Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 7e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 25/09/2006 à 00h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon écarte Lille et prend de l'avance sur Marseille surpris à Nantes ! Certains joueurs de ces clubs se sont illustrés, ils sont présents, entre autres, dans notre septième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette septième journée a vu Marseille se faire déborder pour la première fois à Nantes alors que Lyon a submergé Lille. Lens et Bordeaux, vainqueurs de Monaco et de Troyes, sont les autres bénéficiaires de la journée. Nancy et St-Etienne rapportent un nul de leur déplacement à Paris et Rennes. Toulouse concède le partage des points à domicile face à Lorient, tout comme Auxerre et Le Mans contre Sedan et Sochaux. Nice gagne son premier match de la saison aux dépens de Valenciennes. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la septième journée de L1.

Équipe type de la septième journée :

Remplaçants

12. Adama Coulibaly (Lens)
13. Wendel (Bordeaux)
14. Nenad Kovacevic (Lens)
15. Juninho Pernambucano (Lyon)
16. Dimitri Payet (Nantes)
17. Jean-Claude Darcheville (Bordeaux)
18. Charles Itandje (Lens)

En détails...

Jérémie Janot (28 ans, St-Etienne)

Le «petit» ne cesse de grandir dans les cages vertes. Deux centres lobés de Monterrubio n'ont pas surpris sa taille et ont mis en valeur sa détente. Idem sur une tentative en puissance de Moreira claquée au-dessus de la barre. Après que le montant lui soit venu en aide sur un missile de M'Bia, il s'est étiré pour stopper une frappe à ras de terre de Sorlin. Au final, la défense stéphanoise lui doit son invincibilité du jour.

Cédric Varrault (26 ans, Nice)

Le symbolique catalyseur des énergies niçoises n'est plus mais son but a ressuscité son équipe ! Déchu de son brassard, il a montré la voie d'un premier succès en inscrivant un but capital. Une réalisation qui aurait dû être entérinée beaucoup plus tôt, si l'arbitre avait vu sa tête propulser un ballon bien au-delà de la ligne de but. Peu importe, pour bonne conduite générale tout au long du match, il a été récompensé de ses efforts en marquant en force et de près au coeur de la surface valenciennoise (86e). «On a tous eu une réaction d'orgueil. Que ce soit moi qui ai débloqué la situation n'a pas vraiment d'importance» , a-t-il déclaré. Sans préjuger de l'avenir, avec cette cruciale victoire, la saison niçoise peut prendre une autre tournure…

Pape Diakhaté (22 ans, Nancy)

Véritable chef de défense, il assure les arrières nancéiennes par un placement juste, des interventions efficaces et une stature impressionnante. Les attaquants qui s'y frottent en sont convaincus, il n'est pas chose aisée de le prendre à défaut. Il a tout d'un grand, qu'il sera sûrement s'il garde la tête sur les épaules. En attendant, c'est Nancy qui tutoie encore les cimes du classement !

John Mensah (23 ans, Rennes)

Depuis trois matches et son retour sur le terrain, Rennes ne perd plus et n'a pris qu'un but ! Une conséquence on ne peut plus directe grâce à sa puissance dégagée et ses interventions appropriées. Le roc de Djiporta justifie pleinement son appellation et les Bretons peuvent le louer tel un menhir ! Avec lui, les buts rennais sont bien gardés, reste encore à l'équipe de trouver la bonne potion pour en marquer.

Eric Abidal (27 ans, Lyon)

Ses jambes et sa volonté de feu ont dévasté les espoirs lillois lors de la seconde période. Sa lumineuse action, avec une interception, une remontée de son couloir et un centre téléguidé en direction de Fred pour le but du break, en témoigne. Et c'est désormais les yeux fermés, ou presque, qu'il combine avec Malouda. Le danger lyonnais est multiple mais il est singulièrement personnalisé dans le couloir gauche…

Rio Mavuba (22 ans, Bordeaux)

Au milieu d'une équipe girondine ronronnante, il a souvent remonté le ballon pour activer les siens. Avec Fernando, il y forme une indispensable paire pour un maximum d'assurance défensive. Réveillée à la pause, l'équipe s'est imposée en deux minutes. Rio aura pourtant joué tout le match sur le bon tempo.

Badara Sène (22 ans, Sochaux)

Du haut de sa jeunesse et de ses centimètres, il sait en imposer à l'adversaire. Efficace à la récupération, pas maladroit à la relance, il peut être aussi buteur. Après le PSG, il a inscrit son deuxième but de la saison face au Mans, où, esseulé, il a repris à bout portant et du droit, un coup franc tiré par Birsa (71e). Une égalisation bienvenue pour une équipe sochalienne qui sait désormais pouvoir compter sur lui.

Guillaume Norbert (26 ans, Nantes)

Après plus d'un an de blessures, il a eu plus d'une heure de félicité. Une première titularisation de la saison pour une première victoire de son club et un premier but en L1 ! Une reprise instantanée, hors de la surface, après une tentative de Diallo repoussée par le poteau de Carrasso (49e). Auparavant, il avait déjà mis Taiwo sens dessus dessous en jouant avec justesse et une folle envie d'aller de l'avant. A son image, Nantes est apparu métamorphosé. La prochaine journée nous dira sûrement si la sortie de sa chrysalide est appelée à durer ou si elle n'est qu'éphémère…

Florent Malouda (26 ans, Lyon)

En pleine confiance, il semble être toujours au bon endroit et agir au bon moment pour libérer les siens. La preuve, il a encore ouvert le score pour l'OL après avoir tenté et réussi un enchaînement contrôle de la poitrine et reprise de volée, déviée par Plestan et prenant Malicki à contre-pied (6e). Pour le reste, sa technique et sa puissance ont très souvent fait la différence. Lyon accroît son avance sur Lille, la course en solitaire est peut-être pour bientôt !

Mamadou Diallo (24 ans, Nantes)

Il n'a pas marqué mais, de par ses appels et son jeu en mouvement, il a constamment perturbé l'axe défensif des Olympiens. Mieux, il est passeur décisif pour Payet après un appel en profondeur et un centre en retrait. Il est aussi à l'origine du second but en effectuant un magnifique une-deux avec le même Payet avant de frapper le poteau et de voir Norbert conclure victorieusement l'action. Lorsque les ballons lui sont arrivés, il a toujours eu l'intelligence et le geste juste pour essayer de les bonifier. Avec ce match, sa saison est peut-être enfin lancée.

Fred (22 ans, Lyon)

Fred ne devrait plus être un conflit de pseudo-experts footballistiques ! La vérité vient toujours du terrain et, depuis le début de saison, le Brésilien s'applique à montrer son talent pour faire taire les sceptiques. Oui, l'OL possède en son sein un avant-centre de niveau européen. Son aveugle talonnade pour Juninho et son doublé en suivant, suite à deux frappes croisées du droit à ras de terre (64e et 70e), tendent à le confirmer. Contre un adversaire labellisé Ligue des Champions la performance n'a-t-elle pas une valeur étalon ? En tout cas, il assure son ascension par les chiffres - 5 buts et 2 passes décisives en L1 - et par ses dires : «j'ai la sensation d'avoir pris une autre dimension.»

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Le Lyonnais Malouda prend seul la tête et dépasse le Marseillais Ribéry, rejoint par le Stéphanois Janot.

1. Malouda (Lyon) 9pts
2. Ribéry (Marseille), Janot (St-Etienne) 7pts
4. Mavuba (Bordeaux), Romaric (Le Mans), Aruna (Lens), Odemwingie (Lille), Cris, Tiago (Lyon), Beye (Marseille), Ziani (Sochaux), Savidan (Valenciennes) 6pts
13. Armand (Paris-SG), Douchez (Toulouse) 5pts
15. Darcheville, Wendel (Bordeaux), Is. Bangoura, Pelé (Le Mans), Bodmer, Schmitz, Tafforeau (Lille), Abidal, Juninho (Lyon), Niang (Marseille) 4pts
25. Akalé, Jelen, Kaboul (Auxerre), Jemmali, Micoud (Bordeaux), Paulo André (Le Mans), Se. Keita (Lens), K. Keita (Lille), Fiorèse, Gignac, Jallet, Marchal (Lorient), Coupet, Fred, Squillaci (Lyon), Carrasso (Marseille), Givet, Modesto (Monaco), Diallo, Norbert (Nantes), Chrétien, Diakhaté, Gavanon, Puygrenier (Nancy), Varrault (Nice), Pauleta, Rozehnal (Paris-SG), Edman, Jeunechamp, Melchiot, Mensah (Rennes), Diatta, Feindouno (St-Etienne), Belhadj (Sedan), Sène (Sochaux), Emana, Fabinho (Toulouse), Flachez, Grondin, Rippert (Valenciennes) 3pts etc…

Par clubs

Lyon est déjà loin devant… Nantes et Nice inscrivent leurs premiers points et laissent la dernière place à Troyes. Entre parenthèses les points marqués lors de cette journée.

1. Lyon (10) 39pts
2. Marseille 25pts
3. Bordeaux (5), Lille 21pts
5. Le Mans 18pts
6. Valenciennes 16pts
7. St-Etienne (3) 15pts
8. Auxerre, Lorient, Nancy (3), Toulouse 14pts
12. Lens (3), Rennes (3) 13pts
14. Paris-SG 11pts
15. Monaco 10pts
16. Sochaux (3) 9pts
17. Nantes (7) 7pts
18. Nice (3), Sedan 3pts
20. Troyes 2pts

C'était l'équipe type de la septième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la huitième journée et tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il absolument conserver Cavani au moins jusqu'à l'été prochain ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB