Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Burnley : suspendu 18 mois pour des paris illicites, Barton raconte son addiction...

Par Romain Rigaux - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 26/04/2017 à 16h53
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La Fédération anglaise (FA) a annoncé ce mercredi la suspension de Joey Barton pour 18 mois suite à 1 260 paris illicites effectués entre 2006 et 2016. Une pratique interdite par le règlement. Le milieu de Burnley reconnaît une addiction aux paris et tient à se défendre.

Burnley : suspendu 18 mois pour des paris illicites, Barton raconte son addiction...
Barton a fauté et le paie très cher...

La Fédération anglaise n'a pas raté Joey Barton. Ce mercredi, la FA a annoncé une suspension de 18 mois infligée au milieu de terrain de Burnley. Ce dernier a dérogé au règlement en effectuant 1 260 paris sur le football, entre le 26 mars 2006 et le 13 mai 2016. Or, la FA interdit à tous les joueurs de parier sur leur sport.

Le joueur de 34 ans s'est exprimé sur son site Internet après l'annonce de sa sanction. S'il reconnaît avoir enfreint le règlement et accepte d'être puni, Barton se dit très «déçu par la dureté de la sanction» et estime payer sa mauvaise réputation de «bad boy» qui lui a longtemps collé à la peau. Et pour justifier ses actes, le joueur passé par l'OM avoue être victime d'une addiction au jeu.

Barton a tenté de se soigner

Barton explique avoir grandi dans un environnement où les paris font partie de la culture locale. Mais il assure aussi avoir tenté d'arrêter. «J'ai lutté contre la dépendance au jeu et j'ai fourni à la FA un rapport médical sur mon problème» , explique-t-il, avant de pointer du doigt la FA sur la présence de nombreuses incitations aux paris à la télévision notamment, pendant les matchs et les pubs.

«Je pense que si la FA est vraiment sérieuse pour s'attaquer à la culture du jeu dans le football, elle doit regarder sa propre dépendance vis-à-vis des entreprises de paris» , explique-t-il. «C'est comme demander à un alcoolique qui essaye d'arrêter de passer tout son temps dans un pub ou une brasserie. (...) Je ne dis pas tout cela pour me justifier. Mais je tiens à montrer que parfois ces problèmes sont plus compliqués qu'ils n'y paraissent.»

Barton a déjà misé contre son équipe, mais...

Par volonté de transparence, Barton a ensuite fait le point sur les paris effectués. Depuis 2004, l'Anglais a réalisé plus de 15 000 paris dont 1 260 sur le football, avec une mise moyenne de 150 livres (environ 175 euros). Tout cela sur un compte à son nom, sans vouloir se cacher. Il reconnaît avoir déjà parié «par colère et frustration» sur une défaite de son équipe mais uniquement lorsqu'il ne jouait pas et n'était pas sur le banc. Et le dernier cas remonte à six ans.

«Je n'avais aucun moyen d'influencer le résultat sur lequel j'avais parié» , assure Barton. «Je comprends que les gens penseront que c'est enfantin et égoïste, et je ne peux être que d'accord avec cela» , ajoute-t-il. «Dans chaque match que j'ai joué, j'ai tout donné. Je suis convaincu que celui qui m'a vu jouer, ou qui a joué avec ou contre moi, pourra le confirmer.»

La fin de sa carrière ?

Désormais, quel avenir pour Barton ? «Cette décision me force à prendre une retraite anticipée» , écrit-il. Mais l'Anglais a décidé de faire appel et pourrait changer d'avis s'il obtient gain de cause car il tient à rappeler que seuls les joueurs ayant participé aux matchs sur lesquels ils pariaient ont été suspendus 12 mois ou plus. Ceux qui ne jouaient pas, comme lui, ont généralement écopé d'une suspension de six mois maximum.

Pour vous, la sanction de Barton est-elle trop sévère ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB