Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Comme à Bordeaux, l'OM a joué à se faire peur... - Débrief et NOTES des joueurs (Konyaspor 1-1 OM)

Par Youcef Touaitia - Actu Europa League, Mise en ligne: le 23/11/2017 à 21h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Comme à Bordeaux, l'Olympique de Marseille s'est arraché pour obtenir le résultat nul à Konyaspor (1-1), ce jeudi, à l'occasion de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Un résultat très heureux qui maintient les Phocéens en vie avant leur confrontation contre le Red Bull Salzbourg, assuré de terminer en tête de la poule I.

Comme à Bordeaux, l'OM a joué à se faire peur... - Débrief et NOTES des joueurs (Konyaspor 1-1 OM)
Thauvin n'était pas en réussite à Konya.

Une victoire suffisait à l'Olympique de Marseille pour valider son ticket pour les 16es de finale de la Ligue Europa. Réduits à dix après l'expulsion directe de Jordan Amavi, les Phocéens ont cru se rapprocher de la sortie. Mais comme à Bordeaux, les hommes de Rudi Garcia ont su relever la tête pour arracher le résultat nul à Konyaspor (1-1), ce jeudi, lors de la 5e journée de la phase de poules.

Conséquence, les Marseillais, toujours 2es, comptent deux unités d'avance sur la formation turque et devront obtenir le précieux sésame dans deux semaines contre le Red Bull Salzbourg, assuré de terminer en tête du groupe I après sa large victoire sur le Vitoria Guimaraes (3-0).

Un premier acte très poussif

Timides, les Marseillais étaient clairement dominés dans le premier quart d'heure. Malgré tout, les partenaires de Rami ne paniquaient pas. Même s'ils ne proposaient rien offensivement, ils se montraient solides derrière et géraient leurs efforts. Dans une belle ambiance à Konya, la partie se disputait sur un faux-rythme avec aucune occasion des deux côtés.

Seul le vif attaquant Fofana donnait des frissons à Mandanda sur une superbe percée dans l'axe. Du côté de l'OM, pas grand-chose à signaler. En dehors d'une faute évidente sur Sakai, qui aurait dû bénéficier d'un penalty, les hommes de Rudi Garcia livraient une prestation assez neutre, pour ne pas dire décevante, malgré deux belles opportunités pour Thauvin et Luiz Gustavo avant la pause.

L'OM nous refait le coup…

Au retour des vestiaires, les Marseillais accéléraient la cadence. Mais le déchet technique était beaucoup trop important avec notamment une cartouche grillée par Ocampos, trop lent au moment de conclure à l'heure de jeu, ou encore Thauvin, qui perdait son duel avec le gardien adverse dans la foulée. Des situations que les Olympiens finissaient par regretter.

En retard, Amavi déséquilibrait le milieu Bourabia dans la surface. Carton rouge direct pour le latéral gauche qui permettait à Skubic de tromper Mandanda sur penalty (1-0, 82e). Un coup de massue terrible pour Rudi Garcia et ses hommes qui trouvaient tout de même la force pour revenir dans les derniers instants de la partie grâce un contre son camp de Moke, mis sous pression par N'Jie (1-1, 90e+3). Comme à Bordeaux, l'OM a eu très chaud…

La note du match : 5/10

Si l'enceinte turque n'a pas fait le plein, les supporters de Konyaspor ont mis une grosse ambiance ce soir. Si on est très, très loin du niveau attendu pour un match européen, la fin de rencontre a été palpitante à suivre.

Les buts :

- Lancé en profondeur dans la surface, Bourabia est déséquilibré par Amavi. Carton rouge direct pour le Français qui offre à Skubic l'opportunité de tromper Mandanda sur penalty, chose qu'il réussit à faire sur la droite du portier marseillais (1-0, 82e).

- A gauche, N'Jie s'arrache pour sauver le ballon. La remise en retrait du Camerounais surprend le gardien turc, parti à l'abordage. Moke, positionné devant le but, dévie malencontreusement le ballon dans ses propres filets (1-1, 90e+3).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Clinton N'Jie (7/10)

Boudé par Rudi Garcia, le Camerounais a encore une fois montré qu'il était le meilleur attaquant marseillais. Ou tout du moins, celui qui est le plus à l'aise dans cette équipe. Il lui a fallu une seule action pour semer la zizanie dans la défense turque et permettre à l'OM, non sans un brin de chance, de rester en bonne position pour la qualification.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5) : le gardien marseillais a eu une seule frayeur en première période, sur une tentative dangereuse de Fofana. Par la suite, rien à faire. Il ne peut rien sur le penalty en fin de rencontre.

Hiroki Sakai (6,5) : le Japonais a été un des meilleurs Olympiens sur la pelouse. Pas du tout inquiété sur le plan défensif, il s'est permis de réaliser quelques montées, et aurait même dû bénéficier d'un penalty en première période. Un match solide.

Adil Rami (5,5) : quelques difficultés en début de match avant de prendre la mesure de l'événement. Malheureusement, il ternit sa copie en se faisant surprendre par-dessus sur le penalty concédé par Amavi.

Rolando (6) : excellent contre Bordeaux, le Portugais n'a pas été inquiété plus que cela ce soir. Il réalise une fois de plus un match solide.

Jordan Amavi (4,5) : le latéral gauche s'est montré particulièrement actif dans son couloir. Mais la justesse technique n'était clairement pas au rendez-vous. La plupart de ses centres ont terminé au troisième poteau. C'est dommage, car il y avait largement la place pour faire beaucoup mieux. Le gros point noir, c'est son expulsion, largement évitable, qui aurait pu mettre son équipe dans l'embarras pour la qualification...

Franck Zambo Anguissa (4,5) : le Camerounais devait se reprendre après sa grosse bourde contre Bordeaux. Il a livré un match moyen. S'il a été bon à la récupération, ses transmissions vers l'avant ont rarement été inspirées. Remplacé à la 84e minute par Bouna Sarr (non noté).

Luiz Gustavo (5,5) : suspendu en Gironde, le capitaine marseillais réalisait son retour ce soir. Une fois n'est pas coutume, le Brésilien a livré une copie moyenne. Pas assez tranchant, il a manqué de tonus pour tirer ses partenaires vers le haut. A noter quelques interventions décisives en défense tout de même.

Florian Thauvin (6) : comme toujours, l'ailier phocéen a beaucoup provoqué dans son couloir. Mais les Turcs étaient prévenus et l'ont surveillé à la culotte pour l'empêcher de faire ce qu'il voulait. Il a été intéressant après la pause malgré son inefficacité dans le dernier geste. Un des meilleurs Marseillais ce soir. Remplacé à la 69e minute par Clinton N'Jie (7), lire commentaire ci-dessus.

Morgan Sanson (4,5) : préféré à Payet, l'ancien Montpelliérain a joué dans une position avancée, comme lors de la seconde période à Bordeaux. Malheureusement, il n'a pas eu la même réussite qu'en Aquitaine puisqu'il a été bien tenu par ses adversaires. Une déception.

Lucas Ocampos (4) : très agacé, l'Argentin. Encore une fois, il a énormément donné sur le terrain mais il a également réalisé de nombreuses fautes en raison de son excès d'engagement. Techniquement, c'est très limité… Remplacé à la 65e minute par Dimitri Payet (non noté).

Valère Germain (3) : invisible, l'attaquant marseillais a vécu un véritable cauchemar. Alors qu'il avait l'opportunité de jouer des coudes avec Mitroglou, le champion de France a encore été très décevant. Visiblement, jouer seul en pointe, ce n'est vraiment pas pour lui...

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

KONYASPOR 1-1 MARSEILLE (mi-tps: 0-0) - LIGUE EUROPA - Groupe I / 5e journée
Stade : Konya Büyükehir Belediye Stadyumu - 18.000 spectateurs - Arbitre : Sergey Karasev

Buts : N. Skubic (82e, pen.) pour KONYASPOR - W. Moke Abro (90+3e, csc) pour MARSEILLE
Avertissements : N. Skubic (35e), V. Findikli (49e), W. Moke Abro (72e), pour KONYASPOR - F. Thauvin (62e), pour MARSEILLE - Expulsions : J. Amavi (80e) , pour MARSEILLE

KONYASPOR : S. Kirintili - N. Skubic, P. Filipovic, W. Moke Abro, F. Öztorun - M. Bourabia, V. Findikli (A. Çamdali, 59e) - M. Araz, D. Milosevic, M. Fofana (I. Ezekiel, 80e) - M. Evouna (Ömer Ali, 68e)

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai, A. Rami, Rolando, J. Amavi - A. Zambo Anguissa (B. Sarr, 84e), Luiz Gustavo - F. Thauvin (C. N'Jie, 69e), M. Sanson, L. Ocampos (D. Payet, 65e) - V. Germain

Le onze de départ avait pourtant l'air très séduisant

Garcia le sait, l'OM a eu très chaud en Turquie...

Sanson a livré une copie moyenne

Expulsé, Amavi a vécu un match difficile

Décisif, N'Jie a sauvé l'OM d'une sacrée galère

 VIDEO : le but de l'égalisation pour l'OM (90e+3)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Constituez le onze de l'année ! Quel est le meilleur gardien de l'année 2018 ?

Keylor Navas (Real Madrid)
Jan Oblak (Atletico Madrid)
Hugo Lloris (Tottenham)
Alisson Becker (Liverpool)
Thibaut Courtois (Real Madrid)
Marc-André ter Stegen (FC Barcelone)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Konyaspor

K
O
N
Y
A
S
P
O
R
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
but sur pénalty, 82ecarton jaune, 35e-Skubic
but contre son camp (csc), 90e+3carton jaune, 72e-Moke
>remplacé par Camdali, 59ecarton jaune, 49e-Findikli
>remplacé par Ezekiel, 80e-Fofana
>remplacé par Ömer Ali, 68e-Evouna
5,5Rami
carton rouge, 80e4,5Amavi
>remplacé par Sarr, 84e4,5Zambo Anguissa
>remplacé par N'Jie, 69ecarton jaune, 62e6Thauvin
>remplacé par Payet, 65e4Ocampos


MASQUER LA PUB