Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les enjeux - 3ème journée
Par Urbain Mandrillon - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/08/2006 à 22h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ce week-end, Bordeaux reçoit l'OL pour mesurer ses chances pour le titre, Lille se déplace chez un PSG blessé pour confirmer son statut de leader, et Auxerre accueille un OM en pleine confiance pour décrocher sa première victoire.

Les enjeux - 3ème journée

Bordeaux - Lyon : déjà un tournant ?

Les Girondins, vainqueurs de leurs deux premiers matchs sans encaisser de buts, sont troisièmes du classement. Ils abordent ce match face à l'OL comme l'un des premiers tournants de la saison. Julien Faubert déclare : «il faudra être présents dans les gros matchs si l'on veut réussir quelque chose cette saison. Cela commence là» . Les Bordelais visent la victoire. Ainsi, ils relégueraient Lyon à cinq points. Tout autre résultat donnerait au leader Lille l'occasion de s'échapper. Rio Mavuba est réaliste quant aux moyens de Bordeaux : «on va tenter d'embêter les Lyonnais sur un match. Sur la saison, cela semble plus difficile Maintenant, si tout le monde les embête sur un match» . Fernando sera absent, étant blessé pour trois semaines.

Lyon reste sur un nul à domicile 1-1 face à Toulouse. Ce match a comme un goût de défaite pour l'OL, peu habitué à ce genre de performance. Pourtant, il n'y a rien d'inquiétant tant le Onze aligné était loin du Onze type. Les Lyonnais ne doutent pas, ils sont même revanchards et voudront remettre les pendules à l'heure dès dimanche à Bordeaux. Revanchards à double titre puisque le nul concédé lors de leur dernier déplacement à Chaban-Delmas n'est pas encore digéré. Cris déclare : «l'an passé cela avait été un match très difficile (1-1). Cette saison, j'espère que nous ferons mieux et que nous gagnerons. Je sais que l'on peut gagner là-bas» . Ce match s'annonce une nouvelle fois intense.

Equipes probables :
Bordeaux : Ramé - Jemmali, Jurietti, Planus, Marange - Faubert, Mavuba, Francia - Micoud - Darcheville, Chamakh
OL : Coupet - Réveillère, Cris, Caçapa, Berthod - Toulalan, Diarra, Juninho - Benzema, Fred, Malouda

PSG - Lille : beaucoup de pression

Recevoir le LOSC est l'occasion rêvée pour Paris de tirer un trait définitif sur un début de saison difficile. Si le PSG bat le leader devant son public du Parc des Princes, tous les espoirs seront permis pour la suite du championnat. Dans tous les autres cas, les supporters pourraient commencer à s'impatienter. L'entraîneur Guy Lacombe aborde cette rencontre comme «une revanche par rapport à nos supporters et nous-mêmes» , en référence à la défaite face à Lorient. Pourtant Paris a plus que jamais besoin de temps. L'effectif ne sera pas encore à 100 % : Amara Diané et Sammy Traoré seront absents et Dhorasoo sera tout juste prêt. D'un point de vue comptable, si le PSG manque les trois points, les leaders pourraient prendre plus de sept points d'avance. Lacombe sait à quoi s'attendre face à Lille : «le LOSC est une équipe solide, qui s'appuie sur un fort mental. Cette formation est tout simplement redoutable. Il y a de grandes chances qu'elle termine dans le trio de tête» .

Après deux journées, Lille reste sur sa dynamique de la saison passée avec deux victoires probantes, face à deux équipes de première moitié de tableau (Rennes et Lens, 2-1 et 4-0). Lille et Bordeaux s'affirment pour l'instant comme les deux seuls rivaux de l'OL. Face au PSG actuel, le LOSC part favori, la victoire semble à sa portée, mais le nul pourrait le satisfaire. L'entraîneur lillois Claude Puel évoque la superstition à propos de Paris : «c'est une équipe qui ne nous réussit pas beaucoup. On a toujours l'impression de faire un bon match là-bas et à l'arrivée, on revient avec zéro point. C'est un peu notre bête noire» . Depuis son retour en Ligue 1 en 2000, Lille a concédé trois nuls et trois défaites au Parc. L'an passé, les Lillois s'étaient inclinés 2-1. Si Lille et Paris s'avèrent être des candidats à l'une des trois premières places en fin de saison, le résultat de ce match pourrait coûter cher.

Equipes probables :
PSG : Landreau - Mendy, Yepes, Armand, Dramé - Kalou, Rozehnal, Cissé, Rothen - Frau, Pauleta
Lille : Sylva - Tafforeau, Michel Bastos, Plestan, Schmitz - Chalmé, Makoun, Dumont, Bodmer - Odemwingie, Keita

Auxerre - Marseille : le grand écart de la confiance

L'AJA reste sur deux matchs nuls 1-1 face à des équipes supposées plus faibles : Valenciennes et Sochaux. Les hommes de Jean Fernandez sont en manque de confiance. Les attaquants n'ont pas encore marqué et les défenseurs ont encaissé un but à chaque match, sur exploit individuel et sur cafouillage. Si la victoire à domicile, sans encaisser de buts, sera l'objectif, l'OM semble difficile à prendre ces temps-ci. La saison dernière, Auxerre s'était incliné 2-1, buts de Niang et Civelli pour Marseille (but de Mignot pour l'AJA). Mais les Bourguignons comptent un atout majeur en la personne de Fernandez. Ce dernier connaît parfaitement l'adversaire phocéen puisqu'il en était le coach la saison passée, et que l'effectif est resté stable.

L'OM est bien entré dans sa nouvelle saison avec un nul à Sedan (0-0) et une victoire à domicile face à Rennes (2-0). Entre temps, les Marseillais ont vécu un gros match à Berne (3-3), et ont récupéré Franck Ribéry. De ses deux événements semble être né un bel état d'esprit, alliant enthousiasme et solidarité. La confiance est au beau fixe avant ce déplacement dans l'Yonne. Mais l'entraîneur Albert Emon connaît l'AJA et sait que ce ne sera pas facile : «Auxerre joue de la même manière depuis vingt ans. Ils laissent le ballon à l'adversaire et agissent sur des contres. C'est une équipe très difficile à manier à domicile.» Une victoire placerait l'OM comme un sérieux prétendant au podium final. Toutefois, les Olympiens se satisferaient peut-être d'un nul à l'extérieur.

Equipes probables :
AJA : Cool - Radet, Mignot, Sagna, Kaboul - Cheyrou, Thomas, Kahlenberg, Mathis - Akalé, Pieroni
OM : Carrasso - Beye, Zubar, Cesar, Taiwo - Lamouchi, Cana, Ribéry - Pagis, Niang, Maoulida

Coups de projecteurs sur :

Rennes - Monaco : cette affiche oppose les deux derniers du classement, les deux seules équipes à zéro point. Les Rennais souffrent du départ de leurs vedettes (Frei, Gourcuff, Källström, Isaksson), mais aussi d'un calendrier difficile avec Lille et Marseille d'entrée. Rennes devra se créer beaucoup plus d'occasions pour remporter une victoire devenue obligatoire pour la course à l'Europe. Côté Monégasques, on possède l'un des plus beaux effectifs, mais on manque cruellement d'automatismes et de collectif. L'ASM peut-elle se contenter d'un nul ? Le coach monégasque Laszlo Bölöni ne l'envisage pas, surtout contre son ancienne équipe. La victoire est aussi l'objectif. L'an passé, Monaco l'avait emporté largement 3-1.

Saint-Etienne - Nancy : les Verts retrouvent leur Chaudron deux semaines après s'être faits surprendre par Sochaux 2-1. Depuis, les Stéphanois sont allés se rassurer sur le Rocher en battant Monaco sur le même score. Saint-Etienne est dans une bonne dynamique et aura à coeur de redevenir souverain à domicile. Après s'être maintenu avec brio la saison passée, après avoir remporté la Coupe de la Ligue, Nancy ne surprend qu'à moitié en se retrouvant dans le haut du tableau. Toutefois, se glisser à la deuxième place, entre Lille et Bordeaux et devant Lyon et Marseille, reste un bel exploit. Les Lorrains se rendent dans le Forez en confiance, mais le manque de pression pourrait leur jouer des tours. Un nul à Geoffroy Guichard serait satisfaisant pour eux.

Le programme du week-end

samedi 19 août 2006 à 17h15
Auxerre - Marseille

samedi 19 août 2006 à 20h
Lens - Lorient
Nantes - Troyes
Rennes - Monaco
Sedan - Sochaux
Paris-SG - Lille
Saint-Etienne - Nancy
Le Mans - Valenciennes

dimanche 20 août 2006 à 18h
Toulouse - Nice

dimanche 20 août 2006 à 21h
Bordeaux - Lyon



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB