Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

BILLET (de Y. Touaitia) : "Le PSG ferait une grave erreur en se séparant d'Unai Emery !"

Par Youcef Touaitia - Billet, Mise en ligne: le 10/06/2017 à 18h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Près d'un an après son arrivée au Paris Saint-Germain, l'heure est au bilan pour Unai Emery. Recruté pour faire franchir un cap au club de la capitale, le Basque n'a pas rempli les objectifs fixés par sa direction. Pourtant, celle-ci ferait une grave erreur si elle se séparait de son entraîneur, qui devra définitivement imposer son style pour réussir sa mission.

BILLET (de Y. Touaitia) :
Emery reste l'homme de la situation à Paris.

Le billet d'humeur de Youcef Touaitia

Un an après son arrivée, il est clair qu'Unai Emery n'a pas réussi à atteindre les objectifs fixés par le Paris Saint-Germain. La perte du titre, une déroute incroyable en Ligue des Champions, l'entraîneur a manqué sa première année dans les grandes lignes. Malgré tout, le club ferait une grave erreur s'il venait à s'en séparer. Oui, ne remporter que les coupes nationales, c'est décevant. Mais un nouveau triplé aurait vraiment fait «bander» les supporters ? Je n'en suis pas si sûr.

Perdre son titre au profit de cet incroyable Monaco, c'est tout sauf une catastrophe. Avec 87 points engrangés, le PSG aurait été systématiquement champion même durant les folles années lyonnaises. Oui, on peut regretter la gestion des gardiens qui a fait perdre du temps à Paris, avec un Alphonse Areola poussé sur le devant de la scène qui a complètement déjoué, les déplacements ratés à Monaco, Toulouse, Montpellier, Guingamp et Nice, qui resteront une tâche noire pour le technicien basque, dont les équipes ont souvent du mal à l'extérieur, en atteste l'absence de victoire du FC Séville hors de ses bases en 19 journées de Liga en 2015-2016. Mais ces choses peuvent largement être rectifiées.

Sur l'année 2017, Paris réalise un quasi sans-faute. 26 victoires en 31 matchs toutes compétitions confondues, c'est fort, très fort. Parmi les faux-pas marquants, la déroute à Barcelone, évidemment. Un peu plus de trois mois après cette nuit noire, les supporters se remettent doucement, mais il serait malhonnête de faire endosser au seul Emery la responsabilité de cette débâcle. Après avoir crié au génie suite à l'aller, on ne peut pas retourner sa veste aussi vite et le traiter comme un moins que rien, surtout au regard du film du match, invraisemblable et irrationnel, seulement trois semaines plus tard. La manita à Barcelone en 2010 pour José Mourinho, le 0-4 contre le Real Madrid en 2014 pour Pep Guardiola, la remontada de Liverpool en 2005 pour Carlo Ancelotti ou encore l'humiliation face au Milan AC en finale de la C1 1994 pour Johan Cruyff, tous les plus grands ont connu des désillusions incroyables.

Des prestations très souvent exceptionnelles en 2017 !

Plutôt que de se concentrer sur les déceptions, rappelons-nous des très belles prestations parisiennes. Car elles ont été nombreuses et souvent plus excitantes qu'elles ne l'ont été lors des dernières années. Le Trophée des Champions contre Lyon (4-1), les démonstrations à Nantes (2-0), Bordeaux (3-0), Marseille (5-1), à Barcelone (4-0) ou en finale de la Coupe de la Ligue contre Monaco (4-1). Avouez-le, vous avez pris votre pied comme jamais, surtout lors des trois derniers matchs cités ! Des parties parfaitement maîtrisées toutes signées de la patte Emery. Jeu vertical, récupération haute, pressing incessant, montées fréquentes des latéraux, dédoublements, combinaisons dans les petits espaces, le PSG de cette saison a fréquemment été plaisant à voir, mettant de côté le «jeu de la baballe» de l'ère Blanc. Car si le Cévenol a réalisé du bon boulot, pouvez-vous citer un seul match référence sous sa houlette, au cours duquel le PSG a écrasé un adversaire de gros calibre ? Honnêtement, il n'y en a pas eu des masses. Allez, la victoire 3-1 contre Chelsea avec le but fabuleux de Javier Pastore, mais ce soir-là, Paris n'avait pas non plus dominé les Blues de la tête et des épaules.

Sur le plan statistique, le PSG d'Emery n'est pas moins bon que celui de son prédécesseur, loin de là ! Avec 141 buts inscrits en 57 rencontres toutes compétitions confondues, les Parisiens affichent un ratio de 2,47 buts/match. Avec Blanc, les partenaires d'Edinson Cavani ont inscrit 2,29 buts/match en 2013/2014, 2,07 buts/match en 2014-2015 et 2,42 buts/match en 2015-2016. Pas mauvais pour une première année dite de transition… Avec 74% de victoires sur l'ensemble de la saison, le PSG d'Emery se classe au deuxième rang, à égalité avec la Juventus, des équipes qui ont le plus gagné dans les cinq grands championnats européens. Seul Chelsea, champion d'Angleterre, qui a disputé dix rencontres de moins, affiche un meilleur bilan (77%). Le Real Madrid (73%), le Bayern Munich (72%) ou encore Barcelone et Monaco (71%) suivent au classement. De quoi relativiser les échecs de cette saison, dont il faut tout de même retenir des choses plus qu'intéressantes !

Laissons le temps à Emery !

Avec un bon mercato, un club mieux structuré et des choix forts à réaliser, comme l'éviction des flops (Krychowiak, Ben Arfa, Jesé) ou les départs des joueurs incompatibles avec le style Emery (Aurier ? Matuidi ? Lucas ?), l'Espagnol aura les coudées franches pour faire bien mieux et instaurer définitivement son jeu de transition. Car Emery, qui rappelons-le, a tout de même réussi l'exploit de remporter consécutivement trois Ligue Europa (!) reste l'homme de la situation. L'éjecter au bout d'un an serait un non-sens total et renverrait une sale image du club, trop pressé, trop impatient. Surtout, quels techniciens apporteraient une réelle plus-value alors que les joueurs en place sont tous en faveur du maintien d'Emery ? Jorge Jesus ? Soyons sérieux, et allez voir son palmarès depuis deux ans. Massimiliano Allegri ? Il vient de prolonger avec la Juventus, et n'a vraisemblablement aucun intérêt à quitter la Vieille Dame.

Laissons le temps à Emery, donc. Rien ne lui a été épargné. Entre les critiques pitoyables sur son niveau de français limité, des joueurs qui ne lui ont pas facilité la tâche en se complaisant dans leur confort, la presse très injustement acide à son égard, comme elle l'a été par le passé pour Ancelotti, Marcelo Bielsa ou encore le désormais génie Leonardo Jardim, beaucoup auraient jeté l'éponge. L'Espagnol a des torts, certes, mais il a largement les épaules et les moyens de redresser rapidement la barre. Ecoutons plutôt les David Villa, Juan Mata, Jordi Alba, Sofiane Feghouli, Kevin Gameiro, Adil Rami et Steve N'Zonzi, tous dithyrambiques à son sujet, et laissons-le une bonne fois pour toutes mener sa barque où il le souhaite. Cela passe avant tout par un soutien indéfectible de ses supérieurs qui auraient tout à gagner en lui faisant entièrement confiance !

Selon vous, Unai Emery doit-il être maintenu à la tête du PSG ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB