Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ligue des Champions : les clés du match, Agüero-De Bruyne, l'état des troupes... Blanc se livre avant Manchester City !

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 05/04/2016 à 15h33
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain reçoit Manchester City ce mercredi (20h45), lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions. Présent en conférence de presse, l'entraîneur Laurent Blanc a livré les clés de la rencontre et se dit méfiant face à un adversaire qu'il juge redoutable.

Ligue des Champions : les clés du match, Agüero-De Bruyne, l'état des troupes... Blanc se livre avant Manchester City !
Blanc a évoqué le choc contre Manchester City.

Paris Saint-Germain - Manchester City, un choc inédit en Ligue des Champions entre deux formations bâties pour aller au bout de cette compétition. Si le club de la capitale a une plus grande expérience de ces rendez-vous avec ses quatrièmes quarts de finale consécutifs, la formation mancunienne reste un adversaire dangereux dont se méfie beaucoup Laurent Blanc.

Blanc se méfie du «frère mancunien»

Heureux d'avoir évité le FC Barcelone, le Bayern Munich ou le Real Madrid, le coach francilien estime que les Citizens restent un gros morceau. «Lors du tirage, nous y compris, tout le monde était content d'éviter les deux ogres du foot européen que sont le Barça et le Bayern et on peut ajouter le Real» , a lâché Blanc, qui respecte son adversaire de mercredi. «Mais le tirage n'est surtout pas facile. J'ai tenu un discours aux joueurs en disant qu'il ne faut pas écouter ces gens-là, qui ne connaissent rien au football. On rencontre un grand club européen.»

L'ex-sélectionneur des Bleus estime d'ailleurs que le style prôné par l'entraîneur mancunien, Manuel Pellegrini, n'est pas loin de celui qu'il a mis en place pour son PSG. Un mauvais point pour lui. «Le jeu de Manchester City ne nous convient pas. Ils ont la même philosophie que nous. Eux aussi veulent avoir le contrôle du ballon» , a pensé le Français. «Ça va donc être une grosse bataille pour avoir la possession de balle et mettre l'adversaire dans un schéma de jeu auquel il n'est pas habitué. Ce sera la clé du match. Ça sera un gros match, avec une grosse intensité. Il faudra être très performant dans le coeur du jeu et en défense» , a-t-il ajouté.

Agüero-De Bruyne, les poisons à contenir

A domicile, le PSG devra tout faire pour garder son but inviolé. Pour ce faire, les Parisiens devront contenir le danger numéro un côté mancunien : Sergio Agüero. Blanc s'est montré très élogieux à l'égard de l'attaquant argentin. «Kun est un joueur magnifique, je l'adore. C'est plus ou moins comme Romario au Brésil, il est petit, fort, costaud. C'est un point fort de City et on va essayer de ne pas lui permettre d'avoir des espaces» , a révélé le tacticien cévenol.

Mais le buteur albiceleste ne sera pas le seul danger pour les Skyblues. De retour après une longue blessure de deux mois, le maestro Kevin De Bruyne est déjà en forme. Buteur contre Bournemouth (4-0), samedi, pour son retour à la compétition, le Belge devra être surveillé de très près. «De Bruyne est un joueur de qualité, c'est un super joueur qui peut évoluer à plusieurs postes» , a lancé l'ancien Bleu. «Il crée des brèches, il donne des passes décisives, il marque. Leur effectif, en quantité, est beaucoup plus ample que celui du PSG. C'est une force supplémentaire pour Manchester City» , a-t-il continué.

Pastore forfait, Di Maria de la partie

Des effectifs qui ne seront pas au complet. Si du côté anglais, Vincent Kompany, Raheem Sterling et Yaya Touré sont d'ores et déjà indisponibles, le flou persiste toujours autour des présences de Joe Hart et Nicolas Otamendi. Côté parisien, c'est Javier Pastore qui ne tiendra pas sa place, insuffisamment remis de ses douleurs aux mollets. «A ce jour, les deux seuls joueurs indisponibles sont Marco (Verratti) et Javier (Pastore)» , a révélé l'homme de 50 ans.

Au contraire du milieu offensif Angel Di Maria, bel et bien présent pour ce choc après avoir été préservé contre Nice (4-1), samedi. «Di Maria est en pleine forme. On l'a préservé car le retour des Sud-Américains a été compliqué. En plus il avait reçu un coup au tibia. Il s'est entraîné, samedi, dimanche, lundi. Je peux vous dire qu'il est bien» , a rassuré le natif d'Alès. Une chose est sûre : il ne va pas falloir prendre les Citizens à la légère et compter sur toutes les forces vives de l'effectif pour prendre une option sérieuse sur le dernier carré tant convoité...

Selon vous, Paris fera-t-il la différence dès le match aller ? Les absences côté manucien sont-elles trop importantes pour contenir les Parisiens ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB