Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Neymar, Mbappé et Cavani font sauter les Grenats - Débrief et NOTES des joueurs (Metz 1-5 PSG)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 08/09/2017 à 22h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour la première de Kylian Mbappé, buteur ce soir, le Paris Saint-Germain a écrasé Metz (5-1), ce vendredi, à l'occasion de la 5e journée de Ligue 1. En supériorité numérique pendant plus d'une demi-heure, les Parisiens, portés par leur trio offensif infernal, poursuivent leur sans-faute avec un cinquième succès en championnat.

Neymar, Mbappé et Cavani font sauter les Grenats - Débrief et NOTES des joueurs (Metz 1-5 PSG)
Le trio infernal du PSG a fait parler la poudre.

Ce Paris Saint-Germain va être difficile à arrêter ! Pourtant accroché par une vaillante équipe de Metz jusqu'à l'expulsion de Benoît Assou Ekotto à la 56e minute, le club de la capitale l'a finalement largement emporté (5-1), ce vendredi, lors de la 5e journée de Ligue 1.

Un cinquième succès en autant de rencontre de championnat pour les Franciliens, portés par un trio Mbappé-Cavani-Neymar, tous buteurs ce soir, en très grande forme et qui a déjà envoyé un sérieux signal à toutes les formations de l'Hexagone et même d'Europe.

Cavani débloque la situation, Rivière égalise

Il fallait s'y attendre, les Messins étaient recroquevillés dans leur camp dès le coup d'envoi de la partie. Pour étirer le bloc adverse, les Parisiens passaient par les côtés avec notamment un Berchiche explosif qui offrait un caviar à Draxler, pas du tout réaliste devant Kawashima. Malgré sa domination sans partage, le PSG butait sur le solide bloc mosellan. Seul Cavani, qui se faisait oublier, donnait des frissons au portier japonais en touchant le poteau.

Au fil des minutes, les locaux, poussés par leurs fans venus en nombre, prenaient confiance. Rivière touchait même du bois peu avant la demi-heure de jeu, preuve qu'il y avait un coup à jouer. Mais l'impitoyable Cavani, servi par Neymar, sortait de sa boîte et trompait Kawashima après un joli crochet (0-1, 31e). Un coup dur pour Metz, pas loin de la correctionnelle sur une tête de l'Uruguayen dans la foulée. Mais solidaires, les Grenats égalisaient rapidement grâce à Rivière, buteur de la tête après un gros travail de Dossevi (1-1, 37e).

Assou Ekotto voit rouge, Mbappé et Neymar régalent

Au retour des vestiaires, Areola commettait une bourde monumentale après une passe en retrait de Marquinhos. Mais Rivière, trop imprécis, manquait son tir devant le but vite ! Dans un début de seconde période complètement fou, Assou Ekotto écopait d'un carton rouge pour une faute trop appuyée sur Mbappé. Le tournant du match puisque la nouvelle recrue marquait son premier but avec le PSG quelques instants plus tard sur une frappe sèche à l'entrée de la surface (1-2, 59e). Dans une ambiance hostile, la pépite française n'était pas loin du doublé mais Niakhaté réalisait un énorme sauvetage sur sa ligne.

Hors du coup, les protégés de Philippe Hinschberger voyaient Cavani fracasser la barre sur une frappe puissante. Mais à dix, la mission était impossible. Neymar, pas attaqué dans l'axe, alourdissait le score d'un joli tir enroulé des 20 mètres (1-3, 69e). Metz coulait un peu plus en fin de partie avec une nouvelle réalisation plein d'opportunisme d'El Matador (1-4, 75e). Et puisque la soirée devait être encore plus noire pour Metz, Lucas, plein de réussite, clôturait le festival parisien en Moselle (1-5, 87e). Ce PSG sera difficile à arrêter !

La note du match : 6,5/10

Un bon match à Saint-Symphorien. Malgré la tactique très défensive en début de rencontre, les Messins ont finalement joué le jeu assez rapidement et ont offert pendant de longues minutes une farouche opposition aux Parisiens. Il y a eu des buts, de l'action, une belle ambiance, de la tension, tout ce qu'il faut pour assister à une belle rencontre. On regrettera néanmoins le carton rouge écopé par Assou Ekotto qui a signé l'arrêt de mort des Grenats.

Les buts :

- Dans l'axe, Neymar, pas attaqué, lance en profondeur Cavani d'une belle passe de l'extérieur du pied droit. L'Uruguayen, parti à la limite du hors-jeu, se présente devant Kawashima, qu'il crochète avant de le tromper d'une frappe croisée du pied gauche (0-1, 31e).

- Côté droit, Dossevi profite du manque d'agressivité de ses adversaires et d'un contre favorable devant Meunier pour centrer au niveau de la ligne de but. Au second poteau, Rivière, oublié, n'a plus qu'à pousser le ballon de la tête pour remettre les pendules à l'heure (1-1, 37e).

- Dans l'axe, Mbappé hérite du ballon mais ne sait pas trop quoi en faire. Le nouveau Parisien tente une passe lobée sans conviction en direction de Neymar, mais c'est Balliu qui s'interpose. Le Catalan remet involontairement vers le Français, qui d'une frappe sèche sans contrôle, trompe Kawashima sur sa gauche (1-2, 59e).

- Motta remet à Rabiot au milieu du terrain. Le Français sert Neymar devant lui. Pas attaqué, le Brésilien progresse dans le camp messin, crochète sur le côté droit avant d'enchaîner avec une belle frappe enroulée à l'entrée de la surface qui ne laisse aucune chance à Kawashima (1-3, 69e).

- Dans l'axe, Neymar progresse et voit Berchiche sur le côté gauche. Le Brésilien sert l'Espagnol qui se jette pour envoyer le ballon dans la boîte. Après une partie de billard, le bout de cuir, qui touche involontairement le coude de Mbappé, arrive jusqu'à Cavani, impitoyable avec Kawashima (1-4, 75e).

- Neymar réalise une belle ouverture vers Meunier, positionné à droite. Le Belge, plein d'altruisme, remet pour Lucas. Le Brésilien touche le poteau mais suit et finit par pousser le ballon au fond des filets (1-5, 87e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Neymar (8,5/10)

L'arrivée de Mbappé au PSG a réussi à éclipser, un tout petit peu, la présence du Brésilien pour cette rencontre. Sauf que le patron du PSG, c'est bien lui ! Dans le jeu, l'Auriverde a bien évidemment été précieux en amenant toujours le danger, sur les ailes ou dans l'axe. Il réalise une magnifique passe décisive de l'extérieur du pied pour Cavani sur l'ouverture du score et trouve la faille en seconde période d'une belle frappe enroulée à l'entrée de la surface. Sur le quatrième but, c'est lui qui crée le décalage en trouvant Berchiche sur la gauche alors qu'il est également impliqué sur la réalisation de Lucas en servant Meunier. L'ancien Barcelonais a surtout montré qu'il pouvait parfaitement s'entendre avec Mbappé. Prometteur !

METZ :

Eiji Kawashima (5,5) : le gardien japonais s'est rapidement mis en condition puisqu'il a réalisé un superbe arrêt à bout portant devant Draxler. Il sort encore le grand jeu sur une tête de Cavani puis face à Neymar avant la pause. Mais en seconde période, la pression parisienne a été beaucoup trop intense pour éviter la débâcle. Dommage, car il a montré de belles choses.

Iván (3) : habituellement offensif, le Catalan savait qu'il n'allait pas avoir le champ libre ce soir. Malheureusement pour lui, c'est exactement ce qu'il s'est passé. Il a vécu un calvaire devant Mbappé et Neymar, se rendant notamment coupable d'un dégagement complètement raté sur le but du Français.

Milan Bisevac (3) : on aurait aimé voir le Bisevac des grands soirs face à ces attaquants. Le Serbe, qui a bien vieilli depuis, ne pouvait absolument rien faire face à la jeunesse francilienne. Il a vécu une sale soirée.

Moussa Niakhate (3,5) : le défenseur central réalise un sauvetage monumental à l'heure de jeu sur une frappe de Mbappé. C'est tout ce qu'il a réussi de bon ce soir puisque dans l'ensemble, il a été beaucoup trop fébrile.

Benoît Assou-Ekotto (2) : quel dommage ! Pourtant solide devant Draxler, le Camerounais gâche tout en taclant de manière trop appuyée Mbappé peu avant l'heure de jeu. Si le carton rouge paraît sévère, la faute reste dangereuse et aurait pu faire de gros dégâts puisqu'elle est réalisée par derrière. A 1-1, il y avait bien mieux à faire...

Chris Philipps (5) : énorme contre l'équipe de France dimanche, le Luxembourgeois a eu plus de mal face à une équipe bien plus rôdée. Cela ne l'a pas empêché d'être assez efficace à la récupération et propre dans ses transmissions.

Cafú (3) : un match raté. Avec seulement 16 ballons touchés, il n'a pas du tout pesé au milieu. Remplacé à la 61e minute par Mathieu Udol (non noté).

Renaud Cohade (4) : le vétéran messin a tout donné mais face à la machine parisienne, difficile de se mettre en évidence.

Mathieu Dossevi (6) : le Togolais a réussi sa rencontre. Il est passeur décisif pour Rivière après un très gros travail sur le côté droit et a été le seul à poser quelques soucis aux Parisiens dans les duels.

Nolan Roux (3,5) : replacé sur l'aile, l'ancien Vert a vécu un match pénible. Il n'a presque rien tenté ce soir. Remplacé à la 75e minute par Brian Fernandez (non noté).

Emmanuel Rivière (6) : de retour en Ligue 1, l'attaquant a permis à Metz d'égaliser de la tête quelques minutes après avoir trouvé le poteau d'Areola. Il aurait pu être le héros de la soirée s'il n'avait pas raté l'immanquable au retour des vestiaires après une bourde monumentale du gardien parisien, qui a foiré son dégagement de la tête. Remplacé à la 55e minute par Opa Nguette (non noté).

PARIS SG :

Alphonse Areola (3) : c'est LE point faible du PSG. Comme souvent, le gardien a encaissé un but sur le seul tir cadré de l'équipe adverse. Il aurait pu mettre les siens dans une situation bien plus inquiétante après avoir commis une bourde monumentale sur un ballon en retrait de Marquinhos, réalisant un dégagement très mou de la tête qui n'a pas profité à Rivière, trop imprécis sur sa tentative. Trapp, relégué sur le banc de touche, doit avoir des fourmis dans les mains...

Thomas Meunier (6,5) : après ses deux prestations de très haute volée contre Gibraltar et la Grèce, le Belge a eu sa chance ce soir. Comme avec sa sélection, il s'est montré à son avantage offensivement, apportant souvent le danger. Il réalise néanmoins une erreur sur le but égalisateur de Rivière puisqu'il manque clairement d'agressivité sur Dossevi. Pas de quoi l'inquiéter car il a poursuivi sa marche en avant, étant notamment impliqué sur l'ultime but de Lucas.

Marquinhos (6,5) : le Brésilien a été globalement solide même s'il manque de présence sur le but de Rivière. Il n'est pas du tout à blâmer sur l'erreur d'Areola puisque sa passe en retrait de la tête a été parfaitement exécutée.

Presnel Kimpembe (6,5) : préféré à Thiago Silva, encore trop court après les rencontres internationales, le défenseur central a été agressif, parfois un petit peu trop. Mais dans l'ensemble, il a fait son match, même si lui aussi a manqué de présence sur la réalisation de Rivière.

Yuri Berchiche (6,5) : première titularisation pour l'Espagnol avec le PSG. On attendait de voir ce qu'il donne, il faut dire que l'on n'a pas été déçu ! Disponible, il a réalisé des montées intelligentes dans son couloir gauche. Pour un joueur en manque de temps de jeu, il a fait le travail et est impliqué sur le second but de Cavani. Avec l'accumulation des matchs, le Basque pourrait être une bonne surprise. Kurzawa est prévenu !

Julian Draxler (5) : l'Allemand aussi débutait son premier match de la saison avec son club. Il rate une énorme occasion en début de rencontre et se montre assez nerveux malgré une grande disponibilité. Il a été l'élément offensif le moins dangereux côté parisien puisqu'il a semblé en décalage avec ses partenaires de l'attaque. Dommage car il aurait pu marquer des points en l'absence de Di Maria...

Thiago Motta (6) : le capitaine d'un soir s'est montré sérieux. Il réalise une très grosse intervention à la 24e minute dans les pieds de Rivière et joue à son rythme, sans se forcer. Remplacé à la 77e minute par Giovani Lo Celso (non noté).

Adrien Rabiot (5,5) : sans Verratti, l'international tricolore avait l'occasion de montrer qu'il pouvait se comporter en patron dans l'entrejeu. Raté puisque le milieu de terrain français n'a jamais su donner le coup d'accélérateur pour faire la différence. Certes, il donne le ballon sur le but de Neymar, mais dans l'ensemble, c'est bien trop moyen face à un adversaire beaucoup plus faible. A noter qu'il fait preuve d'un marquage très laxiste sur Rivière au moment de l'égalisation messine. Remplacé à la 83e minute par Christopher Nkunku (non noté).

Neymar (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Kylian Mbappe (7,5) : tous les projecteurs étaient rivés sur la pépite française, qui portait pour la première fois les couleurs parisiennes. Timide en début de rencontre, l'ancien Monégasque est monté en puissance au fil des minutes avant de trouver sa vitesse de croisière. Même s'il a parfois eu du mal à se placer, il a souvent joué juste, notamment en offrant un ballon de but à Cavani sur une passe exceptionnelle de l'extérieur du pied. En seconde période, on l'a senti plus à l'aise et il finit par trouver la faille sur une action qu'il s'est créé tout seul. Il en a parfois un petit peu trop fait mais globalement, il a été au niveau. A souligner sa belle entente avec Neymar.

Edinson Cavani (8) : malgré son périple en Amérique du Sud, l'Uruguayen a tenu à débuter cette rencontre. Bon choix d'Unai Emery puisqu'El Matador a ouvert la marque tel un renard des surfaces. Avec plus de lucidité, il aurait pu mettre le PSG à l'abri dans la foulée sur un coup de tête à bout portant repoussé par Kawashima. Plus discret en début de seconde période, il touche la barre sur une frappe surpuissante avant d'inscrire le quatrième but de manière opportuniste. Un match réussi. Remplacé à la 77e minute par Lucas (non noté), qui trouve la faille en fin de partie. Bon pour la confiance.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

METZ 1-5 PARIS SG (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 5e journée
Stade : Stade Saint-Symphorien - 25.015 spectateurs - Arbitre : S. Desiage

Buts : E. Rivière (37e) pour METZ - E. Cavani (31e) K. Mbappé (59e) Neymar (69e) E. Cavani (75e) Lucas (87e) pour PARIS SG
Avertissements : pour METZ - J. Draxler (41e), pour PARIS SG - Expulsions : B. Assou-Ekotto (55e) , pour METZ

METZ : E. Kawashima - Iván, M. Bisevac, M. Niakhate, B. Assou-Ekotto - C. Philipps, Cafú (M. Udol, 61e) - E. Rivière (O. N'Guette, 55e), R. Cohade, M. Dossevi - N. Roux (B. Fernández, 76e)

PARIS SG : A. Areola - T. Meunier, Marquinhos, P. Kimpembe, Yuri - T. Motta (G. Lo Celso, 78e), A. Rabiot (C. Nkunku, 84e) - J. Draxler, K. Mbappé, Neymar - E. Cavani (Lucas, 77e)

Mbappé jouait son premier match avec le PSG à Metz

La joie de Cavani, félicité par Mbappé sur l'ouverture du score (31e)

Rivière a remis les pendules à l'heure pour Metz (37e)

Et de un pour Mbappé ! (59e)

Neymar a encoré été excellent

Lucas, buteur, en compagnie de Neymar (87e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Déjà distancé de 7 points face au Barça, pensez-vous que le Real Madrid remontera la pente et remportera la Liga ? (cliquez ici pour voir le classement)

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Metz

M
E
T
Z
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
carton rouge, 55e2Assou-Ekotto
>remplacé par Udol, 61e3Cafú
but, 37e >remplacé par N'Guette, 55e6Rivière
>remplacé par Fernández, 76e3,5Roux
>remplacé par Lo Celso, 78e6Motta
>remplacé par Nkunku, 84e5,5Rabiot
carton jaune, 41e5Draxler
but, 59e7,5Mbappe
but, 69e8,5Neymar
but, 31e
but, 75e
2 >remplacé par Lucas, 77e8Cavani


MASQUER LA PUB