Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'OM peut dire merci à Mandanda... - Débrief et NOTES des joueurs (Gazélec 1-1 OM)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/03/2016 à 20h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre moyenne, le Gazélec Ajaccio et l'Olympique de Marseille se sont neutralisés (1-1) lors du match en retard de la 28e journée de Ligue 1. Une contre-performance pour les Phocéens, qui ratent une belle occasion de revenir à 5 points du podium.

L'OM peut dire merci à Mandanda... - Débrief et NOTES des joueurs (Gazélec 1-1 OM)
Steve Mandanda a été excellent.

L'Olympique de Marseille avait l'occasion de revenir à 5 points de Lyon, 3e. C'est raté ! Sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (1-1), lors du match en retard de la 28e journée, les hommes de Michel ont raté le coche et pointent à la 11e place du championnat.

Face à une équipe corse méritante, qui reste 18e à deux points de Guingamp, première équipe non relégable, l'OM a mené quatre minutes avant de céder sur un coup franc hasardeux de Larbi et enregistre un 5e match consécutif sans succès en Ligue 1.

Sur une pelouse catastrophique, les deux équipes faisaient jeu égal dans les premières minutes. Malgré les conditions difficiles, les débats étaient ouverts même si les occasions manquaient en dehors d'une tentative de N'Koudou bien repoussée par Maury. Alors que les Corses prenaient doucement l'ascendant, le portier ajaccien sauvait les siens sur une nouvelle frappe à bout portant de N'Koudou !

Le début du show Mandanda

Pour mieux progresser, les hommes de Thierry Lauray balançaient de longs ballons dans le dos des défenseurs marseillais mais ces derniers restaient vigilants. La rencontre s'enlisait et les duels étaient de plus en plus rugueux. Agacés, les Phocéens ne parvenaient pas à mettre à mal l'arrière-garde locale, bien en place lors des 45 premières minutes alors que Larbi était proche de tromper Mandanda, auteur d'un magnifique arrêt salvateur peu avant la pause.

Mandanda, quel gardien !

Au retour des vestiaires, Mandanda réalisait une nouvelle parade sur une frappe de Zoua. Émoussés, les Marseillais peinaient à se procurer des occasions et montraient des signes inquiétants sur le plan offensif. De leur côté, Filippi et Mangane se montraient très appliqués dans les duels et ne laissaient aucun répit à leurs adversaires. A peine entré en jeu, Boutaïb obligeait le gardien olympien à un très bel arrêt du pied droit. C'était chaud pour l'OM !

Cabella régale, Mandanda craque

Le capitaine marseillais était impérial puisqu'il repoussait également une tentative désespérée de Ducourtioux dans la foulée ! Quelques minutes plus tard, Cabella profitait d'un excellent service de Batshuayi pour enfin trouver la faille après un joli numéro devant Maury (0-1, 80e). Une joie de courte durée puisque Larbi égalisait sur un coup franc lointain qui traversait la surface sans être touché (1-1, 84e). Un match nul mérité pour le Gazélec qui y a cru jusqu'au bout et qui aurait même pu gagner sans un nouvel exploit de Mandanda devant Boutaïb !

La note du match : 4,5/10

Un match assez pauvre techniquement. Il faut dire que l'état de la pelouse n'a pas du tout aidé et le spectacle s'en est ressenti. C'était un peu mieux en seconde période avec deux buts et une belle fin de match.

Les buts :

- Sur le côté gauche, Batshuayi sert Cabella, seul au niveau du point de penalty. Le meneur de jeu marseillais crochète Maury sur son contrôle intérieur, enrhume Filippi et place un petit plat du pied gauche à mi-hauteur (0-1, 80e).

- A une trentaine de mètres sur le côté gauche, Larbi enroule un coup franc dans la boîte. Personne ne coupe la trajectoire du ballon, qui termine sa course au fond des filets de Mandanda (1-1, 84e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Steve Mandanda (7,5/10)

Peu de travail à faire pour le portier phocéen en première période, mais comme souvent cette saison, il a été plutôt bien fait. Avant la pause, l'international français a été décisif sur le tir à bout portant de Larbi qui aurait pu finir au fond des filets sans une belle intervention. Le capitaine phocéen a réalisé plusieurs belles parades au retour des vestiaires en s'interposant devant les frappes de Zoua, Boutaïb et Ducourtioux. S'il a finalement cédé sur un coup franc lointain de Larbi, le portier a encore sauvé son équipe par la suite en effectuant un dernier exploit devant Boutaïb. Heureusement que l'OM peut compter sur lui...

GAZ. AJACCIO :

Clément Maury (5,5) : le gardien corse a réalisé une première période solide, repoussant les deux tentatives de N'Koudou sans problème. Battu sur le dribble dévastateur de Cabella lors de l'ouverture du score, le portier ne peut pas faire grand-chose sur cette action.

Issiaga Sylla (5) : une première période très propre dans la relance mais il a souvent été débordé par un N'Koudou virevoltant en début de rencontre. Au retour des vestiaires, il a eu étrangement plus de mal alors que N'Koudou était moins offensif. Un match à deux visages assez bizarre.

Roderic Filippi (6) : une partie solide du capitaine corse. Très dur dans ses interventions, il ne s'est jamais laissé faire et a marqué son territoire tout au long de la rencontre. Si le Gazélec veut se maintenir, il aura besoin d'un grand Filippi.

Kader Mangane (6,5) : le solide roc corse a réalisé une grosse première période, se montrant très rugueux dans les duels et impitoyable avec Batshuayi puis Fletcher. Malgré un déchet important avec de nombreuses passes ratées, le défenseur a récupéré 27 ballons et a ainsi délivré une performance intéressante.

Pablo Martinez (6) : un match intéressant du latéral gauche corse, solide tant offensivement que défensivement. Il a rarement été pris à défaut par Cabella dans son couloir. Encourageant.

Jérôme Le Moigne (6) : une partie très sérieuse pour le milieu de terrain. Comme Djokovic, il a beaucoup travaillé défensivement et a gêné la première relance marseillaise grâce à son pressing. Très présent à la récupération avec 25 ballons gagnés, il a été également précis dans ses transmissions. Une embellie à confirmer.

David Ducourtioux (5) : une première période compliquée pour le vétéran ajaccien, beaucoup trop timide dans l'impact et imprécis dans les transmissions. Après la pause, il a eu deux énormes occasions dont une complètement ratée qui aurait pu enfoncer les Olympiens.

Damjan Djokovic (5,5) : à défaut de se montrer efficace offensivement, le Croate s'est montré précieux dans le repli défensif. Il a beaucoup donné malgré un impact moindre dans la production du jeu. Remplacé à la 83e minute par Amine Chermiti (non noté).

Mohamed Larbi (7) : dans une position de meneur de jeu, le meilleur buteur ajaccien en Ligue 1 cette saison s'est beaucoup baladé entre les lignes, posant quelques soucis au bloc défensif marseillais. Il a obligé Mandanda à réaliser plusieurs arrêts et a finalement réussi à trouver la faille sur coup franc de manière assez heureuse. Du bon Larbi ce soir.

John Tshibumbu (4) : préféré à Boutaïb et Chermiti, l'attaquant corse n'a pas eu l'occasion de se mettre en évidence face à la solide défense olympienne. Un tout petit match... Remplacé à la 72e minute par Khalid Boutaïb (non noté), qui a fait du mal à Rekik après sn entrée en jeu.

Jacques Zoua (4) : comme son acolyte de l'attaque, un tout petit match au cours duquel il n'a pas réussi à faire mal à la défense marseillaise. Il en faut vraiment plus pour espérer bouger ses adversaires...

MARSEILLE :

Steve Mandanda (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Javi Manquillo (5) : l'Espagnol s'est montré très discret dans son couloir droit. Gêné par une douleur à un tibia, il s'est contenté de contenir les quelques assauts corses sur son côté. Pour le reste, un match assez moyen.

Nicolas N'Koulou (5,5) : de retour de suspension après son carton rouge contre Saint-Etienne (1-1), le Camerounais n'a pas tremblé devant les quelques assauts de Tshibumbu et Zoua. Malheureusement, il ne peut pas grand-chose sur le but de Larbi, qui a trompé tout le monde.

Karim Rekik (5,5) : annoncé sur le banc, le Néerlandais a appris sa titularisation quelques minutes avant le coup d'envoi de la partie. Il s'est distingué en début de match avec un tacle décisif devant Larbi. Par la suite, des interventions bien senties mais quelques difficultés devant Boutaïb.

Benjamin Mendy (5,5) : le latéral gauche s'est montré assez offensif en début de rencontre sans toutefois réussir à combiner avec N'Koudou. Une seconde période moins tranchante et une activité réduite. A noter qu'il a été insulté par les supporters corses avec des références à sa maman récemment décédée...

Rémy Cabella (6) : peu avantagé par l'état lamentable de la pelouse, le natif d'Ajaccio a néanmoins réussi à poser quelques problèmes à ses adversaires en début de partie. C'est lui qui a trouvé finalement la faille après un joli numéro en fin de rencontre et a assisté impuissant du banc à l'égalisation corse. Remplacé à la 83e minute par Lucas Silva (non noté).

Mauricio Isla (4,5) : encore un match étrange du Chilien. Diarra absent, il aurait dû prendre les clés du milieu pour permettre à l'OM de gagner la bataille dans l'entrejeu. S'il a été correct dans ses relances, il n'a pas apporté ce petit plus qui aurait fait beaucoup de bien au jeu phocéen.

Alaixys Romao (6) : le Togolais profitait de l'absence sur blessure Diarra pour avoir du temps de jeu. S'il a été averti en première période, l'ancien Lorientais a ratissé beaucoup de ballons et a beaucoup donné dans l'entrejeu. Un match sérieux. Remplacé à la 76e minute par Florian Thauvin (non noté), inexistant sur le terrain.

Georges-Kevin N'Koudou (6) : il a été le plus remuant de son équipe en première période et s'est procuré deux belles occasions repoussées par Maury. Malgré tout, il a perdu beaucoup de ballons sur un terrain compliqué. Plus que ses percussions, il a impressionné par son incroyable activité et son repli défensif très important.

Steven Fletcher (4) : incertain avant la rencontre, l'Ecossais était bel et bien dans le onze de départ marseillais pour ce déplacement. Il a eu beaucoup de mal à se défaire du marquage très strict des défenseurs corses, qui ne lui ont pas laissé le temps de se retourner. Une grosse activité mais trop peu d'impact devant. Remplacé à la 65e minute par Bouna Sarr (non noté).

Michy Batshuayi (5,5) : en forme depuis quelques matchs, le Belge a eu bien plus de mal à se mettre en évidence sur une surface très gênante pour les attaquants. Il s'est bien battu et a livré une très belle passe décisive pour Cabella. On en demande quand même plus à l'avant-centre olympien...

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

GAZ. AJACCIO 1-1 MARSEILLE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 28e journée
Stade : Stade Ange Casanova - 4.103 spectateurs - Arbitre : S. Lannoy

Buts : K. Rekik (84e, csc) pour GAZ. AJACCIO - R. Cabella (79e) pour MARSEILLE
Avertissements : J. Le Moigne (31e), Issiaga Sylla (70e), pour GAZ. AJACCIO - A. Romao (38e), R. Cabella (64e), pour MARSEILLE

GAZ. AJACCIO : C. Maury - Issiaga Sylla, R. Filippi, K. Mangane, P. Martinez - J. Le Moigne - D. Ducourtioux, D. okovic (A. Chermiti, 82e) - M. Larbi - J. Tshibumbu (K. Boutaïb, 72e), J. Zoua

MARSEILLE : S. Mandanda - Javi Manquillo, N. N'Koulou, , B. Mendy - R. Cabella (Lucas Silva, 83e), M. Isla, A. Romao (F. Thauvin, 76e), G. N'Koudou - S. Fletcher (B. Sarr, 65e), M. Batshuayi

Cabella a marqué contre son ancien club

Incertain avant la rencontre, Fletcher a eu beaucoup de mal

Mendy au duel avec Ducourtioux

Combat acharné en Corse







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va gagner la Ligue des Champions ?

Atlético Madrid
Real Madrid

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
L'effectif de rêve
LIGUE 1
saison
2015-16
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Gaz. Ajaccio

G
A
Z
.

A
J
A
C
C
I
O
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
carton jaune, 70e5Sylla
carton jaune, 31e6Le Moigne
>remplacé par Chermiti, 82e5,5Djokovic
>remplacé par Boutaib, 72e4Tshibumbu
but, 79e >remplacé par Lucas Silva, 83ecarton jaune, 64e6Cabella
4,5Isla
>remplacé par Thauvin, 76ecarton jaune, 38e6Romao
>remplacé par Sarr, 65e4Fletcher


MASQUER LA PUB