Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un derby breton plaisant, mais sans vainqueur - Débrief et NOTES des joueurs (Lorient 1-1 Rennes)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 24/10/2015 à 19h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après une fin de match plaisante avec de nombreuses occasions, Lorient et Rennes se sont neutralisés (1-1) au Stade du Moustoir lors de la 11e journée de Ligue 1. Les deux cartons rouges ont débridé la rencontre.

Un derby breton plaisant, mais sans vainqueur - Débrief et NOTES des joueurs (Lorient 1-1 Rennes)
Raphaël Guerreiro a ouvert le score pour Lorient.

Grâce aux cartons rouges du Lorientais Lamine Koné et du Rennais Giovanni Sio, ce derby breton est devenu complètement dingue. Malgré une fin de match marquée par de nombreuses occasions, Lorient et Rennes se sont neutralisés (1-1) au Stade du Moustoir lors de la 11e journée de Ligue 1.

Si les Rennais enchaînent un 6e match sans victoire, ils se sont rassurés avec une performance intéressante en deuxième période et restent à la 7e place au classement. Seulement un point derrière, les Merlus sont toujours à la 8e position du championnat de France.

Guerreiro à l'affût, des Rennais timides

En début de rencontre, les deux équipes se procuraient des situations offensives intéressantes mais n'étaient pas assez précises dans les zones de vérité pour se montrer réellement dangereuses. Après un petit moment de flottement, Guerreiro profitait d'un mauvais renvoi de Fernandes dans sa surface pour marquer un but opportuniste (1-0, 25e). Premier but sur la première occasion du match !

Malgré les fulgurances de Quintero, les Rennais avaient du mal à réagir en raison d'un système particulièrement défensif avec un Sio très esseulé en attaque. A l'inverse, les Merlus étaient à deux doigts de faire le break sur une magnifique action collective mais Jouffre butait sur Diallo.

Koné voit rouge, Grosicki égalise

Au retour des vestiaires, Rennes réagissait assez timidement et le rythme de la rencontre était assez faible. En forme ce samedi, Guerreiro réalisait encore une fois la différence en servant Le Goff, mais le latéral échouait face à Diallo. En quelques minutes, le match basculait complètement ! Tout d'abord, Koné était logiquement expulsé après deux fautes en 6 minutes. Puis sur le coup-franc suivant, Grosicki égalisait (1-1, 68e), un but validé par la Goal Line Technology.

Sio expulsé, une fin de match dingue !

Malgré l'envie des Rennais d'emballer la rencontre, les Lorientais géraient plutôt bien cette infériorité numérique et tenaient malgré les offensives rennaises. En fin de match, Sio était sévèrement expulsé pour un deuxième carton jaune après un tacle non maîtrisé sur une glissade. Après une fin de match dingue marquée par une frappe de Lautoa sur la transversale de Diallo, un duel perdu par Waris et deux énormes opportunités pour Grosicki et Quintero non cadrées, les deux équipes se quittaient sur ce match nul.

La note du match : 6,5/10

Ce derby breton a mis un peu de temps à véritablement se lancer, mais il a été plaisant à suivre en deuxième période. Avec des Rennais trop timides en début de rencontre et un déchet technique important pour les deux équipes, il a fallu attendre le but chanceux de Guerreiro pour emballer légèrement la rencontre. Mais c'est finalement après le carton rouge de Koné et l'égalisation de Grosicki que cette partie est devenue intéressante avec une énorme intensité ! Avec une fin de match avec du suspense et de nombreuses occasions, ce derby a été tendu jusqu'au bout.

Les buts :

- Après un festival de Waris sur le côté gauche, Fernandes intervient dans les pieds de l'attaquant mais donne le ballon à Guerreiro. Dans la surface, le Portugais profite de l'occasion pour ouvrir le score (1-0, 25e).

- Sur un coup-franc excentré, Grosicki tente sa chance et parvient à tromper Lecomte malgré l'intervention du gardien (1-1, 68e). Un but validé par la Goal Line Technology.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Raphaël Guerreiro (7/10)

Après avoir vidé son sac sur son transfert avorté de cet été, le Portugais était visiblement soulagé ce samedi sur le terrain. En grande forme sur son côté gauche, le milieu de terrain a réalisé de nombreuses différences avant de trouver la faille sur un but opportuniste. Son premier but cette saison ! Lucide dans ses choix, il a effectué des décalages très intéressants. Remplacé par Wesley Lautoa (non noté) à la 68e minute qui a réalisé une très belle entrée en jeu en trouvant notamment la transversale sur une frappe.

LORIENT :

Benjamin Lecomte (5) : après une première période tranquille, le gardien du FC Lorient a été mis à contribution par la suite. En retard sur le coup-franc inscrit par Grosicki, il aurait dû couvrir son premier poteau. Sinon, il n'a pas eu grand-chose à faire.

Lamine Gassama (5) : même s'il n'a pas été inquiété par les attaquants adverses, le latéral droit n'a pas été serein sur cette partie avec plusieurs erreurs notamment à la relance. Heureusement pour lui, ses partenaires ont rattrapé ses fautes.

Lamine Koné (4) : face à un Sio esseulé à la pointe de l'attaque rennaise, le défenseur central a été à la hauteur en première période avec de nombreuses interventions dans les pieds du buteur adverse. Mais par la suite, il a effectué deux fautes en quelques minutes et a été logiquement expulsé à la 67e minute.

Zargo Touré (6) : tout comme Koné (avant son expulsion), le Sénégalais a livré une belle performance pour contenir le seul attaquant de Rennes, Sio. Grâce à sa puissance et son sens de l'anticipation, il a remporté la majorité de ses duels. Un match solide.

Vincent Le Goff (5,5) : en se projetant à de nombreuses reprises sur son côté gauche, le latéral a énormément participé au jeu de sa formation et a réalisé de nombreuses différences avec l'aide de Guerreiro, il s'est d'ailleurs procuré une belle opportunité en deuxième période. Défensivement, il n'a pas été en difficulté.

Yann Jouffre (6) : moins percutant que Guerreiro, le milieu de terrain du FCL a brillé dans un autre registre en donnant de nombreux bons ballons à ses partenaires. Très impliqué dans la construction du jeu, il était à deux doigts d'aggraver le score juste avant la pause. Remplacé par Raffidine Abdullah (non noté) à la 73e minute.

Didier Ndong (6) : très actif à la récupération, le milieu de terrain a régné dans l'entrejeu grâce à sa puissance physique. Avec de nombreux ballons gagnés, il s'est aussi distingué en étant précis dans ses transmissions. Un match complet. Remplacé par Romain Philippoteaux (non noté) à la 85e minute.

François Bellugou (5) : un peu plus en difficulté face aux qualités techniques des joueurs du Stade Rennais, le milieu de terrain a connu un début de match compliqué contre André et Quintero. Puis peu à peu, il a haussé son niveau de jeu pour finalement réaliser une performance correcte.

Raphaël Guerreiro (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Majeed Waris (6,5) : après avoir planté Rennes lors du dernier mercato d'été, l'attaquant était particulièrement attendu lors de cette rencontre. Grâce à sa vitesse, il a été un véritable problème pour les Rennais et s'est distingué en étant à l'origine de l'ouverture du score des Merlus après un exploit solitaire sur le côté gauche. En fin de match, il a été proche de donner la victoire à Lorient mais a buté sur Diallo. Une belle performance.

Benjamin Moukandjo (5,5) : même s'il n'a pas été décisif sur cette rencontre, l'attaquant a été encore intéressant en proposant des solutions dans la profondeur. Plus rapide que les défenseurs adverses, il a eu deux opportunités chaudes en première période. Par la suite, il a été un peu plus discret.

RENNES :

Abdoulaye Diallo (6) : irréprochable sur le but encaissé en première période, le gardien du Stade Rennais a été décisif en fin de match avec un superbe arrêt sur la frappe de Lautoa et un duel remporté face à Waris.

Steven Moreira (4,5) : très actif sur son côté, le latéral droit a apporté énormément offensivement grâce à ses montées tranchantes mais n'a pas été assez précis dans ses centres. Défensivement, il a été en difficulté face à Guerreiro avant de se reprendre lors du deuxième acte. Sur le but, il est fautif...

Pedro Mendes (4,5) : face à la vivacité des attaquants lorientais, le Portugais a connu un match compliqué. Souvent en retard, il a été trop souvent éliminé par Waris et Moukandjo. Néanmoins, le défenseur central a limité les dégâts par la suite avec plusieurs interventions décisives.

Fallou Diagne (6) : rassurant défensivement, le joueur du Stade Rennais a remporté plusieurs duels avec les attaquants lorientais et a été décisif en intervenant sur des situations chaudes.

Cheik Mbengue (5) : assez discret tout au long de la rencontre, le latéral gauche n'a pas vraiment pesé sur ce match avec des montées offensives assez rares. Défensivement, il s'est plutôt bien comporté même si Jouffre lui a posé quelques problèmes.

Mehdi Zeffane (5) : positionné devant Moreira, l'ancien Lyonnais n'a pas été forcément très à l'aise dans ce rôle. Si défensivement, il a apporté en aidant son latéral, il a été trop timide offensivement avec notamment plusieurs centres ratés. Remplacé par Jeremie Boga (non noté) à la 76e minute.

Gelson Fernandes (5,5) : si le capitaine du Stade Rennais est malheureux sur l'ouverture du score, le milieu de terrain n'a clairement pas à rougir de son match. Avec une belle activité dans l'entrejeu, le Suisse a récupéré de nombreux ballons et a réalisé des gestes importants défensivement à l'image d'un retour sur Moukandjo.

Benjamin André (6) : en début de match, le milieu de terrain a été époustouflant avec une qualité technique très intéressante. Moins performant par la suite, il a tout de même fait le boulot notamment à la récupération. Remplacé par Abdoulaye Doucouré (non noté) à la 81e minute.

Ludovic Baal (4) : particulièrement effacé dans le jeu, le joueur a surtout brillé par ses erreurs avec notamment des ballons perdus et un contrôle complètement loupé. Remplacé par Kamil Grosicki (6,5) à la 51e minute qui a apporté sa vivacité et sa percussion sur son côté. Logiquement récompensé par son but, le Polonais était à deux doigts de donner la victoire à son équipe sur un lob finalement non cadré.

Juan Fernando Quintero (6) : pour sa première titularisation en Ligue 1, le Colombien a effectué une performance encourageante. Très largement au-dessus techniquement, le joueur prêté par Porto s'est distingué par ses très belles passes. Néanmoins, il manque encore de spontanéité dans ses choix à l'image de son occasion en fin de match.

Giovanni Sio (4) : esseulé à la pointe de l'attaque rennaise, le buteur a tenté de se battre mais a constamment buté sur la défense lorientaise. Même s'il a provoqué l'expulsion de Koné, il s'est laissé emporter par sa frustration avec cette expulsion à la 84e minute.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 - 11e journée
Lorient 1-1 Rennes (1-0)
Stade du Moustoir
Arbitre : Benoît Bastien
Buts : Guerreiro (25e) pour Lorient - Grosicki (68e) pour Rennes
Avertissements : Koné (61e, 67e) pour Lorient - Sio (31e, 84e) pour Rennes
Expulsions : Koné (67e) pour Lorient - Sio (84e) pour Rennes

Lorient : Lecomte - Gassama, Koné, Touré, Le Goff - Jouffre (Abdullah, 73e), Ndong (Philippoteaux, 85e), Bellugou, Guerreiro (Lautoa, 68e) - Waris, Moukandjo. Entraîneur : Sylvain Ripoll.

Rennes : Diallo - Moreira, Mendes, Diagne, Mbengue - Zeffane (Boga, 76e), Fernandes, André (Doucouré, 81e), Baal (Grosicki, 51e) - Quintero - Sio. Entraîneur : Philippe Montanier.

La belle joie de Guerreiro sur l'ouverture du score (25e)

Le Rennais Quintero a été intéressant pour sa première titularisation

Malgré l'intervention de Lecomte, la frappe de Grosicki est entrée dans son but (68e)

La célébration de Grosicki après l'égalisation







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur renfort offensif pour le Real cet été ?

Haaland
Mbappé
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB