Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 5e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 11/09/2006 à 00h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ribéry et Carrasso font le spectacle au Parc ! Seul Lyon suit la cadence de l'OM. Certains joueurs de ces clubs se sont illustrés, ils sont présents, entre autres, dans notre cinquième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et désormais sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club.

Cette cinquième journée a vu Marseille s'imposer à Paris et rester devant Lyon qui s'est défait de Troyes. Lille a concédé le nul à Nantes. Bordeaux a battu Nice. Matches nuls à Sedan - St-Etienne, Le Mans - Lorient et Toulouse - Nancy. Lens a dominé Valenciennes tandis que Rennes et Auxerre ont remporté leur première victoire aux dépens de Sochaux et de Monaco. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la cinquième journée de L1.

Équipe type de la cinquième journée :

Remplaçants

12. Jean-Pascal Mignot (Auxerre)
13. Renato Civelli (Marseille)
14. Benoît Cheyrou (Auxerre)
15. Fabrice Abriel (Lorient)
16. Issam Jemaa (Lens)
17. Mamadou Niang (Marseille)
18. Yohann Pelé (Le Mans)

En détails...

Cédric Carrasso (24 ans, Marseille)

Un match parfait ! Un duel gagné face à Kalou et une magnifique envolée sur une reprise d'Armand en première période, puis, en seconde, un arrêt du pied pour garder l'avantage après avoir encaissé un penalty retiré, mais stoppé lors du premier essai… Son premier but concédé de la saison ! Les attaquants olympiens sont en verve et lorsque son dernier rempart répond toujours présent c'est toute l'équipe qui se retrouve en tête du classement.

Mario Melchiot (29 ans, Rennes)

On avait perdu sa trace dans les brumes de Birmingham, on le retrouve en terre bretonne tel qu'on s'en rappelait sous les couleurs des Blues de Chelsea. Sa fausse nonchalance cache une sûreté éprouvée par l'expérience du haut niveau. Rarement pris en défaut dans les duels, son jeu de tête, sa technique, ses longues touches et ses élans de plus en plus offensifs ont créé le danger. Il semble bien prendre ses marques au sein d'un collectif enfin au complet et devrait s'avérer comme un très bon renfort pour l'arrière garde rennaise.

Cris (29 ans, Lyon)

Et de trois pour Cris ! Déjà auteur d'un doublé la saison dernière contre les Troyens, il leur a une nouvelle fois causé des misères en ouvrant le score d'une tête croisée suite à un corner de Juninho (16e). Toujours aussi rassurant, il a ensuite géré l'essentiel des affaires défensives en attendant la fin du match et la venue prochaine du Real Madrid.

Rafaël Schmitz (24 ans, Lille)

Il a su imposer son impact physique dans les duels, au sol comme dans les airs, et son assurance dans la relance. De la tête, il aurait pu être l'auteur du but du break si Faé n'avait pas repoussé sa frappe devant la ligne. Avec Plestan, il a relégué Tavlaridis sur le banc et il s'affirme comme le patron d'une défense nordiste toujours aussi difficile à prendre en défaut.

Cyril Jeunechamp (30 ans, Rennes)

Il a retrouvé son poste de prédilection et c'est bien en milieu défensif qu'il s'est d'abord illustré. Toujours au bon endroit pour chaparder les ballons, les Sochaliens ont appuyé leur tacle à son encontre avant de s'incliner suite à sa persévérance dans l'effort. En témoigne son raid relayé par Cheyrou et un régal pour les yeux délivré sous la forme d'une frappe du gauche des vingt mètres venant se ficher dans la lucarne droite de Richert (54e). A l'image de la saison dernière, le sadique Stade Rennais du mois d'août pour ses supporters a enfin commencé sa saison avec cette première victoire.

Juninho Pernambucano (31 ans, Lyon)

Il a beaucoup tenté, des frappes en début de match, il a souvent réussi, un corner décisif pour Cris mais aussi des dribbles et des décalages, pour finalement marquer le but du break sous la forme d'un énième un coup franc (87e). Une frappe légèrement déviée par Nivet, suffisamment pour tromper Le Crom et mettre fin au semblant de suspens du match. Le tableau de marche de l'OL est suivi à pas de géants, mieux même, aucun de ses huit poursuivants n'a gagné lors de cette journée…

Ireneusz Jelen (25 ans, Auxerre)

On avait entrevu son talent lors de la Coupe du monde, il le confirme au fil des matches avec l'AJA. Sa vitesse et son grand volume de jeu ont causé la sortie de son adversaire direct à la mi-temps. Peu importe, bien lancé par Kahlenberg, il a marqué lors de la seconde en faisant preuve d'audace pour placer une frappe flottante sous la barre de Roma (58e). Un but synonyme de première victoire pour Auxerre.

Wendel (24 ans, Bordeaux)

Première titularisation pour cet inconnu brésilien. Sans faire preuve de magie, alors que les Bordelais semblaient assommés par le soleil, il a tout de même changé le cours du match en l'espace de deux minutes (43e et 45e). Un contrôle en douceur et une offrande pour Darcheville et l'égalisation, puis son premier but en L1 sur une frappe du pied gauche déviée par Balmont après plusieurs tentatives girondines. Ô ! Battre les Niçois, derniers de la classe, n'était apparemment pas la mer à boire mais sans ses deux fulgurances, la note aurait pu être salée et le déroulement du match finalement plus difficile à avaler.

Franck Ribéry (23 ans, Marseille)

Avait-il récupéré de son match en Bleu ? On pouvait en douter lors d'une timide première période mais quand il a fallu accélérer lors de la seconde, ses jambes et sa technique en mouvement ont comme momifié les défenseurs parisiens. Ils n'ont vu alors que des éclairs bleu ciel traverser la surface pour offrir un penalty, transformé par Nasri, et délivrer un centre lumineux à destination de Pagis. La classe et la hargne supérieur de ce joueur hors norme continue d'emmener l'OM vers les étoiles.

Jean-Claude Darcheville (31 ans, Bordeaux)

«Le défenseur se déchire un peu et comme la balle m'arrive vite, je la contrôle avant de la placer petit filet» , raconte-t-il pour expliquer son premier but plein de sang-froid (43e). Une réalisation qui est venue récompenser une prestation accomplie en qualité d'avant-centre, comme il l'aime. Une magnifique frappe enroulée heurtant la barre et un penalty transformé (64e) ne faisant que la confirmer. Reste que les matches à venir seront riches d'enseignements sur les réelles capacités d'un collectif bordelais toujours en rodage. Avec Darcheville ou Chamakh en tête ?

Aruna Dindane (25 ans, Lens)

Positionné en pointe en l'absence de Cousin, pour le plus grand bien des Sang et Or, il a plus usé de son opportunisme que de ses dribbles. En témoigne son doublé, ses troisième et quatrième but en Championnat. Une tête piquée sur un coup franc adressé par Demont (7e), puis un intérieur du pied droit, à bout portant de Grondin, suite à un centre de Jemaa (24e). Dans ce chaud derby, les Lensois ont retrouvé des couleurs. Pour autant, le coup de froid de Lille n'est pas totalement effacé…

Classements :

Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Lors de chaque journée, les clubs victorieux sont, avant tout, récompensés et le joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement du club en découle logiquement.

Par joueurs

Le Marseillais Ribéry passe seul en tête !

1. Ribéry (Marseille) 7pts
2. Romaric (Le Mans), Odemwingie (Lille), Cris, Malouda (Lyon), Ziani (Sochaux) 6pts
7. Is. Bangoura, Pelé (Le Mans), Bodmer, Schmitz, Tafforeau (Lille), Niang (Marseille), Armand (Paris-SG), Janot (St-Etienne), Douchez (Toulouse) 4pts
16. Jelen, Kaboul (Auxerre), Darcheville, Jemmali, Mavuba, Micoud, Wendel (Bordeaux), Aruna, Se. Keita (Lens), K. Keita, Odemwingie (Lille), Fiorèse, Gignac, Jallet, Marchal (Lorient), Juninho, Squillaci, Tiago (Lyon), Beye, Carrasso (Marseille), Givet, Modesto (Monaco), Chrétien, Gavanon, Puygrenier (Nancy), Pauleta (Paris-SG), Jeunechamp, Melchiot (Rennes), Diatta, Feindouno (St-Etienne), Belhadj (Sedan), Emana (Toulouse), Grondin, Savidan, Rippert (Valenciennes) 3pts
51. Zubar (Marseille) 2pts
52. Be. Cheyrou, Cool, Mignot, F. Thomas (Auxerre), Faubert (Bordeaux), Grafite (Le Mans), Jemaa (Lens), Plestan (Lille), Abidal, Wiltord (Lyon), Abriel, Audard (Lorient), Civelli (Marseille), Bernardi (Monaco), Curbelo, N'Guémo, Zerka (Nancy), Hadji (Rennes), Camara, Piquionne (St-Etienne), Batlles (Toulouse), Nivet (Troyes), Dufresne (Valenciennes) 1pt

Par clubs

Lyon devance Lille avec Marseille à 1 pt ! Nantes et Nice n'ont toujours pas inscrit le moindre point. Entre parenthèses les points marqués lors de cette journée.

1. Lyon (6), 23pts
2. Lille (3), 21pts
3. Marseille (8) 20pts
4. Bordeaux (6) 16pts
5. Le Mans (1) 15pts
6. Lorient (1) 14pts
7. St-Etienne 12pts
8. Nancy 11pts
9. Auxerre (5), Valenciennes 10pts
11. Toulouse 9pts
12. Lens (4), Monaco, Paris-SG, Rennes (6) 7pts
16. Sochaux 6pts
17. Sedan 3pts
18. Troyes 1pt
19. Nantes, Nice 0pt

C'était l'équipe type de la cinquième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la sixième journée et tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est votre grand favori pour la victoire finale en Ligue des Champions ?

PSG
Real Madrid
Liverpool
Bayern Munich
Manchester City
Chelsea
Juventus
Une autre équipe
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB