Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

FIFA : Platini jette l'éponge !

Par Romain Rigaux - Actu Générale, Mise en ligne: le 07/01/2016 à 20h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Suspendu huit ans de toute activité dans le football, Michel Platini annonce dans un entretien à paraître vendredi dans L'Equipe son retrait de la course à la présidence de la FIFA.

FIFA : Platini jette l'éponge !
Platini ne sera pas le futur président de la FIFA

Cette fois, c'est terminé pour Michel Platini. Dans un entretien à paraître vendredi dans L'Equipe, le président de l'UEFA annonce qu'il retire sa candidature à la présidence de la FIFA. Suspendu huit ans de toute activité dans le football, l'ancien numéro 10 des Bleus explique sa décision.

M. Platini - «je retire ma candidature»

«Je ne me présenterai pas à la présidence de la FIFA. Je retire ma candidature. Je ne peux plus, je n'ai plus le temps ni les moyens d'aller voir les électeurs, de rencontrer les gens, de me battre avec les autres. En me retirant, je fais le choix de me consacrer à ma défense par rapport à un dossier où on ne parle plus de corruption, de falsification, où il n'y a plus rien» , annonce Platini.

Poursuivi suite à un versement en 2011 de 1,8 million d'euros de la part de Sepp Blatter, Platini a toujours clamé son innocence dans cette affaire. Alors qu'il avait annoncé qu'il se battrait jusqu'au bout en saisissant le Tribunal Arbitral du Sport voire la justice civile, l'ancien joueur de la Juve estime que tout a été fait pour qu'il ne puisse pas se présenter et être élu le 26 février prochain.

M. Platini - «ça ne se présente pas bien»

«C'est une question de calendrier, mais pas seulement. Comment remporter une élection quand on est empêché de faire campagne ? Pourtant, quand Blatter s'est retiré, j'ai reçu 150 soutiens déclarés. Une centaine de lettres officielles de fédérations et une cinquantaine de promesses. Tout cela en deux jours» , assure-t-il. Mais Platini va tout de même faire appel pour se défendre.

«En plus des motivations qui doivent encore être rendues, il y aura, derrière, le TAS puis la commission présidée par Domenico Scala (en charge de la commission électorale de la FIFA) qui a dit que j'avais falsifié les comptes. (Ironique) Ça ne se présente pas très bien. Je me suis battu comme je l'ai toujours fait dans ma vie mais on ne m'a pas donné la possibilité de concourir ce coup-ci» , conclut l'ex-international tricolore. Platini laisse donc le Prince Ali, Jérôme Champagne, Gianni Infantino, Cheikh Salman et Tokyo Sexwale se disputer la succession de Sepp Blatter.

Que pensez-vous de la décision de Platini ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Recommandez Maxifoot avec
google
Sondage Maxifoot
Mario Balotelli est-il une bonne idée pour l'OGC Nice ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
L'effectif de rêve
EURO
2016
L'effectif de rêve
LIGUE 1
saison
2015-16
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe


MASQUER LA PUB