Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Man City-PSG : la presse française déçue par le gâchis et pointe du doigt Blanc, les Anglais fêtent le "King Kev"...

Par Romain Rigaux - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 13/04/2016 à 11h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au lendemain de l'élimination du Paris Saint-Germain face à Manchester City (2-2, 0-1) en quart de finale de la Ligue des Champions, la presse française a la gueule de bois et cherche les coupables. Laurent Blanc n'est pas épargné. De l'autre côté de la Manche, les médias britanniques sont conquis par Kevin De Bruyne, unique buteur de la rencontre mardi soir.

Man City-PSG : la presse française déçue par le gâchis et pointe du doigt Blanc, les Anglais fêtent le
La déception des Parisiens après le but de City...

«Quel fiasco !» (L'Equipe), «PSG, la fin d'une génération» (Le Parisien), «Fantomatique et battu à City, ce PSG-là ne méritait pas d'aller en demies» (Le Figaro), «Le PSG ne verra (toujours) pas les demi-finales» (Le Monde), «Encore raté pour le PSG» (Libération), «Hors-sujet, le PSG n'aura jamais été à la hauteur» (Eurosport), «Très décevant, Paris s'arrête encore aux quarts...» (Maxifoot)...

On l'aura compris, la déception est au rendez-vous dans la presse française après l'élimination du Paris Saint-Germain en quart de finale de la Ligue des Champions. Tenu en échec à l'aller (2-2), le PSG n'a jamais affiché le visage d'une équipe capable d'inverser la tendance sur la pelouse de Manchester City (1-0), mardi.

Blanc, le principal fautif

«C'est l'idée d'un immense gâchis qui anime l'état-major du club, ce matin» , indique L'Equipe. «Si Manchester City n'a pas volé son ticket pour le dernier carré, difficile de ne pas constater que le PSG n'a pas affiché le niveau dont on le sait capable» , juge RMC. «Les Citizens ont progressé. De manière exponentielle. Les Parisiens, eux, n'y arrivent toujours pas. Et restent une nouvelle fois à quai. Loin du wagon menant au dernier carré» , estime Le Figaro. Si la prestation des joueurs parisiens est critiquée, c'est surtout Laurent Blanc qui est pointé du doigt après cet échec.

«Blanc a eu tout faux» , lance L'Equipe, qui estime que «cet échec est d'abord celui de Laurent Blanc et de la génération Ibrahimovic.» De son côté, le quotidien Le Parisien souligne également les «choix incompréhensibles à l'aller comme au retour, des hommes comme du plan de jeu» de l'entraîneur du PSG. «Mais le Cévenol est le premier responsable de cette élimination parce que ses choix n'ont pas mis ses hommes dans les meilleures conditions et qu'il a fragilisé le collectif» , estiment nos confrères d'Eurosport.

Aurier, Ibrahimovic et Di Maria en prennent pour leur grade

Parmi les principaux joueurs visés, on retrouve Serge Aurier, «l'homme maudit de cette double confrontation» pour L'Equipe. «Mais en voulant relancer Serge Aurier, l'entraîneur parisien a finalement fait l'inverse. Il l'a sacrifié» poursuit le journal. «Déjà peu performant au Parc des Princes, l'Ivoirien n'a eu de cesse de faire planer un vent de fébrilité dans une arrière garde parisienne pourtant protégée à la perfection par Thiago Silva» , indique Le Figaro. Zlatan Ibrahimovic en prend lui aussi pour son grade.

«Le Suédois n'a rien proposé» , lance L'Equipe. «Son aura, son talent, sa hargne devaient faire toute la différence. Mais le Suédois, âgé de 34 ans et en fin de contrat en juin, a finalement été plutôt transparent» , juge Le Parisien. Autre joueur pointé du doigt : Angel Di Maria. «Perdus, les Parisiens n'ont presque rien montré sur les 45 premières minutes, à l'image d'un Di Maria très attendu dans ce genre de match mais fantomatique» , estime RMC. «Di Maria, le gâchis» , lâche L'Equipe.

Les Anglais savourent et encensent De Bruyne

Évidemment, les sourires sont au rendez-vous outre-Manche. «City enfin parmi l'élite» , titre le Times, qui évoque une «nuit historique». «Sacrebleu, Manchester City est en demies» , écrit en français le Manchester Evening News. «Un brillant Kevin De Bruyne envoie City au pays des rêves» , titre The Telegraph. «A la fin de ce match, une nouvelle superpuissance européenne allait voir le jour et cela n'a pas été le tour du PSG» , poursuit le journal.

Arrivé l'été dernier chez les Skyblues et unique buteur mardi soir, Kevin De Bruyne est encensé par la presse britannique. «Simply De best» , lance The Sun dans un jeu de mot. C'était «King Kev» , déclare le Daily Mirror, alors que le Guardian estime que l'ancien joueur de Wolfsburg «a terrassé le PSG» . De Bruyne a «atteint les sommets» observe le Times avant d'ajouter : «L'obsession du PSG pour museler Agüero a laissé trop d'espaces à De Bruyne» . Excellent également contre les Parisiens avec plusieurs arrêts importants, Joe Hart est qualifié de gardien «de classe mondiale» par le Mirror.

La Une de L'Equipe

Le Times savoure

Le jeu de mot du Sun

Le «King Kev»

Que vous inspirent les titres et les observations de la presse française et anglaise ? 'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB