Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'exploit niçois ! - Débrief et NOTES des joueurs (Ajax 2-2 Nice)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 02/08/2017 à 22h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Séduisants pendant 20 minutes, les Niçois ont ensuite pris le bouillon à Amsterdam avant de s'arracher en fin de rencontre pour décrocher leur billet pour les barrages de la Ligue des Champions (2-2). Chapeau !

L'exploit niçois ! - Débrief et NOTES des joueurs (Ajax 2-2 Nice)
Souquet et Pléa, la joie de deux des héros niçois.

Incroyable scénario à l'Amsterdam ArenA avec la qualification de l'OGC Nice pour les barrages de la Ligue des Champions après un match riche en rebondissements (2-2). Menés 2-1, les Niçois ont su s'arracher pour revenir en fin de rencontre et conserver ainsi la tête dans les étoiles.

Ce 3e tour préliminaire retour ne pouvait pas mieux débuter pour les Aiglons, accrochés sur leur pelouse à l'aller (1-1). D'entrée, Souquet, bien placé pour reprendre une frappe de Lees-Melou repoussée par Onana, donnait l'avantage au Gym (0-1, 3e). Vifs et inspirés en attaque, les hommes de Lucien Favre posaient de gros problèmes aux Néerlandais. Mais les Azuréens craquaient peu avant la demi-heure de jeu.

van de Beek fait encore mal aux Aiglons

Servi par Ziyech, van de Beek réalisait un superbe enchaînement contrôle orienté-frappe qui mystifiait la défense niçoise (1-1, 26e). L'Asmterdam ArenA se réveillait enfin. A noter qu'à la 34e minute, le jeu s'arrêtait quelques secondes en hommage à Abdelhak Nouri, jeune joueur de l'Ajax victime cet été d'un malaise cardiaque avec pour conséquences de sévères et permanentes lésions cérébrales.

Juste avant le repos, sur un long ballon de Kluivert, fantomatique à l'aller mais insaisissable ce soir, Nice était tout proche de prendre un but casquette sur un dégagement de Cardinale, sorti en catastrophe, sur Viergever. En grosse difficulté, la pause était la bienvenue pour les Aiglons. Au retour des vestiaires, l'Ajax remettait la pression et il fallait une superbe parade de Cardinale pour empêcher van de Beek, encore lui, de doubler la mise d'une volée des 20 mètres. Mais ce qui devait finir par arriver arriva.

Seri est magique

Au terme d'une action d'une grande maîtrise technique, Sanchez, à bout portant, ne laissait aucune chance à Cardinale (2-1, 56e). Mais alors qu'on ne s'y attendait pas, Marcel, servi par une inspiration géniale de Seri, toujours aussi important, remettait les deux équipes à égalité en fin de rencontre (2-2, 79e). Les Niçois tenaient leur qualification jusqu'au bout. Le finaliste de la dernière Ligue Europa éliminé, c'est bien le Gym qui disputera les barrages de la Ligue des Champions. Chapeau et merci !

La note du match : 7/10

Comme à l'aller, on a assisté à un match plaisant entre deux équipes joueuses. Du jeu, des actions, trois buts magnifiques dans leur construction, la qualification niçoise... Bref tout y était.

Les buts

- Lancé par Pléa dans le dos de la défense, Lees-Melou prend sa chance. Onana détourne mais sur Souquet, qui marque de près (0-1, 3e).

- Servi par Ziyech à l'entrée de la surface, van de Beek, dos au but, réalise un magnifique contrôle orienté qui laisse Dante sur place avant d'enchaîner par un plat du pied droit qui trompe Cardinale (1-1, 26e). Magnifique.

- Sur un centre bien senti de Ziyech, Viergever remise de la tête pour Sanchez qui se jette et marque d'une reprise acrobatique (2-1, 56e).

- Dans la surface, Seri évite la sortie d'Onana d'une talonnade géniale pour Marcel qui ne rate pas la cible (2-2, 79e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Alassane Pléa (7/10)

Aligné en pointe en l'absence de Balotelli, blessé, l'attaquant niçois a montré un coeur énorme. Inépuisable pour attaquer et défendre, c'est lui qui sonne la révolte en fin de rencontre pour pousser ses coéquipiers à s'arracher et se qualifier. Une débauche d'énergie monstrueuse.

AJAX AMSTERDAM :

André Onana (5) : malheureux sur le but de Souquet, le dernier rempart de l'Ajax a ensuite vécu une soirée très tranquille. Jusqu'à ce but de Marcel sur lequel il ne peut pas grand-chose encore.

Joel Veltman (5) : appliqué sur son côté droit, il n'a pas cherché à trop s'aventurer devant. Un match sérieux.

Davinson Sanchez (6) : à la peine en début de match sur les actions rapides des Niçois, il s'est bien repris ensuite. Surtout il marque ce deuxième but en reprenant parfaitement la remise de la tête de Viergever.

Matthijs De Ligt (5) : comme Sanchez, il a souffert en début de rencontre avant de se reprendre... jusqu'à l'égalisation de Marcel. Remplacé à la 86e minute par David Neres (non noté).

Nick Viergever (7) : gros match du latéral gauche de l'Ajax, régulièrement vu devant. Après avoir failli marquer en première période en contrant un dégagement de Cardinale, il délivre une passe décisive parfaite pour Sanchez sur le deuxième but de son équipe.

Donny van de Beek (7) : il donne parfois l'impression d'être à l'ouvrage au milieu. Mais c'est un faux lent. Avec sa technique au-dessus de la moyenne et ses inspirations, van de Beek a encore fait mal aux Aiglons avec ce but génial avant la demi-heure de jeu. En deuxième période, il est tout proche d'inscrire un autre but sur une volée bien sentie. Un vrai joueur de foot.

Lasse Schöne (5) : un match sans éclat pour le Danois dans l'entrejeu. Remplacé à la 82e minute par Klaas-Jan Huntelaar (non noté), qui n'a pas eu l'occasion de s'illustrer.

Hakim Ziyech (7) : maître à jouer de l'Ajax, il a parfaitement tenu son rôle avec une passe décisive pour van de Beek sur l'égalisation puis par une ouverture parfaite pour Viergever sur le but de Sanchez.

Justin Kluivert (7) : intenable sur son côté droit, le fils de Patrick a fait très mal à Sarr. Des dribbles déroutants et des accélérations dévastatrices. Remplacé sous une standing ovation à la 78e minute par Frenkie De Jong (non noté), juste avant le but de Marcel...

Kasper Dolberg (6) : il a pesé sur la défense niçoise comme sur ce déboulé qui casse les reins de Dante et Le Marchand en deuxième période. Heureusement, Cardinale était là pour l'empêcher de conclure.

Amin Younes (4) : l'attaquant de l'Ajax le plus décevant. Emprunté, il gâche une belle opportunité d'offrir la victoire aux siens dans le temps additionnel.

NICE :

Yoan Cardinale (7) : remis en cause à l'aller après une prestation moyenne, le portier niçois a rassuré ce soir avec deux arrêts très importants sur une volée de van de Beek et une tentative de Dolberg en deuxième période.

Arnaud Souquet (5) : buteur dès la 3e minute, il débute bien comme son équipe avant de devoir concentrer ses efforts sur le domaine défensif.

Dante (5) : le capitaine niçois a souffert au cours de ce match. Laissé sur place par van de Beek sur l'égalisation, il est ensuite trop loin de Sanchez sur le deuxième but de l'Ajax. Régulièrement pris de vitesse mais paradoxalement très solide durant les dix dernières minutes notamment dans le domaine aérien.

Maxime Le Marchand (7) : plus solide que Dante, il a contré plusieurs frappes adverses qui s'annonçaient dangereuses. Encore une intervention très importante dans les pieds de Younes dans le temps additionnel.

Malang Sarr (3) : le jeune défenseur niçois a pris la marée sur son côté gauche face à la pile électrique Kluivert. Régulièrement pris à défaut, il n'a jamais su museler son adversaire. Remplacé à la 69e minute par Vincent Marcel (non noté), entré avec beaucoup d'envie comme à l'aller. C'est lui qui égalise et qualifie les Aiglons dix minutes après son apparition sur le terrain.

Valentin Eysseric (5) : prestation en demi-teinte de celui qu'on annonce à la Fiorentina. Des gestes techniques intéressants pour lancer quelques offensives mais aussi trop brouillon parfois.

Vincent Koziello (5) : on ne peut pas lui reprocher de ne pas s'être battu. Il a multiplié les kilomètres au milieu, mais essentiellement pour courir après le ballon. Il a eu le mérite de ne jamais renoncer.

Jean-Michaël Seri (7) : intéressant dans l'organisation du jeu de son équipe, l'Ivoirien est quand même moins en vue lorsque l'adversaire a la maîtrise du ballon. Mais en fin de rencontre, il a cette inspiration géniale pour éviter Onana et servir Marcel.

Pierre Lees-Melou (4) : impliqué sur l'ouverture du score de Souquet, avec cette frappe détournée par Onana, il a complètement disparu de la circulation ensuite.

Bassem Srarfi (4) : des mouvements intéressants en début de rencontre, puis plus grand-chose. Remplacé à la pause par Dalbert Henrique (5), appliqué sur son côté gauche même s'il pouvait être plus tranchant.

Alassane Pléa (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Ligue des Champions / 3e tour préliminaire retour (aller : 1-1)
Ajax Amsterdam 2-2 Nice (1-1)
Amsterdam ArenA (Amsterdam)
Arbitre : M. Andre Marriner (Angleterre)
Buts : van de Beek (26e), Sanchez (56e) pour l'Ajax Amsterdam ; Souquet (3e), Marel (79e) pour Nice
Avertissements : Sanchez (9e), Ziyech (22e) pour l'Ajax Amsterdam ; Sarr (18e), Koziello (38e), Eysseric (60e) pour Nice

Ajax Amsterdam : Onana - Veltman (cap.), Sanchez, De Ligt (Neres, 86e), Viergever - van de Beek, Schöne (Huntelaar, 82e), Ziyech - Kluivert (De Jong, 78e), Dolberg, Younes. Entraîneur : Marcel Keizer

Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap.), Le Marchand, Sarr (Marcel, 69e) - Lees-Melou, Koziello, Seri, Eysseric, Srarfi (Dalbert, 46e) - Pléa. Entraîneur : Lucien Favre.

Le bel hommage de l'Amsterdam ArenA à Nouri, victime d'un malaise cardiaque cet été

Kluivert a fait vivre une bien mauvaise soirée à Sarr

Pléa a tout donné à la pointe de l'attaque niçoise

La talonnade géniale de Seri sur le but de Marcel

La joie de Marcel, auteur du but de la qualification pour les Aiglons







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB