Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon : Aulas explique les mauvais résultats par l'absence de Fekir. Une analyse très réductrice...

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/10/2015 à 13h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique Lyonnais vit une période compliquée. Mal embarqués en Ligue des Champions et décevants en Ligue 1, les joueurs rhodaniens peuvent compter sur le soutien sans faille de leur président Jean-Michel Aulas. L'homme fort de l'OL a défendu Mathieu Valbuena et tenté d'expliquer les difficultés de son club par l'absence de Nabil Fekir.

Lyon : Aulas explique les mauvais résultats par l'absence de Fekir. Une analyse très réductrice...
Aulas est venu à la rescousse de ses joueurs.

Quand ça va mal du côté de l'Olympique Lyonnais, le président du club Jean-Michel Aulas n'est jamais loin pour défendre ses joueurs. Alors que les Gones connaissent un début de saison compliqué, le boss du club septuple champion de France a tenu à mettre les points sur les i. Et à donner une explication assez simpliste sur cette entame poussive : la blessure de son maestro, Nabil Fekir.

Aulas et l'excuse Fekir...

Si l'Olympique Lyonnais affiche un niveau de jeu limité et des performances en dents-de-scie avec seulement 12 buts marqués en 10 matchs  de Ligue 1 dont 4 lors de la victoire à Caen (0-4), à l'occasion de la 4e journée, Aulas a son excuse toute trouvée : l'absence de Fekir. Écarté des terrains pour au moins six mois en raison d'une rupture du ligament croisé interne du genou droit contractée avec les Bleus face au Portugal (1-0), début septembre, Fekir manque irrémédiablement à l'OL selon son président : "La saison dernière, Nabil Fekir n'était pas blessé. (...) Je vous garantis qu'avec Nabil, on serait sur le podium du Championnat et que l'on aurait six points de plus en Ligue des Champions", a considéré Aulas dans un entretien accordé à L'Equipe.

Au niveau des statistiques, il est à noter qu'effectivement, l'OL marchait un peu mieux avec Fekir : 7 points en 4 matchs de championnat en sa présence (soit 1,75 point par match), contre 9 points en 6 matchs en son absence (1,5 point par match). Des chiffres qui ne mentent pas sur l'influence incontestable du joueur de 22 ans. Malgré ce manque plus que déplorable, il serait réducteur d'expliquer les difficultés des Gones à produire les mêmes prestations que la saison passée avec la seule absence de son maître à jouer.

Des cadres pas au niveau, des tensions entre joueurs

Aulas avait en effet déjà tiré la sonnette d'alarme durant la préparation d'avant-saison alors que Fekir n'était pas blessé. Une préparation marquée par l'agitation autour de la prolongation compliquée d'Alexandre Lacazette. L'inefficacité criante du serial buteur, meilleure gâchette de Ligue 1 en 2014/2015 avec 27 réalisations, qui n'a inscrit que 3 buts en 11 matchs, est symptomatique de ce début de saison terne des Gones. Le numéro 10 des Rouge et Bleu a du mal à digérer son énorme saison. Le capitaine Maxime Gonalons est également dans le creux de la vague et n'affiche pas les mêmes performances que lors des derniers mois durant lesquels il régnait comme un patron sur le milieu de terrain.

En plus de la faillite des cadres, les tensions palpables entre certains joueurs (en atteste l'altercation entre Rose et Tolisso dimanche dernier à l'entraînement, ou les relations froides entre Lacazette et Beauvue). Le cocktail des mauvaises nouvelles est beaucoup trop explosif pour que la formation d'Hubert Fournier n'en paye pas les pots cassés. Aulas a d'ailleurs avoué à demi-mot que les augmentations de salaires accordées à certains joueurs seraient à l'origine des conflits actuels. 

"Le vestiaire a pris de la densité à travers les salaires que j'ai acceptés de donner. Donc, il y a une tension palpable face à la difficulté d'accepter les nouveaux statuts et les nouveaux enjeux", a-t-il révélé. De plus, si les leaders de l'équipe vice-championne de France ont la tête dans le seau, les nouvelles recrues arrivées lors du mercato estival sont également responsables, n'arrivant pas à apporter le plus nécessaire pour faire franchir un palier au club en Ligue des Champions, où l'OL occupe la dernière place du groupe H avec un petit point en 3 rencontres (voir classement).

Des recrues qui ont des problèmes d'adaptation

Symbole d'un mercato estival mitigé, le milieu offensif Mathieu Valbuena n'arrive pas à peser sur le jeu de son équipe. Positionné en meneur de jeu derrière deux attaquants, l'ancien joueur de l'OM n'a pas inscrit le moindre but et n'a délivré qu'une seule passe décisive en championnat. Aulas a voulu dédramatiser : "Je trouve que c'est l'un des meilleurs depuis le début de la saison. Il est moins efficace qu'on pouvait l'imaginer en regardant son expérience en équipe de France ou à Moscou, mais les anciens, eux aussi, sont moins bons. Pourquoi les nouveaux seraient-ils meilleurs du jour au lendemain ? Et puis Mathieu a un comportement exemplaire", a analysé le président lyonnais.

Claudio Beauvue, arrivé de Guingamp après une saison pleine en Bretagne (17 buts en 36 matchs de Ligue 1 en 2014-2015), n'arrive pas à s'adapter et ne s'entend pas sur le terrain avec Lacazette. Le milieu de terrain espagnol, Sergi Darder, annoncé comme étant prometteur, a également révélé qu'il avait du mal à s'adapter au système de jeu de son entraîneur Fournier, et a avoué se sentir «perdu» sur la pelouse. Les latéraux Jérémy Morel et Rafael n'apportent pas non plus de plus-value. Quant à Mapou Yanga-Mbiwa, ses prestations sont très décevantes. Pour un OL en attente de confirmation après une superbe saison, cela fait tout même beaucoup...

Que pensez-vous des explications d'Aulas sur l'incapacité des Gones à retrouver leur niveau de jeu ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace "Commentaires" ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB