Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Angleterre : la Premier League pourrait perdre très gros à cause du Brexit !

Par Matheo Geslan - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 24/06/2016 à 14h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lors d'un référendum, les Britanniques ont voté en faveur d'une sortie de l'Union Européenne. Ce bouleversement majeur pour le Royaume-Uni pourrait également avoir un impact sur le championnat anglais, qui se retrouve dans l'inconnu...

Angleterre : la Premier League pourrait perdre très gros à cause du Brexit !
N'Golo Kanté pourrait quitter la Premier League à cause du Brexit.

Tous les dirigeants du football anglais redoutaient ce Brexit. En votant en faveur d'une sortie de l'Union Européenne, les Britanniques ont fait un choix qui pourrait avoir des conséquences terribles pour la Premier League.

«Des études indépendantes ont montré que 2/3 des stars européennes en Angleterre ne rempliraient pas les critères d'exemption de visa et pourraient ainsi être forcées de partir», avait d'ailleurs prévenu la vice-présidente de West Ham Karen Brady dès le mois de janvier.

122 joueurs de Premier League contraints de partir ?

En effet, le souci principal demeure le permis de travail, qui a toujours existé mais était nécessaire seulement pour les joueurs hors UE. Désormais, pour travailler sur le sol britannique, les Européens auront besoin de ce précieux sésame. Problème, les conditions pour en obtenir un sont très strictes, un joueur doit notamment avoir disputé un certain nombre de matchs avec sa sélection nationale selon le classement FIFA de celle-ci sur les 2 dernières années. Ainsi, un joueur dont la nation figure dans les 10 premières devra avoir au moins disputé 30% des matchs de sa sélection lors des 24 derniers mois !

Si son pays se trouve classé entre le 11e et 20e rang, un joueur devra avoir joué au moins 45% des matchs sur les 2 dernières années, ce barème s'appliquerait notamment à tous les joueurs français (la France étant 17e à la FIFA). Ce pourcentage monte même à 60% pour les sélections de la 21e à la 30e place et à 75% pour celles placées entre le 31e et 50e rang. A noter qu'au-delà du 50e pays, comme la Slovénie ou la Serbie, il sera impossible d'obtenir un permis de travail !

D'après les premiers calculs de la BBC, 122 joueurs européens de la Premier League pourraient être poussés dehors à cause de ce règlement, parmi lesquels les Français Laurent Koscielny, N'Golo Kanté, Dimitri Payet et Anthony Martial. Bien évidemment, un tel scénario paraît impossible ! Surtout que la sortie du Royaume-Uni de l'UE ne sera pas immédiate, une période de deux ans est prévue pour rompre les accords, donc cet élément n'aura aucun impact sur la saison 2016-2017. Et avec le temps, les dirigeants anglais vont tout faire pour trouver une solution, en modifiant les réglements.

«Les Britanniques sont pragmatiques, a tempèré l'économiste du sport Bastien Drut, cité par L'Équipe. Si le Brexit l'emporte, les autorités savent très bien que la Premier League est une composante essentielle de leur culture et voudront préserver sa compétitivité. Les instances du foot anglais et les autorités trouveraient certainement une solution pour permettre aux clubs anglais d'aligner le nombre de joueurs non-Anglais qu'ils souhaitent.»

Un problème sur les joueurs mineurs de plus de 16 ans, la livre sterling en baisse...

En revanche, il sera beaucoup plus difficile de contester les règles établies sur le recrutement des jeunes joueurs. Actuellement, la FIFA tolère les transferts des mineurs de plus de 16 ans au sein de l'Union Européenne. Mais désormais, l'Angleterre n'étant plus un membre de l'institution, les clubs de Premier League ne pourront donc plus miser sur des jeunes talents de plus de 16 ans et de moins de 18 ans. A titre d'exemple, un Hector Bellerin ne pourrait plus signer, comme il l'a fait en 2011, à Arsenal à l'âge de 16 ans.

Pour l'instant, la seule conséquence immédiate de cette sortie de l'Euro reste la chute de la livre sterling, qui est intervenue quelques minutes après le verdict du référendum. Ainsi, la monnaie du Royaume-Uni avait baissé, en trois heures, de 10% face au dollar pour atteindre son taux le plus bas depuis 1985. Si cet élément pourrait avoir une incidence sur le mercato au niveau des footballeurs «moyens», il ne devrait absolument pas empêcher la Premier League de rafler la mise sur les meilleurs joueurs.

Pensez-vous que la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne va avoir des conséquences sur la Premier League ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB