Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : menacé par l'UEFA, Al-Khelaïfi explique sa sérénité

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 11/09/2017 à 19h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans le viseur de l'UEFA après les arrivées de Neymar et Kylian Mbappé, le Paris Saint-Germain ne tremble pas. Serein, le président Nasser Al-Khelaïfi a de nouveau assuré que le club de la capitale respectait le fair-play financier grâce à la hausse de ses recettes.

PSG : menacé par l'UEFA, Al-Khelaïfi explique sa sérénité
Nasser Al-Khelaïfi ne craint pas les menaces de l'UEFA.

Ces derniers jours, l'UEFA ne cesse de lancer des avertissements au Paris Saint-Germain. Sous la pression des grosses écuries européennes, le président de l'instance Aleksander Ceferin répète que le vice-champion de France, s'il le mérite, sera bien sanctionné.

Pas de quoi effrayer le club francilien. Après les signatures de Neymar (222 M€) et de Kylian Mbappé (prêt avec option d'achat de 180 M€), Nasser Al-Khelaïfi est sûr de lui : le PSG respecte le fair-play financier grâce à la hausse de ses revenus.

Al-Khelaïfi calme ses détracteurs

«Nous avons travaillé très dur ces six dernières années pour construire les revenus du club, a expliqué le dirigeant au Telegraph. Ils ont augmenté grâce à la billetterie, les sponsors, les ventes commerciales et les droits TV. Nous sommes passés de 90 M€ à environ 500 M€ de revenus. Maintenant, nous visons une nouvelle hausse de 20 à 40% de nos profits.»

«Nous avons un an pour répondre aux critères du FPF. Nous avons jusqu'au 30 juin 2018. Donc je le dis à tout le monde : calmez-vous et pensez à votre projet. Nous, nous pensons au développement du nôtre» , a ajouté le président parisien, en s'adressant évidemment aux grands d'Europe. «D'autres clubs exercent une pression mais je ne crois pas que l'UEFA sera influencée, elle est très professionnelle et très sérieuse. (...) Nous respectons tous les clubs et nous attendons la même chose en retour.»

Un travail «sur le long terme»

L'occasion pour Al-Khelaïfi d'expliquer sa stratégie aux plus sceptiques. En effet, l'homme d'affaires qatari a rappelé qu'il s'agissait d'investissements «sur le long terme» . Ainsi «dans deux ou trois ans maximum, je suis sûr que tout le monde dira : "regarde le PSG, ils ont fait un travail fantastique. Ils ont fait une belle affaire parce que les prix des transferts, les salaires et les recettes des clubs augmentent rapidement dans le monde du sport et surtout dans le football." »

D'autant que les deux attaquants recrutés ont encore de belles années devant eux. Ce que le président du PSG a également rappelé au média britannique. «Ils représentent des investissements pour les 8 ou 10 prochaines années. Mbappé peut encore jouer pendant 15 ans. Neymar peut jouer encore 10 ans. Nous ferons de notre mieux pour les garder le plus longtemps possible» , a annoncé Al-Khelaïfi, serein concernant l'enquête de l'UEFA, et confiant pour les résultats du club dans les mois/années à venir.

Que pensez-vous de la stratégie de Nasser Al-Khelaïfi ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
PSG-Bayern, quel est votre pronostic ?

Victoire du PSG
Match nul
Victoire du Bayern

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB