Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Rennes-Lyon, consécration bretonne
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 04/11/2006 à 20h38
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Incroyable performance des Rennais qui en ouverture de la douzième journée, profitent du léger coup de mou des Gones pour s'offrir la tête du roi Lyon (1-0). Un exploit acquis à l'issue d'un long final à couteaux tirés ! Le point complet avec Maxifoot !

Drôle de soirée pour les Rennais qui héritent du titre symbolique de première formation à s'imposer contre les Lyonnais cette saison. Mais au cours de cette rencontre, ils perdent sur blessure Monterrubio en première période, puis achèvent la rencontre à dix contre dix, avec la sorte de Mensah qui semble bel et bien touché physiquement. A l'issue de cinq ultimes minutes de temps additionnel, les Bretons conservaient le bénéfice d'une victoire acquise essentiellement en première période, où les Gones n'étaient que l'ombre d'eux-mêmes. En seconde période, ils retrouvaient un second souffle mais Pouplin sortait le grand jeu dans ses cages. Quant à Juninho, il se retrouvait aux vestiaires pour un coup de coude et ne pouvait donc égaliser sur coup franc. Et Wiltord ne connaissait pas la même échéance victorieuse que lors du match de Coupe de la Ligue contre Paris. Du beau travail pour des Rennais de retour en forme au bon moment.

Les meilleurs moments et les buts

- Très bon départ des Bretons qui inquiètent Coupet sur un coup franc de Sorlin dès la cinquième minute. Puis à la suite d'un corner de Monterrubio, M'Bia ouvre le score d'une tête au premier poteau (1-0, 13').

- Trop de précipitation pour Sorlin qui manque le cadre lors d'un duel en face à face avec Coupet, après une ouverture idéale d'Utaka (36').

- Wiltord manque d'égaliser dès la reprise, avec une lourde frappe des vingt deux mètres. Pouplin écarte le danger et dévie en corner qui ne donnera rien (47'). Trois minutes plus tard, l'attaquant lyonnais remet cela. Pouplin intervient en deux temps, bien aidé par sa défense.

- Encore un peu trop de précipitation pour Sorlin qui manque à nouveau le cadre face à la pression de Coupet, bien sorti. Utaka est encore à l'origine de la dernière passe (54').

- Chaude alerte pour les Bretons, qui se laissent surprendre par la vivacité de Carew sur l'aile gauche. Il trouve Benzema au centre, dont la frappe cadrée ne trouve pas les filets grâce à l'excellent arrêt réflexe de Pouplin du bout du pied (78').

- Réduits à dix avec l'expulsion de Juninho pour un coup de coude (78'), Rennes fait de la résistance. Dans le temps additionnel, Wiltord manque d'inscrire le but égalisateur, mais il y a hors-jeu (95').

Ce qu'il faut retenir de la rencontre

Belle solidarité de la part des joueurs du Stade Rennais qui ont su accroître leur niveau de jeu pour s'imposer au courage et avec conviction, contre une équipe lyonnaise qui demeurait invaincue depuis des lustres. Galvanisés par cette affiche de prestige et l'enjeu, ils n'ont rien lâché à l'image de Pouplin intraitable sur sa ligne de but et auteur de plusieurs arrêts décisifs. Devant lui, Bourillon et Mensah assuraient l'essentiel malgré la pression de Wiltord et quelques erreurs de marquages. Melchiot sur l'aile droite a effectué un travail remarquable et notamment à la relance. Utaka et Sorlin ont parfaitement su se complémenter, malgré trop de précipitations pour ce dernier, lors de ses duels directs avec Coupet. En milieu de terrain, Didot et Cheyrou ont su maîtriser et organiser le jeu. Et puis, il y a M'Bia qui a inscrit l'unique but de la rencontre. Tout à son honneur et la récompense d'un groupe qui a évité de paniquer en deuxième période.

Du côté de Lyon, la rencontre de ce soir ne retiendra principalement que la défaite d'un groupe qui a été loin de se hisser à son niveau de jeu habituel. Un premier faux pas sans conséquences, mais qui révèle quelques absences. Le but intervenu très tôt a semblé les caler un long moment. Des prestations générales moyennes, hormis Coupet dans ses cages et un Wiltord toujours très incisif à qui il n'a pas manqué grand-chose pour égaliser. Juninho a écopé d'un carton rouge inhabituel. Certains ont manqué de jambes à l'image de Toulalan, alors que Réveillère et Källström ont bien bossé sur l'aile droite. Pas de quoi susciter la panique et sans doute un gros coup de fatigue. Ca arrive à toutes les équipes, même aux meilleures.

Note du match : 13/20

Paradoxe évident entre la solidarité et le courage affichés par les Rennais et en face une équipe amoindrie physiquement et qui a accusé le coup d'un lourd début de saison aux victoires incessantes. Néanmoins, cela n'enlève rien au prestige de la victoire du Stade Renais qui remonte au classement, alors que Lyon n'a absolument rien à craindre en tête, sauf à y perdre la possibilité de nouveaux records d'invincibilités.


Ligue 1 : J12
Rennes 1-0 Lyon
Stade de la Route de Lorient/Spectateurs : 28 500 environ
Arbitre : Monsieur Thual
But : M’Bia (13’)
Avertissements : Marveaux (71’), Briand (87’)
Exclusion : Juninho (78’ pour Lyon)
Les équipes :
Rennes : Pouplin, Melchiot, Bourillon, Mensah, Edman, M’Bia, Sorlin (Danzé, 74’), Didot, Cheyrou, Monterrubio (cap) (Marveaux, 27’), Utaka (Briand, 84’)/Entraîneur : Pierre Dréossi.
Lyon : Coupet, Réveillère, Abidal, Squillaci, Berthod (Malouda, 60’), Juninho (cap), Toulalan, Källström, Govou (Carew, 72’), Wiltord, Benzema (Tiago, 82’)/Entraîneur : Gérard Houllier.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Parmi ces trois équipes, qui voyez-vous être capable de réaliser le doublé championnat-C1 ?

PSG
Manchester City
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB