Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lille aggrave le cas de l'OM
Par Julien Demets - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 12/11/2006 à 23h49
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'OM, battu par le LOSC (1-0), aurait sans doute pu ramener un point de son déplacement dans le Nord. Mais dans ce match serré, l'ouverture du score signée Mathieu Bodmer a tout changé. Lille reprend la deuxième place, Marseille continue sa dégringolade…

Lille aggrave le cas de l'OM

Une semaine après avoir réalisé sa prestation la plus affligeante de la saison face à Lorient (défaite 1-0 au Vélodrome), l'OM a subi un nouveau revers sur le terrain des Dogues. Mais cette fois, les hommes d'Albert Emon ont eu des occasions, surtout durant le second acte. Le manque de réalisme des Phocéens, combiné à l'impressionnante résistance lilloise en fin de match, les éloigne encore de la deuxième place. Un rang qu'occupent désormais Keita et sa bande, décevants en première période mais sereins par la suite.

Les moments forts et les buts

- But de Bodmer ! L'ancien Caennais hérite d'un ballon récupéré par Odemwingie et réussit un une-deux avec Makoun, avant de conclure l'action par une frappe aux 20 mètres qui transperce la lucarne de Carrasso (1-0, 45 + 1').

- Longue ouverture de Taiwo vers Maoulida, seul en pointe. L'attaquant contrôle de la poitrine, accélère entre Plestan et Schmitz et se présente seul face à Sylva. Le portier se couche pour repousser l'extérieur du pied du Marseillais (56').

- Makoun sert Keita dos au but à l'entrée de la surface olympienne. L'Ivoirien pivote sur lui-même, écarte Civelli et déclenche une puissante frappe du droit. Carrasso renvoie des deux poings (62').

- Dans l'axe, Bodmer attend le départ de Cabaye pour le lancer à l'entrée des seize mètres de l'OM. La frappe du jeune Lillois est détournée sur sa droite par Carrasso (74').

- Pagis décale Niang dans le dos de Lichtsteiner. De l'intérieur du pied gauche, le Sénégalais tente de pousser le ballon entre les jambes de Sylva, qui repousse. Lille a eu chaud ! (85')

Ce qu'il faut retenir de la rencontre

A l'exception de Schmitz, en balance avec Tavlaridis, Puel alignait son équipe-type. Le LOSC s'est efforcé de remonter le terrain grâce à des combinaisons en passes courtes. En première mi-temps, de nombreuses pertes de balle l'ont empêché de progresser jusque dans la surface adverse. Le second acte, plus riche en occasions, a donné à voir le vrai Lille, particulièrement combatif en défense. Ce succès repose sur l'exploit de Bodmer, très à l'aise techniquement et auteur de son 5ème but en L1. Keita, fatigué, a raté quelques contrôles mais reste un danger permanent. Odemwingie, seul devant, n'a quasiment rien fait. Robail perd le ballon trop tôt pour pouvoir mener ses débordements à leur terme ; Puel manque encore d'un Keita côté gauche. Makoun a organisé le jeu depuis le rond central, quand Cabaye était plus souvent à la conclusion des actions. Tafforeau, blessé, a laissé sa place à un sobre Lichtsteiner. Chalmé a tenté de déborder, mais avec une réussite inégale. La paire Plestan-Schmitz a eu le mérite de tenir face aux assauts adverses.

Privé de Zubar et M'Bami, Albert Emon alignait Oruma dans l'entrejeu et Bokaly au poste de latéral droit. En début de match, ses joueurs ont d'abord pensé à ne pas perdre la balle. Peu à peu, ce sont eux qui en ont gagné la possession. Hélas, le dernier geste a fait défaut : en deuxième période, cet OM volontaire a gâché deux face-à-face. Niang et Maoulida notamment se sont montrés maladroits à la conclusion. La technique de Nasri ne lui suffit pas pour prendre le jeu à son compte. Une tâche dont Ribéry est actuellement incapable de s'acquitter. Quand il n'est pas en pleine forme, l'international français est un joueur comme les autres. Oruma s'est démené pour pas grand-chose au final. Seul récupérateur, Cana travaille pour deux. Le jour où il fatiguera, l'OM sera bien dépourvu dans ce secteur… Taiwo a plutôt bien tenu Keita, plus dangereux quand il glisse dans l'axe que sur son flanc droit. Civelli est un peu lent mais l'arrière-garde n'a pas commis d'erreurs majeures. Enfin, Carrasso a évité un score plus large.

La note : 13/20 – Une première mi-temps insipide mais une seconde enlevée.

Les réactions

Albert Emon, entraîneur de l'OM, au micro de Canal + : «Le plus dramatique, c'est qu'on prend ce but à la dernière minute des arrêts de jeu, ça nous a fait mal. Les joueurs méritent au moins de revenir avec le point du match nul. S'ils jouent tout le temps comme ça, ce sera parfait.»

Claude Puel, entraîneur du LOSC, au micro de Canal + : «On a su garder le ballon, même si Tony (ndr : Sylva) nous sauve deux-trois situations. Je regrette juste qu'on ait pas conclu les quelques occasions de tuer le match qu'on a eues.»

Grâce à sa victoire, non seulement le LOSC ravit la place de dauphin au RC Lens, mais il prend également ses distances avec son adversaire du soir : 4 points séparent les deux formations. L'Europe s'éloigne momentanément pour l'OM, désormais 8ème…


Lille 1–0 Marseille (1-0) – Stadium Nord de Villeneuve d’Ascq.
Arbitre : L. Duhamel.

Buts : Bodmer (45 + 1’) pour le LOSC.

Avertissements : Beye (32’) pour l’OM, Keita (87’) pour Lille.

Lille : Sylva – Chalmé, Plestan, Schmitz, Tafforeau (Lichtsteiner 46’) – Cabaye, Makoun – Keita, Bodmer (Fauvergue 87‘), M. Robail - Odemwingie (Debuchy 74’).

Marseille : Carrasso – Bocaly (Pagis 73’), Beye, Civelli, Taiwo – Cana, Nasri (Deruda 86’), Oruma – Ribéry, Maoulida (Bamogo 73‘), Niang.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB