Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le TOP 10 des transferts ratés en Ligue 1 de l'été 2015

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 23/12/2015 à 19h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La phase aller du championnat terminée, l'heure est aux premiers bilans. Le temps est venu de juger les recrues estivales des clubs français. Avant l'ouverture du mercato hivernal, Maxifoot vous propose son classement des pires transferts de l'été 2015.

Le TOP 10 des transferts ratés en Ligue 1 de l'été 2015
Mapou Yanga-Mbiwa est la pire recrue de l'été 2015 en L1.

Après les matchs aller du championnat, la rédaction de Maxifoot s'est réunie pour faire un bilan du dernier mercato estival et vous propose son classement des pires recrues de l'été 2015. Ce classement a été réalisé en fonction de deux critères principaux : le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que son apport au collectif à hauteur de 70%, et l'investissement financier (montant du transfert et salaire) du club pour recruter le joueur à hauteur de 30%.

Pour ce classement des plus mauvaises opérations, l'attente suscitée autour du joueur en question est également entrée en ligne de compte. A noter que cette liste n'a de valeur qu'au jour d'aujourd'hui. A la fin de la saison, certains joueurs auront certainement quitté ce classement. A l'inverse, d'autres auront peut-être grimpé dans la hiérarchie, malheureusement pour leurs clubs et leurs supporters. Découvrez le top 10 des transferts ratés de l'été 2015.

A LIRE AUSSI >> Le top 10 des meilleurs transferts du mercato d'été 2015 (diffusé le 24 décembre 2015)

1. Mapou Yanga-Mbiwa (26 ans, de l'AS Roma à Lyon, 8+2 M€)

Après avoir échoué sur le dossier du défenseur central de l'Olympique de Marseille Nicolas Nkoulou, l'Olympique Lyonnais jette son dévolu sur le joueur de l'AS Roma Mapou Yanga-Mbiwa en investissant 8 millions d'euros, plus 2 millions d'euros de bonus éventuels. Deux ans après son départ de Montpellier, le défenseur voulait revenir en Ligue 1 afin de retrouver l'équipe de France à quelques mois de l'Euro 2016... Sauf que rien ne s'est passé comme prévu ! Auteur d'une énorme boulette dès sa première apparition sous les couleurs lyonnaises contre Rennes (1-2), Yanga-Mbiwa a connu des derniers mois très compliqués en enchaînant les mauvaises performances. Dans la galère de l'OL lors de cette première partie de saison, il a été l'un des maillons faibles.

2. Ivan Cavaleiro (22 ans, de Benfica à l'AS Monaco, 15 M€)

A la suite du départ de Yannick Ferreira-Carrasco pour l'Atletico Madrid, l'AS Monaco frappe très rapidement en recrutant son remplaçant, Ivan Cavaleiro. Considéré au Portugal comme l'un des plus grands talents de sa génération, l'ailier est recruté pour 15 M€ en provenance du Benfica Lisbonne. Lors des matchs de préparation, le jeune joueur s'intègre bien et démontre un potentiel intéressant sur son côté associé à Layvin Kurzawa. Puis quelques semaines plus tard, le latéral gauche s'envole pour Paris, laissant Cavaleiro orphelin. De moins en moins utilisé par Leonardo Jardim depuis le mois de septembre, le Portugais chauffe surtout le banc et affiche un bilan de 2 buts en 15 apparitions toutes compétitions confondues. Un bide.

3. Karim Rekik (21 ans, de Manchester City à Marseille, 5 M€)

Après le départ de Jérémy Morel pour l'Olympique Lyonnais, le président de l'Olympique de Marseille Vincent Labrune fait plaisir à son entraîneur de l'époque, Marcelo Bielsa, en recrutant l'une de ses cibles depuis un an, Karim Rekik. Acheté 5 M€ à Manchester City après une dernière année convaincante au PSV Eindhoven, le défenseur central est présenté comme un grand talent. Le problème, c'est qu'il ne l'a pas montré sur les pelouses de Ligue 1 ! Incapable de s'imposer dans l'équipe type de Michel malgré une concurrence ridicule, le Batave s'est surtout distingué pour ses performances moyennes et ses énormes bourdes contre Monaco (3-3) ou encore Montpellier (2-2). Dans quelques années, Rekik aura peut-être progressé, mais pour l'instant, l'OM n'a pas fait une bonne affaire.

4. Claudio Beauvue (27 ans, de Guingamp à Lyon, 4,5+3M€)

27 buts, 6 passes décisives toutes compétitions confondues, Claudio Beauvue avait crevé l'écran avec Guingamp l'an dernier. Pisté par l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais, l'attaquant s'engage avec OL lors d'un transfert estimé à 4,5 M€, plus 3 M€ de bonus éventuels. Recruté pour former un trio magique avec Alexandre Lacazette et Nabil Fekir, le Guadeloupéen n'a toujours pas trouvé sa place dans le collectif lyonnais. Avec seulement 6 petits buts, dont deux penalties, en 26 apparitions toutes compétitions confondues, Beauvue déçoit énormément et traverse les rencontres tel un fantôme. Pire encore, son comportement laisse à désirer dans le vestiaire avec une attitude parfois limite avec son entraîneur Hubert Fournier.

5. Guido Carrillo (24 ans, d'Estudiantes à Monaco, 9 M€)

A la recherche d'un attaquant de pointe, Monaco décide d'investir 9 M€ sur le buteur d'Estudiantes Guido Carrillo. Courtisé pendant plusieurs mois par le FC Porto et l'Olympique de Marseille, l'Argentin débarque sur le Rocher avec une bonne réputation... Mais quel flop ! En 22 apparitions toutes compétitions confondues, Carrillo a marqué seulement deux buts et brille surtout par sa maladresse devant la cage. Même si le jeune joueur a sûrement besoin d'un certain temps d'adaptation pour sa première expérience en Europe, son inefficacité pose de sérieux problèmes à l'ASM. Quand on pense qu'un certain Valère Germain, prêté par Monaco, flambe à Nice...

6. Rolando (30 ans, de Porto à Marseille, 1,5 M€)

Le dernier jour du mercato, l'Olympique de Marseille surprend son monde en recrutant le Portugais Rolando en provenance de Porto pour un montant d'1,5 M€. Si le coût du transfert n'est pas très important, le rendement du défenseur central a été catastrophique sur cette première partie de saison. Incapable de s'imposer dans l'équipe titulaire de Michel, il a démontré des énormes lacunes avec notamment un immense déficit de vitesse. Coupable de nombreuses erreurs notamment avec deux mains en quelques minutes face à Paris (1-2), le Lusitanien est une mauvaise pioche pour l'OM. En même temps, le vétéran de 30 ans était en perte de vitesse depuis 4 ans...

7. Lucas Ocampos (21 ans, de Monaco à Marseille, 7 M€)

Pas éligible lors de la dernière édition de ce Top 10 des transferts ratés puisqu'il était encore à Monaco, Lucas Ocampos mérite clairement sa place cette année ! Après un prêt plutôt moyen lors des six derniers mois de la saison 2014-2015, l'Argentin est tout de même recruté par l'Olympique de Marseille pour 7M€. Encore une fois, il a été acheté sur la demande de Marcelo Bielsa... Depuis le départ du technicien, Ocampos a enchaîné les matchs sous les ordres de Michel en raison des blessures à répétition de Romain Alessandrini, l'occasion de se rendre compte des limites du Sud-Américain. Avec 4 buts en 22 apparitions toutes compétitions confondues, l'ailier a été particulièrement décevant sur cette première partie de saison avec des performances catastrophiques et une inefficacité chronique devant le but. L'OM doit bien regretter son chèque.

8. Sergi Darder (22 ans, de Malaga à Lyon, 12 M€)

Après un long feuilleton avec Malaga, l'Olympique Lyonnais a réussi à s'attacher les services de Sergi Darder pour 12 millions d'euros. Recrue la plus chère de l'été pour l'OL, l'Espagnol était très attendu par les supporters lyonnais, notamment pour passer un cap en Ligue des Champions. Sauf qu'il n'a pas du tout été à la hauteur. Régulièrement blessé, le milieu de terrain ne s'est pas du tout imposé dans l'équipe d'Hubert Fournier et a même été relégué sur le banc lors des dernières semaines. En manque de confiance, Darder va devoir montrer un autre visage en 2016 pour justifier le montant de son transfert.

9. Kolbeinn Sigthórsson (25 ans, de l'Ajax à Nantes, 3 M€)

Pour une équipe comme le FC Nantes, un investissement de 3M€ est très important, les espoirs placés en Kolbeinn Sigthórsson étaient donc énormes avant le début de la saison. Recruté en provenance de l'Ajax Amsterdam, l'Islandais devait régler tous les problèmes offensifs des Canaris. Le premier bilan ? 1 seul petit but en 14 apparitions toutes compétitions confondues ! Avec une telle erreur de casting lors du mercato d'été, ce n'est pas étonnant de voir que Nantes dispose de la 2e moins bonne attaque de L1 (14 buts) juste derrière la lanterne rouge, Troyes. Un vrai flop.

10. Stephan El Sharaawy (23 ans, de Milan à Monaco, prêt)

Pour occuper cette dernière position, les prétendants étaient nombreux, mais la déception autour de Stephan El Sharaawy a fait basculer les choses en sa (dé)faveur. Prêté par le Milan AC avec une option d'achat obligatoire de 15 M€ après 25 matchs disputés, l'international italien souhaitait relancer sa carrière à Monaco après deux dernières années gâchées par les blessures. Physiquement, l'attaquant a été épargné sur le Rocher, mais ses prestations ont été décevantes. Baladé à plusieurs postes par Leonardo Jardim, El Sharaawy n'a toujours pas trouvé le bon rythme et a inscrit 4 buts en 24 apparitions toutes compétitions confondues. Ces derniers jours, il se murmure que l'ASM pourrait mettre un terme à son prêt en janvier afin d'éviter de dépenser une somme importante pour un élément en échec.

Ils auraient pu aussi intégrer la liste :

D'autres joueurs auraient pu intégrer cette liste. Tout d'abord, on pense au Monégasque Rony Lopes. Recruté pour 10 M€, le Portugais a déçu au sein du club de la Principauté. Brillant en prêt à Lille en 2014-2015, le milieu de terrain était attendu au tournant à Monaco, mais il n'est pas parvenu à s'imposer (2 apparitions) et se trouve victime des choix parfois douteux de Leonardo Jardim.

Ensuite, il y a le Lillois Baptiste Guillaume. Acheté tout de même 4 M€ en provenance de Lens, le Belge n'a pas inscrit le moindre but en 11 apparitions et ne confirme pas son potentiel. Il y a également le cas du gardien Toulousain Mauro Goicoechea. Même si le TFC ne s'est pas ruiné sur ce dossier (0,5M€), le portier a été catastrophique et a été finalement remplacé par un gamin de 16 ans, Alban Lafont.  Enfin à Marseille, le latéral gauche Paolo De Ceglie, prêté par la Juventus Turin, s'est ridiculisé à l'occasion de ses six apparitions alors qu'Abou Diaby n'a toujours pas retrouvé les terrains. Pour l'instant, l'ancien Gunner est un pari perdu pour l'OM, espérons qu'il nous fera mentir en 2016...

Quel est votre podium des transferts ratés de l'été 2015 à mi-saison ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

A LIRE AUSSI >> Le top 10 des meilleurs transferts du mercato d'été 2015 (diffusé le 24 décembre 2015)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB