Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ibra se rapproche du record, le Gazélec voit rouge- Débrief et NOTES des joueurs (GFCA 0-4 PSG)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/05/2016 à 23h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans le cadre de la 37e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s'est logiquement imposé sur le terrain du Gazélec Ajaccio (4-0), sans forcer. Un résultat suffisant pour améliorer le record du nombre de points inscrits sur une saison en championnat, pendant que Zlatan Ibrahimovic se rapproche encore des 37 buts de Carlos Bianchi.

Ibra se rapproche du record, le Gazélec voit rouge- Débrief et NOTES des joueurs (GFCA 0-4 PSG)
Les Parisiens félicitent Edinson Cavani, auteur d'un triplé à Ajaccio.

Un déplacement au stade Ange-Casanova peut ressembler à un piège pour n'importe quelle équipe de Ligue 1, sauf pour le Paris Saint-Germain qui n'a pas eu besoin de forcer son talent pour s'offrir un large succès (4-0), avec un nouveau record à la clé : avec 92 points sur une seule saison !

Sereins, les champions de France monopolisaient littéralement le ballon en première période face à des Ajacciens inoffensifs et cantonnés dans leur moitié de terrain. Pourtant, on ne peut pas dire que les locaux étaient vraiment mis en danger. Notamment privé de Pastore et Verratti, deux joueurs créatifs, le PSG faisait tourner le ballon dans des séquences interminables, mais sans porter le danger sur la cage de Maury.

Di Maria sauve la première période

Il fallait donc attendre les éclairs de Di Maria pour voir de réelles occasions, comme sur le superbe centre tendu de l'Argentin qui permettait à Cavani d'ouvrir le score de la tête (0-1, 13e). Ou sur un coup-franc lointain et excentré de l'ancien Red Devil qui, au lieu de centrer, frappait directement et trouvait la barre ! Rien d'autre à signaler, surtout du côté des Corses qui revenaient avec de meilleures intentions en seconde période.

Ibra se rapproche de Bianchi

Seulement voilà, le Gazélec était vite stoppé dans son élan par le deuxième but de Cavani (0-2, 49e), avant que l'Uruguayen ne s'offre un triplé avant l'heure de jeu (0-3, 58e). Et même sans réaliser un grand match, Ibrahimovic ajoutait son petit but (0-4, 93e).

Autant dire que les hommes de Laurent Blanc ont passé un match tranquille, eux qui améliorent officiellement leur record du nombre de points inscrits sur une saison en championnat (92, contre 89 en 2014). De son côté, Ibra atteint la barre des 35 réalisations en L1 cette saison, soit deux buts de moins que le record de Bianchi (37 en 1978). Quant au GFCA, le club corse redescend dans la zone rouge avant la dernière journée.

La note du match : 4/10

Certes, les Parisiens nous ont offert quatre buts. Mais le spectacle général n'était pas enthousiasmant… Sans Verratti ni Pastore, les champions de France ont manqué de créativité et de verticalité dans leur jeu, ce qui a provoqué d'interminables séquences de conservation ennuyantes pour les spectateurs. Et il ne fallait pas compter sur les Ajacciens pour emballer la rencontre.

Les buts :

- Esseulé sur son côté droit, Angel Di Maria prend son temps pour envoyer un superbe centre tendu à destination de la tête d'Edinson Cavani, qui devance la sortie du gardien Clément Maury pour ouvrir le score (0-1, 13e).

- Toujours sur un centre millimétré d'Angel Di Maria, cette fois au second poteau, Edinson Cavani se joue d'Alassane Touré d'un joli contrôle de la cuisse qui lui permet d'ajuster Clément Maury (0-2, 49e).

- Sur un beau mouvement parisien, Thiago Motta lance idéalement Layvin Kurzawa en profondeur. L'ancien Monégasque envoie un superbe centre dans la course d'Edinson Cavani dont la tête trompe de nouveau Clément Maury (0-3, 58e).

-Bien lancé en profondeur, Zlatan Ibrahimovic se retrouve seul face à Clément Maury et ne se gêne pas pour tromper le gardien corse avec sang-froid (0-4, 93e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Edinson Cavani (8/10)

Alors que l'on s'attendait à voir un Ibrahimovic en mode record, c'est l'Uruguayen qui s'est illustré face au but adverse. Cette fois, très peu de déchet et de maladresse dans le jeu de l'ancien Napolitain, qui a su profiter des offrandes de Di Maria et Kurzawa pour s'offrir un beau triplé. Voilà une prestation qui lui fera du bien au moral. Remplacé à la 58e par Lucas Moura (non noté) qui s'est heurté à Maury après une belle accélération.

GAZ. AJACCIO :

Clément Maury (3,5) : Si le portier ajaccien s'est bien opposé aux tentatives de Di Maria, Ibrahimovic et Lucas, il est pourtant fautif sur les premier et troisième buts de Cavani, qui devance à chaque fois ses sorties.

Alassane Touré (4) : Plutôt solide en première période, même lorsque Di Maria est venu sur son côté, le latéral droit s'est montré trop hésitant dans ses montées. En retard sur Kurzawa au début de l'action qui a amené le troisième but parisien. Remplacé à la 69e par Kévin Mayi (non noté), qui a tenté de secouer la défense parisienne.

Roderic Filippi (4,5) : Solide dans les duels, que ce soit face à Ibra ou Lucas, le défenseur central oublie totalement Cavani sur les deux centres de Di Maria.

Pablo Martinez (4) : Peu en réussite dans ses transmissions en début de match, il a ensuite perdu confiance et n'a plus pris de risque. D'où le ballon expédié dans les tribunes alors qu'une relance plus calme s'imposait. Il ne voit pas non plus Cavani complètement seul à deux reprises dans la surface.

Issiaga Sylla (3) : Visiblement très motivé, le latéral gauche s'est laissé emporter par son envie, ce qui aurait pu (ou dû) lui coûter un penalty sur Ibrahimovic. A noter également un très mauvais geste sur Motta que l'arbitre n'a pas vu, heureusement pour lui...

Alexandre Coeff (4) : Aligné au poste d'ailier droit, il a surtout passé son temps à défendre avant de tenir son rôle en toute fin de match. Trop tard.

David Ducourtioux (4,5) : Imprécis en début de match, l'ancien Valenciennois s'est repris au fil des minutes avec la hargne qu'on lui connaît. Insuffisant pour permettre aux siens de mettre le pied sur le ballon. Remplacé à la 85e par Amos Youga (non noté).

Kader Mangane (4) : Toujours dur sur l'homme, le défenseur aligné au milieu a été l'auteur de bonnes interventions au sol et dans les airs. Mais cela devient beaucoup plus compliqué lorsque le jeu parisien s'accélère.

Jérôme Le Moigne (4,5) : Positionné devant la défense, le milieu de terrain a récupéré pas mal de ballons plein axe mais ne s'est pas montré très inspiré balle au pied. Remplacé à la 56e par Damjan Djokovic (non noté), dont la qualité de passe a permis au GFCA de s'installer un peu plus haut en fin de match.

Khalid Boutaib (5) : Vous l'aurez compris, les attaquants ajacciens n'ont pas eu beaucoup de bons ballons à négocier. Mais sur ses rares petites opportunités, l'avant-centre s'est démené et s'est même créé l'unique occasion corse dans le temps additionnel.

Jacques Zoua (4) : Très peu servi lui aussi, mis à part sur de longs ballons que Thiago Silva a récupérés sans difficulté, il s'est beaucoup dépensé afin de permettre à ses coéquipiers de remonter sur le terrain. Sans succès.

PARIS SG :

Kevin Trapp (4,5) : Pas du tout sollicité pendant 90 minutes, l'Allemand s'est tout de même fait une petite frayeur dans le temps additionnel en ratant sa sortie aérienne. Résultat, Boutaïb a bien failli en profiter sans le sauvetage de Thiago Silva.

Marquinhos (5) : Défensivement, c'est clair, le Brésilien ne laisse rien passer. Mais face à un adversaire aussi inoffensif, on attend beaucoup plus de la part d'un latéral droit, même si l'on sait que l'ancien joueur de la Roma est un défenseur central de formation.

Thiago Silva (7) : Uniquement sollicité dans les airs, le capitaine parisien s'est fait un plaisir de manger Zoua dans tous ses duels. Comme indiqué précédemment, il est l'auteur d'un beau sauvetage en fin de match.

David Luiz (4) : Décidément, le défenseur central vit une période compliquée. Ce samedi soir, il a semblé fébrile et a montré du déchet balle au pied, abusant parfois de longs ballons imprécis.

Layvin Kurzawa (6) : Toujours aussi actif sur son côté, le latéral gauche a profité de l'absence de vrai ailier face à lui pour apporter le danger devant, ce qui lui a notamment permis de délivrer une belle passe décisive pour Cavani.

Thiago Motta (5,5) : Après une première période jouée les mains dans les poches, comme le prouve sa vilaine faute sur Le Moigne, l'Italien s'est réveillé au retour des vestiaires en mettant davantage d'intensité dans ses transmissions et ses déplacements. Il est à l'origine du troisième but de Cavani.

Benjamin Stambouli (5,5) : C'est évident, l'ancien Montpelliérain n'a pas le talent d'un Verratti ou d'un Pastore, d'où le peu d'occasions du PSG en première période. Mais son énorme activité et sa capacité à se projeter vers l'avant font du bien dans l'entrejeu.

Christopher Nkunku (6,5) : Après un début de match assez timide, le milieu de 18 ans s'est bien fondu dans le collectif parisien en touchant beaucoup de ballons et avec très peu de pertes de balle. Il a également réalisé quelques appels en profondeur et a de nouveau fait admirer sa finesse technique. Remplacé à la 77e par Maxwell (non noté).

Ángel Di María (7,5) : Heureusement que l'Argentin était présent sur la pelouse en première période ! Car sans lui, il n'y aurait tout simplement pas eu d'occasion avant la pause. Toujours aussi précis, il a délivré deux magnifiques passes décisives pour Cavani. Remplacé à la 77e par Jean-Kévin Augustin (non noté).

Zlatan Ibrahimovic (5) : Pour être clair, le Suédois a la moyenne grâce à son but en toute fin de match. Car l'attaquant de 34 ans n'a absolument rien montré, si l'on excepte des pertes de balle au milieu de terrain et une grosse occasion ratée sur un centre de Cavani.

Edinson Cavani (8) : Voir commentaires ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

GAZ. AJACCIO 0-4 PARIS SG (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 37e journée
Stade : Stade Ange Casanova - 3.970 spectateurs - Arbitre : M. Lesage

Buts : - E. Cavani (13e) E. Cavani (49e) E. Cavani (58e) Z. Ibrahimovic (90+2e) pour PARIS SG
Avertissements : K. Mangane (74e), pour GAZ. AJACCIO - Thiago Silva (51e), pour PARIS SG

GAZ. AJACCIO : C. Maury - A. Touré (K. Mayi, 70e), R. Filippi, P. Martinez, Issiaga Sylla - A. Coeff, D. Ducourtioux (A. Youga, 85e), K. Mangane, J. Le Moigne (D. okovic, 56e) - K. Boutaïb, J. Zoua

PARIS SG : K. Trapp - Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, L. Kurzawa - T. Motta, B. Stambouli, C. Nkunku (Maxwell, 78e) - Á. di María (J. Augustin, 77e), Z. Ibrahimovic, E. Cavani (Lucas Moura, 59e)

La joie collective des Parisiens après l'ouverture du score

Auteur d'un triplé, Cavani n'a pas boudé son plaisir

Plutôt discret sur la rencontre, Ibrahimovic a tout de même marqué un but 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
PSG-Bayern, qui va se qualifier ?

Qualification du PSG
Qualification du Bayern Munich
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Gaz. Ajaccio

G
A
Z
.

A
J
A
C
C
I
O
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
>remplacé par Mayi, 70e4Touré
>remplacé par Youga, 85e4,5Ducourtioux
carton jaune, 74e4Mangane
>remplacé par Djokovic, 56e4,5Le Moigne
carton jaune, 51e7Silva
>remplacé par Maxwell, 78e6,5Nkunku
>remplacé par Augustin, 77e7,5Di María
but, 90e+25Ibrahimovic
but, 13e
but, 49e
but, 58e
3 >remplacé par Lucas, 59e8Cavani


MASQUER LA PUB