Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J13/Panorama complet des résultats
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 12/11/2006 à 00h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Retrouvez comme à l'issue de chaque soirée de Championnat, le traditionnel «Tour des Stades» de Maxifoot ! Les infos, les buteurs, les temps forts, avec au programme cette semaine le mauvais coup du sort pour Nantes, la surprise de Lorient, le coup de force de Toulouse ou encore la retenue de Lens.

Exceptionnellement, la treizième journée de Championnat de Ligue 1 se déroule sur trois soirs. A Gerland, Lyon se comporte toujours avec panache pour décrocher une victoire dans les ultimes minutes contre Valenciennes (2-1) et ainsi maintenir le trou avec ses poursuivants furtifs (cf. compte-rendu pour plus de détails). Les Gones demeuraient ainsi au repos et libre à eux d'assister à la déroute du XV de France sur leur pelouse fétiche contre les All Blacks. De leurs côtés, Girondins et Bourguignons ne se relançaient pas en n'offrant qu'un match assez terne aux spectateurs (0-0). Seul fait notoire, il s'agit du premier match nul de Bordeaux cette saison (cf. compte rendu pour plus de détails). Enfin, soulignons le match très alerte des Parisiens, en déplacement délicat du côté du MUC (1-1, cf. compte-rendu pour plus de détails). En attendant les ultimes rencontres du dimanche, dix équipes restaient en lice.

Coup de force toulousain (Toulouse 3-1 Sedan)

Au Stadium, Toulouse a su imposer sa maîtrise du jeu, sa vivacité et sa technique pour s'offrir une splendide victoire contre les Sangliers ardennais. Ces derniers ont pu résister une bonne mi-temps, avant de succomber aux assauts répétés des Pitchouns et un énorme Elmander. Dans le temps additionnel de la première période, Batlles ajustait le corner sur la gauche. Il trouve Fabinho à la récupération au premier poteau, dont la reprise pied gauche trouve les filets (1-0, 45'). Dès la reprise, Toulouse pousse sur l'accélérateur. Bonnet récupère et exploite parfaitement le ballon pour lancer une grosse accélération sur l'aile gauche. Il trouve ensuite Elmander qui conclue (2-0, 50'). Sedan résiste et limite les écarts, avec un but de Boutabout qui profite du renvoi insuffisant de Douchez pour surgir à bout portant (2-1, 66'). Mais Elmander tranquillise ses coéquipiers, d'un superbe exploit personnel. Il prend à revers Henin et Cissé, avant d'ajuster Regnault à bout portant de son pied gauche (3-1, 72'). Toulouse continue de s'assurer une belle place au classement (7e avec 21 Pts). Sedan reste en zone rouge (19e avec 9 Pts).

Mauvaise surprise pour Nantes (Nantes2-2 Saint-Étienne)

Les Canaris laissent une fois de plus échapper deux points à domicile, contre une tenace formation stéphanoise. Menée au score à deux reprises, elle a toujours trouvé les ressources pour exploiter les failles adverses. Un bon point pour les Verts, un poignard dans le dos pour les Canaris qui peuvent se montrer déçus, malgré une rencontre de très belle tenue. Un match de ping-pong qui contente largement les Stéphanois. D'une splendide reprise de volée, à qualifier de magistrale, Cubilier ouvrait le score en profitant d'un mauvais renvoi défensif (1-0, 38'). Après trois minutes de temps additionnel, les Verts regagnaient les vestiaires sur un score de parité, puisque Feindouno plaçait une tête impeccable à la récupération d'un coup franc de Dernis, côté droit (1-1, 45'). Les Canaris repartaient de plus belle et concrétisaient cette domination à quelques minutes du coup de sifflet final. En appui avec Diallo, Boukhari venait conclure une belle offensive (2-1, 86'). Le plus dur semblait effectué, mais là encore, les Verts réagissaient bien sur coup de pied arrêté. Suite au corner de Landrin, la défense nantaise panique. Janot qui a choisi de venir apporter son soutien, transmet du talon à Hognon qui vient conclure en force (2-2, 93'). Là, on aurait cru à une partie de Hockey qui récompense toute l'audace des Verts. Les verts demeurent sixième (21 Pts) et Nantes se console en s'extirpant de la zone rouge (17e avec 11 Pts).

Lens et Nice sur la retenue (Lens 0-0 Rennes)

Pas de but et pas véritablement de quoi se réjouir à l'issue de cette rencontre, où les sang et Or concèdent un timide match nul à domicile contre Rennes. Timide au niveau du score, mais loin s'en fallait au niveau de jeu déployé par les deux formations. Elles ont toutes les deux chercher à multiplier les occasions, pour provoquer un KO qui n'interviendrait finalement pas. Un résultat logique à la vue de la physionomie de cette partie, mais dont les Lensois ne profitent pas suffisamment pour renforcer leur place actuelle de dauphin de Lyon (22 Pts).

Un pompier récompensé (Nice 0-0 Sochaux)

Constat quasiment identique sur les terres des Aiglons qui partagent les points avec les Sochaliens. Le plus bel instant du match demeurera symboliquement la présence du pompier blessé lors de la venue de Marseille. Anthony Roko apporte la touche de satisfaction de la soirée, car pour le reste les deux formations ne se sont guère révélées inspirées. Seul Koné cherchait vraiment à emballer le jeu, mais les prestations de Richert d'un côté et Lloris de l'autre, atténuaient les élans d'enthousiasme offensif des deux équipes. Les Lionceaux ont simplement assuré l'essentiel à l'extérieur, pour conserver au mieux une satisfaisante quatrième place (22 Pts). Nice avance à petits pas (16e avec 12 Pts).

Lorient surprend (Lorient 2-0 Nancy)

Surprenants, les Merlus maintiennent leur standing à domicile et viennent, sans trembler, plomber la très étincelante formation nancéienne, révélation du début de Championnat. Deux styles différents se retrouvaient confrontés et la stratégie plus posée de Lorient a pris le meilleur sur le punch de Nancy. Car Curbelo se retrouvait bien seul en attaque pour les visiteurs et du coup, plus entreprenants encore en deuxième période, les Merlus effectuaient la différence. Etonnamment sur deux contre incisifs ! Tout d'abord, avec à la conclusion Le Pen, qui trompait Bracigliano d'une frappe de l'extérieur du pied gauche (1-0, 67'). Puis Namouchi profitait de la cage laissée vide par Bracigliano, suite à la tentative de Saïfi pour réaliser le break décisif (2-0, 88'). Nancy demeure sur le podium malgré tout (3e avec 22 Pts). Lorient s'installe dans la première moitié (9e avec 19 Pts).

Les écarts demeurent faibles entre les formations de la première partie de tableau, si l'on excepte le cavalier seul des Gones. Entre leur dauphin lensois (22 Pts) et le Mans (11e avec 18 Pts), il n'y a pas plus d'une victoire et un match nul d'écart. Et neuf équipes sont en trois points. De quoi promettre une longue bagarre pour l'Europe, tandis que derrière on limite la casse. Une véritable partie de ping-pong à la différence de buts. Puisqu'on en parle, seul quinze buts ont été marqués en huit rencontres. Bien peu, pour des résultats en demi-teinte et pour seules trois victoires à domicile et aucune à l'extérieur !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB