Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Girondins craquent à la dernière seconde... - Débrief et NOTES des joueurs (Sion 1-1 Bordeaux)

Par Eric Bethsy - Actu Europa League, Mise en ligne: le 05/11/2015 à 21h26
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré une deuxième période plutôt convaincante, Bordeaux n'est pas parvenu à conserver son avantage contre le FC Sion (1-1). Les Girondins laissent filer une belle occasion au classement de ce groupe B de la Ligue Europa.

Les Girondins craquent à la dernière seconde... - Débrief et NOTES des joueurs (Sion 1-1 Bordeaux)
Clément Chantôme n'a pas pu empêcher l'égalisation de Konaté.

N'ayons pas peur des mots, Bordeaux est en crise ! La preuve avec la prestation catastrophique livrée contre le Gazélec Ajaccio le week-end dernier (2-0), suivi du coup de gueule des supporters venus accueillir les joueurs à l'aéroport. Une réaction était donc attendue ce jeudi contre le FC Sion, lors de la 4e journée de Ligue Europa.

Le penalty oublié

Mais comme prévu, c'est une équipe de Bordeaux crispée qui a débuté la partie. Sans inspiration, les hommes de Willy Sagnol, alignés en 4-3-3 avec Yambéré au milieu, avaient la possession du ballon mais leur domination s'avérait stérile si l'on excepte la demi-volée de Touré dans les bras du gardien Vanins (8e). De quoi inquiéter l'entraîneur bordelais très actif sur son banc. En tout cas plus que ses joueurs, qui auraient même pu (ou dû) concéder un penalty sur une faute de Touré sur Assifuah (40e).

Un scénario cruel

Sans conséquence pour le club aquitain, un peu plus tranchant après la pause et qui se procurait enfin une véritable occasion sur une volée de Poko à côté des buts (55e). Et alors que Sion manquait l'ouverture du score au terme d'un contre mené par le même Assifuah, Bordeaux en profitait dans la foulée pour trouver le chemin des filets grâce à Touré, bien servi par Chantôme (0-1, 65e).

Un avantage mérité pour des Girondins plus entreprenants mais toujours en manque de confiance. Et cela s'est vu dans les dernières minutes. Car à force de reculer, la punition intervenait à la dernière seconde de la partie sur une tête de Salatic contrée par Chantôme (1-1, 92e)… Scénario cruel pour Bordeaux qui devra réaliser un exploit à Liverpool pour espérer se qualifier pour les seizièmes.

La note du match : 4/10

Beaucoup plus concernés que le week-end dernier en Corse, les Girondins se sont tout de même montrés timides dans le jeu, se contentant souvent de faire circuler le ballon latéralement. Pas de quoi accélérer le rythme d'une partie en manque d'intensité, malheureusement pour nous et les 250 supporters bordelais présents à Sion.

Les buts :

- Sur le côté gauche, Chantôme efface son adversaire et repique dans l'axe. L'ancien Parisien voit l'appel de Touré plein axe et le sert idéalement. En profitant d'un contrôle un peu aérien, le jeune attaquant fusille Vanins (0-1, 65e) !

- Sur un corner de la droite vers la gauche, Salatic reprend de la tête au premier poteau. Son ballon est contré par Chantôme et finit au fond des filets (1-1, 92e).

Les NOTES des GIRONDINS :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Clément Chantôme (6,5/10)

L'homme du match malgré lui… Car le milieu de terrain a livré une belle prestation avec de nombreux ballons récupérés. Et pour une fois, il n'a pas pris de carton. Il a même offert une merveille de passe décisive à Touré. Mais à la dernière minute, c'est lui qui contre la tête de Konaté sur l'égalisation…

Cédric Carrasso (5,5) : si le gardien bordelais a permis aux siens de conserver l'avantage grâce à une superbe parade, il ne peut rien sur le but de Konaté. Finalement, sauf quelques sorties aériennes sans difficulté, il n'a pas beaucoup été sollicité.

André Biyogo Poko (6) : positionné au poste de latéral droit, le milieu de terrain a donné raison à son entraîneur. Son volume de jeu lui a permis de dédoubler sur les phases offensives, sans jamais oublier le repli défensif. Il aurait même pu marquer sur une reprise de volée après un centre de Contento.

Lamine Sané (5,5) : conscient du danger que représentait son coéquipier en sélection sénégalaise Konaté, le défenseur central s'est chargé de le neutraliser avec autorité.

Nicolas Pallois (6,5) : serein, le gaucher n'a pas manqué une seule intervention. Idem en ce qui concerne ses relances toujours précises et le plus souvent vers l'avant.

Diego Contento (5,5) : de retour dans le groupe et dans le onze de départ, le latéral allemand a semblé beaucoup plus motivé et concerné que lors de ses dernières apparitions. Même ses centres étaient plus précis, à l'image de l'occasion de Poko.

Cédric Yambéré (3) : lorsque l'on évolue en sentinelle devant la défense, les pertes de balle sont interdites. Ce que le défenseur de métier n'a pas compris, lui qui a raté de nombreuses transmissions plein axe. Il est également passé tout près du deuxième carton jaune.

Jaroslav Plasil (5) : irréprochable dans l'envie et la débauche d'énergie, le Tchèque a souffert physiquement au fil des minutes. Du coup, il n'a plus du tout pesé dans l'animation offensive en fin de match.

Clément Chantôme (6,5) : voir commentaires ci-dessus.

Jussiê (5,5) : en position d'ailier sur le côté gauche, le Brésilien a fait parler sa justesse technique pour combiner avec ses coéquipiers. Mais un tel poste demande un certain coffre, ce qu'il n'a visiblement pas étant donné qu'il a progressivement disparu de la circulation. Remplacé à la 63e par Nicolas Maurice-Belay (non noté).

Thomas Touré (6) : très mobile, le jeune attaquant a pris énormément d'initiatives, pas toujours avec réussite. Il n'a pas non plus fait les bons choix sur certaines phases de jeu. Mais il a été récompensé de ses efforts après un bel appel en profondeur qui lui a permis d'ouvrir le score. Remplacé à la 88e par Henri Saivet (non noté).

Cheick Diabaté (5,5) : beaucoup de duels aériens remportés par le Malien, notamment sur des déviations astucieuses. Malheureusement, s'il a bien pesé sur la défense suisse, il s'est souvent retrouvé trop esseulé pour pouvoir échanger avec ses partenaires. Remplacé à la 77e par Enzo Crivelli (non noté).

+ Retrouvez tous les résultats d'Europa League sur Maxifoot en cliquant ici.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS et les plus MAUVAIS joueurs de Bordeaux ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Thomas Touré a ouvert le score pour Bordeaux

Nicolas Pallois s'est montré solide







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB