Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon : l'écart avec le PSG, la question de l'entraîneur, le futur recrutement... Aulas livre ses confidences !

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/05/2016 à 20h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Personnage incontournable du football français, Jean-Michel Aulas voit grand pour son Olympique Lyonnais. Le président des Gones entend bien faire de son club une place forte du football européen dans les années à venir en mettant en place une équipe très compétitive.

Lyon : l'écart avec le PSG, la question de l'entraîneur, le futur recrutement... Aulas livre ses confidences !
Jean-Michel Aulas se veut ambitieux pour son OL.

Souvent décrié pour ses sorties qui font beaucoup parler, Jean-Michel Aulas n'en demeure pas moins un président compétent qui a permis à l'Olympique Lyonnais de devenir un des clubs français les plus compétitifs depuis plus d'une décennie.

Malgré le retard pris ces dernières années sur le Paris Saint-Germain, qui écrase la concurrence avec 27 points d'avance en Ligue 1 sur son dauphin après 36 journées, le boss rhodanien estime pourtant que l'écart n'est pas si important et espère revenir sur le club de la capitale d'ici deux ou trois ans.

Rattraper le PSG, un objectif majeur

«A partir du moment où nous avons réussi à maintenir notre avance sur le plan de l'académie et réussi à construire notre stade, par rapport à Paris mais aussi à la plupart des grands clubs européens, on peut dire que l'écart entre eux et nous est de deux ou trois ans», a confié l'homme d'affaires dans un entretien accordé à Goal, avec l'espoir d'un avenir radieux après le début de saison très compliqué des Gones.

«Il nous faut ce temps pour monter en pleine puissance dans ce formidable ensemble. Si on a la chance de participer aux Coupes d'Europe deux ou trois années de suite, on aura trouvé un équilibre économique avec les ressources européennes qui nous permettront de revenir très près du PSG», a-t-il continué, alors que son club accueillera Monaco, 3e, dans la «finale» pour la place de dauphin de l'institution francilienne, samedi (21h) lors de la 37e journée. «En tout cas j'en suis convaincu, c'est notre projet», a-t-il assuré.

Génésio devrait rester le numéro un

Un futur qui devrait se faire avec l'entraîneur actuel, Bruno Génésio. L'ex-adjoint d'Hubert Fournier, qui a repris les rênes de l'équipe première lors de la trêve hivernale, a fait ses preuves selon son supérieur hiérarchique en permettant à l'OL de retrouver les sommets de la L1. Malgré tout, Aulas conserve l'envie de mettre en place un manager général «à l'anglaise», nécessitant donc l'arrivée d'un entraîneur avec beaucoup plus de bouteille pour aller voir plus haut sur la scène continentale.

«On repartira avec Bruno. Les gens avec lesquels nous discutons le font aussi avec Bruno qui fait partie de ceux qui décident de l'organisation future. Bruno a trop bien réussi pour qu'on puisse imaginer se priver de ses compétences», a admis l'homme de 67 ans. «Ce qu'il fait cette année est éminemment productif et performant. On voit qu'il a la tête sur les épaules et qu'il ne se laisse pas déstabiliser par ce début de succès», s'est-il rassuré, avant de se montrer bien plus ambitieux.

Une recrue de choix l'été prochain ?

Si certaines recrues ont réglé la mire en cette deuxième partie de saison après des premiers pas difficiles (Yanga-M'Biwa, Rafael, Morel, Darder), le début de saison de l'OL a été catastrophique, avec notamment une élimination en Ligue des Champions malgré un groupe à priori abordable composé du Zénith Saint-Pétersbourg, d'un Valence très faible et de La Gantoise. Du coup, Aulas se fait bien plus prévenant et a averti : il ne faudra pas se tromper à l'intersaison dans le recrutement, avec si possible l'arrivée d'une pointure.

«Ça peut être un joueur que tout le monde attend. Ça peut aussi être pour remplacer un joueur qui serait parti», a-t-il indiqué. «Un joueur de niveau international. Il faut attendre de savoir qui va rester et qui va partir, mais en cas de qualification en Ligue des Champions, on sait qu'on aura les moyens de faire un effort important», a prévenu le dirigeant lyonnais. Pour cela, il faudra se maintenir au 2e rang en Ligue 1 et s'assurer une qualification directe pour la plus prestigieuse des compétitions européennes. Dans tous les cas, Aulas se montre très ambitieux !

Que pensez-vous des propos d'Aulas ? Maintenir Génésio est-il le meilleur choix à faire pour franchir un palier ? Quelles recrues pour l'OL ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur renfort offensif pour le Real cet été ?

Haaland
Mbappé
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB