Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Sans enjeu et sans jeu ! - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 1-1 PSG)

Par Matheo Geslan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 11/05/2016 à 22h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans une rencontre sans véritable enjeu, Bordeaux et le Paris Saint-Germain n'ont pas réussi à se départager (1-1), ce mercredi soir, en match en retard de la 35e journée de Ligue 1. Une partie décevante entre deux équipes peu inspirées...

Sans enjeu et sans jeu ! - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 1-1 PSG)
Ibrahimovic a inscrit son 36e but de la saison en Ligue 1

Une rencontre qui ne restera pas dans les annales ! En match en retard de la 35e journée, Bordeaux a été tenu en échec sur sa pelouse par le Paris Saint-Germain (1-1). Avec des Franciliens déjà champions et des Aquitains assurés de terminer dans le milieu de tableau, la partie a été peu spectaculaire avec un rythme faible et une intensité réduite.

Avec ce nul, Bordeaux est la seule équipe à ne pas avoir perdu en Ligue 1 face au PSG cette saison après le résultat du match aller (2-2). Au classement, les Girondins grappillent une place et remontent à la 10e position alors que le club de la capitale continue d'améliorer son record de points (93) en tête de la L1.

Une première période terne, Ounas sème la zizanie

Pour cette rencontre sans véritable enjeu, les Parisiens prenaient rapidement le contrôle du ballon et Rabiot était tout proche d'ouvrir le score d'un lob subtil qui passait tout juste à côté. Peu à peu, les débats s'équilibraient avec des Aquitains qui mettaient beaucoup d'envie. Accroché dans la surface par Stambouli, Ounas aurait même dû bénéficier d'un penalty mais l'arbitre ne bronchait pas ! Ensuite, Plasil butait sur Trapp après une mauvaise anticipation de Marquinhos. Deux grosses situations pour les Girondins...

Dès lors, le rythme baissait d'intensité avec une domination très stérile des hommes de Laurent Blanc. Avec beaucoup d'approximations des deux côtés, le spectacle n'était pas vraiment au rendez-vous malgré un Matmut Atlantique qui donnait de la voix. Juste avant la mi-temps, Ounas réalisait un véritable festival en éliminant deux Franciliens pour lancer Rolan, mais Trapp parvenait à repousser la frappe de l'Uruguayen sur un Ounas trop court pour cadrer son tir devant le but vide. Quelle occasion !

Pallois répond à Ibrahimovic

Au retour des vestiaires, la partie reprenait sur les mêmes bases avec une succession d'erreurs techniques. Mais contre le cours du jeu, le club de la capitale trouvait la faille. Jusqu'ici transparent, Ibrahimovic reprenait victorieusement de la tête un centre de Di Maria (0-1, 60e). Le Suédois n'est plus qu'à une unité du record à Paris sur une saison en L1 de Carlos Bianchi (37 buts). Mais pas le temps de cogiter pour les Girondins ! Dans la foulée, Pallois égalisait d'une reprise de volée imparable au second poteau sur corner (1-1, 66e). Réponse immédiate des hommes de Ramé.

Pas de quoi véritablement emballer la rencontre. Par la suite, aucune des deux équipes ne parvenaient à se créer des occasions. Dans une fin de rencontre soporifique et hachée, Lucas était cependant tout proche d'offrir la victoire aux siens mais sa frappe était sauvée par Pallois sur sa ligne de but... Quel dommage ! Un match nul sur toute la ligne...

La note du match : 4,5/10

Pour ce match de gala sans véritable enjeu, la rencontre a été globalement très décevante même si les Girondins ont parfois eu de bonnes intentions offensives, notamment en première période. Quant à eux, les Franciliens se sont contentés de conserver le ballon sans véritablement trouver de la verticalité dans leur jeu. Si la rencontre s'est emballée l'espace de 7 minutes avec les deux buts, le reste du match a été assez terne, avec un rythme très faible. 

Les buts :

- Côté droit, Di Maria transperce la défense bordelaise avant d'adresser un centre au second poteau. A la réception, Ibrahimovic effectue une tête croisée qui lobe Prior (0-1, 60e).

- Sur un corner frappé côté gauche, Diabaté dévie le ballon de la tête au second poteau pour Pallois. D'une volée, le défenseur ne laisse aucune chance à Trapp en le fusillant (1-1, 67e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Nicolas Pallois (7,5/10)

Une belle partie du défenseur aquitain ! Récemment revenu d'une longue blessure, il a effectué un match référence en multipliant les interventions de grande classe défensivement. Intraitable derrière, il a parfaitement répondu face à Ibrahimovic et a même sauvé les siens en fin de match en déviant sur sa ligne une frappe de Lucas. Mieux encore, il a égalisé d'une sublime reprise de volée. Une rencontre pleine !

BORDEAUX :

Jérôme Prior (5,5) : le portier girondin n'a pas vraiment eu l'occasion de se mettre en valeur avec seulement 2 tirs cadrés chez les Parisiens dont le but. Malheureusement pour lui, le gardien n'a rien pu faire sur la tête parfaitement croisée d'Ibrahimovic. Rageant...

Mathieu Debuchy (6) : à la veille de l'annonce du sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps de sa liste pour l'Euro, le latéral droit a rendu une bonne copie, avec beaucoup d'assurance dans ses interventions. A son avantage défensivement face à Lucas, le latéral a effectué quelques montées intéressantes mais a tout de même manqué de précision dans ses transmissions.

Pablo (6) : sobre et efficace, le Brésilien a longtemps livré un bon match en charnière centrale en étant associé à Pallois. Présent dans les duels, il s'est parfaitement imposé face à Ibrahimovic puis Lucas... Mais malheureusement, le défenseur a complétement oublié le Suédois sur l'ouverture du score. Une erreur qui fait mal.

Nicolas Pallois (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Diego Contento (4) : à l'instar de Debuchy, le latéral gauche a été peu en danger sur l'ensemble de la rencontre et a bien cadenassé Di Maria... à l'exception de l'action du but ! Trop passif, l'Allemand a laissé l'Argentin déposer son centre sur la tête d'Ibrahimovic. Une faute qui s'ajoute à une performance offensive décevante.

Ludovic Sané (6) : aligné en tant que sentinelle, le Sénégalais a effectué un travail de l'ombre correct même s'il n'avait pas vraiment de vis-à-vis en raison du 4-3-3 des Parisiens. Très actif à la récupération, il a contribué à gêner les hommes de Blanc dans leur construction du jeu.

Clément Chantôme (non noté) : après un début de match plutôt satisfaisant face à son ancienne équipe, le milieu de terrain girondin a dû rapidement quitter ses partenaires suite à une luxation de l'épaule droite. Remplacé à la 22e minute par André Poko (3) qui a été catastrophique ! Jamais dans le bon rythme, le milieu de terrain a été assez discret, mais a tout de même réussi la prouesse à être imprécis dans ses transmissions. Ses efforts n'ont pas comblé ses lacunes...

Jaroslav Plasil (6,5) : un gros volume de jeu pour le Tchèque ! Auteur d'un pressing très important, il a brillé à la récupération en annihilant plusieurs situations parisiennes. Malgré ce travail défensif imposant, le milieu de terrain a été dangereux offensivement, avec notamment une tentative repoussée par Trapp en début de match. Seul pétit bémol, il n'a pas toujours réalisé le bon choix en perdant quelques ballons évitables... Du bon boulot dans l'ensemble.

Diego Rolan (4,5) : malgré de bonnes intentions, l'Uruguayen a trop rarement fait de différences sur son côté gauche. Bien pris par Aurier, il a raté une belle occasion d'ouvrir le score en fin de première mi-temps en butant sur Trapp. Par la suite, l'attaquant a été bien trop discret...

Cheick Diabaté (5) : passeur décisif en déviant le corner de la tête sur Pallois, le Malien a été très généreux dans ses efforts et précieux dans les airs comme à son habitude. Hormis sur une frappe déviée en corner en première période, l'attaquant bordelais n'a cependant pas réussi à se procurer la moindre situation. Remplacé à la 69e minute par Enzo Crivelli (non noté).

Adam Ounas (6,5) : le Franco-Algérien déborde de talent ! Face à Paris, l'ailier avait visiblement à coeur de se montrer puisqu'il n'a pas ménagé ses efforts en première période. Actif défensivement, il a surtout brillé offensivement ! Accroché par Stambouli dans la surface, il aurait dû bénéficier d'un penalty... Puis ensuite, il a réalisé un véritable festival, éliminant deux adversaires, pour servir Rolan, qui a malheureusement perdu son duel. Alors qu'il était un véritable poison pour Kurzawa, il a été contraint de céder sa place en raison d'une blessure. Touché à l'épaule, il a été remplacé à la 60e minute par Malcom (non noté), qui a été peu en réussite dans ses tentatives.

PARIS SG :

Kevin Trapp (6,5) : dans une première période très terne de ses coéquipiers, l'Allemand a réalisé deux arrêts de grande classe. Tout d'abord sur une frappe puissante de Plasil, puis sur un face à face remporté face à Rolan. Au retour des vestiaires, Bordeaux a été moins dangereux et il a dû s'incliner sur la puissante reprise de volée de Pallois.

Serge Aurier (5) : un match correct du défenseur parisien ! Sur son côté droit, l'Ivoirien devait faire face à un remuant Rolan. Il l'a plutôt bien contenu, en retrouvant ses capacités physiques hors du commun. Malgré quelques déchets techniques, il n'a pas hésité à apporter son soutien offensivement, avec notamment deux têtes dangereuses mais non cadrées.

Marquinhos (6) : malgré quelques approximations dans ses relances, dont une qui a provoqué une occasion de Plasil, le Brésilien a réalisé un nouveau match efficace. Avec 112 ballons touchés, il est monté en puissance au fil du match et a surtout été précieux en seconde période.

David Luiz (3,5) : un nouveau match difficile pour le Brésilien ! Malgré une bonne présence offensive sur les coups de pied arrêtés, le défenseur a été en souffrance défensivement avec de nombreux duels perdus et des relances très approximatives. Ce match ne va pas vraiment plaider en sa faveur alors qu'il doit faire face à la concurrence de son compatriote Marquinhos...

Layvin Kurzawa (4) : face à l'insaisissable Ounas, le latéral gauche a eu toutes les peines du monde à le contenir. En difficulté, l'ancien Monégasque a retrouvé des couleurs en deuxième période, notamment après la sortie du Franco-Algérien.

Christopher Nkunku (4,5) : un match relativement discret du jeune milieu de terrain ! S'il n'a parfois pas hésité à se projeter vers l'avant, notamment en première période, il n'a pas suffisamment trouvé les bons décalages. Au fil de la rencontre, il s'est progressivement éteint.

Benjamin Stambouli (3,5) : quelle déception ! Très brouillon en début de rencontre avec plusieurs transmissions ratées qui ont donné des situations dangereuses aux Bordelais, le milieu de terrain a légèrement relevé la tête par la suite, mais s'est montré trop lent à la récupération. Remplacé à la 63e minute par Thiago Motta (non noté).

Adrien Rabiot (3,5) : auteur d'un lob subtil en début de rencontre, le milieu de terrain avait parfaitement entamer cette partie... avant de décevoir ! Malgré ses efforts, il a été finalement discret dans le jeu et a été bousculé par les Girondins dans les duels. Pire encore, ses pertes de balle ont été très dangereuses pour son équipe. Remplacé à la 63e minute par Maxwell (non noté).

Ángel Di María (5) : un match très paradoxal de l'Argentin ! Très discret et imprécis dans ses transmissions, l'ailier s'est réveillé à l'heure de jeu en délivrant une belle passe décisive sur un centre repris par Ibrahimovic. Sa 16e cette saison en Ligue 1 ! Un éclair qui sauve clairement sa performance.

Zlatan Ibrahimovic (5) : à l'instar de l'Argentin, le Scandinave a été transparent en première période où il n'a quasiment rien eu à se mettre sous la dent. Mais, il a inscrit son 36e but de la saison en Ligue 1 sur sa seule occasion. Il n'est plus qu'à une longueur du record détenu par Carlos Bianchi. Touché au mollet, il a été remplacé à la 71e minute par Jean-Kévin Augustin (non noté).

Lucas (3) : quelle catastrophe ! Visiblement peu motivé par cette rencontre, le Brésilien a été d'une nonchalance incroyable. Auteur d'un raté incompréhensible en première période, l'ailier a tout raté sur cette rencontre en étant complètement éteint par Debuchy. En fin de match, il a été cependant à deux doigts d'offrir la victoire à son équipe, mais Pallois a sauvé sa frappe sur sa ligne...

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BORDEAUX 1-1 PARIS SG (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 35e journée
Stade : Stade Matmut-Atlantique - 38.026 spectateurs - Arbitre : F. Letexier

Buts : N. Pallois (66e) pour BORDEAUX - Z. Ibrahimovic (59e) pour PARIS SG
Avertissements : D. Rolan (14e), pour BORDEAUX - L. Kurzawa (41e), Lucas Moura (47e), pour PARIS SG

BORDEAUX : J. Prior - L. Sané, Pablo, N. Pallois - M. Debuchy, C. Chantôme (A. Biyogo Poko, 23e), J. Plasil, D. Contento - D. Rolan, C. Diabaté (E. Crivelli, 69e), A. Ounas (Malcom, 60e)

PARIS SG : K. Trapp - S. Aurier, Marquinhos, David Luiz, L. Kurzawa - C. Nkunku, B. Stambouli (T. Motta, 63e), A. Rabiot (Maxwell, 63e) - Á. di María, Z. Ibrahimovic (J. Augustin, 71e), Lucas Moura

Avec un Matmut Atlantique quasiment plein, les supporters girondins sont venus en nombre

Chantôme est sorti sur blessure en début de match. Il souffre d'une luxation à l'épaule droite

 

Le feu-follet aquitain Ounas a mené la vie dure à Aurier et aux défenseurs parisiens

Di Maria a été bien cadenassé par la défense bordelaise avant de délivrer sa 16e passe décisive de la saison

La joie d'Ibrahimovic sur l'ouverture du score. Il a inscrit son 36e but de la saison en Ligue 1 (60e)

Nicolas Pallois exulte après avoir marqué le but de l'égalisation (67e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur renfort offensif pour le Real cet été ?

Haaland
Mbappé
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Bordeaux

B
O
R
D
E
A
U
X
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
but, 66e7Pallois
>remplacé par Poko, 23e-Chantôme
carton jaune, 14e4,5Rolan
>remplacé par Crivelli, 69e5Diabaté
>remplacé par Malcom, 60e6,5Ounas
carton jaune, 41e4Kurzawa
>remplacé par Motta, 63e3,5Stambouli
>remplacé par Maxwell, 63e3,5Rabiot
but, 59e >remplacé par Augustin, 71e5Ibrahimovic
carton jaune, 47e3Lucas


MASQUER LA PUB