Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM-OL : la LFP rend son verdict pour le Vélodrome !

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/10/2015 à 22h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La Commission de discipline de la LFP s'est montrée clémente en infligeant deux matchs à huis clos partiel à l'Olympique de Marseille ce jeudi suite aux incidents survenus lors du match Marseille-Lyon (1-1), le 20 septembre dernier. L'OM évite des «sanctions exemplaires» réclamées par Jean-Michel Aulas cette semaine.

OM-OL : la LFP rend son verdict pour le Vélodrome !
Le Vélodrome ne sera pas plein contre Lorient

Réunie ce jeudi soir, la Commission de discipline de la LFP a rendu son verdict concernant les incidents qui ont émaillé le dernier Marseille-Lyon (1-1) du 20 septembre. Pour rappel, les deux virages du stade Vélodrome avaient été fermés à titre conservatoire le 24 septembre dernier. Et l'OM peut être rassuré après l'annonce des sanctions définitives.

La Commission de discipline a décidé d'infliger une fermeture du virage Sud pour deux matchs dont un par révocation du sursis, et du virage Nord pour un match. Concrètement, seul le virage Sud sera fermé pour la réception de Lorient ce dimanche puisqu'une partie de la peine a été purgée contre Angers (1-2). Le club phocéen écope aussi d'une amende de 40 000 euros et d'un match à huis clos total avec sursis.

Pas de «sanctions exemplaires»

L'OM était jugé pour «jets de pétards et de bouteilles en verre sur la pelouse, allumage de feux de bengale dont un ayant touché un joueur, exhibition d'une potence à l'effigie de Mathieu Valbuena, deux interruptions respectivement de 3 et 23 minutes de la rencontre» , précise la LFP dans un communiqué. Des incidents pour lesquels le président lyonnais Jean-Michel Aulas avait réclamé des «sanctions exemplaires». La Ligue n'a donc pas écouté le patron des Gones.

De son côté, Vincent Labrune est sans doute satisfait du verdict. «Je le répète, nous condamnons les jets de bouteilles, mais il n'y a eu ni envahissement de terrain, ni blessé, ni mort. Il faut savoir ramener les choses à leur juste proportion» , expliquait le président phocéen mercredi. Sa défense a visiblement convaincu la commission. Ses efforts pour reprendre en main la commercialisation des abonnements dans les virages du Vélodrome ont sans doute également joué en sa faveur.

Que pensez-vous de ces sanctions ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB