Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un moment d'égarement qui coûte cher... - Débrief et NOTES des joueurs (Leipzig 1-0 OM)

Par Romain Lantheaume - Actu Europa League, Mise en ligne: le 05/04/2018 à 23h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Auteur dans l'ensemble d'une prestation sérieuse malgré les nombreuses absences, l'Olympique de Marseille a plié sur un contre très mal géré juste avant la pause ce jeudi face au RB Leipzig (0-1) en quart de finale aller de la Ligue Europa. Cette courte défaite laisse toutefois de l'espoir avant la manche retour jeudi prochain.

Un moment d'égarement qui coûte cher... - Débrief et NOTES des joueurs (Leipzig 1-0 OM)
Amavi et l'OM pouvaient espérer mieux...

L'Olympique de Marseille rentrera avec des regrets. Malgré un match sérieux dans l'ensemble, l'OM s'est incliné 1-0 sur le terrain du RB Leipzig ce jeudi en quart de finale aller de la Ligue Europa. Les Marseillais ont plié juste avant la pause sur un contre adverse fatal en raison d'une succession d'erreurs individuelles.

L'OM commence bien !

Redouté en raison des absences des cadres tels que Mandanda, Rami, Rolando et Thauvin, ce déplacement ne démarrait pourtant pas si mal pour l'OM. Dans sa surface, Sakai provoquait bien quelques frayeurs avec un tacle litigieux sur le remuant Bruma, mais l'arbitre ne bronchait pas et les hommes de Rudi Garcia répliquaient aussitôt sur une déviation de Mitroglou qui obligeait Gulacsi à se coucher pour repousser !

Sur chaque incursion, les Phocéens donnaient l'impression d'être en mesure de prendre à défaut une défense allemande vraiment pas sereine. Les locaux s'en tiraient très bien lorsque la main évidente de Forsberg à la limite de la surface n'était pas sifflée, pour la plus grande incompréhension d'un Payet hors de lui.

Werner assomme les Marseillais

Poussés par leur public, les Allemands revenaient toutefois progressivement dans la partie pour prendre le contrôle des débats. A l'image de cette accélération de Werner puis de cette frappe contrée de Keita, l'OM subissait mais sans céder. Avant la pause, les Marseillais disposaient même d'une grosse occasion mais la reprise de Sarr mourrait sur la transversale ! La fin de la première période se révélait complètement dingue et juste après un double arrêt de Gulacsi, Leipzig partait en contre. Amavi se montrait beaucoup trop tendre sur cette action et Werner en profitait pour enrhumer Kamara et ouvrir le score en frappant sous un Pelé pas exempt de tout reproche (1-0, 45e+1).

Une défaite mais encore de l'espoir

Assommé par ce but, l'OM avait logiquement du mal à s'en remettre au retour des vestiaires, mais le gardien olympien se rassurait un peu en s'interposant face à Werner. Les visiteurs bénéficiaient ensuite d'un temps fort mais sans parvenir à en profiter puisqu'Ocampos tirait juste à côté, avant que Payet ne frappe au-dessus. Par la suite, l'actuel 3e de Ligue 1 contenait bien Werner sur deux contres, mais les Phocéens ne se montraient plus du tout dangereux jusqu'à un centre d'Ocampos détourné in extremis dans les derniers instants. Malgré l'absence de but à l'extérieur, un retournement de situation reste envisageable dans une semaine au Vélodrome, mais pour cela il faudra marquer au moins deux buts sans en encaisser...

La note du match : 6,5/10

Un quart de finale très agréable à suivre. Les deux équipes ont globalement cherché à jouer dans un style assez direct et on aura eu droit à beaucoup d'occasions et très peu de répit malgré un second acte un peu moins fou. La belle ambiance de la Red Bull Arena, bruyante et colorée, n'aura rien gâché. A l'image de la main non sifflée de Forsberg, on regrettera en revanche quelques décisions arbitrales discutables.

Le but :

- Sur un contre, Forsberg se défait d'un Amavi pas assez agressif et lance Werner côté droit. L'Allemand s'infiltre dans la surface et se ré-axe en éliminant Kamara d'un crochet avant d'enchaîner par une frappe du gauche qui passe sous le ventre de Pelé qui se troue... (1-0, 35e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Timo Werner (7/10)

Rapidement gêné par des douleurs au genou gauche, l'attaquant semblait proche de réclamer son remplacement en début de partie. Mais l'Allemand a serré les dents et grand bien lui en a pris puisque c'est lui qui ouvre le score. Monstrueux dans ses déplacements et sur ses accélérations, le joueur ciblé par le Real Madrid a fait de grosses différences dans la surface phocéenne à l'instar de ce centre en retrait pour Keita. Moins en réussite en seconde période ensuite et repris sur deux contres.

RB LEIPZIG :

Péter Gulácsi (6) : un match solide pour le gardien hongrois. On retiendra notamment sa parade d'entrée face à Mitroglou puis son double arrêt devant Sarr et Ocampos avant le contre fatal à l'OM.

Konrad Laimer (6) : en grandes difficultés en début de rencontre, le latéral droit a d'abord beaucoup souffert à l'image de ce coup-franc dangereux qu'il provoque d'entrée. Mais derrière l'Autrichien a parfaitement relevé la tête et fait des misères à Amavi en prenant régulièrement son couloir pour apporter le surnombre et signer de bons centres. Une grosse présence. Blessé et remplacé par Bernardo (non noté) à la 73e minute.

Ibrahima Konaté (5) : du bon et du moins bon pour le jeune défenseur central, moins en vue qu'Upamecano et pas toujours rassurant sur ses relances. Le Français a néanmoins dégagé plus de sérénité en fin de partie.

Dayotchanculle Upamecano (6,5) : gros match du défenseur central français, tranchant dans ses interventions et premier relanceur de son équipe, à l'image du contre qui amène le but.

Lukas Klostermann (5) : nettement moins en vue que Laimer à droite, le latéral gauche a signé un match assez moyen, laissant pas mal d'espaces de son côté. Son sauvetage devant la ligne dans les dernières secondes améliore son bilan.

Emil Forsberg (6,5) : encore un bon match pour le Suédois. A l'image de sa passe pour Werner sur le but, le milieu offensif a joué les chefs d'orchestre et multiplié les offrandes à destination de ses coéquipiers. Il aurait pu être sanctionné d'un penalty sur sa main en première période. Remplacé à la 83e minute par Marcel Sabitzer (non noté).

Diego Demme (6) : un match appliqué à la récupération pour le milieu de terrain, qui compense à merveille les montées de Keita et qui joue souvent les rampes de lancement.

Naby Deco Keïta (6,5) : belle partie du Guinéen dont la technique a fait mal aux Marseillais dans les petits espaces. Très percutant, le milieu de terrain voit notamment sa frappe contrée avant la pause alors qu'elle filait au but. Quelques mauvais choix toutefois sur des situations dangereuses.

Bruma (6) : lui aussi aura été un poison pour la défense marseillaise, même s'il a disparu par moment. Tranchant, l'ailier portugais a plusieurs fois mis le feu dans la surface adverse et il aurait pu obtenir un penalty en début de partie.

Jean-Kévin Augustin (3,5) : match timide de l'ancien Parisien qui aura clairement été l'élément offensif le moins en vue de son équipe ce soir. Nettement moins percutant qu'un Bruma et clairement moins présent que Werner, il a réclamé un penalty difficile à juger juste avant la pause, son principal fait d'armes ce soir. Logiquement, le Français est ensuite apparu énervé au moment de sa sortie. Remplacé à la 69e minute par Kevin Kampl (non noté).

Timo Werner (7) : lire le commentaire ci-dessus.

MARSEILLE :

Yohann Pelé (3) : trop lent pour se coucher, l'habituel gardien numéro deux laisse le ballon lui passer sous le ventre sur le but. Un accroc qui coûte cher… Plus solide face à Werner au retour des vestiaires, mais cela n'empêchera pas les fans phocéens de regretter l'absence de Mandanda.

Hiroki Sakai (4,5) : pas très serein en début de match, le latéral droit, aligné dans un rôle plus axial ce soir, commence par un tacle litigieux sur Bruma qui aurait pu coûter un penalty avec un arbitrage plus sévère. Sarr l'a bien aidé ensuite mais l'apport offensif  du Japonais aura encore une fois laissé à désirer.

Boubacar Kamara (4) : le jeune défenseur continue de déménager, mais cette fois l'expérience n'a pas été concluante en charnière centrale. Dépassé à plusieurs reprises et trop rapidement averti de manière évitable, le minot est mis dans le vent par Werner sur le but. Un peu plus solide en fin de match.

Luiz Gustavo (6,5) : même en défense centrale, le Brésilien fait le job ! Avec son sens de l'anticipation, l'habituel milieu de terrain a écarté plusieurs ballons dangereux et il a également signé plusieurs interventions décisives, à l'image de ce retour devant Werner en pleine surface. Le patron encore une fois, même si sa présence a inévitablement manqué dans l'entrejeu.

Jordan Amavi (3) : sur la bonne pente ces dernières semaines, le latéral gauche a pris l'eau ce soir. Complètement dépassé par Laimer dans son couloir au fur et à mesure de la première période, le Tricolore fait preuve d'un manque d'agressivité impardonnable sur le contre fatal. Une erreur qui coûte cher.

Morgan Sanson (5) : aligné dans l'entrejeu, le milieu de terrain s'est bien battu, il a tenté de combiner et de donner de bons ballons à ses coéquipiers. Malgré tout, son emprise sur le jeu est restée assez limitée.

Franck Zambo Anguissa (4,5) : match mitigé pour le Camerounais. Omniprésent en début de partie, le milieu de terrain n'a pas hésité à se projeter vers l'avant et à apporter le surnombre. Plus brouillon ensuite et auteur de quelques relances dangereuses, il a souffert face à Keita.

Bouna Sarr (6,5) : aligné comme piston, l'habituel latéral droit a livré une prestation très intéressante. Le Marseillais a multiplié les bons retours pour soulager les défenseurs centraux, ses nouveaux réflexes de défenseur l'ayant bien aidé. Offensivement, l'ancien Messin aura été plus irrégulier mais il se procure tout de même deux grosses occasions. Malheureusement, la barre et le gardien adverse l'ont mis en échec…

Dimitri Payet (4,5) : on était en droit d'attendre plus du capitaine phocéen, en forme en ce moment. Après un début de match taille patron où il a très bien combiné avec ses coéquipiers, le Tricolore s'est malheureusement éteint sans parvenir à avoir l'influence attendue sur le jeu marseillais. L'ancien Lillois a même eu tendance à sombrer dans la nervosité à l'image de sa frappe trop puissante en seconde période. Remplacé à la 86e minute par Maxime Lopez (non noté).

Lucas Ocampos (5) : on pouvait également attendre davantage de la part de l'Argentin. Ses accélérations ont permis de faire des différences et l'ancien Milanais a adressé de bonnes passes à ses coéquipiers dans la surface, mais il aura manqué de constance.

Konstantinos Mitroglou (4) : préféré à Germain, le Grec a démarré très fort avec une percée balle au pied et cette déviation repoussée par le portier adverse. Malheureusement, l'avant-centre a peiné à exister ensuite hormis sur de rares décrochages. Remplacé à la 79e minute par Valère Germain (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

RB LEIPZIG 1-0 MARSEILLE (mi-tps: 1-0) - LIGUE EUROPA - 1/4 de finale
Stade : Red Bull Arena - 34.043 spectateurs - Arbitre : Alberto Undiano Mallenco

Buts : T. Werner (45+1e) pour RB LEIPZIG
Avertissements : K. Laimer (15e), pour RB LEIPZIG - B. Kamara (20e), B. Sarr (67e), pour MARSEILLE

RB LEIPZIG : P. Gulácsi - K. Laimer (Bernardo, 74e), I. Konaté, D. Upamecano, L. Klostermann - E. Forsberg (M. Sabitzer, 83e), D. Demme, N. Keïta, Bruma - J. Augustin (K. Kampl, 70e), T. Werner

MARSEILLE : Y. Pelé - H. Sakai, B. Kamara, Luiz Gustavo, J. Amavi - M. Sanson, A. Zambo Anguissa - B. Sarr, D. Payet (M. Lopez, 86e), L. Ocampos - K. Mitroglou (V. Germain, 80e)

Belle ambiance à la Red Bull Arena

La joie de Werner (1-0, 45e+1).

Pelé s'est troué sur le but encaissé…

Après une bonne entame, Mitroglou s'est peu à peu éteint.

Malgré des occasions, Ocampos et l'OM n'ont pas trouvé la faille.

 Vidéo : la double occasion pour l'OM suivie du contre fatal

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants RB Leipzig

R
B

L
E
I
P
Z
I
G
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
>remplacé par Bernardo, 74ecarton jaune, 15e6Laimer
>remplacé par Sabitzer, 83e6,5Forsberg
>remplacé par Kampl, 70e3,5Augustin
but, 45e+17Werner
carton jaune, 20e4Kamara
carton jaune, 67e6,5Sarr
>remplacé par Lopez, 86e4,5Payet
>remplacé par Germain, 80e4Mitroglou


MASQUER LA PUB