Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'inévitable MSN fait plier les Gunners - Débrief et NOTES des joueurs (Barça 3-1 Arsenal)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 16/03/2016 à 22h44
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une belle partie, le FC Barcelone a battu Arsenal (3-1), ce mercredi soir, lors du 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Un succès au forceps pour des Blaugrana parfois fébriles en défense. Pour la 6e fois consécutive, les Gunners s'arrêtent aux portes des quarts de finale.

L'inévitable MSN fait plier les Gunners - Débrief et NOTES des joueurs (Barça 3-1 Arsenal)
Neymar a mis le Barça sur les bons rails.

A défaut d'avoir souffert, le FC Barcelone a dû batailler ferme pour finir le travail. Face à une vaillante équipe d'Arsenal, les Catalans ont finalement pris le dessus (3-1), ce mercredi soir, à l'occasion du match retour des 8es de finale de la Ligue des Champions, pour s'ouvrir le chemin des quarts de finale de la compétition.

Grands favoris à la victoire finale, les Blaugrana ont confirmé leur victoire obtenue à Londres (2-0), avec un peu plus de difficultés que lors de la première manche, grâce à son trio d'attaque magique. Pour Arsenal, la fin de saison risque d'être très longue...

Neymar punit Koscielny

Les Gunners jouaient sans complexe et maîtrisaient le jeu dans les premières minutes alors qu'Özil donnait des frissons à ter Stegen. Petit à petit, les Catalans prenaient le contrôle de la partie et Messi obligeait Ospina à réaliser une énorme parade. Le portier colombien pliait néanmoins dans la foulée sur un plat du pied millimétré de Neymar après une grosse erreur de Koscielny (1-0, 18e). Un coup de massue cruel pour les hommes d'Arsène Wenger qui ne baissaient pas les bras.

Malgré un léger mieux dans le jeu, les Londoniens ne parvenaient pas à mettre en danger l'arrière-garde catalane, pourtant fébrile sur certaines phases. Elneny et Sanchez étaient néanmoins proches d'égaliser mais ils manquaient d'efficacité dans le dernier geste. Des occasions gâchées que pouvaient regretter des Anglais de plus en plus pressants au fil des minutes mais beaucoup trop imprécis dans les zones de vérité...

Elneny et Suarez régalent !

Après la pause, Elneny explosait la lucarne de ter Stegen d'un superbe plat du pied (1-1, 51e). Un but mérité pour des Gunners décomplexés qui pouvaient compter sur un bon Ospina, une nouvelle fois vigilant devant Messi. Sonnés, les Blaugrana frisaient la correctionnelle sur une erreur de Mathieu qui ne profitait pas à Welbeck, trop hésitant. Sous les sifflets du Camp Nou, le Barça terminait finalement le travail grâce à un but sensationnel de Suarez, qui trompait Ospina d'une reprise de volée magique dans la lucarne (2-1, 65e).

Messi termine le travail

Et si Welbeck touchait la barre dans la foulée, ter Stegen sortait le grand jeu devant Sanchez et Giroud ! Des occasions en or ratées par des Gunners punis en fin de rencontre par un Messi insatiable, qui éliminait Ospina d'un très joli piqué (3-1, 88e). Une victoire logique... mais finalement pas si simple !

La note du match : 7/10

Après le résultat de l'aller, l'intensité allait forcément être moins forte entre une équipe catalane impériale depuis des mois et une formation londonienne au fond du trou. Le match a été néanmoins plus équilibré que prévu même si les Blaugrana ont donné l'impression de gérer sur une pelouse détrempée. Avec une seconde période plus enlevée et des très beaux buts, on a assisté à une belle rencontre au cours de laquelle les supporters du Camp Nou ont sifflé puis applaudi leurs joueurs !

Les buts :

- Koscielny manque sa relance dans l'axe. A 25 mètres, légèrement sur la droite, Suarez fixe la défense adverse et adresse une passe croisée parfaite pour Neymar, parti sur la gauche en profondeur. Le Brésilien prend tout son temps et trompe Ospina d'un plat du pied millimétré au ras du poteau droit (1-0, 18e).

- Sur le côté droit, Sanchez déborde et réalise une passe latérale en direction d'Elneny, seul à l'entrée de la surface. D'un plat du pied puissant, l'Egyptien trouve la lucarne gauche de ter Stegen (1-1, 51e).

- Dans l'angle droit de la surface de réparation, Alves effectue un centre parfait vers Suarez, positionné à gauche du point de penalty. L'Uruguayen mystifie Ospina d'une reprise de volée parfaite de l'extérieur du pied droit qui termine sa course dans la lucarne gauche du portier colombien à l'aide de la barre transversale (2-1, 65e).

- Le ballon est mal repoussé par la défense londonienne et parvient jusqu'à Messi sur le côté droit de la surface. L'Argentin se présente seul devant Ospina et l'ajuste d'un très joli ballon piqué à bout portant (3-1, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Javier Mascherano (7,5/10)

Comme d'habitude, l'Argentin s'est montré très, très solide. Impérial, il a été injouable dans les duels face aux attaquants adverses, sauvant même son équipe d'un second but londonien qui aurait pu faire très mal à l'heure de jeu. Si le Barça n'a pas connu une mauvaise surprise en seconde période, c'est bien grâce à son roc albiceleste !

FC BARCELONE :

Marc-André Ter Stegen (6) : malgré les quelques bribes d'occasions des Gunners en première période, le portier allemand n'a rien eu à faire, ne touchant que très rarement le ballon. Au retour des vestiaires, il doit s'incliner sur la très belle frappe d'Elneny qui termine dans sa lucarne gauche. Par la suite, il effectue deux très beaux arrêts devant Sanchez et Giroud qui ont beaucoup plu au public catalan. Un match correct.

Dani Alves (6,5) : une partie plutôt discrète du latéral droit brésilien, plutôt dans la gestion ce soir. Impérial défensivement face à Monreal, il s'est contenté de quelques montées isolées au cours de la rencontre sans vraiment forcer, même si le deuxième but intervient à la suite d'un centre parfait à destination de Suarez. 

Javier Mascherano (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Jérémy Mathieu (4) : en l'absence de Piqué, suspendu pour cette rencontre, le Français était titulaire. Il a eu du mal sur certaines actions face à la vitesse des attaquants d'Arsenal. Il est coupable d'une erreur de relance terrible à l'heure de jeu qui aurait pu profiter à Welbeck sans un sauvetage in extremis de Mascherano. Du mauvais Mathieu ce soir...

Jordi Alba (5,5) : contrairement à Alves, il a été bien plus présent dans la construction du jeu. Forcément, il a eu plus de mal dans le repli défensif face à un Bellerin très rapide, qui plongeait souvent dans son dos. C'est de son côté que Sanchez déborde pour le but d'Elneny.

Ivan Rakitic (5,5) : un tout petit match du Croate, qui n'a pas eu l'impact habituel sur le jeu catalan. La faute à une nonchalance et à une volonté de jouer un peu trop facile qui peuvent le desservir. Remplacé à la 77e minute par Arda Turan (non noté).

Sergio Busquets (6) : match correct de la sentinelle catalane. Pas forcément à son avantage face au pressing très haut des Londoniens, il a réussi à s'en sortir quand il le fallait pour effectuer des premières relances efficaces. Pas du grand Busquets, mais un Busquets au niveau.

Andrés Iniesta (5) : le capitaine catalan n'était pas dans un grand soir. Discret dans la construction du jeu, il n'avait pas son coup de rein habituel et a été plutôt bien contenu par les défenseurs adverses. Remplacé à la 72e minute par Sergi Roberto (non noté).

Lionel Messi (6,5) : Malgré un début de match compliqué avec la présence constante de trois défenseurs d'Arsenal sur lui, l'Argentin a tout de même réussi à se procurer la première grosse occasion de la partie, mais a buté sur un excellent Ospina. Assez discret, l'Argentin a été mieux dans les 20 dernières minutes avec un joli but pour enfoncer le clou en toute fin de partie.

Luis Suárez (7,5) : à défaut d'avoir été dangereux devant les buts en première période, l'Uruguayen a été un véritable poison dans les derniers mètres, se montrant très actif dans la construction du jeu. Passeur décisif sur l'ouverture du score de Neymar, il a réussi à mettre un but formidable sur sa seule occasion de la partie. Et quelle réalisation ! Du solide Suarez, meurtrier dans le dernier geste. Tout le contraire des attaquants adverses...

Neymar (6) : le Brésilien n'a pas eu besoin de mille occasions pour trouver le chemin des filets puisqu'il a mis les siens sur les bons rails sur sa première tentative. Sur l'ensemble de la partie, il s'est néanmoins montré très timide et s'est contenté de régaler le public avec de très beaux gestes.

ARSENAL :

David Ospina (5,5) : l'ancien Niçois est rapidement rentré dans la partie en réalisant une parade extraordinaire devant Messi. S'il s'est incliné sur la première occasion de Neymar, il s'est montré solide dans ses interventions, faisant douter les attaquants adverses. Sur le but de Suarez, il ne peut absolument rien... comme sur celui de Messi.

Héctor Bellerín (5,5) : formé à Barcelone, l'Espagnol avait à coeur de réaliser une grosse prestation au Camp Nou. Comme à l'accoutumée, il s'est montré très actif dans son couloir, posant parfois quelques soucis à Alba grâce à son énorme pointe de vitesse. Il a cependant été bien plus discret en seconde période en baissant largement le pied...

Gabriel Paulista (6) : un gros pressing en début de partie qui a porté ses fruits... jusqu'à l'erreur de Koscielny. Dommage pour lui puisqu'il a été intéressant dans l'impact physique tout au long du match en faisant mal à Messi.

Laurent Koscielny (4) : Mertesacker sur le banc, l'international français était promu capitaine pour cette rencontre. Il a livré un très gros début de match, n'hésitant pas à jouer très dur sur l'homme en intervenant autoritairement face aux attaquants adverses. Malheureusement, l'ancien Lorientais a commis une grosse erreur de relance qui a profité à Neymar, auteur du premier but. Une faute qui a coûté très cher à son équipe puisqu'elle a dû courir derrière le score pour ne pas être décrochée. Dommage.

Nacho Monreal (4) : un match beaucoup trop discret. Il n'a posé aucun problème à Alves, beaucoup trop tranquille dans cette partie. A croire que l'Espagnol ne jouait pas une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions...

Mathieu Flamini (5,5) : l'ancien Marseillais a été préféré à Coquelin dans l'entrejeu. Il a été très agressif dans l'impact avec de nombreuses interventions dans les pieds de ses adversaires. Une première période intéressante qui s'est conclue sur une blessure... Remplacé à la 45e minute par Francis Coquelin (5), qui a repris le flambeau de Flamini avec la même hargne mais qui a été beaucoup trop en retrait dans la construction des actions.

Mohamed El Nenny (6,5) : première rencontre avec Arsenal dans la peau d'un titulaire sur la scène européenne pour l'international égyptien. Le joueur passé par le FC Bâle n'a pas été mauvais ce soir, bien au contraire. Il a joué de manière décomplexée et s'est montré plutôt intéressant dans le choix de ses passes. Après la pause, il marque un très joli but qui a redonné de l'espoir aux siens. Le meilleur joueur de son équipe ce soir.

Alex Iwobi (4,5) : c'était la grosse surprise d'Arsène Wenger dans le onze de départ. Il a beaucoup donné sur son côté mais a manqué de lucidité dans les derniers mètres pour faire mal à la défense catalane. Remplacé à la 73e minute par Theo Walcott (non noté).

Mesut Özil (6) : l'Allemand a très souvent déçu dans les grosses rencontres depuis le début de sa carrière. Intéressant à l'aller, il a de nouveau été correct ce soir, étant souvent à l'origine des principales actions dangereuses de son équipe. Malheureusement pour lui, ses partenaires n'étaient pas forcément dans le bon tempo pour profiter de son excellent travail. Une seconde période bien plus discrète néanmoins...

Alexis Sánchez (5,5) : le Chilien a été transparent en première période. Beaucoup trop timide, il n'a pas réussi à se mettre en position pour poser des problèmes à son ancienne équipe. Bien mieux après la pause avec une passe décisive et deux grosses occasions qui auraient pu faire mouche. C'est dommage.

Danny Welbeck (4,5) : l'international anglais a été préféré à Giroud pour cette rencontre. S'il a été intéressant dans ses courses en profondeur, il a été décevant dans sa capacité à gagner les duels. Pour preuve, son énorme occasion gâchée à l'heure de jeu qui aurait pu redonner de l'espoir aux siens. Remplacé à la 73e minute par Olivier Giroud (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FC BARCELONE 3-1 ARSENAL (mi-tps: 1-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/8e de finale
Stade : Camp Nou - 76.092 spectateurs - Arbitre : S. Karasev

Buts : Neymar (18e) L. Suárez (65e) L. Messi (88e) pour FC BARCELONE - Mohamed El Nenny (51e) pour ARSENAL
Avertissements : A. Turan (79e), pour FC BARCELONE - M. Flamini (32e), Gabriel Paulista (35e), A. Sánchez (50e), O. Giroud (85e), pour ARSENAL

FC BARCELONE : M. ter Stegen - Dani Alves, J. Mascherano, J. Mathieu, Jordi Alba - I. Rakitic (A. Turan, 77e), Busquets, Iniesta (Sergi Roberto, 72e) - L. Messi, L. Suárez, Neymar

ARSENAL : D. Ospina - Bellerín, L. Koscielny, Gabriel Paulista, Nacho Monreal - M. Flamini (F. Coquelin, 45e), Mohamed El Nenny - A. Iwobi (O. Giroud, 72e), M. Özil, A. Sánchez - D. Welbeck (T. Walcott, 73e)

La MSN a bien préparé la rencontre

Neymar a mis le Barça sur la bonne voie (1-0, 18e)

Elneny a inscrit un superbe but dans la lucarne de ter Stegen (1-1, 51e)

Suarez, un but acrobatique ! (2-1, 65e)

Suarez, heureux de redonner l'avantage aux siens

Wenger y a pourtant cru...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Que conseilleriez-vous à Hatem Ben Arfa ?

Travailler dur pour gagner sa place, ça va finir par payer !
Quitter le PSG au mercato d'hiver !

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment




Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
EURO
2016
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2016
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Banc des remplaçants FC Barcelone

F
C

B
A
R
C
E
L
O
N
E
Banc des remplaçants Arsenal

A
R
S
E
N
A
L
5,5Alba
>remplacé par Turan, 77e5,5Rakitic
>remplacé par Roberto, 72e5Iniesta
but, 88e6,5Messi
but, 65e7,5Suárez
but, 18e6Neymar
carton jaune, 35e6Gabriel Paulista
>remplacé par Coquelin, 45ecarton jaune, 32e5,5Flamini
but, 51e6,5El Nenny
>remplacé par Walcott, 72e4,5Iwobi
carton jaune, 50e5,5Sánchez
>remplacé par Giroud, 73e4,5Welbeck


MASQUER LA PUB