Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : Michel a voulu la jouer "Loco" comme Bielsa, mais ça n'a pas marché...

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/03/2016 à 10h28
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En seconde période du match face à Toulouse (1-1) dimanche dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Michel, a opté pour une équipe très offensive. Mais son pari n'a pas fonctionné, l'Espagnol récoltant seulement le nul et la colère de son capitaine, Steve Mandanda.

OM : Michel a voulu la jouer
Michel s'est montré très audacieux contre Toulouse.

Et de 12 ! En manque de réalisme, l'Olympique de Marseille a une fois encore dû s'employer pour décrocher l'égalisation à domicile contre Toulouse (1-1) dimanche à l'occasion de la 29e journée de Ligue 1. Un score de parité synonyme de douzième match consécutif sans victoire à domicile pour les Phocéens qui n'ont plus gagné au stade Vélodrome en championnat depuis le 13 septembre dernier.

Pourtant, cette fois, on ne pourra pas reprocher à l'entraîneur Michel d'avoir manqué d'audace. Dès la mi-temps, le technicien espagnol a en effet joué la carte de l'offensive en remplaçant le milieu défensif Lassana Diarra, victime d'une petite alerte, par le milieu offensif Abdelaziz Barrada. Après l'ouverture du score toulousaine, l'ancien coach de l'Olympiakos a pris une décision encore plus radicale en sortant le défenseur central Rolando au bénéfice de l'ailier Romain Alessandrini, terminant le match dans une sorte de 4-1-3-2 avec un Barrada totalement perdu au milieu de terrain.

Mandanda livré à lui-même

Un choix certes offensif, mais au bénéfice limité. Si l'OM a certes arraché l'égalisation, il n'a pas su renverser la vapeur et s'est même créé moins d'occasions nettes qu'en première période (7 tirs contre 13 avant la pause). Déséquilibré, le bloc phocéen s'est exposé aux attaques toulousaines (18 tirs concédés). Sans deux arrêts déterminants du capitaine Steve Mandanda, les Marseillais auraient même pu se faire surprendre dans les dernières minutes. A la fin de la rencontre, le gardien ne cachait d'ailleurs pas sa colère.

«On avait énormément de joueurs offensifs. Certes, on doit essayer de revenir au score mais je pense qu'on doit garder un certain équilibre et c'est ce que j'ai demandé tout simplement. Je pense qu'on devait faire preuve de plus d'intelligence. Tout le monde sur le terrain n'avait pas les bonnes consignes», a pesté le gardien international tricolore au micro de beIN Sports à l'issue de la rencontre. Dans le viseur de l'ancien Havrais, plus que ses coéquipiers, Michel, vers qui il a semblé très agité en seconde période. Le technicien ne regrette pourtant pas son choix.

«Fonctionner comme on l'a fait après le but de Toulouse, ce n'est pas une bonne manière de jouer. Evoluer avec quatre avants et un seul milieu, c'était suicidaire mais il fallait oser à ce moment-là. C'est ce que j'ai essayé d'expliquer à mes joueurs. C'est le besoin de points qui a fait qu'on a joué comme cela», s'est justifié l'ancien Madrilène.

Ménès se paie (encore) Michel

Mis sous pression cette semaine par son président, Vincent Labrune, qui estime qu'il y a en partie eu tromperie sur la marchandise alors que l'Espagnol était présenté comme un apôtre du beau jeu, Michel a peut-être voulu également répondre aux critiques. Et imiter un certain Marcelo Bielsa, réputé pour son jeu offensif et ses choix totalement «loco» . Sauf que le succès n'a pas été au rendez-vous.

«Il s'est pris pour Bielsa sans le pressing. Il a tout déséquilibré. S'il gagnait le match il avait raison, mais comme il ne l'a pas gagné, il a tort. Je n'ai pas rêvé, en seconde mi-temps, Mandanda a poussé une énorme gueulante sur le coaching de son entraîneur !», a tancé le consultant Pierre Ménès sur Canal+. Michel a décidément perdu son pari…

Qu'avez-vous pensé du coup de poker tenté par Michel ? Selon vous est-il responsable de la saison décevante de l'OM ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Supporters du PSG, après 2 défaites en 7 journées de L1 pour le PSG d’Unai Emery, êtes-vous inquiets pour la suite de la saison ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
L'effectif de rêve
EURO
2016
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2016
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe


MASQUER LA PUB