relégable, les coéquipiers de Signorino ne cracheraient certainement pas sur un nouveau partage des points pour maintenir la dynamique. Mais pour cela, le FCNA devra faire montre d'autorité et d'un moral en acier. «Dès que nous encaissons un but, nous avons tendance à laisser tomber. Il faut se dire qu'un match dure quatre-vingt quinze minutes et que nous avons le temps d'égaliser. Il ne faut plus avoir la tête dans le sac à partir du moment où nous sommes menés,» prévient Cubilier qui fera son retour à Bollaert. Le groupe emmené par Georges Eo compte deux changements. Cetto prend la place de Das Neves et Norbert celle de Payet blessé. L'entraîneur nantais a par ailleurs précisé dans la semaine que le gardien Stojkovic pourrait faire son retour dans le onze de départ.

Les équipes probables

Lens : Itandge – Vignal, Coulibaly, Hilton, Kovacevic – Demont, Keita, Carrière – Boukari, Cousin, Thomert

Nantes : Briant (ou Stojkovic) – Signorino, Pierre, Cetto, Cubilier – Fae, Saidou, Wilhelmsson, Norberrt (ou Da Rocha) – Diallo, Rossi

Coup de projecteur sur :

Sedan – Lyon : intraitable loin de ses bases avant l'accroc rennais, l'OL visera bien entendu la victoire au stade Louis-Dugauguez qui devrait d'ailleurs afficher complet pour l'évènement. Ce duel des extrêmes entre le leader et la lanterne rouge ne semble pas pouvoir échapper aux Rhodaniens qui se méfieront néanmoins des préjugés. Les Sedanais pourraient en effet profiter d'un brin de fraîcheur supplémentaire, à l'inverse des nombreux lyonnais de retour de sélection. Privé de ses deux meilleurs atouts offensifs, Fred et Benzema, auxquels s'est ajouté le forfait de Govou, Gérard Houllier pourrait faire tourner son effectif et relancer par exemple Caçapa en défense, de nouveau opérationnel après une longue indisponibilité. Côté ardennais, le groupe est quasiment le même que lors de la dernière journée, si ce n'est l'absence d'Amafiltano suspendu et la présence du milieu Abdou à la place du défenseur Hamed.

Marseille – Valenciennes : impensable il y a moins d'un mois lorsqu'il tutoyait les sommets en compagnie de l'OL, l'OM reste pourtant sur une série de quatre défaites d'affilée et cinq matchs sans victoire en championnat. La série a de quoi donner le vertige et inquiéter des Marseillais qui seront de plus privés de leur flèche offensive, Ribéry, blessé. Face à une formation de Valenciennes qui devrait jouer la carte défensive à fond mais qui n'hésitera pas à enfoncer un peu plus la tête marseillaise sous l'eau à la moindre occasion, les troupes d'Albert Emon doivent réagir à tout prix. Face à leur public, la défaite n'est plus envisageable sous peine de crise ouverte. Premier visé, Albert Emon le sait bien. Il pourra compter sur les retours de suspension de Zubar et M'Bami mais devra en revanche se passer de Cana. De son côté, Antoine Kombouaré récupère Traoré, Liron et Paauwe tandis que Flachez, Bratu et Silvestri sont toujours blessés.

Le programme de la 14e journée

Samedi 18 novembre 2006

SochauxLille (17h15)
LensNantes (20h30)
Monaco – Lorient
Nancy – Troyes
Paris SGBordeaux
RennesLe Mans
Saint-Étienne – Nice
Sedan – Lyon

Dimanche 19 novembre

AuxerreToulouse
Marseille – Valenciennes



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB