Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Panorama de la 2eme journée !
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/08/2006 à 02h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Retrouvez comme chaque semaine votre «Tour des Stades» avec les principales informations à retenir de toutes les autres rencontres de la seconde journée de Ligue 1. Au programme cette semaine, le petit pas de Paris, le bon coup de Nancy ou encore le raté de Nice !

La seconde journée de Championnat de Ligue 1 devait déjà nous livrer son verdict sur certaines formations. On attendait des réactions et non des moindres. Celles-ci ont plus ou moins vu le jour et le bilan ne se veut guère flatteur.

Si t'es fier d'être un promu…

Du côté des Promus, Valenciennes a tenu le choc contre le PSG et obtient son premier point à domicile. Si Lacombe a vu du mieux au sein de son effectif, les supporteurs Parisiens restent certainement dans l'expectative (0-0). Un premier point, certes, qui évite la place de lanterne rouge mais pas de quoi pavoiser après avoir disputer deux rencontres contre les nouveaux venus. Il aura fallu attendre la seconde période pour que les hommes de Guy Lacombe tentent de passer à la vitesse supérieure, en vain. Du côté de Valenciennes, on peut se satisfaire de ce deuxième point consécutif qui permet de maintenir le cap, sans défaite. On a donc la santé du côté de la région Nord, moins en revanche en Bretagne. Lorient a vécu une soirée difficile contre Bordeaux. Les Merlus se retrouvaient à neuf contre onze (expulsions directes de Ciani et Mansouri en seconde période), pour finalement s'incliner d'un petit but. Celui-ci est signé du grand Johan Micoud qui n'oublie pas de souligner la qualité du groupe, même si ce qui retient l'attention reste son retour réussi en Ligue 1 après six ans d'absence (Score final Lorient 0-1 Bordeaux, cf. compte-rendu).

Un leader étonnant

Autre promu qui reste sur une déception somme toute relative, les Sangliers Ardennais. Sedan s'incline non loin, du côté de Nancy qui s'empare en prime de la tête de notre Championnat de France avec sa seconde victoire consécutive (3-1). Pourtant, Sedan ouvrait la marque au quart d'heure de jeu par Pujol de la tête, suite à un excellent travail de Boutabout encore bien en vue) (0-1, 14'). Nancy déclenchait toute sa ferveur en toute fin de rencontre, avec trois buts en dix minutes. Gavanon égalisait d'un coup franc direct en pleine lucarne (1-1, 78'). Puis dans la foulée, Curbelo se frayait un chemin dans la surface (2-1, 80'). Enfin, Regnault s'inclinait une ultime fois sur un ballon parfaitement placé de Dosunmu (3-1, 89'). Et voilà comment le Stade Marcel-Picot assiste à un étonnant revirement de situation et voit son équipe s'emparer de la tête du Championnat. (Score final : Nancy 3-1 Sedan).

La valse des scores de parité

Les vainqueurs du jour se cherchent à la loupe tellement ils s'avèrent peu nombreux. Si on s'attendait à une rencontre serré du côté de Gerland, on imaginait mal les Gones démarrer la saison chez eux avec un résultat mitigé. Et pourtant, si Malouda parvenait enfin à ouvrir le score (1-0, 83'), les Toulousains allaient chercher au courage leur premier point de la saison, avec une égalisation dans les arrêts de jeu signée Fabinho (1-1, 93'). (Score final : Lyon 1-1 Toulouse / cf. compte-rendu).

Autre retournement de situation étonnant du côté de Nice, puisque les Aiglons avaient leur sort entre les mains. Peu avant l'heure de jeu, Ederson adressait un coup franc de trente mètres, plein axe, dans les filets de Stojkovic resté sans réaction (1-0, 54'). Alors que les Niçois auraient dû poser le jeu et contrôler, il n'en était rien. Un scénario profitable aux Canaris qui venaient égaliser dans les ultimes minutes par Rossi (1-1, 87'). Là encore, sur un coup franc de toute beauté et bien enroulé par ce talentueux nantais. Il en a même surpris son entraîneur, bien évidemment ravi. (Score final Nice 1-1 Nantes).

Dans l'Aube, le déroulement du match s'est avéré complètement fou. Les Manceaux menaient par deux buts d'avance, avant de s'exposer au retour tonitruant d'un adversaire vexé. Le premier but s'avérait magistral, avec une frappe du gauche en pleine lucarne de Bangoura, sans élan (0-1, 5'). Puis Bangoura doublait la mise aux six mètres (0-2, 10'). A signaler que sur les deux actions, on retrouve un Samassa, véritable passeur de feu. Mais en seconde période, Troyes réagissait donc, par Sanz qui détournait la frappe préalable de Nivet (1-2, 50'). Un Bangoura pouvant en cacher un autre, l'homonyme du Manceau venait se signaler à son tour d'une frappe sans angle entre les jambes de Pelé (2-2, 81'). Un résultat qui vient remettre dans le rythme Troyes, alors que les Manceaux ont manqué le coche (Score final Troyes 2-2 Le Mans). A noter que l'auteur du doublé a terminé sa rencontre blessé prématurément.

On termine avec la rencontre entre Sochaux et Auxerre. Les Bourguignons souhaitaient oublier la déception relative du partage des points avec Valenciennes. Maîtrisant une majeure partie de la rencontre, c'était pourtant bien parti pour les Bourguignons. Sur un joli centre, Kaboul était bien inspiré de prolonger le ballon pour Mathis. Ce dernier ouvrait le score du pied droit (0-1, 13'). Côté sochalien, on ne pouvait penser à effacer si tôt le bon résultat acquis contre Les Verts. Et au courage, les Lionceaux égalisaient en seconde période par Birsa. Au départ une erreur non sanctionnée dans la surface auxerroise qui profitait aux Sochaliens, avec une demi-volée de Birsa alors que Cool n'était plus à même de récupérer le ballon (1-1, 53'). (Score final : Sochaux 1-1 Auxerre).

Le bilan en un clin d'oeil

Deux rencontres restent à disputer, dont le fameux derby du Nord entre Lens et Lille. En attendant, seules deux formations comptent six point pour deux victoires. Il s'agit de Nancy qui prend la tête au détriment de Bordeaux, grâce à sa différence de buts marqués plus favorable. Neuf buts ont été inscrits à domicile, tout autant qu'à l'extérieur (9). Seule une rencontre se solde par un score vierge, pour un total provisoire de dix huit buts. Monaco demeure la seule équipe qui n'a pas ouvert son compteur (excepté Rennes avec un match en moins), tandis que neuf formations attendent toujours une première victoire. Cette seconde journée apporte cinq nuls, deux victoires à l'extérieur et une seule à domicile. Enfin, au niveau des cartons rouges, le tableau d'affichage se porte déjà à six.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB