Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un OM totalement renversant grimpe sur le podium ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 2-4 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 01/10/2017 à 22h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre totalement dingue, l'Olympique de Marseille s'est imposé sur la pelouse de Nice (4-2) ce dimanche en clôture de la 8e journée de Ligue 1. Pourtant menés 2-0, les Phocéens ont renversé les Aiglons pour grimper à la 3e place !

Un OM totalement renversant grimpe sur le podium ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 2-4 OM)
Lucas Ocampos a initié la révolte des Marseillais.

Quel retournement de situation ! Mené 2-0 après 16 minutes, l'Olympique de Marseille a renversé Nice (4-2) ce dimanche pour le compte de la 8e journée de Ligue 1. A l'image d'un Lucas Ocampos très combattif et d'un Steve Mandanda héroïque, les Marseillais ont affiché un état d'esprit remarquable pour remporter ce match.

Grâce à cette belle victoire, l'OM réalise une superbe opération en grimpant à la 3e place du classement du championnat de France. Dans le même temps, l'OGCN, 10e, reste englué dans le ventre mou.

Nice marque deux fois, l'OM renverse la situation !

Dans une magnifique ambiance à l'Allianz Riviera, le match partait sur un bon rythme et Balotelli ouvrait le score très rapidement d'une tête croisée sur corner (1-0, 4e). Débuts parfaits pour les Aiglons ! Malgré ce but, les Marseillais ne paniquaient pas et prenaient le contrôle du jeu. Et pourtant, les Niçois étaient les plus dangereux. Après une première frappe de Seri repoussée par Mandanda, l'Ivoirien retentait sa chance quelques secondes plus tard pour doubler la mise (2-0, 16e). Rami a dévié ce ballon.

Un temps sonné, Marseille repartait vers l'avant et Ocampos profitait d'une déviation chanceuse de Thauvin pour réduire le score d'une volée à bout portant (2-1, 26e). De quoi relancer l'OM ? Oui ! Car après un duel raté par Saint-Maximin, les Phocéens égalisaient sur un centre de Thauvin détourné par Lees-Melou dans son propre but (2-2, 41e). Et le retour de Marseille n'était pas terminé ! Car juste avant la pause, Ocampos profitait d'une frappe de Gustavo repoussée par Cardinale pour marquer de la tête (2-3, 45e). Quel retournement de situation !

Gustavo creuse l'écart, Mandanda héroïque

Au retour des vestiaires, Gustavo signait une nouvelle récupération dans les pieds de Seri et décochait une frappe puissante à l'entrée de la surface pour enfoncer le clou (2-4, 48e). Quel match ! Affectés par ce scénario incroyable, Nice tentait tout de même de réagir mais Mandanda veillait avec de bonnes interventions, notamment sur un coup-franc de Balotelli. En contrôle, l'OM déroulait et multipliait les vagues sur le but adverse.

Mais la maîtrise marseillaise allait être remise en question avec un tacle dangereux sur Lees-Melou de Gustavo, logiquement expulsé. En supériorité numérique pour les 20 dernières minutes, les Niçois poussaient et obtenaient un penalty sur une faute de Sertic sur Saint-Maximin. Alors que Pléa se présentait devant Mandanda, le portier tricolore sauvait les siens ! Dans la foulée, le gardien de l'OM effectuait une nouvelle parade incroyable sur un tir de Seri ! Malgré un ultime duel perdu par Germain, le score n'évoluait pas et Marseille remportait un match fou pour grimper à la 3e place !

La note du match : 9/10

L'un des meilleurs matchs de la saison pour l'instant ! Si les défenses des deux équipes n'ont pas été irréprochables, le spectacle proposé a été plaisant avec des occasions, des buts et un scenario absolument dingue. L'ambiance a été également excellente dans le stade azuréen et l'intensité a été digne d'un choc de Ligue 1. Très bon.

Les buts :

- Sur un corner tiré par Lees-Melou, Balotelli remporte son duel avec Rolando pour ajuster Mandanda à bout portant d'une tête croisée (1-0, 4e).

- Après un ballon perdu par Amavi devant sa surface, Seri prend sa chance à l'entrée de la surface. Dévié par Rami, le ballon termine sa course dans la cage de Mandanda (2-0, 16e).

- Sur le côté droit, Zambo Anguissa centre fort dans la surface. D'une déviation chanceuse, Thauvin trouve Ocampos, qui trompe Cardinale d'une volée à bout portant (2-1, 26e).

- Après une glissade de Sarr, Thauvin récupère le ballon à l'entrée de la surface. Débordant sur le côté droit, l'ailier phocéen centre très fort et Lees-Melou coupe malheureusement la trajectoire pour envoyer le ballon dans sa propre cage (2-2, 41e).

- A la suite d'une récupération très haute, Gustavo temporise puis décoche une frappe soudaine. Surpris, Cardinale ne peut pas capter le ballon et le repousse en l'air. Plus réactif, Ocampos devance le gardien niçois de la tête pour marquer (2-3, 45e).

- Attendant le ballon au milieu, Seri est surpris par Gustavo. Le Brésilien s'avance à l'entrée de la surface avant de décocher une frappe puissante. Malgré un plongeon, Cardinale ne peut rien faire (2-4, 48e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Steve Mandanda (8,5/10)

Un héros ! Et pourtant, le gardien de l'Olympique de Marseille a connu un match paradoxal. Dès les premières minutes, il a été ajusté à bout portant sur une tête de Balotelli. Après, il s'est distingué avec une énorme parade sur une frappe de Seri... mais dans la foulée, il s'est incliné sur un nouveau tir de l'Ivoirien détourné par Rami. Sur le reste de la partie, il a été impeccable ! Auteur d'un bel arrêt sur un coup-franc de Balotelli, il a ensuite sauvé le penalty de Pléa avant d'effectuer une parade incroyable sur un tir de Seri. Au total, 9 arrêts effectués, un record en L1 cette saison. Il Fenomeno.

NICE :

Yoan Cardinale (3) : un match raté pour le gardien de Nice. Si sa responsabilité n'est clairement pas engagée sur le premier but d'Ocampos ni sur celui contre son camp de Lees-Melou, il a été fautif sur le second d'Ocampos avec un ballon mal repoussé sur une frappe de Gustavo. Et justement, sur la 4e réalisation du Brésilien, il aurait pu également mieux faire.

Arnaud Souquet (5,5) : le latéral droit a reçu une pré-sélection en équipe de France et c'est amplement mérité. Car si son équipe a connu des problèmes défensifs, le défenseur a plutôt été intéressant avec un apport offensif constant et n'a pas démérité dans ses duels avec les Marseillais. Il n'est pas vraiment responsable de la déroute des siens.

Dante (3,5) : quand une défense prend 4 buts, ce n'est pas bon signe pour le capitaine et supposé patron de celle-ci. Sur les situations phocéennes, il a régulièrement trop souvent attentiste à l'image de son attitude sur les deux tirs de Gustavo sur les 3e et 4e buts de l'OM. On attend beaucoup plus de sa part.

Maxime Le Marchand (4) : pendant de longues minutes, le défenseur central a été irréprochable. Dans son dos, il était même excellent en couvrant parfaitement ses partenaires. Mais ensuite, il a été bien trop timoré et n'a pas été en mesure de stopper les vagues phocéennes.

Malang Sarr (2) : un véritable calvaire pour le jeune joueur de Nice. Aligné au poste de latéral gauche, il a été maltraité par Thauvin sur l'ensemble de la partie. Son énorme bévue sur le deuxième but de l'OM, avec une glissade puis un duel perdu, a coûté cher à son équipe. Dans le dur. Remplacé à la 76e minute par Marlon (non noté).

Allan Saint-Maximin (6) : par sa vivacité, l'ailier a été longtemps intéressant dans ce match. Impliqué dans de nombreux bons coups en début de rencontre, il a connu un tournant dans sa partie lors d'un duel totalement raté face à Mandanda. Après l'OM a renversé le match... Pourtant l'ancien Monégasque a continué de poser des problèmes à Amavi, obtenant notamment un penalty sur une faute de Sertic. Il a tout essayé.

Nampalys Mendy (4) : son début de match a été impressionnant. De nombreux ballons récupérés, des passes précises et même une roulette, le milieu prêté par Leicester a été excellent sur la première demi-heure. Mais après, il a été bien plus en difficulté. Avec un Gustavo qui s'est transformé, il a été bougé et s'est montré bien moins précieux. 16 minutes et c'est tout... Remplacé à la 89e minute par Vincent Koziello (non noté).

Jean Michaël Seri (4) : une performance en deux temps pour l'Ivoirien. Encore plus impressionnant que Mendy dans les premières minutes, le milieu a étouffé ses adversaires directs tout en se procurant deux belles situations, dont un but sur un tir dévié par Rami. Mais à l'image de son équipe, il a été en souffrance par la suite. Dépassé dans l'engagement, il a été coupable sur le 4e but de l'OM en perdant le ballon face à un Gustavo plus mordant.

Pierre Lees Melou (4) : le milieu du Gym a été malheureux... En début de partie, il a été décisif avec ce corner déposé sur la tête de Balotelli. Mais c'est tout à l'exception du rouge provoqué sur Gustavo. Car sinon, il a été bien maîtrisé par Sakai et a été malchanceux en poussant le ballon dans son propre but sur un centre de Thauvin. Remplacé à la 76e minute par Ignatius Ganago (non noté).

Mario Balotelli (6) : à la pause, l'Italien a frappé de rage dans un panneau publicitaire. Et on peut comprendre sa frustration ! Car dans l'ensemble, l'attaquant a effectué un bon match. Dès les premières minutes, il a marqué un but de la tête sur corner en se jouant de Rolando. Dans le bon rythme, il a souvent régalé par la suite à l'image d'une passe en coup du foulard ou d'une ouverture pour Saint-Maximin. Même en seconde période, il a été le plus dangereux avec un coup-franc repoussé par Mandanda.

Alassane Pléa (3) : l'attaquant de Nice le plus discret sur cette rencontre. Peu disponible, il n'a pas été en mesure de se procurer la moindre occasion franche. Malgré ses efforts défensifs, l'ancien Lyonnais a été trop brouillon dans le jeu. En fin de partie, il a en plus raté un penalty...

MARSEILLE :

Steve Mandanda (8,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Hiroki Sakai (6) : sur son côté droit, le latéral s'est montré à la hauteur de la confiance de ses dirigeants, qui ont prolongé son contrat cette semaine. Omniprésent et tranchant, il a proposé de nombreuses solutions à ses partenaires, tout en livrant un bon duel en défense face à Lees-Melou.

Adil Rami (7) : appelé par Didier Deschamps en équipe de France ce dimanche pour remplacer Koscielny, le défenseur a connu un match en deux temps. Sur le but de Seri, il a été malheureux en déviant la frappe de l'Ivoirien, mais il ne doit pas être aussi attentif et se tourner... Mais comme un symbole, cette action l'a réveillé et il a été impeccable par la suite à l'image d'un tacle agressif (mais licite) sur Balotelli. Son rush superbe en fin de match a été à l'image de son match : une belle montée en puissance.

Rolando (5,5) : le Portugais a affiché quelques limites. Dès les premières minutes, il a été totalement berné par Balotelli, qui en a profité pour ouvrir le score de la tête. Par la suite, il a été peu serein dans son dos mais a tout de même brillé par son bon placement. On soulignera son bien meilleur visage après la pause.

Jordan Amavi (4,5) : à l'image de son équipe, le latéral gauche a connu un début de match difficile. Sur le but de Seri, il a été le principal responsable en perdant le ballon juste devant sa surface. Longtemps en difficulté face au duo Souquet - Saint-Maximin, il est parvenu à relever la tête après la demi-heure de jeu jusqu'à la pause. Bien mieux, il a été notamment à l'origine du 2e but de son équipe avec une belle montée. En seconde période, il a été toujours en difficulté face à Saint-Maximin...

Luiz Gustavo (7,5) : quand l'OM a pris l'eau dans l'entrejeu lors de la première demi-heure, il a multiplié les fautes et a bénéficié de la complaisance de l'arbitre. Mais après, quelle performance ! Réveillé, il a été énorme dans l'entrejeu et a permis à son équipe d'être plus agressif (dans un sens positif) à la récupération. Sa frappe soudaine avant la pause a surpris Cardinale et Ocampos en a profité pour marquer. Au retour des vestiaires, il a encore signé une récupération décisive pour marquer d'une frappe puissante. Sa performance pendant 30 minutes a été incroyable... puis il a été logiquement expulsé pour un tacle dangereux sur Lees-Melou. Un match dingue et malgré son expulsion, il a joué un grand rôle dans le succès de l'OM.

Franck Zambo Anguissa (6,5) : un match sérieux pour le Camerounais. Dans son style habituel, le milieu n'a pas été incroyable balle au pied et a aussi passé un sale moment lors de la période de domination des Aiglons. Mais à la récupération, le joueur de l'OM a été précieux avec un volume de jeu très intéressant.

Florian Thauvin (7,5) : que l'OM soit en difficulté ou non, il y a une constante : l'ailier donne tout ! Toujours dans la provocation, il a profité de son duel face à Sarr pour réaliser de nombreuses différences. D'une déviation chanceuse, il a permis à Ocampos de marquer le premier but, avant de réaliser un petit festival pour provoquer le but contre son camp de Lees-Melou. Indispensable. Remplacé à la 69e minute par Grégory Sertic (non noté), qui a concédé un penalty avec une faute sur Saint-Maximin.

Dimitri Payet (7) : une performance en deux temps pour lui aussi ce dimanche. Dans la période difficile de l'OM, il a été totalement dominé par le duo Mendy - Seri. Mais par la suite, sa qualité technique a été intéressante pour fluidifier le jeu des Phocéens. Il a été vraiment très intéressant dans la conservation du ballon. Remplacé à la 83e minute par Bouna Sarr (non noté).

Lucas Ocampos (8,5) : mais quel combattant ! L'Argentin a été souvent décrié par le passé, mais il a au moins le mérite de mouiller le maillot. Certains diront qu'il est chanceux, mais il faut saluer sa présence. Sur une déviation chanceuse de Thauvin, l'ancien Monégasque a d'abord relancé son équipe d'une belle volée. Puis sur un ballon mal repoussé de Cardinale, il a été le plus réactif pour donner l'avantage aux siens de la tête. Un guerrier qui va vite entrer dans le coeur des fans de l'OM en continuant sur cette voie.

Clinton N'Jie (5) : pas forcément un match facile pour l'attaquant. Malgré quelques courses intéressantes dans le dos des défenseurs niçois, il a été plutôt bien maîtrisé par ses adversaires directs. Pour sa défense, il a été disponible et a bien combiné avec ses coéquipiers. Remplacé à la 77e minute par Valère Germain (non noté), qui a raté un duel face à Cardinale dans les derniers instants.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 2-4 MARSEILLE (mi-tps: 2-3) - FRANCE - Ligue 1 / 8e journée
Stade : Allianz Riviera - 32.702 spectateurs - Arbitre : Benoît Bastien

Buts : M. Balotelli (4e) J. Seri (16e) pour NICE - L. Ocampos (26e) P. Lees Melou (41e, csc) L. Ocampos (44e) Luiz Gustavo (47e) pour MARSEILLE
Avertissements : P. Lees Melou (32e), A. Pléa (50e), pour NICE - D. Payet (36e), J. Amavi (61e), L. Ocampos (88e), pour MARSEILLE - Expulsions : Luiz Gustavo (66e) , pour MARSEILLE

NICE : Y. Cardinale - A. Souquet, Dante, M. Le Marchand, M. Sarr (Marlon, 76e) - N. Mendy (V. Koziello, 90e), J. Seri - A. Saint-Maximin, P. Lees Melou (I. Ganago, 77e) - A. Pléa, M. Balotelli

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai, A. Rami, Rolando, J. Amavi - A. Zambo Anguissa, Luiz Gustavo - F. Thauvin (G. Sertic, 70e), D. Payet (B. Sarr, 84e), L. Ocampos - C. N'Jie (V. Germain, 78e)

D'une tête croisée, Balotelli a ouvert le score (1-0, 4e)

Les Aiglons ont félicité Seri pour son but (2-0, 16e)

D'une volée, Ocampos a relancé l'OM (2-1, 26e)

Les Marseillais se sont congratulés après le but contre son camp de Lees Melou (2-2, 41e)

Ocampos s'est arraché pour devancer Cardinale et inscrire un doublé (2-3, 45e)

Au retour des vestiaires, Gustavo a enfoncé le clou d'une frappe puissante (2-4, 48e)

A l'image de ce penalty détourné, Mandanda été héroïque en fin de match







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
>remplacé par Marlon, 76e2Sarr
>remplacé par Koziello, 90e4Mendy
but, 16e4Seri
but contre son camp (csc), 41e >remplacé par Ganago, 77ecarton jaune, 32e4Lees Melou
carton jaune, 50e3Pléa
but, 4e6Balotelli
carton jaune, 61e4,5Amavi
but, 47ecarton rouge, 66e7,5Luiz Gustavo
>remplacé par Sertic, 70e7,5Thauvin
>remplacé par Sarr, 84ecarton jaune, 36e7Payet
but, 26e
but, 44e
2carton jaune, 88e8,5Ocampos
>remplacé par Germain, 78e5N'Jie


MASQUER LA PUB