Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ce PSG restera dans l'histoire - Débrief et NOTES des joueurs (Auxerre 0-1 PSG)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 30/05/2015 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Face à de vaillants Auxerrois, le Paris Saint-Germain a longtemps ronronné avant de trouver la faille peu après l'heure de jeu (1-0). Contrat rempli pour les Parisiens, qui signent donc un historique triplé championnat-Coupe de la Ligue-Coupe de France.

Ce PSG restera dans l'histoire - Débrief et NOTES des joueurs (Auxerre 0-1 PSG)
Le PSG a tout remporté sur le plan national cette saison.

Le Paris Saint-Germain a pris son temps pour venir à bout d'une équipe d'Auxerre largement inférieure sur le papier mais pas tant que ça à l'arrivée sur le terrain. Vainqueurs 1-0, les Parisiens remportent donc cette finale de la Coupe de France deux semaines après avoir été sacrés champions de France pour la troisième saison consécutive et près de deux mois après avoir déjà soulevé la Coupe de la Ligue dans ce même Stade de France.

Léon avait la main chaude

Après un premier quart d'heure à l'avantage des Bourguignons, qui n'affichaient aucun complexe d'infériorité, les Parisiens se montraient plus entreprenants par la suite même si ça ronronnait pas mal au milieu de terrain. Léon devait tout de même être vigilant sur une reprise du bout du pied de Lucas. Le portier auxerrois mettait ensuite Ibrahimovic en échec à deux reprises. Sur le départ, le gardien du 9e de Ligue 2 n'avait pas encore la tête ailleurs ce soir, même s'il était sauvé par son poteau juste avant le repos sur une belle frappe à l'entrée de la surface de Thiago Motta.

Cavani débloque la situation

Au retour des vestiaires, Léon n'avait rien perdu de sa détermination. Evoluant au ralenti, le PSG ne parvenait pas à emballer cette finale face à des Auxerrois qui résistaient tant bien que mal. Même Didier Deschamps, présent avec son adjoint Guy Stéphan dans les tribunes, n'avait pas l'air passionné par cette rencontre. C'est finalement Cavani, d'un puissant coup de tête, qui allait débloquer la situation (0-1, 64e). Léon était encore tout proche de sortir le ballon. Les nombreux supporters parisiens présents au Stade de France se réveillaient enfin. Avant de vite se rendormir.

Bordeaux en Ligue Europa

Heureux, le PSG réalise donc ce fabuleux triplé qu'aucune équipe française n'avait encore jamais réussi. On pourra même parler de quadruplé avec le Trophée des Champions remporté en tout début de saison. Les Parisiens ont bien mérité leurs vacances à présent. Les Bordelais, qualifiés pour le 3eme tour préliminaire en Ligue Europa, peuvent eux leur dire merci. Les Marseillais aussi, qui seront directement qualifiés pour la phase des poules de la Ligue Europa.

La note du match : 4/10

Cette finale de Coupe de France ne restera pas dans les annales. Face au 9e de Ligue 2, le Paris Saint-Germain n'a pas cherché à se faire violence pour l'emporter. On s'est quand même ennuyé ferme pendant une heure.

Le but

- Sur un centre de Van der Wiel, Cavani place un coup de tête puissant que Léon ne parvient pas à sortir (0-1, 64e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Donovan Léon (7/10)

Sans un grand Donovan Léon, l'issue de cette finale aurait peut-être été la même, mais certainement pas le score. Rassurant pour sa défense, le portier auxerrois, auteur de plusieurs arrêts importants, s'est seulement incliné sur une tête de Cavani qu'il était encore à deux doigts de sortir.

AUXERRE :

Donovan Léon (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Ruben Aguilar (6) : il a bien tenu sa partie sur son côté droit. Une belle combativité dans les duels.

Sébastien Puygrenier (6) : l'ancien Nancéien et Monégasque a été solide en charnière centrale, notamment dans le domaine aérien. Il s'est seulement fait peur sur un dégagement raté en seconde période.

Thomas Fontaine (6) : lui aussi a livré une bonne partie en défense centrale, réalisant plusieurs tacles bien sentis.

Karim Djellabi (4) : le défenseur auxerrois le plus en difficulté. Il a souffert sur son côté gauche, en particulier face à l'activité de Van der Wiel.

Rémi Mulumba (4) : il a beaucoup donné dans l'entrejeu mais sans être vraiment efficace. Remplacé à la 86e minute par Alexandre Vincent (non noté).

Jamel Aït Ben Idir (4) : assez discret au milieu de terrain, il a passé son temps à courir après le ballon. Un match compliqué.

Grégory Berthier (5) : balle au pied, on l'a vu réaliser des choses intéressantes. Mais c'était trop rare pour être réellement un problème pour l'arrière-garde parisienne. Remplacé à la 80e minute par Livio Nabab (non noté).

Frédéric Sammaritano (5) : auteur d'un gros début de match, il a été plus discret par la suite. Il a fait quelques différences balle au pied mais a rarement effectué le bon choix dans le dernier geste.

Amara Baby (5) : sa vitesse a posé des soucis à la défense parisienne. Mais il est souvent parti de trop loin pour être véritablement dangereux. Remplacé à la 82e minute par Julien Viale (non noté).

Cheikh Diarra (5) : combatif, il a sérieusement bougé Thiago Silva dans les duels en première période. Il s'est démené mais n'a pas été dangereux.

PARIS SG :

Nicolas Douchez (5) : finale très tranquille pour le remplaçant de Sirigu qui a touché très, très peu de ballons.

Gregory Van der Wiel (6) : préféré à Marquinhos ou Aurier sur le côté droit de la défense, le Néerlandais a donné raison à Laurent Blanc en sortant un bon match. Surtout, il est passeur décisif pour Cavani sur un centre parfaitement exécuté.

Thiago Silva (5) : prestation mitigée du capitaine parisien. Evoluant visiblement avec le frein à main, on l'a vu se faire bouger comme rarement dans les duels par Diarra en première période. Même Laurent Blanc, devant son banc, hésitait entre se plaindre auprès de l'arbitre et secouer son défenseur. Plus à l'aise en deuxième période.

David Luiz (5) : l'autre Brésilien de la charnière centrale a parfois été pris de vitesse par le duo Diarra-Baby. Mais il a lutté pour gagner plusieurs duels importants.

Maxwell (6) : appliqué sur son côté gauche, le Brésilien a délivré plusieurs bons centres pour ses attaquants. L'ancien joueur du FC Barcelone a réussi sa finale.

Thiago Motta (6) : sans avoir à puiser dans ses réserves, l'international italien a bien fait circuler le ballon au milieu de terrain, en perdant très peu. En première période, il est l'auteur d'une bonne frappe mais c'est le poteau de Léon qui repousse sa tentative.

Marco Verratti (5) : l'autre international italien de ce onze de départ a joué au petit trot ce soir. Une prestation ordinaire pour l'ancien joueur de Pescara avant des vacances bien méritées tout de même.

Blaise Matuidi (5) : l'infatigable milieu récupérateur parisien n'a pas eu à courir aux quatre coins du terrain ce soir, le PSG ayant la possession du ballon. Il aurait donc pu se projeter davantage vers l'avant. L'international tricolore n'a pas cherché à prendre de risques.

Lucas (4) : le Brésilien est proche de surprendre Léon en début de rencontre sur une reprise du bout du pied. Quelques accélérations ensuite mais ce n'était clairement pas suffisant pour bousculer la défense adverse. Remplacé à la 73e minute par Ezequiel Lavezzi (non noté), qui n'a pas secoué davantage la défense auxerroise en fin de rencontre.

Edinson Cavani (6) : discret en première période, l'Uruguayen s'est réveillé après le repos. On retiendra surtout de cette finale son coup de tête victorieux à la 64e minute. Décisif.

Zlatan Ibrahimovic (4) : on n'a pas senti le Suédois très concerné par cette finale. Il bute sur Léon à deux reprises en première période avant d'être relativement discret après le repos. Peut-être diminué physiquement, on l'a vu longtemps traîner la jambe en première mi-temps.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats de la Coupe de France sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Coupe de France / Finale
Auxerre 0-1 Paris SG (0-0)
Stade de France (Saint-Denis)
Arbitre : M. Antony Gautier
But : Cavani (64e) pour le PSG
Avertissements : Djellabi (28e), Diarra (76e), Aït Ben Idir (89e) pour Auxerre ; Verratti (51e), David Luiz (60e) pour le PSG

Auxerre : Léon – Aguilar, Puygrenier (cap.), Fontaine, Djellabi – Mulumba (Vincent, 86e), Aït Ben Idir – Berthier (Nabab, 80e), Sammaritano, Baby (Viale, 82e) – Diarra. Entraîneur : Jean-Luc Vannuchi.

Paris SG : Douchez - Van der Wiel, Thiago Silva (cap.), David Luiz, Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Matuidi - Lucas (Lavezzi, 73e), Ibrahimovic, Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.

Le coup de tête victorieux de Cavani

La joie de l'Uruguayen

Les Parisiens félicitent leur buteur

Thiago Silva soulève la Coupe de France

Les Parisiens présentent un nouveau trophée sur la pelouse

Avant de brandir leurs quatre trophées remportés cette saison

Matuidi communie avec les supporters parisiens

Le beau sourire des anciens de la Serie A







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB