Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco s'est bien amusé au Vélodrome - Débrief et NOTES des joueurs (OM 3-4 ap Monaco)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 01/03/2017 à 23h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre au scénario assez fou, Monaco s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France face à une équipe de l'OM encore à l'agonie défensivement. Dès qu'ils ont accéléré un peu, les Monégasques ont marqué.

Monaco s'est bien amusé au Vélodrome - Débrief et NOTES des joueurs (OM 3-4 ap Monaco)
Les Monégasques sont en quart de finale de la Coupe de France.

Trois jours après la claque reçue face au Paris Saint-Germain en championnat (1-5), l'Olympique de Marseille souhaitait se racheter devant son public face à Monaco en 8e de finale de la Coupe de France. C'est raté, les supporters olympiens devront encore attendre. Car si leur équipe s'est inclinée durant la prolongation face au leader de la Ligue 1 (3-4 ap), au terme d'un match complètement fou, elle est loin d'avoir fait jeu égal avec l'ASM au niveau du contenu.

Mbappé a régalé

Même avec une équipe largement remaniée (De Sanctis, Touré, Raggi, Dirar, Jorge titulaires), le club de la Principauté prenait assez vite l'avantage dans ce 8e de finale de Coupe de France. Sur un coup franc des 20 mètres, suite à une faute discutable de Vainqueur sur Jorge, la frappe de Moutinho passait à travers le mur. Le ballon heurtait le poteau avant de rebondir sur Pelé et de finir au fond (0-1, 18e). En s'écartant l'un de l'autre, Thauvin et Rolando ont mis leur gardien en grosse difficulté. Encore une grossière erreur de la défense olympienne, payée cash.

L'OM avait la bonne idée d'égaliser avant le repos. Sur un centre de Thauvin, Payet expédiait une belle reprise de volée sur laquelle De Sanctis était complètement battu (1-1, 43e). Au retour des vestiaires, les Monégasques poussaient fort pour reprendre l'avantage mais ni Mbappé, ni Germain ni Jorge ne trouvaient le cadre. C'est finalement la perle de l'attaque asémiste, servie par Mendy, qui trouvait la faille du bout du pied (1-2, 66e).

Trois occasions, trois buts pour l'OM

Mais alors qu'on ne s'y attendait pas, Cabella, bien servi par Sakai, remettait les deux équipes à égalité (2-2, 84e). Deux occasions, deux buts pour l'OM. Dur pour l'ASM. Dans la foulée, Mendy pensait offrir la qualification aux siens mais sa frappe déviée était sortie du bout des gants par Pelé. Le latéral gauche monégasque y parvenait finalement durant la prolongation, servi sur un plateau par l'intenable Mbappé (2-3, 104e). Enfin pensait-on. Car Cabella, encore lui, crucifiait une nouvelle fois un De Sanctis qui aura touché trois ballons, les trois au fond de ses filets (3-3, 111e). Incroyable.

Mais encore plus incroyable, Lemar, d'une frappe parfaite du gauche, redonnait encore l'avantage à l'ASM, qui avait décidé de repasser devant au tableau d'affichage (3-4, 113e). Un avantage définitif cette fois. On peut dire que Monaco s'est bien amusé au Vélodrome, oui. Evidemment, les Monégasques n'ont pas fait exprès d'encaisser ces trois buts. Mais dès qu'ils ont voulu en mettre un, ils y sont parvenus. Facilement, trop facilement même. Avec une défense aux abois à la moindre pression offensive, l'OM ne peut pas lutter face aux grosses cylindrées.

La note du match : 8,5/10

Même si les Marseillais n'ont rien montré d'extraordinaire, les Monégasques n'ont pas manqué ce rendez-vous, affichant encore une belle maîtrise collective. On a vu aussi des jolis buts dans cette rencontre, le tout avec un scénario assez fou. Et Mbappé... Quel talent !

Les buts

- Sur un coup franc des 20 mètres excentré côté gauche, Moutinho choisit de frapper dans le mur. Bien lui en a pris car sa tentative passe entre Thauvin et Rolando qui se sont écartés. Le ballon frappe le poteau avant de rebondir sur Pelé et de finir au fond (0-1, 18e).

- Sur un centre de Thauvin côté gauche, Payet, au point de penalty, expédie une belle reprise de volée sur laquelle De Sanctis est complètement battu (1-1, 43e).

- Sur le côté gauche, Mendy, oublié par Thauvin, centre au premier poteau. Sur deux mètres, Mbappé prend de vitesse Rolando et dévie juste ce qu'il faut du pied droit pour tromper Pelé (1-2, 66e).

- Dans la surface monégasque, Njie décale Sakai. Le Japonais sert parfaitement en retrait Cabella qui trompe facilement De Sanctis (2-2, 84e).

- Sur un contre rondement mené, Silva lance Mbappé. Plutôt que de frapper, l'attaquant monégasque sert sur sa gauche Mendy, qui n'a plus qu'à marquer dans le but vide (2-3, 104e).

- A l'entrée de la surface, Sertic dévie parfaitement de la tête pour Cabella qui s'en va crucifier De Sanctis (3-3, 111e).

- Dans la surface marseillaise, Mendy sert en retrait Lemar. L'ancien Caennais, d'un plat du pied gauche parfait, ne laisse aucune chance à Pelé (3-4, 113e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kylian Mbappé (8/10)

En pleine confiance actuellement, la pépite de l'attaque monégasque a encore étalé toutes ses qualités au Vélodrome. En deuxième période, Mbappé a mis le feu à la défense marseillaise sur chaque accélération. Il est récompensé par un joli but. Durant la prolongation, il s'en va offrir un but sur un plateau à Mendy.

MARSEILLE :

Yohann Pelé (4) : pas aidé par sa défense, encore une fois, le portier marseillais a de nouveau collectionné les buts encaissés. Plusieurs arrêts réalisés malgré tout ici et là.

Doria (4) : du bon avec quelques interventions décisives, mais aussi et surtout du moins bon avec beaucoup trop d'espace laissé aux attaquants monégasques. Le Brésilien n'aura pas marqué beaucoup de points ce soir.

Grégory Sertic (4) : passeur décisif de la tête pour Cabella, l'ancien Bordelais a été meilleur dans la surface adverse que dans la sienne. Vite dépassé quand les Monégasques décidaient d'accélérer.

Henri Bedimo (4) : le Camerounais débute correctement la rencontre avant de vite flancher en deuxième période puis durant la prolongation. Quand il est entré, Bernardo Silva lui a donné le tournis.

Hiroki Sakai (4) : certes il délivre une belle passe décisive pour Cabella sur le deuxième but marseillais mais Mendy l'a enrhumé à plusieurs reprises. Remplacé à la 97e minute par Rod Fanni (4), pas meilleur que ses partenaires de la défense.

Rolando (3) : lent, très lent, beaucoup trop lent. Sur le but de Mbappé, celui du 2-1 pour Monaco, il perd un mètre sur deux mètres de course. Terrible.

Dimitri Payet (5) : le meilleur Payet est encore loin. Pas au top physiquement, il joue encore un peu trop par séquences. Il brille néanmoins en fin de première période sur une belle reprise de volée.

Florian Thauvin (3) : l'une des grosses déceptions de la soirée. Certes, il est passeur décisif pour Payet. Mais à côté de ça, son attitude dans le mur sur l'ouverture du score est incompréhensible et sur le deuxième but monégasque, il oublie complètement Mendy dans son dos. Il a donné l'impression de jouer sans y croire ce soir.

Maxime Lopez (4) : une petite déception. Peut-être émoussé, le jeune milieu de terrain marseillais n'a pas eu d'influence sur le jeu de son équipe. Remplacé à la 77e minute par Rémy Cabella (8), qui réussit l'exploit d'inscrire deux buts en 45 minutes passées sur le terrain. Une efficacité remarquable de l'ancien Montpelliérain.

William Vainqueur (5) : même s'il est malheureux sur l'ouverture du score monégasque, sa faute étant discutable, il s'est bien battu le reste du temps. Remplacé à la 71e minute par André Zambo Anguissa (4), impliqué sur le deuxième des deux buts de Cabella. Quand les Monégasques accéléraient, il a n'a rien pu faire.

Clinton N'Jie (5) : à la pointe de l'attaque marseillaise, il a alterné le bon et le moins bon. Très brouillon, il a quand même eu le mérite de se battre et de ne jamais renoncer.

MONACO :

Morgan De Sanctis (4) : les Marseillais ont trois occasions, trois buts. Soirée délicate pour le remplaçant monégasque qui, malgré son expérience, n'a rien de vraiment rassurant.

Andrea Raggi (4) : s'il veut rester encore quatre ou cinq ans à Monaco comme il en a émis le souhait cette semaine, l'Italien devra montrer autre chose que ce qu'on a vu ce soir. A l'image de son gardien, il a manqué de solidité en charnière centrale.

Almamy Touré (5) : le remplaçant de Sidibé a été plutôt solide défensivement dans son couloir droit, même si le but de Payet vient de son côté. Moins actif que d'habitude offensivement en revanche.

Benjamin Mendy (7) : si le deuxième but marseillais vient de son côté, le latéral gauche monégasque a régalé offensivement avec un but et deux passes décisives. Le Vélodrome n'a pas manqué de le siffler, ça ne l'a pas perturbé visiblement.

Jemerson (6) : plus solide que Raggi, le Brésilien s'est signalé avec plusieurs interventions décisives au cours de cette partie. Il possède une remarquable lecture du jeu.

Jorge (5) : titulaire surprise, la recrue hivernale monégasque a montré de l'envie sur son côté gauche mais a, logiquement, affiché un manque de complicité avec ses partenaires. Remplacé à la 95e minute par Thomas Lemar (7), qui a mis le feu dans la défense marseillaise et inscrit le but de la qualification d'une frappe parfaite du gauche.

João Moutinho (6) : actif au milieu, le Portugais réalise un match intéressant. Il n'a pas ménagé sa peine dans les tâches offensives et a bien fait circuler le ballon par ailleurs.

Nabil Dirar (6) : le Marocain a été intéressant dans son couloir droit pendant une heure avant de s'éteindre. Remplacé à la 80e minute par Bernardo Silva (7), toujours aussi génial, même quand il s'agit de s'effacer pour laisser Lemar frapper et marquer. Les Marseillais n'ont jamais su lui prendre le ballon dans les pieds.

Tiémoué Bakayoko (6) : une grosse activité de l'ancien Rennais au milieu de terrain. Sa densité dans les duels a fait mal aux Marseillais.

Kylian Mbappe Lottin (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Valère Germain (5) : match en demi-teinte du capitaine monégasque. Il apparaît un peu moins bien depuis quelques semaines. Il faut dire aussi que Falcao et Mbappé brillent tellement actuellement... Remplacé à la 80e minute par Fabinho (5), auteur d'une entrée assez timide.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 3-4 MONACO (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Coupe de France / 8ee journée
Stade : Stade Vélodrome - 35.513 spectateurs - Arbitre : B. Millot

Buts : D. Payet (43e) R. Cabella (84e) R. Cabella (111e) pour MARSEILLE - Y. Pelé (19e, csc) K. Mbappé (66e) B. Mendy (104e) T. Lemar (113e) pour MONACO
Avertissements : W. Vainqueur (60e), Doria (114e), pour MARSEILLE - Fabinho (119e), pour MONACO

MARSEILLE : Y. Pelé, Doria, G. Sertic, H. Bedimo, (R. Fanni, 97e)H. Sakai, Rolando, D. Payet, F. Thauvin, (R. Cabella, 77e)M. Lopez, (A. Zambo Anguissa, 71e)W. Vainqueur, C. N'Jie,

MONACO : M. De Sanctis, A. Raggi, A. Touré, B. Mendy, Jemerson, Jorge (T. Lemar, 95e), João Moutinho, N. Dirar (Bernardo Silva, 80e), T. Bakayoko, K. Mbappé, V. Germain (Fabinho, 80e),

 Le Vélodrome avait mis la pression sur ses hommes au coup d'envoi

Sur le coup franc de Moutinho, le mur marseillais n'avait pas grand-chose d'un mur...

... et abandonné par sa défense, Pelé est en prime malheureux en mettant lui-même le ballon au fond de ses filets

Payet aura au moins fait plaisir au Vélodrome avec cette belle reprise de volée en première période

Trop lent, Rolando n'a rien pu faire pour contrer la fusée Mbappé

Les Monégasques affronteront Lille ou Bergerac (CFA) en quart de finale







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quel serait pour vous le meilleur choix pour succéder à Thiago Motta devant la défense au PSG la saison prochaine ?

N'Golo Kanté (Chelsea)
Fabinho (Monaco)
Danilo Pereira (FC Porto)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB