Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Baromètre de la Semaine - N°26
Par David Lebleu - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 30/01/2006 à 14h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot cette semaine, Titi mis à prix, l'homme-but et le trident de la L1 sont les trois valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, la France en dessous de tout, les Lions de l'Atlas en perdition et Togo or not Togo. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Le Baromètre de la Semaine - N°26

Les valeurs en hausse

Titi mis à prix !

Il va aller au Barça. On l'attend au Real. Chelsea lui fait les yeux doux. Thierry Henry est demandé partout où les chiffres frissonnent. Et s'il restait à Arsenal tout simplement ? Les Gunners en ont-ils les moyens ? Peut-être ! 180 000 euros par semaine pendant cinq années… ! Non, non, vous ne rêvez pas ! Le compte en banque de Titi est donc fictivement en hausse ces temps-ci. A bien y regarder, d'un côté, Thierry n'en fait pas une question d'argent et demande des garanties sur les capacités d'Arsenal à remporter la Ligue des Champions, de l'autre, les propriétaires londoniens sont visiblement prêts à casser leur tirelire pour leur frenchy. Déjà actifs en recrutement avec les derniers jeunes arrivés (Diaby, Adebayor, Walcot), les Gunners ont apparemment les dents longues… Assez longues pour garder Titi ? A suivre…

L'homme-but

L'Inter gagne à Lecce (0-2, Figo et Stankovic), le Milan AC concède le nul contre Gênes (1-1, Chevtchenko), la Fiorentina n'obtient que le nul à Udinese (0-0) pendant que la Juve l'emporte à Ascoli (1-3). La Vieille Dame a de nouveau creusé un écart considérable sur ses principaux poursuivants. Toujours huit points sur l'Inter… mais ce sont maintenant douze longueurs sur le Milan AC et quinze sur la Fiorentina… Merci qui ? Ce week-end, on dit merci à l'homme-but, David Trezeguet, auteur d'un hat-trick… en onze minutes. Du même coup, Trezegol revient à trois unités du meilleur buteur actuel du Calcio, Luca Toni. Ces deux goleadors tiennent actuellement un rythme de folie. Jugez plutôt ! L'Italien est à 21 buts en 22 matchs (0,95 buts/match) tandis que le Français a transpercé les filets à 18 reprises en 20 rencontres (0,9 buts/match). Lequel des deux terminera capo cannoniere ? Soyons chauvins… deux secondes, parions sur David !

Le trident de la L1

Lyon ne possède plus «que» neuf points d'avance sur Bordeaux ! En effet, avec le match de Louis II reporté, l'OL reste au point mort ce week-end. Et les autres, ils en profitent… ? Oui, uniquement pour trois d'entre eux (le PSG n'ayant pas joué non plus à Strasbourg)! Que ce soient les Girondins, les Bourguignons ou les Dogues… tel un trident bien pointu, bien accroché, on ne lâche pas facilement le morceau lyonnais. Bordeaux se contente du minimum devant Lens (1-0, Laslandes), Auxerre assure face à Rennes (2-0, Pieroni et Kahlenberg) et Lille maîtrise Metz (3-1, Keita, Morisot c.s.c. et Tavlaridis contre Borbiconi). Conséquence de cette 24e journée, la bande des trois semble se détacher progressivement. Le trou est-il fait pour autant avec Paris, Marseille, Le Mans, Lens, Monaco ou encore Saint-Etienne ? Rien n'est moins sûr ! En Football, tout va tellement si vite…

A part ça ? Le Bayern gagne encore et toujours. Ce week-end, c'est M'Gladbach qui a payé l'addition. 3 à 1 pour le leader de la Bundesliga avec deux buts de Makaay et un de Ballack.

Les valeurs en baisse

La France en dessous de tout...

Strasbourg, Saint-Etienne, Nantes, Monaco pour la Ligue 1, Sainte-Geneviève-des-Bois, Montpellier et Vitré pour la Coupe de France… autant de reports… constatés par les amoureux du ballon rond ! La France est-elle le seul pays à subir les conditions météorologiques, à subir le celcius en dessous de 0 ? Vous avez dit subir ? Alors la réponse est oui ! Car si nous regardons les nations voisines qui jouaient ce week-end (Allemagne, Italie, Espagne, Angleterre, Portugal, Pays-Bas et Belgique…), nous ne constatons aucun report… ! Une question pour nos très chères instances dirigeantes : la neige, le gel, le verglas et la pluie se sont-ils arrêtés aux frontières françaises ? Vus les euros qui circulent dans l'hexagone pour notre football, peut-on espérer, un jour, avoir des conditions de jeu et de spectacle identiques à nos chanceux voisins ?

Lions de l'Atlas en perdition

Où vas-tu Maroc ? Eliminé dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2006 en Allemagne, éliminé dès les matchs de poule à la Coupe d'Afrique des nations par le pays organisateur l'Egypte et la Côte d'Ivoire, le football marocain est en perdition.. Tant de déceptions pour le public marocain… Lors de cette CAN 2006, les Lions de l'Atlas n'auront récolté que deux points, n'ont inscrit aucun but. Les causes d'un tel fiasco : la gestion globale de l'équipe nationale, l'arrivée puis le départ précipité du Français Philippe Troussier, l'arrivée tardive de l'entraîneur Mohamed Fakhir… Tourner la page le plus rapidement possible pour espérer des lendemains plus conformes au potentiel, voilà un périlleux challenge pour la Fédération marocaine.

Togo or not Togo ?

Togo-Congo 0-2, Cameroun-Togo 2-0 et Angola-Togo 3-2 ! Togo go home ! Trois matchs, trois défaites, deux buts marqués pour sept encaissés... Bye bye Togo ! Alors que les Eperviers avaient fait un formidable parcours lors des éliminatoires de la Coupe du monde (premier d'un groupe comprenant notamment le Sénégal, la Zambie et le Congo), ils ont accumulé les contre-performances. Avec des tiraillements en interne (l'affaire Keshi-Adebayor) et un jeu pratiqué bien en deçà de ses capacités, le sélectionneur Stephan Keshi a peut-être vécu contre l'autre mondialiste angolais son dernier match à la tête des siens ! Togo or not Togo, that is the question...

A part ça ? Les Gunners se sont faits sortir par Bolton (1-0) en 16e de finale de Cup… Il ne reste décidément plus que la Ligue des Champions pour sauver la saison d'Arsenal.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB