Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : ça commence à chauffer pour Garcia...

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 11/09/2017 à 09h29
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Si les joueurs sont pointés du doigt après la défaite de l'Olympique de Marseille contre Rennes (1-3) dimanche, Rudi Garcia est le principal responsable de ce nouveau naufrage. Alors que des supporters ont demandé sa démission, l'entraîneur marseillais doit rapidement corriger le tir.

OM : ça commence à chauffer pour Garcia...
Garcia n'a pas trouvé les bonnes solutions face à Rennes

La réception de Rennes dimanche soir devait être l'occasion pour l'Olympique de Marseille de relever la tête après la correction reçue face à Monaco (1-6) avant la trêve internationale. Ce fut tout l'inverse puisque l'OM s'est incliné 1-3 au terme d'une prestation catastrophique. Et Rudi Garcia peut se remettre en question après ce nouveau naufrage olympien.

Même s'il a juré ne pas se chercher d'excuse, l'entraîneur marseillais en a tout de même trouvé une. «On a surtout besoin d'avoir notre effectif à 100%, a-t-il expliqué en conférence de presse. Il y a des joueurs qui sont arrivés, d'autres qui reviennent, Njie a eu un problème musculaire à l'échauffement, tout s'est mal goupillé et ce n'était pas le jour pour ça.»

Abdennour-Rami, un mauvais choix

Cela ne sera pas suffisant pour calmer les supporters marseillais qui ont réclamé la démission de Garcia durant la rencontre. Ces derniers, comme bon nombre d'observateurs, peinent à comprendre les choix du coach olympien. Contre Monaco déjà, il s'était planté avec une défense à 5 qui avait pris l'eau dès l'entame. Hier, certaines décisions ont étonné.

Il y a tout d'abord eu les choix en défense. Adil Rami a voulu précipiter son retour après sa rupture du tendon du grand pectoral droit, et Garcia l'a accepté. Une erreur au vu de la prestation de l'international français. Tout comme le fait de l'associer à un Aymen Abdennour qui n'avait plus joué depuis le 9 avril. Conséquence, la charnière centrale était lente et dépassée sur chaque accélération rennaise. Surtout que Patrice Evra n'a pas réellement aidé sur son côté gauche...

L'épisode Sakai

Rarement convaincant depuis son arrivée en janvier, le latéral gauche a sombré un peu plus hier face à la vitesse d'Ismaïla Sarr, abandonnant complètement Abdennour. Et pourtant, c'est Hiroki Sakai, côté droit, qui a cédé sa place dès la 37e minute à Bouna Sarr. «Je ne sais pas pourquoi je suis sorti. Je n'ai pas encore eu d'explication de la part du coach. Je ne pense pas avoir fait un si mauvais match. Mais je respecte le choix de l'entraîneur» , a fait savoir le Japonais en zone mixte.

Les explications de Garcia ? «J'aurais pu sortir tout le monde et faire d'autres changements. Il était en difficulté face à Mubele» , a assuré le coach. S'il pouvait faire sortir tout le monde, pourquoi ne pas choisir alors Evra ? Jordan Amavi était pourtant disponible sur le banc. Peut-être parce qu'il est plus facile de faire sortir Sakai que l'ancien joueur de la Juventus Turin. Certains y verront sans doute un manque de cran de sa part...

Un milieu pas à la hauteur

L'ancien technicien de l'AS Rome et de Lille s'est aussi planté au milieu de terrain. En l'absence de Luiz Gustavo, suspendu, Grégory Sertic a évolué aux côtés de Maxime Lopez et Morgan Sanson, deux joueurs qui ne brillent pas vraiment par leur capacité à peser à la récupération. Résultat : un milieu de terrain trop léger, incapable de récupérer le ballon et de peser dans l'animation offensive. Aligner Frank Zambo Anguissa pour apporter plus d'impact et opter pour un système à deux milieux défensifs pour sécuriser une défense fragile aurait pu être un choix plus judicieux par exemple.

Garcia devra rapidement trouver une solution pour changer le visage de sa formation. Pour le moment, les dirigeants phocéens ne songent sans doute pas à s'en séparer après seulement un peu plus d'un mois de compétition. Mais s'il ne parvient pas à trouver la solution tactique et psychologique pour relancer une équipe qui souffre des mêmes maux depuis son arrivée, les décideurs olympiens vont eux devoir prendre leurs responsabilités.

Que pensez-vous des choix de Garcia ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle serait votre charnière centrale type chez les Bleus pour le Mondial 2018 ?

Varane-Umtiti
Koscielny-Umtiti
Varane-Koscielny

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Quel avenir pour les
U19
CHAMPIONS D'EUROPE
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB