Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Après le PSG, Lyon s'offre Monaco ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 2-3 OL)

Par Eric Bethsy - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 24/01/2018 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A l'occasion des 16es de finale de la Coupe de France, l'Olympique Lyonnais est allé s'imposer sur le terrain de l'AS Monaco (2-3) ce mercredi. Le club rhodanien s'est fait peur mais confirme sa bonne forme.

Après le PSG, Lyon s'offre Monaco ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 2-3 OL)
Mariano Diaz a inscrit un doublé à Monaco.

Après son exploit contre le Paris Saint-Germain (2-1) dimanche, l'Olympique Lyonnais a confirmé en Coupe de France. Cette fois, les hommes de Bruno Genesio ont pris le dessus sur l'AS Monaco (2-3).

Une qualification méritée pour des Gones supérieurs techniquement, et en confiance grâce à leur succès de prestige le week-end dernier. Pourtant, sur leur première situation, les Monégasques ouvraient le score contre le cours du jeu sur une belle tête de Jovetic (1-0, 13e).

Le superbe but de Traoré !

Pas de quoi déstabiliser Lyon qui, malgré quelques erreurs techniques, égalisait logiquement. Et de quelle manière ! Après une sorte de sombrero de la tête sur Raggi, Traoré marquait d'une frappe de l'extérieur du pied (1-1, 21e) ! Quelle action du Burkinabé ! A peine le temps de savourer cet exploit que Rony Lopes passait tout près de redonner l'avantage à son équipe, mais sa frappe passait juste à côté.

Dans la foulée, c'est plutôt l'OL qui en profitait pour passer devant grâce à l'opportuniste Mariano Diaz (1-2, 25e). Et l'on retrouvait l'attaquant espagnol au retour des vestiaires, à la réception d'un centre millimétré de Traoré. Là encore, l'ex-Madrilène ne manquait pas de sang-froid pour tromper le gardien remplaçant Sy de la tête (1-3, 55e).

Glik avait la balle de l'égalisation

On pensait alors que l'OL avait fait le plus dur, d'autant que les hommes de Genesio donnaient l'impression de gérer facilement. Peut-être même un peu trop… Résultat, l'entrée de Ghezzal et le but de Rony Lopes (2-3, 71e) relançaient l'ASM, qui croyait à l'égalisation sur une tête de Glik qui heurtait la barre dans le temps additionnel ! L'OL a eu chaud mais se qualifie pour les 8es.

La note du match : 8/10

Alors que l'on s'attendait à un match moyen entre deux équipes remaniées, les deux coachs ont joué le jeu. Résultat, on a eu droit à une rencontre de qualité et riche en spectacle. Avec la petite dose de suspense à la fin.

Les buts :

- Sur un coup-franc indirect côté droit, Fabinho dépose le ballon sur la tête de Jovetic. La belle tête décroisée de l'attaquant monténégrin ne laisse aucune chance à A. Lopes. (1-0, 13e).

- Après un long ballon de Marcelo, Tete remet de la tête pour Traoré à l'entrée de la surface. L'ailier burkinabé élimine Raggi d'une sorte de sombrero de la tête avant de tromper Benaglio de l'extérieur du pied ! Superbe ! (1-1, 21e).

- A la suite d'une frappe de Depay contrée, le ballon est repoussé par la barre. Mariano empêche le ballon de sortir et feinte Benaglio grâce à un joli crochet. Le but vide, l'ancien Merengue marque du pied gauche même si sa frappe est déviée par Sidibé (1-2, 25e).

- Décalé côté gauche après une belle action collective, Traoré envoie un centre millimétré pour Mariano Diaz dont la tête piquée trompe le gardien remplaçant Sy (1-3, 55e).

- Sur un centre de Jovetic, Baldé récupère le ballon et parvient à servir R. Lopes plein axe. Avec de l'élan, le Portugais fusille le gardien A. Lopes.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Mariano Diaz (8/10)

A chaque ballon touché, on le sent déterminé à faire trembler les filets ! Un poison pour la défense de l'ASM et notamment pour Glik qui n'a pas pu l'empêcher d'inscrire un doublé. Et l'attaquant espagnol aurait même pu s'offrir un triplé sans l'intervention du gardien remplaçant Sy. Remplacé à la 85e par Houssem Aouar (non noté).

MONACO :

Diego Benaglio (4) : attentif sur une tête de son défenseur Touré, le gardien monégasque n'a pas été très inspiré lorsqu'il s'est jeté sur le crochet de Mariano. Incapable de tirer les six mètres car blessé. Remplacé à la 46e par Seydou Sy (5,5) : battu par Mariano, le gardien remplaçant s'est quand même montré sur une frappe en pivot de l'Espagnol et lors de sa sortie aérienne.

Andrea Raggi (3) : aligné dans l'axe, l'Italien semblait complètement perdu face à la vivacité des attaquants lyonnais ! La preuve sur le superbe geste de Traoré. Remplacé à la 63e par Youri Tielemans (non noté), qui a apporté sa vision du jeu, à l'image de sa superbe passe pour Touré.

Almamy Touré (3,5) : secoué par Depay et Marçal, le latéral droit a manqué d'autorité dans ses interventions. Il a également frôlé le but contre son camp de la tête. Et son apport offensif était largement insuffisant.

Djibril Sidibé (4) : considéré comme polyvalent, le droitier est quand même beaucoup moins performant à gauche. Ses centres de son mauvais pied atterrissent en dehors du terrain, ce qui rend ses débordements inoffensifs. Beaucoup trop de déchet tout au long de la rencontre.

Kamil Glik (4,5) : quel duel acharné contre Mariano ! Si le défenseur central a réussi à neutraliser son adversaire à plusieurs reprises, parfois in extremis, il n'a pas pu l'empêcher d'inscrire deux buts.

Kevin N'Doram (6) : aux côtés d'un Fabinho méconnaissable, le jeune milieu a dégagé une étonnante sérénité. Habile techniquement, il n'hésite pas à prendre des risques dans ses passes vers l'avant. On comprend pourquoi Jardim lui fait confiance en ce moment.

Fabinho (3) : le Brésilien est passé à côté de son match. Pas assez vif, pris dans les duels, maladroit… Heureusement pour lui, il réalise une passe décisive sur son coup-franc pour la tête de Jovetic. Cela devient inquiétant...

Rony Lopes (6,5) : le meilleur Monégasque de la partie. Percutant, l'ailier portugais n'a jamais perdu espoir alors que son équipe ne trouvait plus de solutions. Récompensé par un but, il aurait pu inscrire un beau coup-franc si A. Lopes n'avait pas sorti sa frappe.

Keita Baldé (3,5) : mangé par Tete ! Voilà comment résumer le match du Sénégalais, tout de même impliqué dans l'action du but de R. Lopes.

Falcao (4) : très peu servi, le capitaine de l'ASM a dû décrocher pour voir la couleur du ballon. Il rate son pointu sur sa seule occasion du match. Remplacé par Rachid Ghezzal (non noté), qui a tout de suite amené son envie, et qui est impliqué sur le deuxième but monégasque.

Stevan Jovetic (5,5) : à l'aise techniquement sur ses nombreux décrochages, l'ancien joueur du FC Séville a été précieux dans la circulation de balle. Et à la finition puisqu'il ouvre le score sur une belle tête. Mais sa complémentarité avec Falcao n'est pas évidente.

LYON :

Anthony Lopes (5,5) : cette fois, pas de polémique pour le gardien lyonnais qui n'a pas tant été sollicité malgré les deux buts encaissés. Auteur de bonnes sorties, il a été décisif sur un bon coup-franc de R. Lopes. Puis chanceux sur la tête de Glik qui a heurté la barre.

Fernando Marçal (6) : tout avait très mal commencé pour le latéral gauche. Sa relance ratée a entraîné le coup-franc qui a permis à Jovetic d'ouvrir le score. Mais il se rattrape bien en livrant une prestation solide avec des interventions difficiles sur R. Lopes.

Kenny Tete (7) : un très gros match de la part du Néerlandais ! Impérial, il n'a jamais laissé passer Baldé dont on connaît pourtant la vitesse de course. Et son entente avec Traoré a permis à l'OL de développer de belles actions sur le côté droit.

Mouctar Diakhaby (6,5) : peu mis en danger par les attaquants monégasques, le défenseur central s'est permis de prendre des risques balle au pied. Bonne idée puisqu'il a réussi deux percées bluffantes devant sa surface.

Marcelo (7) : le patron de la défense lyonnaise a encore impressionné. Quasi imbattable dans les duels, il a parfaitement rassuré ses coéquipiers.

Jordan Ferri (6) : rarement titularisé, le milieu de terrain a profité de cette rencontre pour montrer de belles choses. Il a sans cesse tenté d'accélérer le jeu en réduisant son nombre de touches de balle et en appuyant ses passes.

Lucas Tousart (6) : si les Monégasques ont eu tant de déchet dans leurs transmissions, c'est aussi à cause de l'ancien Valenciennois, omniprésent dans l'entrejeu et dont l'impact physique fait des dégâts.

Tanguy Ndombele (7) : sur la lancée de son match face au PSG, le milieu relayeur a encore été énorme ! Son volume de jeu est presque écoeurant pour l'adversaire. Et ce n'était pas mal non plus balle au pied puisqu'il a beaucoup apporté devant, notamment sur l'action du deuxième but de Mariano.

Bertrand Traoré (7,5) : impressionnant techniquement, l'ailier burkinabé a clairement retrouvé ses sensations ! Raggi pourra le confirmer, lui qui s'est fait humilier par l'ancien joueur de l'Ajax auteur d'un superbe but et d'une passe décisive pour Mariano Diaz. Remplacé à la 75e par Maxwel Cornet (non noté), qui a failli tuer le match sur une frappe puissante.

Memphis Depay (5,5) : très entreprenant, l'ailier néerlandais a beaucoup provoqué ses adversaires. Malheureusement pour lui, il n'a pas toujours réalisé les bons choix et a parfois foncé tête baissée vers les défenseurs.

Mariano Díaz (8) : voir commentaires ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 2-3 LYON (mi-tps: 1-2) - FRANCE - Coupe de France / 16e
Stade : Stade Louis II - 7.143 spectateurs - Arbitre : Ruddy Buquet

Buts : S. Jovetic (13e) Rony Lopes (71e) pour MONACO - B. Traoré (21e) D. Sidibé (26e, csc) Mariano Díaz (55e) pour LYON
Avertissements : Y. Tielemans (74e), pour MONACO - J. Ferri (12e), K. Tete (73e), pour LYON

MONACO : K. Baldé, (S. Sy, 46e)D. Benaglio, (R. Ghezzal, 70e)Falcao, K. Glik, S. Jovetic, Rony Lopes, K. N'Doram, (Y. Tielemans, 63e)A. Raggi, D. Sidibé, Fabinho, A. Touré,

LYON : M. Depay, M. Diakhaby, Mariano Díaz (H. Aouar, 86e), J. Ferri, Marcelo, Anthony Lopes, Fernando Marçal, T. NDombèlé, K. Tete, L. Tousart, B. Traoré (M. Cornet, 76e),

Mariano Diaz célèbre son doublé (25e, 55e)

L'attaquant lyonnais a remporté son duel contre Glik

Falcao n'a pas inquiété les filets de Lopes







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Selon vous, qui devrait remporter le Ballon d'Or 2018 pour le moment ?

Cristiano Ronaldo
Luka Modric
Raphaël Varane
Kylian Mbappé
Antoine Griezmann
Lionel Messi

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
RUSSIE
  Coupe du
Monde 2018

Résu. & Calendrier TV
Classement des
BUTEURS

MONDIAL 2018
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2017-18
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB