Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco se complique la tâche - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 0-2 Anderlecht)

Par Eric Bethsy - Actu Europa League, Mise en ligne: le 26/11/2015 à 21h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'un match globalement dominé, l'AS Monaco s'est pourtant inclinée à domicile contre Anderlecht (0-2). Une très mauvaise opération pour le club de la Principauté avant la dernière journée sur la pelouse de Tottenham.

Monaco se complique la tâche - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 0-2 Anderlecht)
La déception d'Almamy Touré et d'Andrea Raggi.

Alors que l'AS Monaco avait l'opportunité de se qualifier pour les seizièmes de finale de l'Europa League en cas de victoire ce jeudi soir, le club de la Principauté s'est fait surprendre à domicile par Anderlecht (0-2). Un scénario assez inattendu au vu de la physionomie du match.

Car les Monégasques, auteurs d'un bon pressing au milieu, se procuraient les meilleures situations en début de partie, notamment par l'intermédiaire de Pasalic qui manquait son duel face à Proto, avant que le gardien belge ne détourne la belle frappe d'El Shaarawy qui prenait le chemin de la lucarne.

Toulalan, le coup dur

Mais à force de laisser passer sa chance, Monaco le payait cash puisque c'est finalement Gillet qui, contre le cours du jeu, ouvrait le score juste avant la pause d'une énorme frappe à l'entrée de la surface (0-1, 45e+1). Un avantage pas forcément mérité pour les Belges, qui profitaient d'une petite baisse de régime monégasque après la sortie sur blessure de Toulalan (29e).

A force de rater des occasions…

Ce qui n'empêchait pas Monaco de repartir à l'attaque au retour des vestiaires. C'est simple, l'ASM procédait en attaque placée tandis qu'Anderlecht tentait d'opérer en contre. Et à ce petit jeu, les hommes de Leonardo Jardim auraient pu égaliser à plusieurs reprises ! Mais les tentatives de Fabinho, El Shaarawy ou Moutinho passaient toutes à côté, tout comme la tête de Touré sur le corner qui suivait.

Le scénario se répétait donc, Monaco se faisait punir une deuxième fois sur un bel enchaînement d'Acheampong (0-2, 78e). Une défaite difficile à encaisser qui complique la tâche des Monégasques, troisièmes de leur groupe et obligés de créer l'exploit sur la pelouse de Tottenham.

La note du match : 4/10

Dans un stade Louis-II encore plus calme que d'habitude (oui c'est possible…), en partie à cause de l'absence des supporters belges, Monaco n'a jamais réussi à emballer la rencontre. Du coup, on a assisté à un match faible en intensité et en rythme.

Les buts :

- A la suite d'un corner mal renvoyé par Pasalic, Gillet reprend de volée sans se poser de question pour fusiller Subasic à l'entrée de la surface (0-1, 45e+1).

- Sur un très long ballon de Mbodj, Acheampong enchaîne très vite contrôle et frappe pied gauche devant Touré et Subasic qui tentait de sortir, en vain (0-2, 78e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Silvio Proto 7,5/10

Incontestablement le meilleur joueur d'Anderlecht ce jeudi soir. Face aux occasions monégasques qui se multipliaient devant son but, le gardien belge n'a jamais cédé et a même sorti le grand jeu à plusieurs reprises, notamment sur une superbe frappe d'El Shaarawy qui se dirigeait vers la lucarne, ou sur une tentative contrée de Moutinho. Le sauveur.

MONACO :

Danijel Subasic (5) : peu sollicité, le gardien croate a tout de même retardé le break sur un centre d'Ezekiel.

Fabinho (6,5) : plutôt discret en début de match, le latéral droit brésilien a ensuite lancé la révolte monégasque lorsqu'il a remplacé Toulalan au poste de sentinelle avec de belles percées plein axe. Il n'est pas passé loin de l'égalisation sur une belle frappe qui a rasé le poteau.

Andrea Raggi (5,5) : pas du tout inquiété par Okaka, l'Italien a passé un match assez tranquille. Seule fausse note, son duel perdu contre Tielemans qui aurait pu coûter cher.

Ricardo Carvalho (6) : souvent au duel avec le même Okaka, le défenseur expérimenté, conscient de son manque de vivacité, a pris un malin plaisir à mettre son adversaire hors-jeu. Une tactique payante.

Fabio Coentrão (5) : malgré quelques montées intéressantes et des centres dangereux, le joueur prêté par le Real Madrid ne s'est pas montré suffisamment décisif, sachant qu'il n'a pas eu beaucoup de travail défensif à effectuer.

Jérémy Toulalan (non noté) : précieux pour son activité dans l'entrejeu, le milieu de terrain s'est rapidement blessé à une cuisse et semble plus qu'incertain pour le déplacement à Marseille dimanche. Remplacé à la 29e par Almamy Touré (4), fautif sur le deuxième but d'Acheampong et qui a raté une belle occasion de la tête.

Mario Pasalic (4) : buteur face à Nantes le week-end dernier, le milieu de terrain n'a pas récidivé contre Anderlecht. Pourtant, il a eu les occasions grâce à sa capacité à se projeter vers l'avant. Mais seul face à Proto, il a manqué son extérieur du pied à la Luis Suarez, et il est impliqué dans l'ouverture du score de Gillet. Remplacé à la 62e par Guido Carrillo (non noté).

João Moutinho (4,5) : beaucoup trop de coups de pied arrêtés manqués ! Dommage, car les Monégasques en ont obtenu pas mal. A noter tout de même une belle volée qui a frôlé la lucarne et une frappe contrée déviée par Proto.

Bernardo Silva (5,5) : très mobile, le Portugais a tenté de prendre le jeu à son compte. Mais s'il a réussi à déstabiliser le bloc belge, il n'a jamais su trouver la passe décisive qui a tant manqué à l'ASM.

Lacina Traoré (6) : souvent moqué pour sa faiblesse technique, l'attaquant ivoirien a bluffé tout le monde ! Très intéressant dans son rôle de pivot, il a aussi fait preuve de finesse pour conserver le ballon et distribuer de bons ballons, comme la talonnade qui aurait pu être décisive si Pasalic avait gagné son duel contre Proto. Remplacé à la 84e par Elderson Echiejile (non noté).

Stephan El Shaarawy (6,5) : sans doute l'un des meilleurs matchs de la recrue monégasque cette saison ! Percutant, il a martyrisé Guillaume Gillet en première période et obligé Proto à sortir une énorme parade. L'Italien prend confiance…

ANDERLECHT :

Silvio Proto (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Guillaume Gillet (6) : secoué par El Shaarawy en première période, notamment sur un joli double contact le long de la ligne de touche, l'ancien Bastiais s'est progressivement repris. Il faut dire que son superbe but a dû le mettre en confiance.

Kara Mbodj (6) : impérial dans ses duels avec les attaquants monégasques, il s'est même permis quelques montées balle au pied avant d'offrir une passe décisive à Acheampong sur un long ballon.

Olivier Deschacht (3,5) : si le défenseur central voulait faire admirer sa qualité de relance, c'est raté ! A l'image de ses deux transversales complètement manquées et qui ont terminé en touche.

Fabrice N'Sakala (4) : toujours aussi offensif, l'ancien latéral gauche de Troyes avait très envie d'apporter son soutien devant. Peut-être même un peu trop puisqu'il est l'auteur d'une simulation grossière qui lui a valu un carton jaune mérité. Mais il a quand même bien fermé son côté.

Steven Defour (3,5) : en grande difficulté face au pressing des Monégasques, la sentinelle belge a eu beaucoup de mal à distribuer le jeu.

Leander Dendoncker (4) : si le milieu de 20 ans s'est toujours appliqué à demander le ballon entre les lignes monégasques, il n'a pas suffisamment été servi pour pouvoir faire la différence.

Andy Najar (5,5) : très en jambes sur son côté droit, l'ailier hondurien a réussi à créer quelques différences. Mais comme Dendoncker, il n'a pas reçu suffisamment de bons ballons. Remplacé à la 65e par Imoh Ezekiel (non noté).

Youri Tielemans (6,5) : quelques secondes de jeu ont suffi pour comprendre que le jeune Belge serait le danger numéro 1 ! Et cela s'est vérifié. Capable de conserver le ballon sous le pressing monégasque, il a permis à ses coéquipiers de remonter le bloc à plusieurs reprises et de lancer des contres dangereux.

Dennis Praet (3) : très discret, le milieu offensif n'a absolument pas posé problème à la défense monégasque. Il est même passé tout près du deuxième carton jaune avant sa sortie. Remplacé à la 76e par Frank Acheampong (non noté), auteur du deuxième but d'Anderlecht.

Stefano Okaka (2) : catastrophique ! L'attaquant italien a mis 45 minutes pour comprendre que la défense monégasque le mettait systématiquement hors-jeu. Et après la pause, il a passé son temps à commettre des fautes. Remplacé à la 84e par Matias Suarez (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Retrouvez tous les résultats d'Europa League sur Maxifoot en cliquant ici.

MONACO 0-2 ANDERLECHT (mi-tps: 0-1) - LIGUE EUROPA - Groupe J / 5e journée
Stade : Stade Louis II. - 5.913 spectateurs - Arbitre : M. Gräfe

Buts : - G. Gillet (45+1e) F. Acheampong (78e) pour ANDERLECHT
Avertissements : S. El Shaarawy (43e), A. Raggi (50e), Fabinho (66e), pour MONACO - F. N'Sakala (25e), S. Defour (58e), D. Praet (70e), S. Proto (88e), pour ANDERLECHT

MONACO : D. Subasic - Fabinho, A. Raggi, Ricardo Carvalho, Fábio Coentrão - M. Pasalic (G. Carrillo, 62e), J. Toulalan (A. Touré, 29e), João Moutinho - Bernardo Silva, L. Traoré (U. Echiejile, 85e), S. El Shaarawy

ANDERLECHT : S. Proto - G. Gillet, K. Mbodji, O. Deschacht, F. N'Sakala - S. Defour, L. Dendoncker - A. Najar (I. Ezekiel, 65e), Y. Tielemans, D. Praet (F. Acheampong, 76e) - S. Okaka (M. Suárez, 84e)

Il restait quelques places au Stade Louis-II...

Proto a repoussé toutes les tentatives des Monégasques

La sortie sur blessure de Toulalan a été un coup dur pour l'ASM

Lacina Traoré a beaucoup pesé devant

La joie des joueurs d'Anderlecht







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB