Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : son arrivée, son refus d'être opéré, les douleurs... Les vérités de Rami

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 30/09/2017 à 14h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Adil Rami s'est rapidement imposé à l'Olympique de Marseille depuis son arrivée cet été. Un retour en Ligue 1 que lui avait pourtant déconseillé son entourage. Mais le défenseur central n'a pas peur de prendre des risques et possède un mental d'acier, comme il le prouve avec quelques révélations sur sa blessure du début de saison.

OM : son arrivée, son refus d'être opéré, les douleurs... Les vérités de Rami
Rami a rejoint l'OM cet été

Arrivé cet été à l'Olympique de Marseille, Adil Rami répond présent. Nouveau patron de la défense olympienne, l'international français a fait beaucoup de bien à une arrière-garde parfois fébrile et se sent très bien dans son nouveau club malgré un début de saison poussif. Pourtant, ils étaient nombreux à ne pas être emballés par son choix cet été.

Rami aime la pression

«Pas mal de gens m'ont déconseillé de revenir en France. Moi, il y avait de l'excitation. J'ai appelé ma maman pour lui dire que j'avais choisi l'OM. Elle m'a dit : "Mais pourquoi tu veux revenir en France, tu n'es pas bien en Espagne ?" Elle ne comprenait pas» , raconte Rami dans un entretien accordé à L'Equipe. «Marseille est un club avec de la tension, de la pression, de la ferveur, de l'adrénaline. La carrière est courte et j'ai envie d'en profiter» , poursuit l'Olympien.

L'intention d'en profiter qui lui donne l'envie de se faire violence. Car l'ancien Lillois n'est pas du genre à renoncer à un match dans lequel il peut prendre le bouillon. «Quand ils jouent Messi, Cristiano ou doivent aller dans les bourbiers de l'Atletico Madrid ou du Napoli, certains disparaissent du paysage. Je déteste ces mecs-là» , lâche un Rami qui a visiblement côtoyé des coéquipiers pas vraiment prêts à souffrir au FC Séville, au FC Valence ou encore au Milan AC.

Pourquoi il a refusé l'opération

Lui, souffrir ne lui fait pas peur. Tout comme la douleur après sa rupture d'un tendon du pectoral contre Domzale (3-0) en Ligue Europa le 24 août dernier. Le défenseur marseillais avait alors choisi de ne pas se faire opérer. «Il y en avait pour trois ou quatre mois d'arrêt en cas d'opération. J'ai demandé : si je m'en passe, quels sont les inconvénients ? On m'a répondu que cela n'allait pas être très beau et que j'allais perdre un peu de force pendant quelque temps. C'est bon, je m'en bats les c... !» , lâche le natif de Fréjus.

«Esthétiquement, c'est moyen. Mais je m'en fous. (...) Avec un tendon coupé, jouer quinze jours après... C'est un objectif que je m'étais fixé» , se félicite Rami. «Au début, ça m'a fait très, très mal dans les duels. Depuis deux matchs, ça va beaucoup mieux.» Le défenseur de 31 ans était d'ailleurs peut-être revenu un peu trop tôt contre Rennes (1-3) après avoir manqué le choc contre Monaco (1-6). Mais l'international tricolore sait qu'il n'a pas de temps à perdre à Marseille.

A. Rami - «à Marseille, on s'en fout de mon état physique»

«En plus, à Marseille, on s'en fout de mon état physique. Si je ne suis pas bon, on ne va pas me trouver d'excuses. Certains ne supportent pas les petites douleurs. On a tous un mental différent» , assure l'ancien Sévillan. Et lui a un mental d'acier : «Chaque fois que j'ai eu des blessures, impossible de les avouer, je voulais tenir» , glisse-t-il en racontant ses premières saisons à Lille. Quel que soit le bilan en fin de saison, les supporters marseillais ne pourront pas critiquer sa détermination.

Que vous inspirent les propos de Rami ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait pour vous le meilleur choix pour succéder à Thiago Motta devant la défense au PSG la saison prochaine ?

N'Golo Kanté (Chelsea)
Fabinho (Monaco)
Danilo Pereira (FC Porto)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB