Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Pour sa première de l'année, le Barça perd la bataille de San Mamés - Débrief et NOTES des joueurs (Bilbao 2-1 Barça)

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 05/01/2017 à 23h18
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour sa première de l'année 2017, le FC Barcelone s'est incliné sur la pelouse de l'Athletic Bilbao (1-2), ce jeudi soir, lors du match aller des 8es de finale de la Coupe du Roi. Rien n'est fait pour les Blaugrana, qui ont joué une partie de la rencontre à 11 contre 9, à six jours de la manche retour au Camp Nou.

Pour sa première de l'année, le Barça perd la bataille de San Mamés - Débrief et NOTES des joueurs (Bilbao 2-1 Barça)
Aduriz a fait très mal au Barça.

2017 comme très fort en Espagne ! Après la démonstration du Real Madrid face au FC Séville (3-0) mercredi, l'Athletic Bilbao et le FC Barcelone nous ont offert un sacré match ce jeudi soir, lors de la rencontre aller des 8es de finale de la Coupe du Roi. Devant à la pause, les Basques, réduits à 9 contre 11, ont contenu les Catalans (2-1) mais vont devoir faire le plus dur dans six jours au Camp Nou lors de la manche retour.

Sans complexe, les Basques mettaient une énorme pression sur la défense catalane qui restait sereine. Malgré tout, les partenaires de Messi prenaient rapidement les commandes de la partie et progressaient sur le terrain sans toutefois mettre en danger Iraizoz. Belle ambiance, grosse intensité, tous les ingrédients étaient réunis dans cette première période.

Aduriz, le facteur X

Il ne manquait plus que les occasions, et c'était sur la première opportunité basque qu'Aduriz trompait ter Stegen de la tête au second poteau après un service en or de Garcia (1-0, 25e). Surpris, les Blaugrana coulaient dans la foulée sur une action splendide d'Aduriz, conclue par Williams, qui ne laissait aucune chance au portier allemand (2-0, 28e). Quel régal ! Au fond du trou, les hommes de Luis Enrique s'énervaient, à l'image d'Umtiti, en furie durant plusieurs minutes après un vilain geste d'Aduriz. Pour ne rien arranger aux affaires barcelonaises, l'arbitre refusait à Neymar un penalty plus qu'évident peu avant la pause.

Messi ouvre son compteur

Au retour des vestiaires, Messi relançait le Barça sur un coup franc mal repoussé par Iraizoz (2-1, 52e). Un but qui faisait mal aux locaux, qui multipliaient les fautes dès lors. Décousue, la partie s'emballait et Neymar n'était pas loin de l'égalisation sur une frappe vicieuse mais le portier de l'Athletic restait vigilant. Jusque-là intéressant, Garcia ne calmait pas ses ardeurs et écopait logiquement d'un second carton jaune pour un excès d'engagement sur le Brésilien (74e).

San Mamés imprenable !

En supériorité numérique, Barcelone n'en profitait pas. Messi n'était pas loin de trouver la faille après un magnifique rush mais l'incroyable San José réalisait un tacle extraordinaire dans la surface ! Sur les rotules, Bilbao terminait même la rencontre à neuf suite à l'expulsion d'Iturraspe pour une nouvelle faute sur Neymar (81e). Rien n'y faisait, San Mamés était imprenable ce soir malgré la pression suffocante dans la surface d'Iraizoz, sauvé par son poteau sur une frappe d'Alcacer à la dernière seconde. Quel match !

La note du match : 8,5/10

Quel match de reprise ! Intensité, beau football, vice, coups bas, des cartons rouges, ambiance de folie, tous les ingrédients d'une grande rencontre étaient réunis ce soir. Comme souvent, on ne s'est pas ennuyé lors d'une rencontre entre ces deux équipes !

Les buts :

- Au milieu du terrain, Iniesta perd le ballon au profit de San José. Le ballon remonte vite le camp catalan sur le côté gauche et c'est Raul Garcia, d'un centre parfait, qui trouve la tête d'Aduriz au second poteau. Sans trembler, l'attaquant trompe ter Stegen de la tête (1-0, 25e).

- Mauvaise relance d'Alba sur le côté gauche qui profite à Iturraspe. Le milieu basque trouve Aduriz qui dévie magnifiquement le bout de cuir pour Williams. D'une reprise de volée instantanée, l'ailier pulvérise le but de ter Stegen (2-0, 28e).

- Sur le côté gauche, Messi enroule son coup franc et trompe un Iraizoz bien fébrile, qui ne parvient pas à repousser le ballon en dehors de son but (2-1, 52e).

Les NOTES des JOUEURS

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Aritz Aduriz (8/10)

Quel joueur ! A 35 ans, le Basque continue d'impressionner à la pointe de l'attaque basque. Pour preuve, son but de renard pour ouvrir la marque puis sa déviation géniale pour Williams dans la foulée sur le deuxième but de son équipe. Un danger constant pour la défense catalane. A noter son très vilain geste sur Umtiti qui aurait pu lui valoir un carton rouge avant la pause. Remplacé à la 78e minute par Javi Eraso (non noté).

ATHLETIC BILBAO :

Gorka Iraizoz (5,5) : le gardien a été sollicité sur quelques situations chaudes en début de match. Il s'est montré plus que fébrile sur le coup franc vainqueur de Messi en ne parvenant pas à repousser un ballon pourtant à sa portée. Du mieux par la suite avec des sorties autoritaires.

Eneko Boveda (6,5) : un match correct du latéral droit, qui a néanmoins eu quelques soucis sur les nombreuses accélérations de Neymar. Mais solide tout de même.

Xabier Etxeita (6,5) : solide pendant 45 minutes, le défenseur central a failli commettre une énorme erreur peu avant la pause en fauchant Neymar dans la surface. Une faute plus qu'évidente, sauf pour l'arbitre, à côté de la plaque sur cette action. Solide en seconde période.

Aymeric Laporte (7,5) : gros match du Français, qui a parfaitement muselé Suarez. Excellent dans les duels, bon à la relance, le Basque a livré un match plein.

Mikel Balenziaga (6,5) : une partie solide du latéral gauche, qui a rarement été débordé par Messi. Sérieux.

Mikel San José (7,5) : grosse prestation du milieu de terrain, à l'origine de la récupération du ballon dans les pieds d'Iniesta sur l'ouverture du score d'Aduriz. Il a mis une énorme pression sur les milieux catalans, qui n'ont jamais trouvé la solution pour l'empêcher de faire la loi. A noter son sauvetage miraculeux devant Messi en fin de partie.

Ander Iturraspe (7,5) : énorme match du milieu défensif basque, à l'origine des deux buts grâce à des passes judicieuses pour Garcia et Aduriz. Il a été un peu plus nerveux au retour des vestiaires, mais globalement, il a été très bon malgré son expulsion en fin de match.

Iñaki Williams (7) : comme souvent, l'ailier basque a fait parler sa vitesse pour mettre en difficulté Sergi Roberto. Il est récompensé peu avant la demi-heure de jeu en ne laissant aucune chance à ter Stegen sur une énorme reprise de volée. Une partie à la hauteur. Remplacé à la 83e minute par Gorka Elustondo (non noté).

Raul Garcia (6,5) : l'ancien joueur de l'Atletico Madrid reste un élément essentiel dans le jeu basque. Il est passeur décisif pour Aduriz sur le premier but avec un service millimétré en cloche au second poteau. Malheureusement, il perd son sang-froid après la pause et écope de deux avertissements largement évitables.

Enric Saborit (6) : l'habituel arrière gauche jouait un cran plus haut ce soir. Il s'est contenté de gêner la relance catalane, chose qu'il a réussie assez efficacement. Remplacé à la 68e minute par Iker Muniain (non noté).

Aritz Aduriz (8) : lire commentaire ci-dessus.

FC BARCELONE :

Marc-André ter Stegen (4) : le portier barcelonais a connu un début de rencontre agité, se mettant parfois en difficulté tout seul sur ses relances. Fébrile dans ses interventions, il n'est pas décisif sur les seules tentatives cadrées basques.

Sergi Roberto (4,5) : un centre intéressant en première période… et puis c'est tout ! Le milieu de terrain reconverti latéral droit a réalisé un match plus que quelconque.

Gerard Piqué (5) : un match à deux visages pour l'international espagnol. Une première période difficile, un second acte plus tranquille. Reste que sur les seules actions chaudes de l'Athletic, le champion du monde 2010 n'a pas répondu présent dans l'impact.

Samuel Umtiti (5) : préféré à Mascherano, le Français a vécu 45 premières minutes cauchemardesques. L'ancien Lyonnais s'est littéralement fait manger par Aduriz sur les deux buts basques et a perdu ses nerfs suite au très vilain geste de l'attaquant, qui lui assené un coup à la gorge. Par contre, l'international tricolore a été impérial après la pause. Mais c'était déjà trop tard… Remplacé à la 88e minute par Paco Alcacer (non noté), qui touche le poteau en fin de partie.

Jordi Alba (3) : une partie tout simplement catastrophique ! Inexistant dans le pressing sur le premier but, il manque complètement sa relance sur la réalisation de Williams. Un match à oublier !

Ivan Rakitic (4) : rien ne va plus pour le Croate ! Pas du tout dans son assiette depuis quelques semaines, l'ancien joueur de Schalke 04 a confirmé ses difficultés ce soir. Une partie vraiment moyenne de sa part. Remplacé à la 71e minute par André Gomes (non noté).

Sergio Busquets (5,5) : une copie moyenne rendue par la sentinelle catalane, mise sous pression par ses homologues basques. Il a réussi à retrouver son niveau après la pause avec quelques passes millimétrées bien senties dans les espaces.

Andrés Iniesta (4) : quand un tel maestro réalise un match aussi pauvre, cela fait vraiment peine à voir… Il perd le ballon sur le premier but adverse et met en difficulté Alba dans la foulée sur l'action qui mène au second but. Le capitaine n'a pas répondu présent ce soir, pour une fois.

Lionel Messi (7) : timide en première période, l'Argentin a relancé son équipe juste après la pause en trouvant le chemin des filets sur coup franc. Il a dès lors été un véritable poison pour la défense de Bilbao, qui a pu compter sur un énorme San José pour l'empêcher d'inscrire un doublé en fin de match. Si le Barça a été moyen, La Pulga a été au-dessus du lot.

Luis Suarez (4) : match très effacé de l'Uruguayen, qui a été éteint par Laporte. Peu de combinaisons, des courses en profondeur dans le mauvais tempo, El Pistolero n'a pas encore mis la machine en marche !

Neymar (6,5) : le Brésilien a été le plus remuant de son équipe en première période avec de nombreuses percées intéressantes dans son couloir gauche. Après la pause, il fait vivre un véritable calvaire aux Basques puisqu'il est à l'origine des expulsions de Garcia et Iturraspe. Une copie correcte.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
FICHE TECHNIQUE
Coupe du Roi
Athletic Bilbao 2-1 Barcelone (2-0)
San Mamés (Bilbao)
Arbitre : David Fernandez Borbalan
Buts : Aduriz (25e), Williams (28e) pour l'Athletic Bilbao ; Messi (52e) pour Barcelone.
Avertissements : Aduriz (40e), Iturraspe (53e, 81e), Garcia (55e, 74e) pour l'Athletic Bilbao ; Umtiti (40e), Alba (45e+1), Busquets (45e+2), Iniesta (45e+2) pour Barcelone.
Expulsions : Garcia (74e), Iturraspe (81e) pour l'Athletic Bilbao.

Athletic Bilbao : Iraizoz (c) – Boveda, Etxeita, Laporte, Balenziaga – San José, Iturraspe – Williams (Elustondo, 84e), R. Garcia, Saborit (Muniain, 68e) – Aduriz (Eraso, 78e). Entraîneur : Ernesto Valverde.

FC Barcelone : Ter Stegen – Sergi Roberto, Piqué, Umtiti (Alcacer, 88e), Alba – Rakitic (Gomes, 71e), Busquets, Iniesta (c) – Messi, Suarez, Neymar. Entraîneur : Luis Enrique.

Buteur puis passeur, Aduriz a fait des misères à la défense du Barça

La joie des Basques sur le but de Williams

Umtiti est longtemps resté au sol après un vilain geste d'Aduriz

Messi a marqué sur coup franc après la pause







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Il reste 12 journées de Ligue 1. A votre avis, qui sera sacré champion de France ?

Lille (58 pts, +30)
Lyon (55 pts, +30)
PSG (54 pts, +40)
Monaco (52 pts, +17)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB