Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris peut remercier Neymar ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-0 ESTAC)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 29/11/2017 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Longtemps inefficace, le Paris Saint-Germain a pris tout son temps pour arriver à bout d'une vaillante équipe de Troyes (2-0), ce mercredi, à l'occasion de la 15e journée de Ligue 1. Un succès précieux pour les hommes de la capitale, qui confortent leur place de leader.

Paris peut remercier Neymar ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-0 ESTAC)
Neymar a fait la différence contre Troyes.

Vingt mois après avoir corrigé Troyes (9-0) pour s'adjuger un sixième titre de champion de France, le Paris Saint-Germain a eu toutes les peines du monde pour arriver à bout du club promu (2-0), ce mercredi, à l'occasion de la 15e journée de Ligue 1.

Avec un onze de départ largement remanié, la formation de la capitale a pu compter sur un bon Neymar, buteur puis passeur décisif, pour arracher les trois points du succès et conforter encore un peu plus sa place de leader.

Paris galère...

Dans un Parc des Princes privé de ses Ultras, absents suite à la suspension de la Tribune Auteuil, les Parisiens entraient doucement dans la partie. Face à eux, les Troyens, même privés du ballon, ne baissaient pas le regard et résistaient aux assauts des hommes de la capitale. Au fil des minutes, la pression s'accentuait. Mais les visiteurs, sérieux, restaient bien recroquevillés devant leur surface, empêchant les partenaires de Neymar de trouver des solutions.

Mieux encore, les Aubois sortaient proprement le ballon et se procuraient une énorme occasion par Grandsir, qui butait sur un Trapp très vigilant. Sur certaines séquences, l'ESTAC se montrait même supérieur au PSG dans la production du jeu ! De quoi piquer les Franciliens dans leur orgueil ? Pas vraiment. Même Cavani, qui se procurait un penalty pour un tirage de maillot d'Azamoum, manquait sa tentative, repoussée par Samassa juste avant la pause.

Neymar s'occupe de tout !

Au retour des vestiaires, le PSG n'y arrivait toujours pas. Un jeu trop brouillon, des habituels remplaçants beaucoup trop timides, rien n'allait pour les protégés d'Unai Emery. Pourtant si irrésistibles à domicile jusqu'ici, les Parisiens affichaient un bien triste visage face au club promu. Le temps passait et la partie s'enlisait encore un peu plus jusqu'au… réveil de Neymar.

Sur une action anodine, le Brésilien sortait de sa boîte et se créait son propre but, ne laissant aucune chance à Samassa d'une frappe fuyante du pied gauche (1-0, 73e). Le Parc exultait ! Émoussés par leurs efforts incessants, les Troyens savaient qu'ils venaient de laisser filer l'exploit d'une carrière. Alors que Trapp repoussait une tête de Suk, Neymar offrait un ballon de but pour Cavani qui ne ratait pas la cible à bout portant (2-0, 90e). Paris a mis le temps mais Paris reste imbattable cette saison !

La note du match : 6/10

Point noir de cette soirée, l'absence des Ultras dans la Tribune Auteuil, suspendue suite à l'utilisation de 72 fumigènes contre Nice, fin octobre. Si l'ambiance a été bien moins à la fête qu'à l'accoutumée, les supporters du club francilien ont assisté au match le plus disputé de leur équipe dans leur antre cette saison. Face à une formation troyenne aussi joueuse que solide, les partenaires de Neymar ont eu toutes les peines du monde à faire la différence.

Les buts :

- Dans l'axe, à 25 mètres, Neymar hérite du ballon après une succession de déviations. Le Brésilien se transporte sur la gauche, feinte Nivet et enchaîne avec une lourde frappe du pied gauche à ras de terre. Le ballon est fuyant et échappe à la vigilance de Samassa, battu (1-0, 73e).

- Lancé à gauche, Neymar se met en position et fixe son vis-à-vis. Le Brésilien lève la tête, voit Cavani démarqué, qu'il sert parfaitement. L'Uruguayen ne tremble pas et trompe Samassa à bout portant, d'une lourde frappe (2-0, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Neymar (8/10)

Si le Brésilien a été recruté pour briller dans les grandes rencontres européennes, il a également la possibilité de sortir son équipe des traquenards en Ligue 1. C'est ce qu'il a réussi à faire ce soir en inscrivant le premier but d'une frappe limpide du pied gauche. Une action décisive dans un match où il a souvent eu du mal à se mettre en évidence, bien contenu par des Troyens sur les dents. L'arbitre de la rencontre ne lui a également pas facilité la tâche, oubliant de siffler de nombreuses fautes évidentes sur lui. Libéré par sa réalisation, il a fini par faire très mal à des Troyens lessivés en offrant un caviar à Cavani. Un but, une passe décisive, le contrat est rempli pour Neymar !

PARIS SG :

Kevin Trapp (7) : pour sa première de la saison avec son club, le remplaçant d'Areola a réalisé une prestation très solide. Rassurant, il a sorti un énorme arrêt devant Grandsir en première période avant d'empêcher l'égalisation de Suk en fin de rencontre. Un excellent Trapp.

Thomas Meunier (5) : le Belge le sait, il n'a pas le droit à l'erreur s'il souhaite bousculer Alves dans la hiérarchie. Malheureusement pour lui, il n'a pas été en réussite ce soir. Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais offensivement, il a été bien moins inspiré qu'à l'accoutumée.

Thiago Silva (7) : pour sa 200e en tant que capitaine du PSG, le Brésilien a fait son match. A l'expérience, il a contenu Niane sans aucun problème. Un bon Silva.

Presnel Kimpembe (6,5) : Marquinhos laissé au repos, le jeune Parisien a saisi sa chance en réalisation une prestation solide. Pas inquiété, il a rendu une copie propre.

Layvin Kurzawa (3) : l'international tricolore a encore une fois été le Parisien le plus en difficulté ce soir. Il a mordu la poussière face à un Grandsir très inspiré, qui lui a fait très mal. S'il a eu un peu plus de répit après la pause, il n'a pas fini d'avoir les oreilles qui sifflent après sa prestation ratée...

Javier Pastore (5) : titulaire pour cette partie, l'Argentin a alterné le bon et le moins bon. Face à un bloc bas, sa faculté à se faufiler entre les lignes aurait pu apporter, mais El Flaco a trop souvent voulu faire la différence seul. Une maladresse inhabituelle dans la dernière passe. Remplacé à la 88e minute par Christopher Nkunku (non noté).

Marco Verratti (5) : sans ses habituels sbires, l'Italien a été moyen. Il n'a jamais su réaliser la passe qui aurait pu faire la différence. Il s'est même montré très peu inspiré dans ses choix de tirs, souvent dans une position inadéquate.

Giovani Lo Celso (6) : première titularisation, enfin, pour le jeune Albiceleste. Contrairement à ses entrées en jeu, où il a souvent montré un beau visage sur le plan offensif, le Parisien a été contraint de jouer plus bas afin de boucher les énormes trous laissés par Kurzawa. Résultat, il a récupéré un nombre très important de ballons, 16, le meilleur total pour un joueur du PSG ce soir. Remplacé à la 70e minute par Adrien Rabiot (non noté), qui a donné plus de consistance du milieu parisien dès son entrée.

Ángel Di María (4) : préféré à Mbappé, le Sud-Américain a été le Parisien le plus entreprenant en début de rencontre, n'hésitant jamais à tenter sa chance de l'extérieur de la surface. Mais cela a duré seulement 15 minutes. Car par la suite, El Fideo a été complètement inexistant. Lui qui réclame du temps de jeu n'a vraiment pas arrangé son cas ce soir. Il est même sorti sous les sifflets. Remplacé à la 70e minute par Kylian Mbappé (non noté), qui a réalisé une entrée plus quelconque, ne faisant aucune différence.

Edinson Cavani (5) : une fois n'est pas coutume, El Matador a été moyen ce soir. Certes, il marque en toute fin de rencontre, mais dans l'ensemble, il a été décevant avec un placement souvent douteux. Son penalty raté en première période aurait pu mettre le PSG dans une situation embarrassante.

Neymar (8) : lire commentaire ci-dessus.

TROYES :

Mamadou Samassa (6) : rapidement mis dans le bain suite à une grosse frappe de Di Maria, le gardien troyen n'a pas tremblé au moment de repousser le penalty de Cavani avant la pause. Il a tenté de maintenir son équipe debout toute la rencontre mais Neymar en a décidé autrement. Une belle prestation.

Mathieu Deplagne (5,5) : l'ancien Montpelliérain avait fort à faire face à Neymar. Solide, il a souvent été à la limite pour empêcher le Brésilien de passer. C'est d'ailleurs loin de son positionnement originel qu'il a inscrit le premier but, preuve que le Troyen a quand même fait son match.

Jimmy Giraudon (6) : solide devant Cavani, on peut difficilement lui en vouloir ce soir. Un match intéressant.

Christopher Hérelle (6) : le défenseur central a longtemps repoussé l'échéance avant de craquer. Lui aussi a tenu en respect un Cavani peu inspiré ce soir, malgré le but de ce dernier dans les derniers instants du match.

Charles Traoré (6,5) : un vrai bon match défensif. Rien n'est passé de son côté ce soir, Di Maria peut en témoigner...

François Bellugou (6) : l'ancien Lorientais a fait ce qu'il devait faire, c'est-à-dire couper les lignes de passes adverses et maintenir un bloc solide. Chose qu'il a réussi à la perfection jusqu'au but de Neymar. Courageux. Remplacé à la 78e minute par Bryan Pelé (non noté).

Samuel Grandsir (6) : dans la droite lignée de son début de saison, le jeune ailier a posé des soucis à Kurzawa en l'humiliant à trois reprises. Il a été moins en vue après la pause. En tout cas, il a bien choisi son match pour se faire voir...

Karim Azamoum (5) : le milieu troyen concède le penalty raté par Cavani, heureusement repoussé par Samassa. Une faute qui l'a sorti du match, puisqu'on l'a senti moins entreprenant dès lors.

Saîf-Eddine Khaoui (4) : le joueur prêté par l'OM a été le moins en vue dans son équipe. Cela ne l'a pas empêché de réaliser des gestes de classe sur des déviations bien senties. Mais la configuration du match n'était clairement pas celle qui aurait pu le faire briller. Replacé à la 62e minute par Benjamin Nivet (non noté).

Stéphane Darbion (4,5) : le capitaine aubois a fait ce qu'il a pu. Malheureusement pour son équipe, il a souvent réalisé le mauvais choix dans le dernier geste, notamment sur une reprise de volée osée qui aurait pu être mieux exploitée.

Adama Niane (3) : bien contenu par Thiago Silva, l'attaquant a rapidement compris qu'il n'allait pas avoir beaucoup de ballons exploitables ce soir. Du coup, il a passé son temps à provoquer les Parisiens. Sans réussite. Remplacé à la 62e minute par Hyun-jun Suk (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 2-0 TROYES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 15e journée
Stade : Parc des Princes - 40.920 spectateurs - Arbitre : Jérôme Brisard

Buts : Neymar (73e) E. Cavani (90e) pour PARIS SG
Avertissements : - A. Niane (59e), pour TROYES

PARIS SG : K. Trapp - T. Meunier, Thiago Silva, P. Kimpembe, L. Kurzawa - J. Pastore (C. Nkunku, 88e), M. Verratti, G. Lo Celso (A. Rabiot, 70e) - Á. Di María (K. Mbappé, 69e), E. Cavani, Neymar

TROYES : M. Samassa - M. Deplagne, J. Giraudon, C. Hérelle, C. Traoré - F. Bellugou (B. Pelé, 79e) - S. Grandsir, K. Azamoum, S. Khaoui (B. Nivet, 62e), S. Darbion - A. Niane (Suk Hyun-Jun, 62e)

La Tribune Auteuil était vide pour la réception de l'ESTAC

Mbappé a débuté la rencontre dans la peau d'un remplaçant

Deplagne a longtemps mis en échec Neymar

Neymar a réussi à faire plier Troyes à l'approche du dernier quart d'heure

Même moyen, Cavani a trouvé la faille dans les derniers instants (90e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Troyes

T
R
O
Y
E
S
>remplacé par Nkunku, 88e5Pastore
>remplacé par Rabiot, 70e6Lo Celso
>remplacé par Mbappe, 69e4Di María
but, 90e5Cavani
but, 73e8Neymar
>remplacé par Pelé, 79e6Bellugou
>remplacé par Nivet, 62e4Khaoui
>remplacé par Suk, 62ecarton jaune, 59e3Niane


MASQUER LA PUB