Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'OM se rassure et endigue la crise ! - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 1-2 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 25/10/2015 à 19h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lors de la 11e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille a dominé (2-1) Lille au Stade Pierre-Mauroy. Avec ce succès, l'OM endigue la crise et remonte à la 14e place du classement.

L'OM se rassure et endigue la crise ! - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 1-2 OM)
La joie phocéenne après l'ouverture du score de Batshuayi.

Les Marseillais peuvent enfin souffler. Après 7 matchs sans victoire toutes compétitions confondues, l'Olympique de Marseille s'est imposé (2-1) sur la pelouse de Lille lors de la 11e journée de Ligue 1. Même si le club phocéen a douté en fin de match, l'OM s'est rassuré dans le jeu avec une performance collective intéressante.

Au classement, Marseille remonte à la 14e place et arrête enfin cette dynamique négative, une sortie de crise provisoire. Dans le même temps, le LOSC plonge à la 15e position et va regretter de ne pas avoir enflammé cette rencontre plus tôt.

Un match équilibré et disputé, le meilleur buteur de L1 frappe !

En début de rencontre, les Lillois se montraient dangereux avec un centre fuyant de Sidibé devant le but de Mandanda. Les premiers frissons dans le Stade Pierre-Mauroy. Avec des espaces importants au sein des deux défenses, l'OM et le LOSC se rendaient coups pour coups, mais manquaient de lucidité dans les zones de vérité à l'image d'une frappe molle de Batshuayi qui terminait dans les bras d'Enyeama.

Par la suite, Boufal était tout proche d'ouvrir le score sur un coup franc, mais sa frappe passait juste à côté du but de Mandanda. Quelques secondes plus tard, sur une louche géniale de Silva à l'entrée de la surface, Alessandrini voyait sa frappe heurter le poteau... mais Batshuayi suivait bien et ouvrait le score (0-1, 37e). Le Belge devient ainsi le meilleur buteur de la L1 avec 8 réalisations !

Le bijou d'Alessandrini, la révolte de Corchia...

Au retour des vestiaires, malgré un premier tir intéressant de Balmont, ce sont les Marseillais qui dominaient les débats avec plusieurs situations intéressantes. Logiquement, l'OM trouvait la faille avec une magnifique frappe enroulée d'Alessandrini dans la lucarne d'Enyeama (0-2, 56e). Malgré les changements de Renard, les Lillois ne parvenaient pas à réagir et Marseille aurait même pu bénéficier d'un penalty sur une faute de Soumaoro sur Batshuayi.

En difficulté, le LOSC profitait d'un cafouillage dans la défense olympienne pour réduire le score par Corchia (1-2, 72e). Quelle envie sur cette action du latéral droit ! Relancés par ce but, les Lillois se jetaient vers l'attaque alors que les Marseillais commençaient à douter. Face à des tentatives nordistes trop timides, les Phocéens tenaient et renouaient enfin avec la victoire ! Un véritable soulagement pour Michel et ses joueurs.

La note du match : 6/10

Avec des espaces laissés par les deux équipes tout au long de la rencontre, cette partie a été rythmée avec des opportunités pour les deux équipes. Malgré un déchet technique important, le match s'est débridé en deuxième période avec de l'intensité et du suspense. Globalement, c'était un bon match de L1 (avec les erreurs qui vont avec) dans une belle ambiance au Stade Pierre-Mauroy.

Les buts :

- Sur une superbe louche de Silva, Alessandrini se présente face à Enyeama mais son tir heurte le poteau... Batshuayi suit bien et ouvre le score d'une frappe puissante (0-1, 37e).

- Après un décalage de Batshuayi à l'entrée de la surface, Alessandrini profite de l'espace pour enrouler un magnifique tir dans la lucarne d'Enyeama (0-2, 57e). Magique !

- Sur un cafouillage dans la surface olympienne, Corchia s'arrache et trompe Mandanda d'un petit piqué (1-2, 72e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lassana Diarra (7,5/10)

Mais que dire de plus sur le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille ? Étincelant depuis le début de la saison, l'international français a été dans la lignée de ses récentes performances avec une activité tout simplement incroyable à la récupération. Dans l'entrejeu, il a complétement écrasé ses adversaires directs et a souvent réalisé la différence par une passe tranchante ou une course vers l'avant. Le patron incontestable de l'OM.

LILLE :

Vincent Enyeama (4,5) : sur les deux buts encaissés, le gardien lillois n'est absolument pas fautif. Fusillé dans sa surface par Batshuayi et dépassé par la frappe d'Alessandrini, le portier a été abandonné par sa défense sur ces deux actions. Sinon, il n'a rien eu à faire.

Sébastien Corchia (6) : face à un Nkoudou très rapide, le latéral droit a eu du mal en début de rencontre à défendre sur l'ancien Nantais. Par la suite, il s'est bien repris avec des interventions importantes. Offensivement, il s'est arraché pour réduire le score afin de relancer le match.

Adama Soumaoro (3,5) : après un bon début de match, le défenseur central a éprouvé des difficultés en étant notamment directement impliqué sur les deux buts. Par la suite, il aurait pu être sanctionné d'un penalty après une intervention très limite sur Batshuayi.

Renato Civelli (4,5) : comme son partenaire en défense centrale, l'Argentin n'a pas été à la hauteur en étant coupable sur les deux buts phocéens. Malgré son agressivité, il a été régulièrement en retard sur l'attaquant de l'OM. Grâce à sa présence dans la surface en fin de match, le défenseur a tout de même été impliqué sur le but de Corchia.

Djibril Sidibé (6) : quelle activité pour le latéral gauche. Avec de très nombreux ballons touchés, le joueur n'a pas ménagé ses efforts et a multiplié les courses sur son côté. Tranchant dans ses montées offensives, il a réalisé des différences notamment en début de match. Défensivement, il est en retard sur le 2e but de l'OM.

Florent Balmont (4,5) : malgré une belle frappe au retour des vestiaires, le milieu de terrain lillois a été globalement dominé par ses adversaires. Grâce à sa combativité, il a tout de même limité les dégâts. Remplacé par Yaw Yeboah (non noté) à la 75e minute.

Rio Mavuba (4) : si Balmont a limité les dégâts, ce n'était pas vraiment le cas du capitaine du LOSC. Complétement écrasé par Diarra, il a perdu de nombreux ballons dans l'entrejeu et s'est montré en grande difficulté sur le terrain à l'image de son erreur sur le 2e but.

Sofiane Boufal (6) : le seul homme dangereux pour Lille ce dimanche. Toujours aussi percutant, l'ailier a sans cesse provoqué les défenseurs adverses et a effectué des différences. Malheureusement, il a été un peu trop individualiste sur certaines situations. Sur un coup franc, il a été tout proche d'ouvrir le score. En deuxième période, il a été un peu plus discret, mais sa performance est plus que correcte.

Marvin Martin (5,5) : titularisé pour la première fois de la saison, le milieu de terrain a semblé sur la bonne voie. Auteur de deux petits ponts, il a enflammé le public nordiste et a donné quelques bons ballons à ses partenaires. Encore trop juste physiquement, il a été remplacé par Souahilo Meité (non noté) à la 59e minute qui n'a pas été flamboyant.

Baptiste Guillaume (4) : généreux dans l'effort, l'ancien Lensois a tout donné sur le côté gauche. Mais à ce poste, l'attaquant n'était clairement pas à l'aise et n'a pas eu un grand impact sur le jeu de son équipe.

Yassine Benzia (3) : avant la rencontre, Renard a lancé à son attaquant «c'est ton match, c'est ton match» ... Mais ce n'était pas du tout le match de l'ancien Lyonnais. Invisible à la pointe de l'attaque, il n'a absolument pas pesé sur cette partie. Remplacé par Sehrou Guirassy (non noté) à la 59e minute qui n'a pas vraiment fait mieux.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5) : si Lille a poussé en première période, l'international français n'a pas eu besoin d'intervenir puisque les attaquants nordistes n'ont pas réussi à cadrer leurs tentatives. A son actif, le gardien a réalisé une belle sortie devant un Boufal menaçant en début de rencontre. Sur le but de Corchia, il ne peut rien faire.

Javier Manquillo (5) : sur son côté, le latéral droit a été en grande souffrance face à un duo Sidibé - Boufal en forme. Souvent effacé à la régulière par son adversaire direct, l'Espagnol a également été en retard à plusieurs reprises sur son placement défensif, heureusement Diarra a souvent rattrapé ses errements. Offensivement, il a tout de même bien combiné avec Alessandrini sur certaines séquences.

Nicolas Nkoulou (4,5) : si le Camerounais a réalisé quelques interventions intéressantes, le défenseur central s'est surtout distingué par ses mauvaises relances et ses nombreuses fautes à l'approche de la surface. Il n'est clairement pas dans le coup depuis le début de la saison...

Rolando (4) : ce n'est toujours pas ça pour le Portugais... En difficulté face à la vivacité des attaquants lillois, il a été parfois effacé trop facilement par Boufal notamment. Pas vraiment serein dans ses interventions défensives, l'ancien joueur de Porto a été une catastrophe à la relance avec de nombreux ballons perdus.

Benjamin Mendy (5) : pour cette rencontre, le latéral gauche avait décidé de surprendre son monde avec une nouvelle coiffure (à la Ibrahim Ba). Dans le jeu, le jeune français a fait des erreurs défensives notamment face au danger numéro 1 lillois, Boufal. Offensivement, il a tout de même eu un apport intéressant à l'image d'un bon centre pour Alessandrini en première période.

Lassana Diarra (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Lucas Silva (5) : tout au long de la première période, le Brésilien ne semblait absolument pas dans le coup. Symbole de ses difficultés, le joueur prêté par le Real Madrid avait complètement raté un coup franc pourtant intéressant. Puis, juste avant la pause, son génie a été visible avec une louche décisive sur le but de Batshuayi. En deuxième période, il a été par contre fautif sur le but lillois en étant trop tendre dans son intervention... Remplacé par Stéphane Sparagna (non noté) à la 88e minute.

Romain Alessandrini (7,5) : après avoir déclaré qu'il avait honte de sortir de chez lui en raison des mauvais résultats de l'OM, l'ailier a eu le mérite de se démener face à Lille. Même si l'ancien Rennais n'a pas été tout le temps en réussite, il a été partout sur le terrain et s'est trouvé impliqué sur les deux buts, avec un véritable bijou sur la 2e réalisation de l'OM. Clairement, il a mouillé le maillot. Remplacé par Mauricio Isla (non noté) à la 85e minute.

Rémy Cabella (6) : même si le joueur prêté par Newcastle est plus à l'aise dans ce rôle de meneur de jeu, il a encore manqué de spontanéité dans ses choix notamment sur une contre-attaque en première période. Malgré sa simulation grotesque, son apport a été intéressant en deuxième période avec une belle envie.

Georges-Kévin Nkoudou (6) : après sa belle entrée en jeu face à Braga en Europa League, l'ancien Nantais a confirmé sa bonne forme. Sur son côté gauche, l'ailier a apporté grâce à sa vitesse et n'a jamais cessé de provoquer ses adversaires. Cependant, le jeune joueur a manqué de lucidité dans le dernier geste avec de nombreux centres ratés. Remplacé par Alaixys Romao (non noté) à la 79e minute.

Michy Batshuayi (7,5) : souvent critiqué, l'international belge est devenu à l'occasion de cette rencontre le meilleur buteur de la Ligue 1 avec 8 réalisations. Si l'attaquant n'a pas été forcément brillant face à Lille, il est bien placé pour ouvrir le score après le poteau d'Alessandrini. Par la suite, il a fait parler son altruisme en étant le dernier passeur sur le 2e but et il aurait même pu bénéficier d'un penalty. Décisif tout simplement.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 - 11e journée
Lille 1-2 Marseille (0-1)
Stade Pierre-Mauroy
Arbitre : Tony Chapron
Buts : Corchia (72e) pour Lille - Batshuayi (37e), Alessandrini (57e) pour Marseille
Avertissements : Civelli (17e), Guirassy (81e), Corchia (83e) pour Lille - Cabella (47e), Nkoulou (51e), Silva (70e), Diarra (84e) pour Marseille

Lille : Enyeama - Corchia, Soumaoro, Civelli, Sidibé - Balmont (Yeboah, 75e), Mavuba - Boufal, Martin (Meité, 59e), Guillaume - Benzia (Guirassy, 59e). Entraîneur : Hervé Renard.

Marseille : Mandanda - Manquillo, Nkoulou, Rolando, Mendy - L. Diarra, L. Silva (Sparagna, 88e) - Alessandrini (Isla, 85e), Cabella, Nkoudou (Romao, 79e) - Batshuayi. Entraîneur : Michel.

La joie de Batshuayi sur l'ouverture du score (37e)

La rage d'Alessandrini après son but (57e)

Sur cette action, Corchia va s'arracher pour réduire le score (72e)

La déception des Lillois après cette nouvelle défaite...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB