Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Bordeaux avait l'envie, pas Monaco... - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 3-0 ASM)

Par Romain Rigaux - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 16/12/2015 à 18h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans une rencontre quasi à sens unique, Bordeaux s'est logiquement imposé face à Monaco (3-0) en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Visiblement, l'ASM n'avait pas envie de poursuivre son aventure dans cette compétition...

Bordeaux avait l'envie, pas Monaco... - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 3-0 ASM)
Ounas a fait des misères aux Monégasques

Dans un match entre deux équipes récemment éliminées de la Ligue Europa, c'est Bordeaux qui a décroché sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue face à Monaco (3-0) ce mercredi. Une victoire logique pour les Bordelais face à un club de la Principauté qui n'a jamais affiché l'envie nécessaire pour poursuivre l'aventure.

Ounas met le feu

Très sérieux dès le coup d'envoi de la rencontre, les Bordelais n'avaient besoin que de deux actions pour prendre l'avantage. Si la première frappe soudaine d'Ounas était détournée par Nardi, la deuxième était la bonne et le jeune attaquant bordelais ouvrait le score d'une belle frappe du gauche après s'être infiltré entre trois Monégasques (1-0, 16e). Le néo-pro girondin faisait ensuite d'autres misères, dont un petit pont sur Wallace dans la surface, mais n'avait pas la même réussite dans le dernier geste. Et côté monégasque ? Eh bien pas grand-chose à se mettre sous la dent pour une équipe de l'ASM décevante qui n'avait cadré aucun tir à la pause...

Monaco se saborde...

Au retour des vestiaires, Monaco affichait de meilleures intentions mais Raggi plombait rapidement la nouvelle envie monégasque en gâchant une grosse opportunité. Et puis Wallace assommait un peu plus cette équipe de l'ASM en se faisant devancer par Rolan qui ajustait Nardi pour doubler la mise (2-0, 57e). Ensuite, les Girondins donnaient l'impression de pouvoir marquer sur chaque offensive, mais Nardi se démenait sur sa ligne pour éviter une correction à son équipe en repoussant notamment une frappe à bout portant de Diabaté.

Malgré de timides tentatives, les Monégasques n'y étaient plus en fin de match et Bordeaux gérait assez sereinement son avantage au tableau d'affichage, puis Saivet creusait même un peu plus l'écart d'une tête sur corner (3-0, 89e). Bordeaux était définitivement à l'abri et rejoint Lille, Lorient, Guingamp et Toulouse, les quatre premiers qualifiés de mardi soir pour les quarts de finale.

La note du match : 6/10

Il n'y avait qu'une seule équipe sur la pelouse ce soir. Les Monégasques n'ont existé que lors des dix premières minutes de chaque mi-temps, et ce sont les Bordelais qui ont fait le spectacle en se procurant de nombreuses occasions. Les supporters girondins ont dû apprécier.

Les buts :

- Ounas hérite du ballon aux 30 mètres légèrement excentré côté droit, dépose Bakayoko et crochète Carvalho avant d'enrouler un tir du gauche qui heurte le poteau de Nardi avant de franchir la ligne (1-0, 16e).

- Sur une passe en retrait hasardeuse de Pasalic, Wallace se fait devancer par Rolan qui ajuste Nardi d'une frappe enroulée du droit dans le petit filet (2-0, 57e).

- Sur un corner tiré côté droit, le ballon est détourné au premier poteau et Saivet se retrouve seul au point de penalty pour catapulter le ballon au fond des filets d'une tête piquée (3-0, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Adam Ounas (7/10)

Un véritable poison pour la défense monégasque ! Le néo-pro bordelais avait faim et cela s'est vu. Il a régulièrement fait la différence par sa technique et ses accélérations, régalant notamment avec un petit pont dans la surface sur Wallace puis un autre sur Pasalic. Récompensé en marquant d'une belle frappe après s'être joué de trois Monégasques. Remplacé à la 74e par Gaëtan Laborde (non noté).

BORDEAUX :

Cédric Carrasso (5,5) : bien aidé par une défense vigilante, le gardien bordelais n'a pas eu grand-chose à faire ce soir.

André Poko (6) : le latéral droit bordelais a réalisé un match sérieux. Bon défensivement, il s'est aussi distingué par plusieurs montées débouchant sur de bons centres.

Frédéric Guilbert (6) : très attentif, le défenseur bordelais a effectué de bonnes interventions et de bons retours notamment devant Lemar et Cavaleiro en seconde période.

Cédric Yambéré (6) : il a régné dans le domaine aérien. Appliqué et intraitable sur les longs ballons monégasques. Il rend une bonne copie.

Diego Contento (5) : il n'a pas eu énormément de travail, mais on ne l'a pas senti forcément serein lorsque Monaco passait par son côté en première période. Un bon centre gâché par Diabaté en seconde période.

Jaroslav Plasil (5,5) : de la disponibilité et des appels intelligents, mais pas mal de déchet dans ses transmissions en première période. Plus précis après la pause. Remplacé à la 77e par Abdou Traoré (non noté).

Henri Saivet (7) : le capitaine bordelais a réalisé un bon match. Très actif à la récupération, il a fluidifié le jeu de son équipe en alternant le jeu court et le jeu long. Il a aussi régalé par sa technique dans les petits espaces. Récompensé par un but en fin de match.

Diego Rolan (6,5) : l'Uruguayen est en confiance et il en profite. S'il a eu du mal à se défaire de Fabinho en début de match, il a ensuite eu plus de liberté en se baladant sur les deux côtés en seconde période. Il permet à son équipe de se mettre à l'abri en inscrivant un deuxième but bordelais plein d'opportunisme. Remplacé à la 84e par Robin Maulin (non noté).

Valentin Vada (6) : de la technique et du culot pour l'Argentin qui n'a pas hésité à casser les lignes en se projetant vers l'avant pour apporter régulièrement du soutien à ses attaquants. Très intéressant.

Adam Ounas (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Cheick Diabaté (4) : deux lectures possibles de son match. Tout d'abord, il n'a pas ménagé ses efforts pour un joueur en manque de compétition et son jeu dos au but a profité à ses partenaires. Mais on retiendra surtout plusieurs occasions ratées comme sur cette tête inratable non cadrée alors qu'il est seul face au but.

MONACO :

Paul Nardi (5) : le gardien monégasque ne peut pas grand-chose sur le but d'Ounas mais il s'est illustré sur une frappe et sur un duel face au jeune Bordelais. En seconde période, il réalise un gros arrêt face à Diabaté. Sans lui, l'ASM prenait deux ou trois buts supplémentaires...

Fabinho (5) : sérieux défensivement en première période, le Brésilien a toutefois été assez timide offensivement dans son couloir droit. Remplacé à la 61e par Thomas Lemar (non noté).

Wallace (2) : son match a commencé avec un contrôle raté au milieu de terrain, il a continué avec un petit pont pris dans sa surface, puis il n'est pas loin de marquer contre son camp, avant de se faire devancer par Rolan sur le deuxième but bordelais... Un match à oublier.

Ricardo Carvalho (4) : loin d'être impérial, le défenseur central portugais recule trop sur le but d'Ounas. Remplacé à la 46e par Jérémy Toulalan (4), pas beaucoup plus inspiré.

Andrea Raggi (4) : positionné sur le côté gauche, le défenseur italien a eu du mal à contenir Ounas et les montées de Poko. Tout proche de marquer dès la reprise mais il ne cadre pas sa frappe alors qu'il était seul au second poteau.

Tiemoué Bakayoko (3) : assez transparent dans ce match, comme sur l'action du but d'Ounas où il est éliminé trop facilement. Il a sans doute perdu des points ce soir...

Mario Pasalic (2) : ce match a été un véritable calvaire pour le joueur prêté par Chelsea. Inexistant dans l'entrejeu, il fait la passe pour Wallace qui amène le but de Rolan. Repositionné étrangement côté droit ensuite, il se fait déposer par Ounas avant de sortir sur une blessure. Remplacé à la 71e par Elderson Echiejile (non noté).

Bernardo Silva (4) : on n'a pas beaucoup vu le petit prodige portugais dans ce match. Et pourtant, on sentait qu'il pouvait faire la différence comme notamment sur cette balle de but offerte à Raggi qui ne trouve pas le cadre en début de seconde période.

Gabriel Boschilia (4) : de l'envie en début de match mais beaucoup d'imprécision technique comme sur cette occasion gâchée avec une frappe non cadrée dans la surface. Il s'est éteint progressivement en seconde période.

Ivan Cavaleiro (4,5) : il a été l'un des rares Monégasques à faire des différences balle au pied sur son côté gauche, mais cela reste tout de même insuffisant.

Kylian Mbappé (3) : Leonardo Jardim n'a pas rendu service à son jeune attaquant en le titularisant dans ce match. Très peu de ballons joués et une énorme occasion gâchée avant la mi-temps en se loupant totalement sur son tir lors d'un duel avec Carrasso.

BORDEAUX 3-0 MONACO (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Coupe de la Ligue / 8ee journée
Stade : Stade Matmut-Atlantique - 15.163 spectateurs - Arbitre : F. Schneider

Buts : A. Ounas (16e) D. Rolan (57e) H. Saivet (88e) pour BORDEAUX
Avertissements : - Boschilia (71e), A. Raggi (78e), pour MONACO

BORDEAUX : C. Carrasso, C. Yamberé, D. Contento, F. Guilbert, A. Biyogo Poko, (G. Laborde, 74e)A. Ounas, (Abdou Traoré, 78e)J. Plasil, V. Vada, C. Diabaté, (R. Maulun, 85e)D. Rolan, H. Saivet,

MONACO : P. Nardi, A. Raggi, Fabinho (T. Lemar, 61e), Ricardo Carvalho (J. Toulalan, 46e), Wallace, Bernardo Silva, Boschilia, Ivan Cavaleiro, M. Pasalic (U. Echiejile, 72e), T. Bakayoko, K. Mbappe Lottin,

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Rolan a inscrit le 2e but bordelais

La joie des Bordelais







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB