Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Bilan mercato Ligue 1 : une fuite des talents, des arrivées séduisantes, et l'équipe type des grands départs et arrivées !

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 01/09/2017 à 16h28
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ce mercato d'été 2017 a été très animé en Ligue 1. Si des grands talents ont encore quitté notre championnat de France pour céder aux avances de grandes équipes étrangères, les clubs tricolores ont tout de même réalisé des investissements intéressants sur des joueurs confirmés, mais aussi de jeunes pépites. Retour sur le mercato estival de la Ligue 1.

Bilan mercato Ligue 1 : une fuite des talents, des arrivées séduisantes, et l'équipe type des grands départs et arrivées !
Alves et Neymar, deux gros coups pour le PSG.

La Ligue 1 n'a pas chômé cet été ! Si le Paris Saint-Germain s'est retrouvé au coeur de l'actualité de ce mercato 2017 avec les arrivées de Daniel Alves, Neymar ou encore Kylian Mbappé, les autres clubs du championnat de France ont également animé cette période des transferts. Superbes ventes et paris sur l'avenir pour l'AS Monaco, grande reconstruction à l'Olympique de Marseille et à Lille, nouveau cycle à l'Olympique Lyonnais ou des recrutements malins pour Nice, Rennes ou encore Bordeaux, le mercato n'a pas été décevant dans L'Hexagone.

Malgré tout, comme souvent, notre L1 s'est tout de même affaiblie avec les départs majeurs de Benjamin Mendy, Tiémoué Bakayoko, Blaise Matuidi, Corentin Tolisso, Bernardo Silva ou encore Alexandre Lacazette. Il est désormais temps de réaliser un premier bilan des différents mouvements réalisés par nos formations françaises.

+ Voir le tableau mercato de la Ligue 1 club par club sur Maxifoot

1. Une fuite des talents à l'étranger

C'est la même chanson tous les ans : les clubs de Ligue 1 (à l'exception du PSG) ne peuvent pas retenir leurs talents face à la puissance financière des équipes étrangères. Fidèle à sa politique, l'AS Monaco a accepté le perte de plusieurs joueurs cadres cet été avec les ventes de Benjamin Mendy (57,5 M€ à Manchester City), Tiémoué Bakayoko (45 M€ à Chelsea) et Bernardo Silva (50 M€ à Manchester City). Même cas de figure à l'Olympique Lyonnais, qui a tourné une page de son histoire en laissant filer deux de ses meilleurs éléments récemment formés : Alexandre Lacazette, parti à Arsenal pour 60 M€, et Corentin Tolisso, cédé au Bayern Munich pour 41,5 M€. On n'oubliera pas également le départ surprise de l'OL d'Emanuel Mammana, vendu 16 M€ au Zénith Saint-Pétersbourg.

Et le PSG dans tout ça ? C'était le grand ménage ! Dans l'obligation de dégraisser leur effectif après des achats retentissants, le club de la capitale a laissé partir Serge Aurier à Tottenham pour 25 M€, Blaise Matuidi à la Juventus Turin pour 20 M€ ainsi que Jean-Kévin Augustin au RB Leipzig pour 13 M€. Indésirables, le milieu défensif Grzegorz Krychowiak et l'ailier Jesé ont été envoyés en prêts à WBA et Stoke City. Dans les autres équipes de L1, on soulignera les départs de Dalbert (de Nice à l'Inter, 20 M€), de Steve Mounié (de Montpellier à Huddersfield, 13 M€), d'Adam Ounas (de Bordeaux à Naples, 10 M€), de Ryad Boudebouz (de Montpellier au Betis Séville, 7 M€) ou encore de Sébastien Corchia (de Lille au FC Séville, 5 M€).

Mais aussi : Sergi Darder (de Lyon à l'Espanyol Barcelone, prêt), Yann Karamoh (de Caen à l'Inter, prêt), Maxime Gonalons (de Lyon à l'AS Roma, 5 M€), Mathieu Valbuena (de Lyon à Fenerbahçe, 2,5 M€), Nabil Dirar (de l'AS Monaco à Fenerbahçe, 4,5 M€), Valentin Eysseric (de Nice à la Fiorentina, 3,5 M€), Aboubakar Kamara (d'Amiens à Fulham, 6 M€), Abdou Diallo (de Monaco à Mayence, 5 M€), Simon Falette (de Metz à Francfort, 3 M€), Jérémy Ménez (de Bordeaux à Antalyaspor, 3 M€), Karim Rekik (de Marseille au Hertha Berlin, 2 M€), Maciej Rybus (de Lyon au Lokomotiv Moscou, 1,7 M€), Salvatore Sirigu (du PSG au Torino, fin de contrat), Cédric Carrasso (de Bordeaux, libre)...

2. L'étoile Neymar, des talents et des joueurs confirmés recrutés à l'étranger

a) Paris, Monaco, Marseille et Lyon ont dépensé !

Au moment d'évoquer les arrivées de joueurs en Ligue 1 en provenance de l'étranger, comment ne pas commencer par Neymar ? Footballeur le plus cher de l'histoire, l'attaquant brésilien a été recruté par le PSG en provenance du FC Barcelone pour le montant dingue de 222 M€. Un énorme coup pour le club de la capitale, qui a complété son effectif avec notamment les renforts des latéraux Daniel Alves (libre) et Yuri Berchiche (de la Real Sociedad, 13 M€).

De son côté, l'AS Monaco s'est également activée cet été. Confronté à de nombreux départs, le champion de France en titre a poursuivi sa stratégie en misant sur des jeunes talents comme l'ailier Keita Baldé (de la Lazio Rome, 30 M€), le milieu Youri Tielemans (d'Anderlecht, 25 M€), le latéral gauche Terence Kongolo (de Feyenoord, 15 M€) et le milieu Soualiho Meïté (de Zulte Waregem, 8 M€). On notera également le recrutement d'un joueur plus confirmé en la personne du buteur Stevan Jovetic, acheté par l'ASM 11 M€ à l'Inter Milan.

Pour son nouveau projet, l'OM a réalisé des investissements sur l'avant-centre Kostas Mitroglou (de Benfica, 15 M€), le milieu défensif Luiz Gustavo (de Wolfsbourg, 8 M€), le défenseur central Adil Rami (du FC Séville, 4,5 M€) et le gardien Steve Mandanda (de Crystal Palace, 2 M€). Arrivés en prêts, le latéral gauche Jordan Amavi (Aston Villa) et le défenseur central Aymen Abdennour (FC Valence) auront également un rôle important au sein du club phocéen.

A Lyon, un nouveau cycle a été lancé. Après des départs importants, l'ambitieux Jean-Michel Aulas a essentiellement misé sur des jeunes en devenir : le milieu Pape Cheikh Diop (du Celta Vigo 10 M€), l'ailier Bertrand Traoré (de Chelsea, 10 M€), l'attaquant Mariano Diaz (du Real Madrid, 8 M€), le latéral gauche Marçal (de Benfica, 4,5 M€) et le latéral droit Kenny Tete (de l'Ajax, 4 M€). Plus expérimenté, le défenseur central Marcelo a également rejoint l'OL pour 7 M€ en provenance de Besiktas.

b) Lille lance son projet, Bordeaux et Nice font des coups

Les 4 équipes les plus puissantes économiquement de la L1 n'ont donc pas hésité à sortir le chéquier. Mais les autres formations françaises ont également dépensé ! A Lille, le nouveau projet autour de Marcelo Bielsa s'est mis en place avec, comme à Monaco, des paris essentiellement réalisés sur des jeunes : le milieu défensif Thiago Maia (de Santos, 14 M€), l'ailier Luiz Araujo (de Sao Paulo, 10,5 M€), le milieu Thiago Mendes (de Sao Paulo, 9 M€) ou encore le défenseur Edgar Ié (de Belenenses, 6 M€). Dans le même temps, Bordeaux a également affiché ses ambitions en s'attachant les services de l'ailier Cafu (de Ludogorets, 7,5 M€), puis des milieux Otavio (de l'Atletico Paranaense, 5 M€) et Lukas Lerager (de Zulte Waregem, 3,5 M€).

Malgré des investissements moins importants, Nice a bien évidemment été à la hauteur de sa réputation avec des jolis coups. Renforcé par le meneur de jeu Wesley Sneijder (libre), les Aiglons ont également réussi à attirer de l'étranger le prometteur latéral gauche Racine Coly (de Breschia, 3,5 M€), tout en se faisant prêter le milieu Nampalys Mendy (Leicester) et le défenseur Marlon (FC Barcelone). On soulignera aussi les arrivées en France du milieu Assane Dioussé (d'Empoli à Saint-Etienne, 5 M€), du buteur Moussa Konaté (de Sion à Amiens, 3,5 M€) et du portier Tomas Koubek (du Sparta Prague à Rennes, 3 M€), mais également les retours de Giannelli Imbula et Max-Alain Gradel, prêtés à Toulouse par Stoke City et Bournemouth.

Mais aussi : Gaël Kakuta (de l'Hebei CFFC à Amiens, prêt), Wahbi Khazri (de Sunderland à Rennes, prêt), Matheus Pereira (de la Juventus à Bordeaux, prêt), Papy Djilobodji (de Sunderland à Dijon, prêt), Vukasin Jovanovic (du Zénith à Bordeaux, 3 M€), Andrei Girotto (de Chapecoense à Nantes, 3 M€), Jordi Mboula (du FC Barcelone à Monaco, 3 M€), Ciprian Tatarusanu (de la Fiorentina à Nantes, 2,5 M€), Yassine El Ghanassy (d'Oostende à Nantes, 2 M€), Jonas Martin (du Betis Séville à Strasbourg, 2 M€), Idriss Saadi (de Cardiff à Strasbourg, 1,5 M€), Emmanuel Rivière (de Newcastle à Metz, 1,5 M€), Jan Repas (de Domzale à Caen, 1 M€), Diego Benaglio (de Wolfsbourg à Monaco, fin de contrat), Franck Tabanou (de Swansea à Guingamp, fin de contrat)...

3. Ils changent de club mais restent en Ligue 1

Mais les équipes de L1 n'ont pas seulement recruté à l'étranger, elles ont aussi réalisé des affaires ensemble. Et encore une fois, c'est le PSG qui a effectué le gros coup de l'été sur le marché tricolore en mettant la main sur Kylian Mbappé. Prêté avec une option d'achat non obligatoire fixée à 180 millions d'euros, l'attaquant quitte l'AS Monaco après une seconde partie de saison 2016-2017 incroyable. Autres départs marquants de l'ASM, l'ailier Allan Saint-Maximin a été vendu pour 10 M€ à Nice alors que le buteur Valère Germain a rejoint Marseille pour 8 M€.

Pour les remplacer, le club de la Principauté a réussi à recruter Rachid Ghezzal, libre après la fin de son contrat à Lyon, et Adama Diakhaby, acheté 10 M€ à Rennes. Dans le même temps, le club breton a utilisé cet argent pour mettre la main sur le latéral gauche Faitout Maouassa (de Nancy, 7 M€) et l'ailier Ismaïla Sarr (de Metz, 17 M€). Lille a également animé le marché dans l'Hexagone avec les arrivées du latéral droit Kevin Malcuit (de Saint-Etienne, 9 M€) et de l'ailier Nicolas Pepe (d'Angers, 10 M€), tout en vendant Nicolas De Préville à Bordeaux pour 10 M€. Enfin, Nice a investi sur plusieurs joueurs français avec les arrivées du latéral droit Christophe Jallet (libre) puis des milieux Pierre Lees-Melou (de Dijon, 5 M€) et Jean-Victor Makengo (de Caen, 5 M€).

Mais aussi : Tanguy Ndombele (d'Amiens à Lyon, prêt), Loïs Diony (de Dijon à Saint-Etienne, 8 M€), Enzo Crivelli (de Bordeaux à Angers, 4 M€), Youssouf Sabaly (du PSG à Bordeaux, 4 M€), Corentin Jean (de Monaco à Toulouse, 3,5 M€), Benjamin Lecomte (de Lorient à Montpellier, 2,5 M€), Nicolas Pallois (de Bordeaux à Nantes, 2,5 M€), Giovanni Sio (de Rennes à Montpellier, 2,2 M€), Alexander Djiku (de Bastia à Caen, 2 M€), Baptiste Guillaume (de Lille à Angers, 2 M€)...

EXEMPLE D'ÉQUIPE TYPE DES GRANDS DEPARTS DE LIGUE 1 LORS DE L'ÉTÉ 2017

EXEMPLE D'ÉQUIPE TYPE DES GRANDES ARRIVÉES EN LIGUE 1 LORS DE L'ÉTÉ 2017

+ Voir le tableau mercato de la Ligue 1 club par club sur Maxifoot

Que pensez-vous du mercato estival en ce qui concerne la Ligue 1 ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle serait la meilleure solution pour l'affaire des penalties Cavani-Neymar ?

- Cavani doit tirer tous les penalties par rapport à son taux de réussite mais surtout son ancienneté au PSG
- Neymar doit tirer tous les penalties par rapport à l'investissement du PSG pour se l'offrir et son statut
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2 mais si l'un des deux a déjà marqué dans le match, l'autre tire le penalty
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2. Mais S'il y a une faute sur Cavani qui a provoqué un penalty, c'est Neymar qui tire le penalty, et inversement
- Une règle simple : Cavani tire tous les penalties jusqu'à qu'il en rate un. Ensuite, c'est à Neymar avec le même principe. Comme Cavani en a raté un, le prochain est pour Neymar

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB