Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Vers la qualification !
Par Christophe Heil - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 25/11/2003 à 00h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mardi soir, les hommes de Didier Deschamps n'auront besoin que d'un petit point à domicile pour assurer leur qualification en huitièmes de finale. L'OL, également premier de son groupe, espère tirer son épingle du jeu en sortant victorieux de son déplacement au Parc Astrid.

Vers la qualification !

Monaco - PSV Eindhoven

Les équipes

L'ASM a l'embarras du choix. Outre les absences de Oshadogan, qui souffre du genou, et d'Ablancourt, touché à la cheville, Deschamps dispose de la totalité de son effectif, et pourra ainsi s'adapter à la tactique qui sera mise en place par Eindhoven. Les vainqueurs de Lens ont ainsi été retenus - pourquoi changer une équipe qui gagne ? -, un groupe de base que Deschamps a étoffé en retenant Carole, Camara, Cissé, Biancarelli et El Fakiri. Qui a dit que Monaco n'avait pas de banc ? Seul motif d'inquiétude pour l'entraîneur monégasque, le genou gauche de Bernardi qui inquiète le staff de l'ASM. Le milieu de terrain pourrait ainsi être ménagé.

Guus Hiddink n'a pas eu autant de chance que son homologue monégasque. Privé de trois joueurs-clés, le coach du PSV a dû faire appel à de jeunes joueurs afin de pallier ces absences. Edson et Guijo-Velsaco ont ainsi été retenus dans le groupe, et les automatismes des Hollandais seront sans doute moins performants avec les forfaits de Ooijer (genou) et de Rommedahl (péroné). La suspension de Kevin Hofland n'arrange rien aux plans des Hollandais.

Les enjeux

Un point. Les Monégasques ne demandent pas plus, et savent qu'ils sont proches, très proches de la qualification. Ne pas s'emballer semble être le discours dominant au sein de l'effectif. Il est vrai que le 8-3 a laissé son empreinte dans l'atmosphère générale, et le danger de se voir déjà qualifié guette. Un piège dans lequel Jérôme Rothen, interviewé dans le Parisien, ne veut pas tomber : «la qualification passe par un match intense. Ce ne sera pas évident. Eindhoven ressemble à Lens, très fort physiquement, avec de bonnes individualités offensives. Il faudra les bouger. Mais nous avons les moyens de passer.» Les Monégasques savent que ce match, sous ses apparences de match facile, est déterminant. Se mettre à l'abri est essentiel : en cas de défaite, le PSV, avec 6 points actuellement, reviendrait à égalité sur l'ASM, qui compte actuellement 9 points. Les Rouge et Blanc ont donc la qualification à portée de main !

Le PSV Eindhoven lui, sait qu'il n'a plus droit à l'erreur. Troisième de son groupe, il est devancé par le Deportivo la Corogne et par Monaco. Sans être complètement à la merci de ces deux clubs toutefois : avec un petit point de retard sur la Corogne et trois sur l'ASM, tout reste possible. De plus, les hommes de Hiddink savent qu'ils disposent des ressources morales suffisantes. En effet, ils sortent d'un match épique en championnat où, menés 2-0 sur le terrain de Nimègue, ils ont su trouver la hargne nécessaire pour s'imposer 2-3. Les joueurs auront à coeur de poursuivre sur un match rugueux et physique, où le moral sera déterminant !

Lyon-Anderlecht

Les équipes

Mis à part la blessure très gênante de Dhorasoo, Paul Le Guen aura l'avantage de pouvoir disposer de l'essentiel de son effectif. Parmi les joueurs de champ, l'ancien Parisien a l'embarras du choix, et a récupéré sans problèmes physiques ses internationaux brésiliens, Juninho et Edmilson. Le seul problème des Lyonnais se cristallise autour de leurs gardiens : Grégory Coupet, bien que figurant dans le groupe, souffre toujours de douleurs abdominales, et demeure incertain. Un problème de taille quand l'on sait que Vercoutre est toujours indisponible... Puydebois pourrait ainsi débuter la rencontre ! Une titularisation délicate, en raison de la jeunesse du joueur (22 ans) et de son inexpérience de l'Europe.

Catastrophe en attaque ! Anderlecht sera privé de son buteur vedette, Aruna Dindane, suivi d'ailleurs par des émissaires parisiens afin de se renforcer au mercato. Le joueur, suspendu, est accompagné de deux autres défections offensives, avec les blessures de Seol et de Nenad Jestrovic... Pour le reste, Hugo Broos dispose de son effectif habituel.

Un match déterminant

Ce match est déjà capital tant les places sont serrées. Premier de son groupe avec 7 points, Lyon n'est toutefois pas à l'abri puisque le Celtic (6 points), le Bayern (5 points) et Anderlecht (4 points) sont en embuscade... Ce match semble être celui de la dernière chance pour les Belges, et le fait de jouer à domicile devrait leur donner une motivation supplémentaire. Les Lyonnais devront donc se méfier ! Avantage à l'OL dans le mental toutefois : après le succès face au Bayern à l'extérieur et la récente victoire contre Strasbourg en championnat, la confiance est au maximum, comme l'a rappelé Paul Le Guen dans sa dernière conférence de presse : «la victoire au Bayern nous a apporté beaucoup de confiance et de sérénité, même si le plus dur reste à venir. Anderlecht est une bonne équipe, en tête de son championnat, et a encore l'espoir de se qualifier».

Les autres matchs

Belle affiche dans le groupe A, avec l'affrontement Celtic Glasgow - Bayern Munich, dans un groupe très serré.

Dans le groupe B, le Lokomotiv Moscou reçoit le Dynamo Kiev, pendant qu'Arsenal effectuera un déplacement à risque à Milan, dans l'arène intériste. Le match de la dernière chance pour les hommes d'Arsène Wenger !

Echaudée par sa contre-performance face à Monaco, la Corogne tentera, dans le groupe C, de chasser les idées noires en recevant l' AEK Athènes.

Déplacement délicat pour la Juve à Galatasaray, tandis que la Real Sociedad tentera de se faire respecter à l'extérieur, à l'Olympiakos. Un groupe D sans suspense toutefois puisque qu'avec respectivement 10 et 7 points, la Juve et la Real Sociedad semblent en position de force sur les 3 points de leurs adversaires de ce soir.

Les deux clubs français, leaders de leurs groupes, partent relativement sereins dans ces rencontres. Monaco, qui n'a besoin que du match nul pour se qualifier pour les huitièmes de finale, devra cependant rester vigilant en ne se voyant pas qualifié prématurément ! Très bien placés sur le papier, les clubs français seront confrontés à la dure réalité du terrain mardi soir.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel est le meilleur joueur du 21eme siècle ?

Lionel Messi
Cristiano Ronaldo
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB