Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : une leçon de vie pour Mbappé, la faute à Mrs Giroud, l'inexistant Fanni règle ses comptes...

Par Romain Lantheaume - Top Declarations, Mise en ligne: le 30/12/2017 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Cavani apprend la vie à Mbappé, Allardyce plaisante sur la femme de Giroud, Fanni vide son sac, Neymar voit Mbappé dans l'histoire, ça flingue entre Aulas et Eyraud… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : une leçon de vie pour Mbappé, la faute à Mrs Giroud, l'inexistant Fanni règle ses comptes...
Encensé par Neymar, Mbappé a eu droit à une belle leçon de Cavani.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Edinson Cavani à Kylian Mbappé, en montrant un cheval - «Viens ici, apprendre de la culture. C'est ça la vie, ce ne sont pas les voitures, les Ferrari, tout ça. Ce sont les animaux» (Site officiel du PSG, le 26/12/2017)

El Matador, un joueur à part mais aussi un homme pas comme les autres.

2. Sam Allardyce, entraîneur d'Everton, sur Olivier Giroud – «Il a déjà refusé de venir la dernière fois. Il ne veut pas venir au nord de Londres. Ou bien c'est sa femme qui ne veut pas. C'est important pour les épouses. Normalement, ce sont elles les boss. Je vous dis ça par expérience» (Conférence de presse, le 26/12/2017)

Dans le cas de Giroud, en plein doute à Arsenal, il y a aussi l'avis de son entraîneur, Arsène Wenger, réticent à tout départ, à prendre en compte !

3. Rod Fanni, défenseur central de l'OM - «Je n'existe pas. Même une épidémie dans le groupe ne me ferait pas revenir. (…) On ne me dit pas les choses franchement. Et surtout, il y a un double discours. C'est ça que je n'ai pas supporté. Coach, tu te paies ma tête depuis x temps, tu me racontes des salades ? (…) Eyraud me parle d'une solution à l'amiable. Ils ont des sous-entendus, je réponds : 'attendez, vous avez jeté de l'argent par les fenêtres, et vous voulez faire des économies sur moi, alors que j'ai été pro de A à Z?' Il est sûrement temps de partir, de la meilleure des façons» (L'Equipe, le 27/12/2017)

Après 198 matchs disputés avec l'OM et deux Coupes de la Ligue remportées, le défenseur central était en droit d'espérer que l'histoire se termine mieux…

4. Neymar sur son coéquipier Kylian Mbappé – «Je le vois bien évoluer. C'est un grand joueur. Il a beaucoup, beaucoup de qualités. Il finira dans les livres d'histoire. C'est un type bien, il travaille énormément. Je pense que son futur sera brillant» (The Players' Tribune, le 27/12/2017)

L'ancien Monégasque termine l'année 2017 comme il l'a commencée : sous une pluie de louanges !

5. Jean-Michel Aulas, président de l'OL, en réponse à son homologue marseillais Jacques-Henri Eyraud – «Ce n'est pas très fair-play d'attaquer l'OL quand on a perdu sur le terrain. On signe tous une charte d'éthique et de non-agression et on vient copier ses prédécesseurs (présidents de l'OM) pour exister ? (…) Quant aux raisons du plus grand nombre de penalties en faveur de l'OL, tous les connaisseurs savent que l'OL attaque plus que l'OM, de grâce ne suspecte pas les arbitres ils ne le méritent pas et le foot français n'a pas besoin de cette rengaine étriquée et erronée» (Twitter, le 24/12/2017)

Pas de trêve de Noël entre le Lyonnais et le Phocéen qui ont multiplié les échanges tendus au cours des derniers jours. Dommage car les deux dirigeants entretenaient de bonnes relations jusqu'à présent.

6. Neymar, à propos du choc avec le Colombien Juan Zuniga durant le Mondial 2014 – «J'ai dit (aux médecins, ndlr) : dites-moi la mauvaise nouvelle en premier. "La mauvaise ? Tu ne pourras pas jouer la Coupe du monde, c'est fini pour toi". Et j'ai dit, c'est quoi la bonne ? "La bonne est que tu pourras remarcher, parce qu'à deux centimètres près... le football était fini pour toi"» (The Players' Tribune, le 27/12/2017)

Une façon de rappeler qu'une carrière tient vraiment à peu de choses…

7. Sergio Ramos, qui a échappé à l'expulsion dans le Clasico (0-3) – «De toute façon, à Barcelone, ils diront que je devrais aller en prison... avec Puigdemont» (Zone mixte, le 23/12/2017)

Président du gouvernement catalan, Carles Puigdemont est ciblé par un mandat d'arrêt délivré à son encontre par le gouvernement central à Madrid. Au vu du contexte tendu en Catalogne, jeter de l'huile sur le feu en mêlant sport et politique n'était pas forcément la meilleure des idées…

8. Emmanuel Eboué, ancien latéral droit d'Arsenal - «Je n'ai pas vu mes enfants depuis 6 mois, j'ai même pensé au suicide. Je veux que Dieu me vienne en aide. Lui seul peut m'ôter ces pensées de mon esprit. Quand je vois Thierry Henry (son ancien partenaire, ndlr) consultant pour Sky Sports, je suis heureux pour lui mais j'ai honte de ma propre situation. (...) J'accepterais de l'aide de n'importe où» (Daily Mirror, le 25/12/2017)

Ruiné après son divorce, le finaliste de la Ligue des Champions 2006 vit une véritable descente aux enfers. Mais ses anciens clubs ont promis de répondre à son appel au secours.

9. L'ancien international français Luis Fernandez - «Il y a une énorme démission de la classe politique depuis des années. Personne n'a eu le courage d'imposer des secteurs d'activité économique dans les banlieues. Des mecs comme moi ont eu la chance de passer par le sport pour s'en sortir. Aujourd'hui, on sauve peut-être un type sur dix. Et les autres ? Je suis à vie un enfant de la banlieue. Et je ne supporte pas qu'on réduise les jeunes de ces cités à des racailles» (Le Parisien, le 23/12/2017)

Directeur sportif du centre de formation du PSG, consultant, mais aussi citoyen Luis…

10. L'ancien milieu de terrain de Manchester City, Joey Barton – «Félicitations à Manchester City pour ce titre en Premier League. C'est complètement mérité» (Twitter, le 23/12/2017)

Forcément étonnant de lire ce genre de message en plein mois de décembre mais avec 15 points d'avance sur le 2e, Manchester United, les Skyblues disposent d'un boulevard vers un 5e titre de champion d'Angleterre.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Avez-vous compris le fonctionnement de la Ligue des Nations ?

Oui et je trouve ça bien
Oui, et je n'aime pas trop
Non, j'aimerais mieux comprendre un jour
Non, mais je m'en moque

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB