Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Besiktas tend la joue, le Bayern colle une manita - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 5-0 Besiktas)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 20/02/2018 à 22h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En supériorité numérique durant 75 minutes, le Bayern Munich a corrigé Besiktas (5-0), ce mardi, lors du 8e de finale aller de la Ligue des Champions. A trois semaines de la manche retour en Turquie, le champion d'Allemagne en titre à un pied en quarts de finale.

Besiktas tend la joue, le Bayern colle une manita - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 5-0 Besiktas)
La joie des Bavaroi sur l'ouverture du score de Müller.

Comme Manchester City et Liverpool la semaine passée, le Bayern Munich a de très bonnes chances de disputer les quarts de finale de la Ligue des Champions cette saison. Lors du 8e de finale aller, le champion d'Allemagne en titre, à onze contre dix durant 75 minutes, a pulvérisé Besiktas (5-0), ce mardi. A trois semaines de leur déplacement en Turquie, les hommes de Jupp Heynckes peuvent voir venir.

Vida commet l'irréparable

Bien en place en début de match, Besiktas était réduit à dix dès le premier quart d'heure. Sur une remise en retrait trop molle signée Hutchinson, Vida fauchait Lewandowski en tant que dernier défenseur. Un carton rouge direct pour le Croate, dépité par la décision difficile mais logique de l'arbitre. Dès lors, les Turcs étaient contraints de jouer dans leurs 30 mètres et de subir les multiples assauts de la formation allemande.

Malgré cette supériorité numérique, le Bayern manquait cruellement d'inspiration dans le dernier geste. Alaba et Hummels étaient même les plus dangereux sur les phases offensives mais Fabri, dans un bon soir, sortait le grand jeu pour préserver l'invincibilité de son équipe. Alors que le public de l'Allianz-Arena s'agaçait sérieusement, l'opportuniste Müller débloquait la marque juste avant la pause après un gros travail de Coman (1-0, 44e).

Le Bayern marche sur Besiktas après la pause

Au retour des vestiaires, Lewandowski montait clairement en régime. Après avoir touché le poteau sur coup franc, le Polonais offrait un caviar pour Coman qui doublait la mise d'un plat du pied parfait (2-0, 53e). Un deuxième puis un troisième but, signé Müller cette fois-ci, à la réception d'un centre parfait de Kimmich (3-0, 66e). Une correction pour Besiktas, qui coulait un peu plus au fil des minutes.

Alors que le champion de Turquie en titre cherchait à tout prix à stopper l'hémorragie, Lewandowski se chargeait d'enfoncer un peu plus le clou sur une nouvelle réalisation pleine d'opportunisme (4-0, 79e). L'ancien attaquant du Borussia Dortmund, servi par un Müller dans une forme olympique, y allait également de son doublé en fin de partie (5-0, 87e). Le Bayern verra les quarts de finale !

La note du match : 6/10

Il n'y a jamais eu match ce soir. Rapidement en infériorité numérique après l'expulsion directe de Vida, Besiktas a vécu une soirée en enfer en Bavière. Pour cela, il fallait un Bayern impitoyable, et c'est exactement ce à quoi la formation turque a eu le droit. Un festival offensif à relativiser, donc, même si les hommes de Jupp Heynckes ont été impressionnants.

Les buts :

- Sur le côté gauche, Coman fait des misères à Adriano et l'élimine d'un crochet intérieur dévastateur. Une fois dans la surface, le Français remet en retrait pour Alaba qui transmet involontairement le ballon pour Müller. Juste devant le gardien, l'international allemand n'a plus qu'à pousser le ballon entre les jambes de Fabri (1-0, 44e).

- A droite, Müller lance parfaitement Lewandowski, parti à la limite du hors-jeu. Le Polonais lève la tête et sert en retrait Coman, qui du point de penalty, trompe Fabri d'un plat du pied droit parfait à ras de terre (2-0, 53e).

- Sur le côté droit, Robben adresse un bon ballon dans la profondeur pour Kimmich. Le latéral droit allemand centre dans la boîte pour Müller, qui d'un petit extérieur du pied droit à bout portant, trompe un Fabri pas irréprochable sur cette action (3-0, 66e).

- Hummels progresse dans le camp de Besiktas et déclenche une lourde frappe à 25 mètres. Le tir est détourné par Fabri, qui ne parvient pas à dégager le ballon loin de son but. Parti comme une bombe à la limite du hors-jeu, Lewandowski est à l'affût et trompe le portier de la formation turque du pied gauche dans un angle fermé (4-0, 79e).

- A droite, une nouvelle fois, Robben lance parfaitement Müller en profondeur. Le capitaine bavarois a tout son temps pour adresser un centre parfait à Lewandowski, qui au second poteau, met un plat du pied parfait pour inscrire un doublé (5-0, 87e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Thomas Müller (8,5/10)

Quand le Bayern rencontre des difficultés, il peut toujours compter sur son capitaine. Tel un petit filou, il a ouvert la marque juste avant la pause en trompant Fabri à bout portant. En seconde période, il est à l'origine du deuxième but avec une bonne passe dans l'intervalle pour Lewandowski avant de s'offrir un doublé sur un nouveau but de renard des surfaces. Il termine la partie en délivrant une jolie passe décisive pour le Polonais. Une performance XXL !

BAYERN MUNICH :

Sven Ulreich (6) : le remplaçant de Neuer n'a pratiquement rien eu à faire ce soir. En dehors d'une frappe de Quaresma peu avant la pause, le gardien munichois a passé une soirée des plus tranquilles.

Joshua Kimmich (6,5) : très offensif, le jeune Allemand a fait son match. Il a été solide défensivement et inspiré en attaque puisqu'il est passeur décisif pour Müller sur le troisième but. A noter que l'entrée en jeu de Robben l'a totalement libéré.

Jérôme Boateng (6,5) : la tour de contrôle de la défense centrale a eu un match très, très calme. Il s'est contenté de faire les bonnes passes et de contenir le pauvre Love, esseulé en attaque.

Mats Hummels (7) : le défenseur central s'est montré solide. Facile pour lui puisque les Stambouliotes ont été inoffensifs ce soir. Il a apporté le danger à de nombreuses reprises devant, notamment sur le quatrième but puisque c'est sur sa frappe que Fabri a offert l'opportunité à Lewandowski de marquer.

David Alaba (6) : un match correct pour l'Autrichien. Il est impliqué sur l'ouverture du score de Müller. Un peu plus en retrait après la pause néanmoins.

Arturo Vidal (6) : le Chilien a fait le boulot. Il n'a pas été trop en vue devant, certes, mais il a été impérial au milieu, où Hutchinson n'a pas vu le jour. Remplacé à la 83e minute par Corentin Tolisso (non noté).

Javier Martínez (6) : positionné dans le rôle de sentinelle, l'Espagnol a été peu en vue. Il s'est seulement contenté de stabiliser un bloc allemand qui a joué très haut ce soir. Moins on voit son 6 et mieux c'est, c'est exactement ce qu'on vu avec le Bayern.

James Rodríguez (6) : le Colombien a été intéressant avec de nombreuses passes qui ont créé le décalage sans toutefois se montrer en réussite. Mais l'ancien joueur du Real Madrid a dû céder sa place juste avant la pause, sonné après une frappe en pleine tête d'un partenaire. Remplacé à la 44e minute par Arjen Robben (7,5), auteur d'une superbe entrée. Il est impliqué sur 3 des 5 buts de son équipe avec des ouvertures souvent lumineuses.

Thomas Müller (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Robert Lewandowski (8) : très bon match de l'attaquant polonais. C'est lui qui provoque la faute fatale de Vida en début de match. En plus de son doublé en fin de match, il s'est montré intéressant dans la construction des actions, avec notamment une belle passe décisive pour Coman au retour des vestiaires.

Kingsley Coman (7,5) : préféré à Ribéry au coup d'envoi, l'ailier tricolore a livré un gros match. Percutant, il a fait des misères à Adriano. Il est à l'origine du premier but après un bon débordement suivi d'un crochet dévastateur avant de doubler la mise au retour des vestiaires. Au niveau. Remplacé à la 80e minute par Franck Ribéry (non noté).

BESIKTAS :

Fabricio (4) : le portier espagnol a tout fait pour repousser le plus longtemps possible le tsunami munichois. Il a finalement craqué avant la pause sur un but plein d'opportunisme de Müller. En seconde période, il en sort quelques-unes... mais en prend quatre autres. Dur.

Adriano (3) : le Brésilien a souffert ce soir. Sur le côté droit, il a souvent bu la tasse devant le virevoltant Coman, qui l'a laissé à terre sur l'ouverture du score bavaroise. Il n'a fait guère mieux dans le couloir opposé après la sortie d'Erkin.

Pepe (4) : son expérience n'aura pas suffi ce soir. Il n'est pas irréprochable sur les buts encaissés, puisque les attaquants sont bien trop esseulés dans la surface turque sur ces actions, mais difficile d'en vouloir au Portugais qui a dû travailler pour deux après l'expulsion de Vida.

Domagoj Vida (1) : une soirée terrible pour le Croate, expulsé dès la 15e minute pour une faute en tant que dernier défenseur. Difficile de lui en vouloir puisque la passe en retrait de son capitaine l'a mis dans l'embarras. Reste que sa sortie a sonné la fin des ambitions de Besiktas en C1 cette saison.

Caner Erkin (2) : soirée très pénible pour le latéral gauche. Il a terriblement souffert devant Kimmich, Müller et Robben, qui lui ont fait vivre un véritable enfer. Remplacé à la 69e minute par Gökhan Gönül (non noté).

Atiba Hutchinson (2) : le Canadien n'a jamais réussi à se remettre de sa passe en retrait beaucoup trop molle qui a mené à l'expulsion de vida. Une action qui a plombé le match de son équipe.

Gary Medel (5) : le Chilien a livré une copie très solide en première période. Contraint d'évoluer en défense centrale dès le quart d'heure de jeu, il a tout fait pour repousser l'échéance. Finalement, il est lui aussi emporté par l'ouragan rouge en seconde période. Remplacé à la 85e minute par Tolgay Arslan (non noté).

Ricardo Quaresma (4) : le champion d'Europe 2016 a vécu un match difficile. Rarement dangereux offensivement, en dehors d'une belle opportunité à la 40e minute, il a eu du mal à contenir le fougueux Coman défensivement.

Talisca (3) : l'ancien joueur de Benfica a eu énormément de mal à trouver sa place ce soir. Avec l'expulsion de Vida, il a semblé complètement perdu, ne touchant aucun ballon dans le camp adverse après la pause.

Ryan Babel (2,5) : un cauchemar. Le Néerlandais a été complètement inexistant. C'est à se demander s'il a touché le ballon dans le camp du Bayern ce soir.

Vágner Love (3,5) : le Brésilien a passé une soirée très pénible. Il s'est rapidement retrouvé isolé à la pointe de l'attaque suite à l'expulsion prématurée de Vida. L'ancien Monégasque n'a eu qu'une seule occasion à se mettre sous la dent. Remplacé à la 57e minute par Dusko Tosic (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BAYERN MUNICH 5-0 BESIKTAS (mi-tps: 1-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/8e de finale
Stade : Allianz Arena - 70.000 spectateurs - Arbitre : Ovidiu Haegan

Buts : T. Müller (43e) K. Coman (52e) T. Müller (66e) R. Lewandowski (79e) R. Lewandowski (88e) pour BAYERN MUNICH
Avertissements : R. Lewandowski (38e), pour BAYERN MUNICH - Ricardo Quaresma (33e), Pepe (62e), D. Tosic (90+3e), pour BESIKTAS - Expulsions : D. Vida (16e) , pour BESIKTAS

BAYERN MUNICH : S. Ulreich - J. Kimmich, J. Boateng, M. Hummels, D. Alaba - A. Vidal (C. Tolisso, 83e), Javi Martínez, J. Rodríguez (A. Robben, 44e) - T. Müller, R. Lewandowski, K. Coman (F. Ribéry, 81e)

BESIKTAS : Fabricio - Adriano, Pepe, D. Vida, C. Erkin (G. Gönül, 69e) - A. Hutchinson, G. Medel (T. Arslan, 85e) - Ricardo Quaresma, Talisca, R. Babel - Vágner Love (D. Tosic, 57e)

Vida a commis l'irréparable au quart d'heure de jeu

L'opportunisme, selon Müller

Coman a lui aussi livré un bon match

Deux buts, une passe décisive, Lewandowski a fait un match plein

Müller a été énorme à l'Allianz-Arena

VIDEO : le résumé du match

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Bayern Munich

B
A
Y
E
R
N

M
U
N
I
C
H
Banc des remplaçants Besiktas

B
E
S
I
K
T
A
S
>remplacé par Tolisso, 83e6Vidal
>remplacé par Robben, 44e6Rodríguez
but, 43e
but, 66e
28,5Müller
but, 79e
but, 88e
2carton jaune, 38e8Lewandowski
but, 52e >remplacé par Ribéry, 81e7,5Coman
carton jaune, 62e4Pepe
carton rouge, 16e1Vida
>remplacé par Gönül, 69e2Erkin
>remplacé par Arslan, 85e5Medel
carton jaune, 33e4Quaresma
>remplacé par Tosic, 57e3,5Vágner Love


MASQUER LA PUB